Voir le deal
44.39 €

News au 23 octobre 2019

Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 10:33

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 10:37


News au 23 octobre 2019 Avorte10

Mardi 22 octobre 2019 : 606 avortements
Depuis le début de cette année : 179.337 
Depuis 1976 :
9.469.466
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 11:57


News au 23 octobre 2019 Amazonie-priere-blasphematoire

C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles. (Évangile Jean 1/21)

Le 4 octobre au Vatican, le pape a fait organiser un raout avec des Indiens de l’Amazonie ; il y fit une déclaration à la fois syncrétiste (toutes les religions méritent d’exister : air connu depuis la réunion à la mosquée du Caire) et panthéiste (Dieu est dans tout, c’est le culte à Gaïa). Après que François ait planté un chêne, les cardinaux se sont regroupés pour faire leurs dévotions d’adoration à la déesse Pachamama avec les Indiens, quelques Blancs et un moine ; disposés en rond, ils se sont prosternés devant des totems éparpillés à terre sur une couverture bariolée de signes bizarres. L’ensemble a été rapporté ensuite dans une barque vers la magnifique église de Santa Maria in Traspontina très proche du Vatican ; le pape et les cardinaux se sont disposés autour de cette barque pour prier ensemble. La couverture multicolore utilisée dans le jardin du Vatican était déployée au pied de l’autel, lui-même recouvert d’un filet fabriqué à la main; d’autres filets arc-en-ciel étaient visibles dans le sanctuaire. Le rituel à la statue de Pachamama – la «Terre nourricière» – a été célébré une fois de plus après que les objets éparpillés dans les jardins du Vatican aient été rapportés en procession ; puis ont suivi des danses rituelles. Une jeune indienne a été portée en triomphe dans la barque. On la retrouvera dansant au milieu de l’allée centrale de l’église encouragée par des battements de mains rythmées par le public. Un grand poster avait été disposé sur le côté. Il représentait une Amazonienne la poitrine dénudée, tenant son bébé contre elle du bras gauche et de la main droite allaitant une fouine.


Le fait que la statue de Pachamama ait été vénérée ainsi qu’un personnage phallique, rappelle sans nul doute le culte des idoles. Le nom de Pachamama, déesse de la terre-mère, est à rapprocher de la mélopée à Pachacamac (dieu péruvien) accompagnant Tintin qui doit être brûlé vif par les Incas.

N’ayons pas peur des mots. Un chat est un chat et une cérémonie vénérant des idoles est une cérémonie païenne à laquelle un certain nombre de prélats a participé ainsi que le pape lui-même. Passons le ridicule de ces prélats se prêtant à une comédie de cette nature dans un lieu consacré du catholicisme. Scandalisés, des chrétiens sont entrés dans l’église la nuit, ont récupéré cinq idoles en bois et les ont jetées dans le Tibre. Ils ont même fait une vidéo complète de leur exploit.

Parmi les adorateurs d’un jour, se trouvait le Cardinal Baldisseri qui avait été nonce apostolique au Brésil entre 2002 et 2012. Il ne pouvait pas ignorer que les tribus amazoniennes pratiquaient des sacrifices d’enfants. Il n’a pipé mot. Or c’est en 2007 que le parlement brésilien avait légiféré pour interdire l’infanticide au sein des tribus indiennes. Sandro Magister affirme dans sa publication des 9 et 10 octobre que certains prélats au nom de l’œcuménisme acceptent ces infanticides. Ne rien dire, c’est être complice de ces tueries.

La lecture de la Bible nous apprend ceci : quand le peuple de Dieu adopte les coutumes morales ou cultuelles des païens ou bien qu’il vénère des idoles, les pires malheurs le frappent. Ce sera le Déluge, les exils en Égypte, à Babylone, la destruction de Sodome et Gomorrhe, celle du temple de Jérusalem et la diaspora. L’avenir est sombre pour le monde entier.

News au 23 octobre 2019 Bergog11
>>> L’ANTÉCHRIST et le TEMPS de la FIN du MONDE d’après les Écritures commentées par les Pères
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 12:13

News au 23 octobre 2019 Pacte-des-catacombes-pape-francois-vatican

Une ligne rouge aux contours verts, le rouge des marxistes et autres révolutionnaires progressistes devenu le vert des ayatollahs de l’écologie tyrannique à la Greta Thumberg, relie le concile Vatican II à l’actuel Synode sur l’Amazonie. « Ce Synode sur l’Amazonie est un fruit de Vatican II, affirme d’ailleurs le cardinal Hummes, nommé par le pape François comme rapporteur général de ce Synode dont il est un des artisans les plus actifs. 

En 16 novembre 1965, quelques jours avant la clôture du second concile du Vatican, 40 pères conciliaires, parmi les plus modernistes et progressistes de l’époque et les plus influents au Concile, tel le cardinal Suenens, firent « serment de mettre les pauvres au cœur de leur action pastorale » et s’engagèrent à vivre dans la pauvreté, à « renoncer à tous les symboles, aux biens matériels et aux privilèges du pouvoir » (Vatican Insider), dans une chapelle des Catacombes de Domitille, à Rome. Ce fut le Pacte des Catacombes, d’inspiration marxiste, intitulé “Pacte pour une Église Servante et Pauvre”, qui donnera naissance, quelques années plus tard, à la Théologie de la Libération vantant une Église des pauvres, populaire, idéologique, instituant une lutte des classes au niveau ecclésial, et en opposition à une Église hiérarchique ; un Pacte des Catacombes dont certains voient la réalisation concrète dans le pontificat de François.

Le 20 octobre dernier, 54 ans plus tard mais en ce même lieu, dans les Catacombes de Domitille, le Pacte des Catacombes a été solennellement renouvelé par 150 évêques présents à Rome pour le Synode sur l’Amazonie. Intitulé cette fois-ci “Pacte des Catacombes pour la Maison Commune. Pour une Église au visage amazonien, pauvre et servante, prophétique et samaritaine“, il est aussi marxisant que le premier mais en se faisant le relais de la nouvelle dictature de la pensée post-moderne qui est écologique. Tout en insistant sur « cette option préférentielle pour les pauvres », ce pacte s’offre des accents panthéistes en s’engageant pour « une écologie intégrale dans laquelle tout est interconnecté, le genre humain et toute la création car tous les êtres sont filles et fils de la terre et sur eux plane l’Esprit de Dieu (Gen 1,2) » et prône ouvertement le syncrétisme religieux, fils du relativisme de Vatican II et des réunions inter-religieuses d’Assise, en « accueillant et valorisant la diversité culturelle, ethnique et linguistique dans un dialogue respectueux avec toutes les traditions spirituelles ».  

Cet événement qui relie deux dates clés de la « nouvelle Église » conciliaire, comme l’appelait Mgr Lefebvre, la clôture de ce concile Vatican II dont elle est née et la tenue de ce Synode bergoglien sur l’Amazonie, ultime étape du chemin progressiste et évolutionniste conciliaire pour imposer aux catholiques une religion nouvelle, avec ses nouveaux sacrements, sa nouvelle liturgie, ses nouveaux dogmes anthropocentriques et cosmiques, son nouveau catéchisme, ses nouveaux saints, sa nouvelle discipline ecclésiastique et son a-moralité, fut présidé par le cardinal Hummes qui a célébré dans la chapelle des catacombes « l’Eucharistie du Pacte » « acte d’amour cosmique » !

« Le pacte sociopolitique des années soixante est devenu le pacte socio-cosmique de l’époque de Greta Thunberg » souligne, fort justement, l’historien italien Roberto De Mattei qui, revenu de ses illusions sur une possible herméneutique de la continuité entre le concile Vatican II et la Tradition, conclut son analyse sur ce Pacte, et nous lui laisserons le dernier mot :
« La Révolution avance, mais comme toute Révolution, elle est destinée à dévorer ses enfants. Pour l’instant, les victimes sont les girondins, qui se sont bercés de l’illusion de faire la distinction entre Vatican II et ses mauvais interprètes. À qui le tour, demain ? L’herméneutique de la continuité a déjà été tentée par les libéraux pendant la Révolution française pour combattre 1793 au nom de 1789, mais le résultat fut la terreur. Et face à l’avancée de la Terreur, seule la Contre-Révolution est possible. « Mais la contre-révolution – dit le comte Joseph de Maistre – n’est pas une révolution de sens opposé, c’est le contraire de la révolution » (Considérations sur la France, in Œuvres Complètes). »

 News au 23 octobre 2019 Pacte-des-catacombes-1024x479
Le Pacte des Catacombes pour la Maison Commune, renouvellement du rouge Pacte des Catacombes à la sauce verte, signés par 150 évêques réunis à Rome pour le Synode sur l’Amazonie, a les faveurs du Saint-Siège, et donc d’El papa argentin : il fait la Une du site web officiel de la communication vaticane, Vatican News.
>>> Le PACTE avec le DIABLE


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Jeu 24 Oct - 7:52, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 12:19


Voici les deux informations qui ressortent de la conférence de presse qui s’est tenue le 21 octobre au Vatican sur le synode amazonien.

La première, c’est que la seule intervention de la journée en séance, après la présentation du projet de document final par le cardinal Cláudio Hummes et la prière de tierce, a été celle d’un célèbre scientifique du climat, l’allemand Hans Joachim Schellnhuber.

Schellnhuber n’est pas catholique ni même croyant mais il figure parmi les préférés du pape François qui l’a nommé en 2015 membre ordinaire de l’Académie pontificale des sciences et qui a voulu qu’il soit l’un des présentateurs officiels de l’encyclique « Laudato si’ ».

Ses thèses catastrophistes – jugées incohérentes par d’autres grands experts du climat, comme par exemple en Italie le professeur Franco Prodi – ont été parfaitement illustrées par l’allocution qu’il a prononcée pour l’occasion, étayée par des graphiques et intégralement reproduite dans le bulletin de la salle de presse du Vatican.

Et donc, parmi les « invités spéciaux » au synode sur l’Amazonie, aux côtés de l’ex-secrétaire de l’ONU Ban Ki-Moon et de l’éco-économiste malthusien Jeffrey D. Sachs, c’est précisément Schellnhuber que le pape François a voulu voir figurer.

C’est à lui – et à lui seul – qu’on a donné le micro en séance au moment crucial : tout de suite après la remise aux pères synodaux du projet de document final et juste avant qu’ils ne se répartissent dans les douze cercles linguistiques pour en discuter et proposer des amendements.  Encore une fois, comme si la défense de la nature était la raison d’être de l’Église en Amazonie et dans le monde.

*

La seconde information, c’est la confirmation de ce à quoi on s’attendait mais qui n’avait jamais été dit explicitement.  Une confirmation ultra-fiable puisqu’elle a été donnée au cours de la conférence de presse par le cardinal Christoph Schönborn en personne.

Le cardinal Schönborn a été personnellement invité par le pape François à faire partie de la commission chargée d’élaborer le document final du synode.

Mais il a déclaré que ça n’a pas été à lui ni aux autres membres élus par l’assemblée ou nommés par le Pape qu’est revenu le soin de rédiger l’avant-projet du document.

Leur rôle n’a été que de le mettre au propre.  Parce que le texte de base – a déclaré le cardinal Schönborn – avait déjà été rédigé par le cardinal Cláudio Hummes « avec ses collaborateurs », parmi lesquels figurait certainement le cardinal jésuite Michael Czerny, le secrétaire spécial du synode.

En effet, le cardinal Hummes est véritablement l’« alter ego » du pape François dans ce synode sur l’Amazonie.  Au cours de la phase préparatoire, il en a été le « des ex machina » et à présent, pendant que le synode est en cours, il cumule le double rôle de rapporteur général et de président de la commission pour l’élaboration du document final.

Et quel était depuis le début le véritable objectif de toute cette opération ?  Celui d’innover sur les deux principaux « thèmes principaux » que le cardinal jésuite Carlo Maria Martini avait proposé de traiter par un enchaînement de synodes, dans sa mémorable intervention au synode de 1999 : « La carence de ministres ordonnés, le rôle de la femme dans la société et dans l’Église… »  (le troisième thème de la liste de Martini, « la discipline du mariage », a comme on le sait, déjà été traité et résolu comme il le voulait par François dans l’exhortation « Amoris laetitia » qui a suivi les deux synodes sur la famille).

Et donc, comme annoncé au paragraphe 129 de l’« Instrumentum laboris », c’est-à-dire du document de base du synode sur l’Amazonie et comme dans son discours introductif avant les débats, le cardinal Hummes a visé droit dans le mille en préconisant aussi bien « l’ordination sacerdotale des hommes mariés » que le fait de conférer « un ministère adapté aux femmes responsables de communautés », première étape d’un développement futur qui pour certains membres de ce synode devrait aboutir au diaconat et au sacerdoce féminin.

Voici comme le cardinal Hummes s’est textuellement exprimé sur ces deux points :

« Une autre question, c’est le manque de prêtres au service des communautés locales sur le territoire, avec la carence d’Eucharistie qui s’en suit, à tout le moins dominicale, ainsi que d’autres sacrements.  On manque aussi de prêtres responsables, ce qui veut dire une pastorale faite de visites sporadiques au lieu d’une pastorale adéquate avec une présence quotidienne.  Eh bien, l’Église vit de l’Eucharistie et c’est l’Eucharistie qui édifie l’Église (S. Jean-Paul II).  La participation à la célébration de l’Eucharistie, au moins le dimanche, est fondamentale pour le développement progressif et complet des communautés chrétiennes et pour la véritable expérience de la Parole de Dieu dans la vie des personnes.  Il sera nécessaire de définir de nouveaux chemins pour l’avenir.  Dans la phase d’écoute, les communautés indigènes ont demandé que, tout en confirmant la grande valeur du charisme du célibat dans l’Église, face à la nécessité impérieuse de la majeure partie des communautés catholiques en Amazonie, l’on ouvre la voie à l’ordination sacerdotale des hommes mariés résidents dans les communautés.  Et en même temps, devant le grand nombre de femmes qui dirigent aujourd’hui les communautés en Amazonie, que l’on reconnaisse ce service et que l’on cherche à le consolider avec un ministère adapté aux femmes dirigeantes de communautés ».

Dans le document final, on peut déjà être certain que ces deux points seront repris et soumis au vote et qu’ils récolteront quelques dizaines d’avis contraires, comme cela ressort déjà des « Rapports » des groupes linguistiques, mais pas assez pour les recaler.

Après quoi, le document – comme c’est la règle – sera présenté au Pape, lui laissant le soin de déterminer quoi faire, dans une exhortation post-synodale qui paraîtra au cours des premiers mois de l’an prochain mais qui, sur ces deux points-clés, est essentiellement déjà écrite.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Mer 23 Oct - 23:09

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4861
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 23 octobre 2019 Empty Re: News au 23 octobre 2019

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum