Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Déc - 22:00

Aldo Maria Valli, le 26 novembre 2018, dans son Blog a écrit:
Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Nnpsx0c75sy8szwpecctfqg69szwpecctfqg7

Les bons hommes au bon endroit
- 1 -

Bonjour, chers amis, et bienvenue dans la rubrique "La bonne personne au bon endroit".

Commençons par le Comité d’organisation de la rencontre qui se tiendra en février prochain au Vatican sur "La protection des mineurs dans l’Église". Comme vous l’avez peut-être entendu, s’il n’y a pas au comité le cardinal Sean Patrick O’Malley, archevêque de Boston et président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, il y a le cardinal Blase J. Cupich, archevêque de Chicago.

Puisqu’il est bien connu que sa nomination à Chicago a été parrainée par le cardinal Maradiaga et l’ancien cardinal Theodore McCarrick, harceleur en série de séminaristes et agresseur de garçons, Mgr Cupich est vraiment la bonne personne au bon endroit !

En outre, l’Agence de presse catholique a rapporté que Cupich lui-même, avec l’ancien archevêque de Washington Wuerl, successeur de McCarrick, avait travaillé sur le plan alternatif au plan anti-abus élaboré par les évêques américains et bloqué par une intervention du Vatican de la dernière heure peu avant la réunion des évêques des États-Unis. Une autre circonstance qui fait de lui la bonne personne au bon endroit !

Mais ce n’est pas suffisant. Comme vous vous en souviendrez, il y a quelque temps, Cupich a déclaré que le pape avait des choses plus importantes à régler que les abus, comme le problème climatique ou l’immigration.

Au lieu de cela, O’Malley, qui dans le passé a pris ses distances par rapport à la ligne de Bergoglio sur la gestion de la crise des abus au Chili, aurait manifestement été la mauvaise personne au mauvais endroit.

Et nous voici au deuxième homme au bon endroit.

C’est le général des jésuites, le père Augusto Sosa, élu président des supérieurs généraux de tous les ordres religieux.

L’élection, qui s’est déroulée dans le cadre des travaux de la quatre-vingt-onzième assemblée de l’USG, Union des Supérieurs généraux, qui s’est tenue à la Maison du Divin Maître d’Ariccia sur le thème "Jeunesse, foi et discernement", ne peut que nous réjouir.

Vous vous souviendrez en effet que le Père Arturo Sosa Abascal, il y a quelque temps, lorsqu’on l’interrogeait sur la communion des divorcés remariés, s’est distingué pour avoir expliqué avec autorité : « En attendant nous devrions commencer une belle réflexion sur ce que Jésus a vraiment dit. À l’époque, personne n’avait de magnétophone pour enregistrer les mots. » Et quand le passage évangélique de Matthieu 19,3-6 (« Que l’homme de divise pas ce que Dieu a uni ») lui a été signalé, Sosa a répondu avec autorité : « Je m’identifie à ce que dit le Pape François. Il ne se remet pas en question, il discerne. » C’est pourquoi ses collègues seniors ont dû automatiquement se dire : c’est l’homme qu’il faut au bon endroit !

Mais nous croyons que le titre d’homme juste au bon endroit appartient de droit au Père Sosa aussi pour d’autres circonstances, comme, par exemple, avoir été photographié en prière parmi des moines bouddhistes, avoir dit que le diable n’existe fondamentalement pas et avoir écrit sur l’importance de la médiation marxiste de la foi chrétienne.

Et maintenant, le troisième homme à la bonne place.

Dans ce cas, nous ne connaissons pas le nom, mais nous pouvons décrire ce qui s’est passé grâce à l’histoire qui nous a été fournie par un ami aimable.

Nous sommes dans une église à Naples et ici, à la fin de la Sainte Messe, le prêtre, avant la bénédiction, appelle à l’autel un jeune homme qui a demandé à pouvoir se souvenir d’un défunt.

Alors l’homme s’en va, prend la parole et remercie. Pour quoi faire ? Pour la chance de se souvenir de « son mari ».

Voici notre troisième homme à la bonne place ! À laquelle, si nous le souhaitons, nous pourrions ajouter le célébrant Révérend, mais nous ne savons pas si, lorsqu’il a invité le jeune homme pour la mémoire, il était conscient de l’identité de la personne dont il faut se souvenir.

Dans notre rubrique, chers amis, les bons hommes au bon endroit ne sont généralement jamais plus de trois, mais aujourd’hui nous voulons faire une exception.

Nous mentionnons aussi Son Excellence Monseigneur José Rodríguez Carballo, Secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, qui, il y a quelques jours, lors d’une rencontre avec les moniales cloîtrées, leur a adressé cette noble expression : « Vous êtes des femmes adultes ! Traitez vos vies comme des adultes, pas comme des adultères ! » Et tout cela pour convaincre les moniales cloîtrées précitées de s’ouvrir au monde, de ne pas avoir peur des changements imposés par le Vatican et de ne pas résister face à l’affirmation que les monastères perdent leur indépendance et leur autonomie.

Nous pensons que les raisons pour lesquelles Monseigneur Carballo est notre quatrième homme de droit au bon endroit sont évidentes : pour la finesse de son discours, pour la délicatesse affichée envers les cloîtrés, pour la cohérence et la profondeur de ses arguments.

Chers amis, nous nous arrêtons ici aujourd’hui.

Rendez-vous au prochain épisode et n’oubliez pas de nous faire part de vos propositions pour "La bonne personne au bon endroit" !

Source :
https://www.aldomariavalli.it/2018/11/26/uomini-giusti-ai-posti-giusti/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Mer 26 Déc - 17:17, édité 3 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Déc - 10:46

Antéchrist monte les plus rouillés
Afin de les bien honorer,
Et il descend les meilleurs
Et les poursuit jusqu'ailleurs
Afin de les dénigrer,
De pouvoir même les tuer
Si l'occasion s'en présentait :
Vigano sait que je dis vrai.

Lui-même fut accusé
D'être un accusateur
Par le grand Exterminateur,
Et de lui il s'est caché
Pour de ses foudres se préserver,
Car l'Antéchrist est un tueur,
Un brigand et un voleur,
Bref, l'Homme de péché.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Deuxième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 13 Déc - 22:20

Aldo Maria Valli, le 3 décembre 2018, dans son Blog a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 2 -


Bonjour, chers amis, et bienvenue sur la rubrique La bonne personne au bon endroit, qui aujourd’hui vous offre trois autres noms qui en valent sans doute la peine.

Commençons par Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, argentin, philosophe et théologien, actuel chancelier de l’Académie pontificale des sciences et de l’Académie pontificale des sciences sociales. Rôles dans lesquels il s’est distingué par des déclarations et des initiatives remarquables.

Admirateur jovial de Mao et des éco-catastrophistes, Monseigneur Sorondo est un amoureux de la Chine et, sachant bien que l’amour est aveugle, il est allé jusqu’à maintenir, sans mépris pour le ridicule, que « ceux qui mettent le mieux en pratique la doctrine sociale de l’Église sont les Chinois », car dans ces régions « l’économie ne domine pas la politique, comme cela se produit aux États-Unis ». En fait, « les Chinois cherchent le bien commun, subordonnant les choses au bien général ».

En bon amant, le monseigneur a voulu connaître de près l’objet de son amour et il est revenu encore plus fasciné : « J’ai rencontré une Chine extraordinaire, ce que les gens ne savent pas, c’est que le principe chinois central est le travail, le travail, le travail. C’est comme disait Saint Paul : ceux qui ne travaillent pas ne mangent pas. Les jeunes Chinois ne se droguent pas, il n’y a pas de bidonvilles et le gouvernement défend la dignité de la personne. En ce moment, ce sont les Chinois qui réalisent le mieux la doctrine sociale de l’Église. »

Perdu amoureux de la Chine et des Chinois, Monseigneur n’en est pas moins amoureux des franges extrêmes de l’écologie mondiale, celles qui n’hésitent pas à théoriser la nécessité du contrôle des naissances, notamment par l’avortement, pour sauver le monde des humains.

Ce qui semble donner le plus de satisfaction à Sorondo, c’est d’organiser des conférences, au Vatican, en invitant des gens comme Paul Ehrlich et John Bongaarts, deux autres hommes justes au bon endroit. En effet, convaincu que l’homme est « un danger pour la planète », Ehrlich est un avorteur selon lequel « les enseignements moraux de l’Église sont aussi antithétiques qu’une attaque terroriste », tandis que Bongaarts, vice-président du Population Council (organisme qui encourage le contrôle des naissances) écrit dans Nature que « les femmes devraient pouvoir choisir entre plusieurs méthodes de contraception, dont la stérilisation ».

Parmi les visiteurs réguliers des initiatives promues par l’ineffable Sorondo se trouve le professeur Jeffrey Sachs, de l’Université de Columbia, et c’est à lui que va aujourd’hui la palme du bon second homme à la bonne place.

Si on laissait Sachs faire, l’humanité devrait être végétarienne, les machines ne devraient fonctionner qu’à l’électricité, les combustibles fossiles devraient être interdits et les gouvernements non alignés devraient être interdits. Un programme un peu dictatorial, mais pour le bien de l’homme, bien sûr.

Lié à Sorondo par un rapport de grande estime, l’omniprésent Sachs, qui parle modestement de lui-même comme le « leader mondial du développement durable » et qui est maintenant chez lui au Vatican, a exhorté à plusieurs reprises à légaliser l’avortement comme un moyen rentable pour éliminer les enfants non désirés lorsque la contraception échoue et a défini l’avortement comme une option « viable », car « à faible risque et faible coût ». Obsédé par le problème de la surpopulation, il est allé jusqu’à affirmer que la légalisation de l’avortement devrait être poursuivie parce qu’elle réduit considérablement le taux de fécondité totale d’un pays.

Mais Sachs, en plus d’être un champion de la catastrophe environnementale et du "droit" à l’avortement, est aussi un vrai colonialiste. En tant qu’expression de l’école économique, qui évalue tous les aspects de la vie et des relations humaines d’un point de vue économique, indépendamment des évaluations morales, il soutient que les pays les plus pauvres et les moins conscients des problèmes devraient être aidés dans leur développement "durable", laissant de côté certains aspects moins modernes de leur culture.

Chouette ! Compte tenu de l’ampleur et du poids des personnages mentionnés ci-dessus, notre chronique pourrait également s’arrêter là. Mais la règle est qu’il doit y avoir au moins trois bons hommes au bon endroit, et donc, Mesdames et Messieurs, nous voici aujourd’hui à notre troisième choix (sonnerie de trompette) : le monseigneur argentin Víctor Manuel Fernández, dit Tucho, théologien, biblique, écrivain, poète, professeur universitaire et archevêque métropolitain de la Plata.

Ami de François et son écrivain fantôme (les paragraphes clés, et les plus ambigus, de l’exhortation post-synodale Amoris laetitia sont la farine du sac de Tucho), Monseigneur Fernández a révélé son génie au monde avec un livre intitulé Saname con tu boca. El arte de besar (Guéris-moi avec ta bouche. L’art du baiser), publié en 1995 en Argentine. Ouais, tu m’as entendu, un livre sur les baisers. Tucho lui-même l’a présenté ainsi : « Dans ces pages, je veux résumer le sentiment populaire, ce que ressentent les gens quand ils pensent à un baiser, ce que ressentent les mortels quand ils embrassent. C’est pourquoi j’ai beaucoup parlé avec beaucoup de gens qui ont beaucoup d’expérience dans le domaine, et aussi avec beaucoup de jeunes qui apprennent à embrasser à leur façon. »

C’est pas génial ?

Mais Tucho Fernandez est capable d’autres performances. En effet, commentant le non à l’avortement en Argentine, il a déclaré : « Nous ne sommes pas si heureux pour les millions d’enfants qui ne seront pas tués par une loi meurtrière, comme nous le sommes pour les femmes qui avorteront clandestinement ou qui ont une grossesse non désirée. »

Il est à noter que Monseigneur Fernández à La Plata a pris la place de l’archevêque Hector Aguer, expulsé sans grand compliment à l’âge de soixante-quinze ans. Certes, c’est le droit canonique qui établit qu’à l’âge de soixante-quinze ans, le pasteur du diocèse doit présenter sa démission au Pape, mais en général un évêque a encore deux ans. Au lieu de cela, dans le cas d’Aguer, considéré comme trop conservateur et un peu trop ami de Benoît XVI, le renoncement a été accepté immédiatement, et à sa place, Tucho est ici.

C’est tout pour aujourd’hui. A la prochaine fois. Et n’oubliez pas d’envoyer vos rapports à La bonne personne, au bon endroit !

Source :
https://www.aldomariavalli.it/2018/12/03/uomini-giusti-ai-posti-giusti-2/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Ven 14 Déc - 10:54

L'Antéchrist rigole à fond
En compagnie de son démon
Lorsqu'il a trouvé quelqu'un
Comme lui fils du malin.
Il expulse les indésirables
Pour qu'ils soient la risée et la fable
De toute la gente médiatique
Qui pour tout dire est maçonnique.

L'Antéchrist ronge son frein
Quand il en a contre quelqu'un :
Il attend le moment rêvé
Pour pouvoir bien se venger.
Pell vient d'en faire les frais :
Il va bien le mettre au frais
Dans une prison, bien bouclé
Jusqu'à son éternité.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Troisième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mer 26 Déc - 17:15

Aldo Maria Valli, le 10 décembre 2018, dans son Blog a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 3 -


Bonjour et bon retour parmi nous ! Nous voici de nouveau avec la colonne La bonne personne au bon endroit que pour l’épisode d’aujourd’hui souligne tout d’abord monsieur Steve Hester, diacre catholique du diocèse de Lexington (USA), connu pour s’être déclaré en faveur de la légalisation de l’avortement et du "mariage" homosexuel.

Jésus « n’a pas prêché du tout contre l’avortement », dit le brave Steve. Il a ajouté qu’il ne croyait pas que « le Seigneur pensait que tuer des enfants était une bonne chose, mais peut-être [Jésus] n’a-t-il pas prêché contre l’avortement parce qu’il savait que le sexe sans risque et l’éducation, plutôt que la législation, sont le moyen efficace de réduire les avortements. »

Mais Jésus, souligne Steve, « n’a même pas prêché contre le mariage homosexuel ou l’homosexualité, même s’il y avait alors des personnes LGBT. Et peut-être n’a-t-il pas prêché contre l’homosexualité parce qu’il est venu ici pour nous apprendre comment aimer, pas qui aimer. »

M. Hester, les chroniques disent que vous n’avez pas fait ces déclarations extemporanées. Non, vous avez parlé plusieurs fois en ces termes, même lors du baptême d’un enfant « avec deux pères » et vous exprimant toujours en faveur du « changement de l’Église ».

Très bien, très bien ! Après ce départ en trombe, nous arrivons au deuxième homme juste au bon endroit : Don Luca Favarin, prêtre de Padoue, selon qui « aujourd’hui faire la crèche est hypocrite », car « la crèche est l’image d’un réfugié qui cherche refuge et la trouve dans une étable » puis « montrer les statuettes, faire peut-être le signe de croix devant Jésus enfant, quand alors au quotidien vous faites exactement le contraire, voici que je trouve tout cela répréhensible. »

Don Luca Favarin, qui à Padoue, nous apprenons par la presse locale, « gère neuf communautés et aide 140 enfants africains », s’est lancé contre le nouveau décret de sécurité et dit : « Le nouveau décret oblige les gens à dormir dans la rue, donc l’Italie a pris parti pour le non-accès. Mais ensuite, à la maison, tous les bons exposent les statuettes à côté de la table mise, dans la chaleur du radiateur. »

Non content de ces déclarations, Don Luca, juste avant la messe dominicale, a écrit sur Facebook : « Cette année, ne pas faire la crèche est le signe le plus évangélique, je pense. Ne la faites pas par respect pour l’Évangile et ses valeurs, ne la faites pas par respect pour les pauvres. »

Puis appelé au téléphone, pendant l’émission de radio La Mosquito, par un faux Pape François, Don Favarin, tombé dans le piège avec toutes ses chaussures, défendit fermement sa position, mais il laissa aussi échapper que « l’évêque était très en colère contre moi. » C’est une chance !

Et nous voici au troisième homme juste au bon endroit, qui est (roulement de tambour...) : Don Ermanno !

Qui est Don Ermanno ? Je vais vous expliquer tout de suite. En effet, j’ai laissé Benedetta Frigerio m’expliquer qu’un samedi elle est allée à la Sainte Messe d’avant les fêtes dans l’église de San Carlo al Corso, à Milan, et a découvert que le prêtre, Don Ermanno précisément, avait récité non le Credo apostolique mais un Credo, écrit par Don Michele Do, où « toutes les vérités de la foi sont effacées ».

À la fin de la messe, Benedetta décida d’aller à la sacristie pour demander des raisons et le P. Ermanno lui expliqua : « Aujourd’hui nous devons traduire avec nos paroles, avec notre langue ! C’est le credo d’un saint, Dario Fo. »

« Dario Fo ?.... »

« Non, désolé, Michele Do. »

L’histoire de Benedetta Frigerio peut être lue ici : http://www.lanuovabq.it/it/credo-eretico-alla-messa-in-san-carlo-al-corso

À la prochaine fois avec La bonne personne au bon endroit !

Source :
https://www.aldomariavalli.it/2018/12/10/uomini-giusti-ai-posti-giusti-3/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 27 Déc - 10:52

L'Antéchrist roule sa bosse
Dans les trous et les bosses ;
L'Antéchrist traîne sa carcasse :
Ou ça passe ou ça casse ;
L'Antéchrist pousse sa chignole
Ou bien il tire sa carriole ;
L'Antéchrist dans sa bagnole
Fait le clown et rigole.

Antéchrist, regarde-moi :
As-tu la tête à l'endroit ?
Tu l'as bien plutôt à l'envers
Et bien enfoncée dans la terre !
Toi, la pyramide à l'envers
Avec les quatre fers en l'air,
Tu t'es très bien décrit, mon vieux,
Mais il faut y ajouter le feu.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Quatrième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Sam 5 Jan - 21:45

Aldo Maria Valli, le 17 décembre 2018, dans son Blog a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 4 -

Bonjour les amis et bienvenus sur la rubrique La bonne personne au bon endroit !

Commençons cet épisode avec une pièce de quatre-vingt-dix, rien de moins qu’un cardinal de la Sainte Église Romaine. Et pas n’importe quel cardinal, mais l’archevêque de Vienne, Christoph Schönborn, qui cette année encore a mis la cathédrale de la ville à disposition pour un spectacle qu’il aurait mieux valu d’organiser ailleurs : parlons de la performance de l’acteur Philipp Hochmair, qui a joué torse nu pour une campagne caritative organisée par un activiste LGBT.

Les chroniques racontent que Hochmair (déjà protagoniste de films d’origine homosexuelle) est apparu entre fumée et lumières psychédéliques pour promouvoir un projet contre la propagation du VIH en Afrique du Sud. Il s’agit, comme le rapportent toujours les chroniques, d’opéra rock, avec la participation de danseurs déguisés en démons. Tout cela à quelques pas de l’autel et devant le cardinal, qui a été heureux d’assister à la représentation en compagnie de l’activiste LGBT Gery Keszler

Reste à voir pourquoi de telles expositions nécessitent une cathédrale. D’autant plus que l’ineffable Schönborn n’est pas nouveau dans ce choix. L’année dernière, en effet, c’était au tour, à l’occasion de la Journée mondiale du sida, de Thomas Neuwirth, alias Conchita Wurst, drag queen à barbe qui est devenue célèbre dans le monde entier après avoir remporté le festival Eurovision.

En outre, en octobre dernier, dans la cathédrale de Santo Stefano a été mis en place une exposition photographique dans laquelle, pour illustrer « la rencontre entre l’Ouest et l’Est » a été proposé l’image de deux figures féminines qui veulent échanger un baiser trafic.

Très bien, très bien... Reconnu à Schönborn ce qui est à Schönborn, nous venons à notre deuxième homme juste au bon endroit, qui est Don Paolo Farinella, le prêtre de Gênes qui a annoncé que cette année à Noël il va fermer l’église. Pourquoi est-ce que c’est comme ça ? Mais pour protester contre le décret Salvini, bien sûr.

Défini comme le « nouveau Don Gallo », il parle de lui-même comme d’un « prêtre catholique au cœur séculier » et dit que contre le décret Salvini « une objection de conscience » était nécessaire. D’où le génie de fermer l’église à Noël. Car, explique-t-il, « la mesure du gouvernement, dans le silence total des catholiques et des chrétiens et la veille de Noël, expulse d’Italie ce Jésus de Nazareth dont nous voudrions célébrer la naissance. »

L’école de pensée à laquelle appartient Don Farinella est donc celle, très en vogue aujourd’hui, selon laquelle Jésus était un migrant et un réfugié. Dommage que les circonstances soient tout simplement fausses. Ce qui, avec l’idée de fermer l’église à Noël, fait de Don Farinella et d’autres révérends de son genre d’excellents exemples à la place des hommes justes à la bonne place.

Et maintenant nous voici avec le troisième homme digne de mention. Nous parlons de Son Excellence Richard Malone, évêque de Buffalo, dans l’État de New York, qui, selon le site américain Church Militant, a ordonné la destruction d’une hostie consacrée qui était peut-être la manifestation d’un miracle eucharistique. Accidentellement tombée pendant la Sainte Messe, la particule a été recueillie par un diacre et confiée au curé de la paroisse, qui, correctement, l’a plongée dans l’eau et l’a gardée dans le tabernacle. Après quelques jours, l’hostie, qui n’avait pas fondu, semblait tachée de rouge. Mais l’évêque a abrégé : au lieu de commencer une enquête plus approfondie, il a ordonné que tout soit jeté. Pourquoi est-ce que c’est comme ça ? Ô magnifique, parce que là, explique-t-il, « Jésus n’est plus là ».

Nous sommes ainsi passés d’un possible miracle eucharistique à un véritable abus eucharistique, dit Mary Ellen Sanfilippo, membre de la paroisse de San Vincenzo de’ Paoli à Springrook, New York. Admettons aussi que la matière rouge exsudant de l’hostie consacrée n’était pas du sang. C’est un fait, explique Mary, que les catholiques de Buffalo se sont vu refuser la possibilité de déterminer son origine. Ce qui, comme vous pouvez le comprendre, fait automatiquement de Mgr Malone (qui a même refusé de regarder les photos de l’hostie) un homme parfait au bon endroit !

C’est tout pour aujourd’hui. À la semaine prochaine ! Et n’oubliez pas d’envoyer vos remarques.


Source :
https://www.aldomariavalli.it/2018/12/17/uomini-giusti-ai-posti-giusti-4/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Dim 6 Jan - 10:01

Je sais un journaliste à l'endroit,
C'est Aldo-Maria Valli,
Qui écrit toujours au bon endroit
Et qui dit fort bien ce qu'il dit,
Même s'il est peu apprécié
Sur la chaîne de GTV
Où l'on ne sait pas rigoler
Mais seulement fort mal discutailler.

Sur Gloria.TV l'humour
N'a pas du tout, mais pas du tout cours
Chez les casquettes parlantes
Qui sont toujours d'humeur pécante :
Quand ils sourient, c'est jaune,
Tout comme les Gilets jaunes !
Ils se prennent tous au sérieux,
Tous étant de gros meussieux.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Cinquième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mer 16 Jan - 22:23

Aldo Maria Valli, le 31 décembre 2018, dans son Blog \"Duc in altum" a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 5 -


Bonjour tout le monde, et nous revoilà ! Après la suspension de Noël, la colonne La bonne personne au bon endroit est de retour aujourd’hui plus urgent que jamais et commence avec un jésuite, le Père Rafael Velasco, le nouveau chef de la province de l’Argentine et de l’Uruguay. Parce que c’est l’homme qu’il faut au bon endroit ? Simple : parce qu’il est en faveur du sacerdoce féminin, de la communion avec les couples homosexuels et de la théologie de la libération. D’un autre côté, pour un lieu aussi prestigieux, on ne pouvait nommer aucun autre.

La nomination vient du Supérieur Général des Jésuites, le Père Arturo Sosa Abascal (à son tour l’homme juste au bon endroit à l’énième pouvoir) et a reçu une évaluation sobre de la part du journaliste espagnol Francisco Fernandez de La Cigoña, qui l’a qualifiée de « la pire des pires ».

Ancien recteur de l’Université catholique de Cordoue (UCC) jusqu’en 2014, le nouveau provincial soutient la reconnaissance de l’homosexualité ainsi que l’introduction du sacerdoce féminin et assure qu’il continuera à adhérer à la théologie marxiste de la libération.

Le Père Velasco dit : « Il y a des réformes très importantes à faire, par exemple pour que les divorcés puissent être admis à la communion, comme quand un homosexuel vit en permanence avec son partenaire. Ce sont là des signes importants. Dans l’Église, nous disons qu’il ne doit pas y avoir de différence entre l’homme et la femme, nous disons que la femme est importante, mais nous l’excluons du ministère du sacerdoce. » Et puis : « J’adhère à la théologie de la libération, à cette façon de penser la foi, à partir de la réalité, en lisant la Parole de Dieu des pauvres. La théologie de la libération affirme que la théologie est fondée sur des valeurs concrètes et jamais abstraites et que le salut, dans un contexte d’oppression, doit inévitablement être compris dans la perspective de la libération, une libération politique, sociale et économique des peuples d’Amérique latine. Et de cette libération viendra la libération religieuse. »

Après ce bon départ, passons à autre chose. Notre rubrique est large d’esprit. Donc, pas seulement les bons hommes au bon endroit, mais les bonnes femmes au bon endroit ! Comme dans le cas des deux religieuses américaines qui ont travaillé pendant des décennies dans une école catholique en Californie, où elles ont volé une somme "substantielle" d’argent. Quel est l’intérêt ? Allez jouer à Vegas !

Le détournement de fonds a eu lieu à l’école catholique Saint-Jacques de Torrance et semble avoir continué pour la banalité de dix ans, comme l’a rapporté le directeur des relations avec les médias de l’archidiocèse de Los Angeles, Adrian Marquez Alarcon.

A cette époque, Sœur Mary Margaret Kreuper était la directrice de l’école et Sœur Lana Chang enseignait aux élèves de huitième année. Toutes deux se sont retirées au début de cette année et aucune d’elles n’a encore été inculpée. Le montant retiré des frais de scolarité et d’autres fonds est encore en cours de définition, mais pensez à quelque chose comme 500 000 $.

Les bonnes femmes aux bons endroits, pourraient-elles résoudre les problèmes de l’Église ?

La théologienne Marie-Jo Thiel en est convaincue, à son tour une femme juste au bon endroit puisqu’elle a été nommée par le Pape François membre de l’Académie Pontificale pour la Vie.

Professeur de théologie catholique et directrice du Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Éthique de l’Université de Strasbourg, la théologienne Thiel a publiquement déclaré que les enseignements de l’Église sur la sexualité ont été un « échec total ». Elle rejette également le Catéchisme dans la mesure où il affirme que les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés et ne peuvent jamais être approuvés, et s’oppose fermement aux interdictions de l’Église sur la contraception.

Or, puisque l’Académie pontificale pour la Vie a précisément pour objectifs de réaffirmer et de défendre l’enseignement de l’Église, il est clair que la professeur Thiel, contrairement à ce qu’elle appelle « l’intransigeance universaliste » ( ?) est vraiment la bonne femme au bon endroit. En fait, elle a déclaré publiquement que l’exhortation du Pape François Amoris laetitia « donnait plus de liberté aux catholiques », que l’enseignement de l’Église sur la sexualité et la famille devait être totalement revu et que les opportunités offertes par François devaient maintenant être utilisées. En outre, selon elle, il y a beaucoup de place pour les initiatives locales, à la lumière de la « saine décentralisation », de l’autodétermination et de la conscience individuelle. Il est temps pour l’Église, conclut-elle, de « mettre fin à son règne sur le corps et les âmes ».

Chers amis, je pense que c’est assez pour aujourd’hui ! Merci de votre attention, meilleurs vœux pour la nouvelle année et n’oubliez pas d’envoyer des suggestions pour les bons hommes (et les bonnes femmes) au bon endroit !

Source :
https://www.aldomariavalli.it/2018/12/31/uomini-giusti-ai-posti-giusti-ma-anche-donne-5/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 17 Jan - 10:51

Aldo Maria Valli,
Vraiment, je te remercie
Pour tes articles que je traduis :
Béatrice le fait aussi
Trouvant en toi un cœur droit,
Et je pense pareillement.
Elle ne me démentira pas,
Ayant comme moi même sentiment.

Certes, tu ne liras pas
Tout ce que je t'écris là,
Non plus que Béatrice d'ailleurs
Puisque je suis un piètre auteur.
Mais ce qui est dit est dit
Et vraiment je le pense ainsi ;
Ton humour me réjouit le cœur :
Merci, cher ami, de tout cœur !
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4150
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum