-56%
Le deal à ne pas rater :
Logitech G502 SE Hero
39.99 € 89.99 €
Voir le deal

News au 17 novembre 2019

Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 8:01

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 8:03



Dernière édition par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 17:13, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 9:51

BAAL au VATICAN

En installant Moloch à l'entrée du Colisée qui est une possession du Saint-Siège, et Pachamama à Saint-Pierre puis dans l'église des Carmes, l'Antéchrist-Bergoglio a profané le centre-même de la Chrétienté : c'est l'Idole dans le Lieu Saint, l'Abomination de la Désolation. Et pour que cette profanation soit bien explicite, dans le même temps le dit Bergoglio a nié la Divinité du Christ et sa Résurrection. Si après cela vous trouvez que Bergoglio est toujours Pape et qu'il n'est pas l'Antéchrist, je vous le dis tout de go : pour vous, l'Antéchrist n'existe pas et Notre-Seigneur a menti. Or, c'est ce que pense toute la structure conciliaire qui fait voir par là que tous ces évêques et cardinaux ne sont que des usurpateurs à la solde de l'Antéchrist. En conséquence, ils sont voués à tous disparaître, engloutis qu'ils seront au fond de l'abîme avec leur chef, le fils de perdition !
>>> L’ANTÉCHRIST et le TEMPS de la FIN du MONDE d’après les Écritures commentées par les Pères
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 15:38


Quand le Pape interrompait, en pleine messe, un cardinal (Müller) pour lui intimer l’ordre de stopper une enquête sur un autre (Murphy O’Connor), un de ses « grands électeurs », membre de la Mafia de Saint-Gall, lourdement impliqué dans une sombre histoire de pédophilie (*). Marco Tosatti a trouvé une nouvelle confirmation d’une histoire qu’il avait publiée il y a quelque temps mais avec la réserve que c’était alors une rumeur persistante – non confirmée mais jamais démentie.

(*) A noter,l’attaché de presse du cardinal Murphy O’Connor (+ 2017), Austen Ivereigh est un conseiller très écouté (ou mieux, un des spin doctors) du Pape, très actif pour le défendre sur les réseaux sociaux. Auteur d’une biographie hagiographique The Great Reformer – en français François le réformateur (tiens, il a été traduit!!!) -, il vient de publier un nouveau livre The Wounded Sheperd destiné à éteindre l’incendie qui couve (parions que lui aussi sera très vite traduit!). Relire à ce sujet:
Entretien avec un proche de François, Austin Ivereigh | Benoit et Moi

News au 17 novembre 2019 Cormac_PopeFrancis
François congratule Murphy O’Connor

COMMENT le PAPE a BLOQUÉ une ENQUÊTE
sur MURPHY O’CONNOR

Chers amis et ennemis de Stilum Curiae, aujourd’hui est un jour important pour Stilum Curiae. Une histoire que nous avons écrite il y a des années, une histoire risquée, a trouvé d’autres confirmations officielles; et il n’est pas fréquent que le temps soit « galantuomo » [autrement dit « rétablisse la vérité des faits »], dans notre métier, et quand cela arrive, il est juste de se réjouir.

Certains d’entre vous se souviennent peut-être que nous avons écrit cette histoire apparemment incroyable: le Souverain Pontife quelques mois après son élection (c’était en juin 2013) a interrompu le Cardinal Gerhard Müller, qui disait la messe pour un groupe de ses anciens élèves dans une petite église près de la Congrégation pour la foi, dont il était préfet. Nous écrivions qu’en juin 2013, le Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi était descendu de son bureau pour célébrer une messe pour un groupe d’étudiants allemands dans la chapelle de Santa Monica à côté du Palais du Saint Office. Il était en train de célébrer quand le secrétaire est arrivé à l’improviste avec un téléphone portable et lui a fait savoir que le Pape était au téléphone.

Müller a demandé: « Lui avez-vous dit que je célébrais la messe? »

– Oui, mais il a un besoin urgent de vous parler.

Müller s’est rendu à la sacristie, où le Pontife, d’une voix très sèche, lui ordonna de clore immédiatement une enquête que la Congrégation avait ouverte, et qui était en cours sur une personne qui était son ami, un cardinal.

Notre source nous a dit à l’époque que la personne concernée était Murphy O’Connor, ancien primat d’Angleterre. La source n’était pas très claire sur le type d’accusations; selon lui, il était accusé par une femme, qui essayait depuis plusieurs années de faire valoir ses raisons, et avait finalement déposé une plainte auprès de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Apparemment, l’enquête a été classée et de toute façon menée dans le plus grand secret. Nous avons demandé des informations à des sources officielles – confirmation ou démenti – mais aucune réponse. Probablement parce qu’il s’agissait de secret pontifical.

Celui qui nous a raconté cette histoire, un haut représentant de la Curie, était stupéfait. Tant pour la façon dont la communication s’était déroulée que pour le message.

« Il aurait dû dire: faites-moi voir le dossier, apportez-moi les résultats. On ne peut pas ordonner à l’enquêteur d’agir d’une manière spécifique a priori. Ce sont des choses qui nous laissent très perplexes ».

Il a ajouté que même s’il s’agissait d’un cas de mythomanie, l’enquête aurait dû être conclue selon les règles.

Vous comprenez que c’était une nouvelle risquée à donner, pour la crédibilité de l’auteur de ce blog. Le Pontife qui interrompt une messe, pour ordonner d’autorité la clôture d’une enquête parce qu’elle concerne un de ses amis (et grand électeur du groupe de Saint-Gall, ajoutons-nous)? Un premier soupir de soulagement a été poussé quand, il y a quelque temps, le cardinal Gerhard Müller interviewé par Raymond Arroyo, de EWTN, a implicitement confirmé la nouvelle.

Et aujourd’hui, nous avons deux autres confirmations. La première est une déclaration de John Henry Westen, fondateur et directeur de LifeSiteNews, qui affirme que le cardinal Müller lui a personnellement confirmé la validité de la nouvelle.

La seconde, si possible, est encore plus importante. Et elle provient des interrogatoires d’une enquête indépendante menée par le gouvernement britannique sur les abus sexuels (Inquiry into Child Sexual Abuse – IICSA). L’enquête révèle le témoignage de deux évêques, avec des preuves incriminant le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster et président de la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles.

Nichols a été nommé cardinal par le pape François en 2014.

Mgr Philip Egan, évêque de Portsmouth, et Mgr Peter Doyle, évêque de Northhampton, témoignent tous deux que le cardinal Nichols les a contraints à refuser de faire une déclaration en soutien d’une victime connue d’abus sexuels, dénigrée dans les médias catholiques comme « non crédible » et ses affirmations comme « fantasques ». Le cardinal Nichols, selon le témoignage des évêques, a averti que toute déclaration publique faite par les évêques en faveur de la victime d’abus serait utilisée pour soutenir les attaques contre le pape François.

Tous deux témoignent également, sous serment, que le cardinal Nichols lui-même est intervenu plus tard pour confirmer cette crainte du chargé de communication de la Conférence épiscopale [??] et que c’est l’intervention du cardinal qui a convaincu les deux évêques de ne pas agir en faveur de la victime de l’abus. Dans un mail que l’évêque Doyle a envoyé à la victime, cité dans l’enquête, l’évêque a expliqué pourquoi il refusait à présent d’honorer la demande de la victime de faire une déclaration publique pour affirmer sa crédibilité. Mgr Egan a affirmé: « Je l’ai vu comme une tentative de discréditer le Saint-Père, en fait, parce qu’à cette époque, il était très lié à l’affaire Viganò ».

LifeSiteNews
écrit:

« Que cherchent à cacher au Pape François le cardinal Nichols et les deux évêques? Qu’est-ce qui les inquiète tant à propos d’une attaque contre le pape François, au point qu’ils sont prêts à refuser d’aider une victime d’abus sexuels du clergé? Vous souvenez-vous de la nouvelle qu’au début du règne du pape François, il a personnellement interrompu une enquête du Vatican sur les abus sexuels perpétrés par un cardinal? Ce cardinal n’était autre que Cormac Murphy O’Connor qui, à tous égards, a joué un rôle déterminant dans l’élection du pape François. C’est ce même cardinal dont cette victime prétend qu’il a abusé d’elle. O’Connor était, soit dit en passant, le prédécesseur de Nichols.

Le blocage de cette enquête par le Pape François m’a été confirmé par le Cardinal Gerhard Müller en octobre 2018 lors d’une conférence à Washington. La conclusion de cette triste histoire est la suivante : cette victime d’abus a demandé à être entendue dans ces nouvelles accusations d’abus par le Cardinal Cormac Murphy O’Connor en 2009, il y a dix ans ».

Les deux évêques ont envoyé une lettre commune à Nichols, lui demandant de rouvrir le dossier.

Maike Hickson s’est occupée de cette affaire l’an dernier; il y a tout juste un an, commentant le travail de notre collègue, nous écrivions:

Le cardinal Murphy O’Connor est mort le 1er septembre 2017. Maike Hickson de LSN a creusé l’histoire, grâce à une source anglaise très bien informée. La femme (accusatrice) n’a jamais rendu publiques ces accusations, mais elle est en contact avec les autorités ecclésiastiques depuis une quinzaine d’années, sans que ses accusations fassent jamais l’objet d’une enquête approfondie. La femme en question est une victime reconnue d’abus, victime – quand elle avait 13 ou 14 ans – d’un prêtre abuseur bien connu, le père Michael Hill, condamné à plusieurs reprises par la justice laïque. Comme l’écrivait The Guardian: « Son cas est bien connu parce que le chef de l’Église, le cardinal Cormac Murphy O’Connor, lui a donné un poste malgré les abus infligés à des garçons. Comme l’écrit LSN, Hill a été déplacé de paroisse en paroisse, malgré les plaintes des parents. Murphy O’Connor l’a envoyé comme aumônier à l’aéroport de Gatwick, où il a été accusé d’avoir abusé d’un adolescent en difficulté scolaire, qui s’y était rendu après avoir raté son avion. Murphy-O’Connor a payé les victimes de Hill, demandant le silence en retour. La dame à l’origine de la plainte prétend que lorsqu’elle a été abusée, en plus de Hill, il y avait d’autres prêtres présents, Murphy O’Connor en faisait partie. En 2000, elle a conclu un accord avec le diocèse de Brighton pour les abus subis commis par le père Hill et a reçu 40000 £.

Murphy O’Connor est devenu archevêque de Westminster en 2000. Il faisait partie du groupe saint-gallois qui a organisé l’élection du pape Bergoglio. Il était l’un des grandes conseillers et amis du Souverain Pontife.

Comme l’écrit LSN, l’histoire de cette femme est une histoire de déni de justice, ou de déni d’une procédure régulière. Vers 2010, elle a contacté le cardinal Vincent Nichols, successeur et disciple de Murphy O’Connor, qui a cependant refusé d’enquêter. Pour tous les détails de l’histoire, nous recommandons de lire l’article de LifeSiteNews, qui écrit qu’en 2011, le diocèse de Portsmouth et le diocèse de Northampton ont contacté la Congrégation pour la Doctrine de la Foi en demandant au cardinal Levada d’ouvrir une enquête et en protestant contre le refus du gouvernement de Westminster, qui était contraire aux normes établies par l’Eglise d’Angleterre dans ces affaires. Tout le matériel a été remis à Mgr Charles Scicluna, aujourd’hui archevêque de Malte. Ceux qui, en Grande-Bretagne, soutiennent la cause de cette femme affirment que, qu’elle dise la vérité ou non, l’Église doit suivre ses propres règles et vérifier. Et apparemment, il y a eu plusieurs tentatives, de la part de certains évêques, de faire ouvrir une enquête. Mais selon la source de LSN, Murphy O’Connor a été traité « comme s’il était au-dessus de la loi ». Et si l’histoire qui nous a été racontée en 2013 est vraie, le Pape aurait agi de la même manière. Mais en ce moment, en Grande-Bretagne, il y a une enquête, commandée par le gouvernement, sur les abus de toutes sortes, le « Projet Vérité » ( Truth Project ). Il est probable que la femme en question ait contacté le Projet Vérité, car il y a quelques semaines, les enquêteurs ont demandé au diocèse de Westminster tous les documents relatifs aux accusations contre Murphy O’Connor.

Maike Hickson conclut : « Il nous semble que l’Église catholique est maintenant assise sur une bombe à retardement. Et sur le dessus de la bombe se trouve le pape François« .


Eh bien, il nous semble à nous qu’après ces déclarations, le tic-tac de la bombe à retardement est de plus en plus fort.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 21:17


Il a prononcé hier devant une assemblée de juristes, un discours que ne désavouerait le plus extrémiste des leaders d’extrême-gauche: là, il en fait trop, et il pulvérise les bornes du politiquement correct. Marco Tosatti a relevé la comparaison diffamatoire, à peine subliminale, faite entre les mouvements souverainistes et le nazisme!

Discours très dense de @Pontifex_fr sur le Droit pénal. Parmi les points à retenir:
- les délits économiques s'apparentent à des crimes contre l'humanité
- Le péché écologique devrait être inscrit dans le CEC
- Attention à la culture de haine qui se répandhttps://t.co/R3tVRwV7IV
— Vatican News (@vaticannews_fr) November 15, 2019

Le discours prononcé vendredi par le Pape devant les participants au XXe congrès de l’Association Internationale de Droit pénal mérite d’être lu en entier. Jean-Luc Mélenchon, ou Olivier Besancenot (je dis au hasard) ne le désavouerait pas. Nul doute qu’il plaira surtout à ceux qui ne rêvent que d’une chose: détruire l’Église.

Il y est question, en vrac, des délits économiques « aussi graves que des crimes contre l’humanité »: d’un nouveau crime, contre l’environnement, celui-là, baptisé « écocide », que le CEC doit inclure d’urgence parmi les péchés et que la communauté internationale doit reconnaître comme « crime contre la paix » et sanctionner comme tel. De la lutte contre la soi-disant « culture de haine » (là, on a droit au clin d’œil aux leaders d’extrême-gauche latino-américains, Morales, Lula et Cie, avec l’allusion aux « fausses accusations portées contre des dirigeants politiques, par le biais de moyens de communication, d’adversaires ou d’organes judiciaires colonisés »).
Et ainsi de suite.

De ce bric-à-brac qui tient plus de la harangue « révolutionnaire » (datée années 70, le Pape retarde d’un combat) que du credo politiquement correct auquel nous sommes désormais habitués de sa part, Marco Tosatti a extrait un passage particulièrement choquant, en particulier si l’on songe à ce qui se passe en ce moment au Chili, dont nous avons parlé hier:

La MÉMOIRE SELECTIVE du PAPE BERGOGLIO,
et la REDUCTIO ad HITLERUM

par Marco Tosatti
(16 novembre 2019)

Voici, rapportées par Vatican News, les paroles que le Souverain Pontife a prononcées hier devant un auditoire de criminalistes:

«Ce n’est pas un hasard si parfois réapparaissent des emblèmes et des actions typiques du nazisme qui, avec sa persécution des juifs, des tziganes, des personnes homosexuelles, est le modèle négatif par excellence de la culture du rejet et de la haine. Il faut être vigilant, tant dans le domaine civil que dans le domaine ecclésial, afin d’éviter tout compromis possible – supposé involontaire – avec ces dégénérescences… Je vous confesse que lorsque j’entends certains discours, certains responsables des forces de l’ordre et de gouvernement, me viennent à l’esprit les discours d’Hitler en 1934 et 1936»
https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-11/discours-pape-association-droit-penal.html

Ainsi le Souverain Pontife s’est lui aussi aligné sur le récit et la propagande des partis de gauche, en Italie et ailleurs, qui voient dans les formations politiques non globalistes, non mondialistes, attentives aux valeurs de la souveraineté nationale, des formes de retour possible au nazisme. Pas étonnant, si l’on considère qui sont ses conseillers dans ce domaine (Spadaro SJ, les évêques et les cardinaux de tendance PD, tels que Zuppi de Bologne); et ses lectures quotidiennes (Repubblica!).

Mais ce qui étonne en revanche, venant d’un jésuite, c’est-à-dire d’une élite de l’Église dans laquelle le discernement doit régner en maître, c’est que la propagande sur les peurs futures (irréelles, diffamatoires, et intéressées) efface la vision du réel.

Plus que les discours d’Hitler de 1934 et 1936, Sa Sainteté devrait être préoccupée par les actions staliniennes (ne lui rappellent-elles rien, celles-là?) de la Chine communiste, où l’accord signé à l’improviste par l’Église avec un régime dictatorial constitue le parapluie d’une répression religieuse plus intense qu’auparavant, sans parler des camps et des limitations de la liberté. Elle devrait s’inquiéter du fait que les manifestants de gauche chiliens (et non les nazis…) mettent le feu aux églises. Elle devrait peut-être s’inquiéter du fait qu’au Nicaragua, le régime de gauche néosandinien de Daniel Ortega empêche un prêtre de célébrer la messe à l’église pour les proches d’opposants politiques en prison.

Non, de cela, on ne parle pas parce qu’ils sont de gauche, et donc le Pape se tait.

Et après cela, on s’étonne si le peuple, les catholiques ordinaires, mais qui pensent, désertent les audiences générales et l’Angélus. Et arrêtent de donner les 8 pour mille à l’Église. Ici, aux USA et en Allemagne.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 22:18

fr.news17 novembre 2019

D'autres plaintes pour abus de la part du Petit Séminaire du Vatican

News au 17 novembre 2019 Mnaonfhadcoygat55jtatw8wzgat55jtatw8x

D'autres anciens petits séminaristes du Vatican qui servent aussi comme enfants de chœur à Saint-Pierre, allèguent un comportement inapproprié dans leur séminaire.

L'émission de télévision italienne Le Iene diffusera les nouvelles allégations dimanche. L'Associated Press a vu le programme à l'avance.

Dans le programme, d'anciens enfants de chœur anonymes affirment qu'au moins deux autres prêtres travaillant au séminaire ont embrassé et caressé trois autres enfants de chœur dans les années 1990.

Dans une déclaration en amont du programme, le bureau de presse du Vatican a déclaré qu'une décision sur la mise en accusation d'une affaire concernant le séminaire était « imminente ».

Le séminaire est dirigé par un petit ordre religieux italien, l'Opera Don Folchi.

[Je vais être clair et direct ! Depuis Vatican II de qui a découlé la révolution sexuelle, les abus ont lieu partout et dans toutes les professions puisqu'il n'y a plus de religion. Pire ! Ceux qui jugent les abuseurs sont les premiers à l'avoir été...]
News au 17 novembre 2019 G5g9d8krly8yljbe08in0h8t3ljbe08in0h8y
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 22:34

fr.news17 novembre 2019

Pétition contre la Pachamama : Un prêtre de la Fraternité Saint-Pierre (FSSP) se rétracte


News au 17 novembre 2019 11eo2txhlfcjc2insy4tphvfkc2insy4tphvg

Le père Stefan Dreher, prieur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) de Stuttgart, en Allemagne, a retiré sa signature de la pétition "Contra recentia sacrilegia".

Dans une déclaration en allemand du 15 novembre Dreher a écrit qu'il avait signé la pétition en tant qu'homme privé sans en avoir parlé à ses supérieurs et qu'il voulait délivrer un message contre l'utilisation des statues Pachamama.

Maintenant, il croit que dans la « réception publique » (?) la pétition était perçue comme une « attaque inappropriée » contre François : « j'aimerais me dissocier de cela ».

Il affirme qu'il n'avait pas l'intention « d'attaquer personnellement le pape François ».

[Eh bien moi, je vais faire un truc que j'explique avant que je le fasse. Cette protestation est faite pour les ecclésiastiques et les laïcs qui ont un certain renom. Moi qui suis un laïc lambda, je ne peux bien entendu pas signer. Eh bien, je vais le faire en spécifiant que je signe (si cela est possible) en remplacement de tous ces lâches qui abandonnent et de tous ceux qui ont la trouille de le faire. Si vous ne voyez pas un autre commentaire de ma part, c'est que cela a marché.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 22:48

fr.news17 novembre 2019

Cardinal Müller : François donne des munitions à ceux qui appellent le pape l'Antéchrist

News au 17 novembre 2019 8odt4xh5ju6eq0zbrikxjc3cfq0zbrikxjc3d

Le spectacle de la Pachamama de François « confirme de nombreuses sectes anticatholiques agressives en Amérique du Sud et ailleurs dans leurs polémiques selon laquelle les catholiques sont des idolâtres et que le pape, auquel ils obéissent, est l'Antichrist », a déclaré le cardinal Müller à Die-Tagespost.de (15 novembre).

Il n'exclut pas que la « tragédie » de la Pachamama puisse conduire à un nouvel exode massif des catholiques sud-américains de l'Église.

Les jeunes Sud-Américains ne s'intéressent pas à la Pachamama, mais à l'ordinateur portable et à l'iPad, explique Müller : « Tant pis pour la modernité des synodistes, dont les idées sont coincées dans les années 70. »

« Toute l'agitation - sponsorisée par de nombreux euros - ne peut être banalisée comme inculturation ou blanchie à la chaux en signe de respect pour les autres cultures, et on ne peut peindre les chiffres de la fertilité féminine comme des symboles pro-vie. »

On voit là une critique d'une interprétation offerte par le cardinal viennois Schönborn.

[Eh bien, mon vieux Müller, je vais te dire un truc. Moi qui suis catholique, je te le dis carrément : BERGOGLIO EST L'ANTECHRIST ou pour le moins son précurseur. Et j'ajoute pour ta confusion : toi, Müller, tu cultives son jardin et il est content de toi ! Tu comprends très bien ce que je veux dire.]
News au 17 novembre 2019 9nvsun5lshzh8fwta5q3bpqcm8fwta5q3bpqh
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Dim 17 Nov - 23:09

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4930
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 17 novembre 2019 Empty Re: News au 17 novembre 2019

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum