-45%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Parafoudre 8 Prises avec 2 Ports USB Intégrés
22.10 € 39.99 €
Voir le deal

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-deuxième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mar 23 Juil - 19:55

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 14 mai 2019 a écrit:
Les bons hommes (et les bonnes dames) aux bons endroits
- 22 -
Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Captur15

L’Église est belle parce qu’elle est variée. Nous l’avons toujours dit et chaque jour nous en trouvons la confirmation. Nous apprenons, par exemple, qu’en Allemagne (où l’Église est plus variée que jamais), le groupe d’action Marie 2.0 a appelé « toutes les femmes » à boycotter la Sainte Messe et à ne pas entrer dans une église catholique du 11 au 18 mai.

Marie 2.0, malgré le nom qui a le goût de la technologie avancée, est un groupe de dames âgées de plus de soixante-cinq ans qui exigent, entre autres choses, des innovations considérées comme décisives comme l’ordination des femmes, des prêtres mariés et la liberté sexuelle.

Qu’est-ce à dire ? Tu sais ce qu’il y a de nouveau ?

Allez, ne sois pas cynique, sépulcres blanchis. Vous savez aussi que la mise à jour est une exigence primordiale.

L’initiative des bonnes dames au bon endroit est évidemment soutenue par la plupart des médias et, regardez-la, aussi par les évêques allemands, dont le site courageux et bien connu, katholisch.de, toujours prêt à interpréter les nouvelles, a publié quelques articles en faveur de Marie 2.0 et des revendications des femmes. Nous apprenons aussi que les diocèses et les paroisses célèbrent la campagne dans leurs bulletins et sur les médias sociaux.

Qu’est-ce à dire ? Que le site soit renommé Katholisch.de.che ? Allez, ne soyez pas hypocrites et hypocrites moralisateurs et durs de cœur.

Le vice-président des évêques, l’évêque pro-gay d’Osnabrück, à son tour un homme juste bien connu au bon endroit, a décrit à juste titre l’initiative comme « bonne » et Frauenseelsorge.de, un site appartenant aux évêques, a publié un article en sa faveur.

Qu’est-ce à dire ? Que le site devrait être renommé Fregnacceseelsorge ? Vous savez : certains souhaits sont vraiment insupportables.

Et de l’Allemagne omniprésente nous passons à la Grande-Bretagne non moins active, où le maire (musulman pakistanais) de Londres, M. Sadiq Khan, a annoncé de façon jubilatoire sur Twitter « History made ! » ou « L’histoire est faite ! » De quelle façon ?

En ce sens que la cathédrale anglicane Saint-Paul a accueilli « son premier Iftar » et cela a été, a dit M. Khan, « un véritable honneur de participer à une soirée si spéciale, rompant mon jeûne avec les Londoniens de toutes confessions et origines. »

Superbe ! Comme vous le savez, Iftar est le repas du soir que les musulmans apprécient au coucher du soleil pendant le Ramadan et dans ce cas, c’était particulièrement festif. « Ensemble - poursuit le maire - nous avons envoyé un message fort et clair : la diversité de Londres est notre plus grande force. » Et très souriant et satisfait, à cette occasion apparut l’évêque anglican.

Qu’est-ce à dire ? Pourquoi manger dans une église alors qu’il y a tant d’autres endroits ? Ne soyez pas des moralistes hypocrites et ainsi de suite. De toute évidence, les anglicans ont finalement pris exemple sur nous, catholiques, qui aimons tant organiser des déjeuners et des dîners dans les églises.

Parlant de nous catholiques, nous voici à Bologne, où l’archevêque Matteo Zuppi, le premier vendredi de prière du début du Ramadan, a jugé opportun de visiter un centre de culture islamique.

Bien joué ! « Dialogue contre la haine. Ce qui n’est pas connu est effrayant », tel est le message lancé par Zuppi pour saluer les fidèles musulmans.

Les chroniques nous apprennent que l’archevêque « en plus de visiter la mosquée et d’apporter ses salutations aux fidèles musulmans, est resté pour écouter la prière du vendredi et le sermon de l’Imam ». Très bien !

« Nous devons continuer sur la voie de la fraternité - a dit Zuppi - avec la conviction que seuls le dialogue et le respect permettent aux religions de ne pas être utilisées par la violence, en écartant ainsi du terrorisme toute prétention à représenter la religion. »

Qu’est-ce à dire ? Que c’est toujours la soupe habituelle ? Mais non, j’ai dit Zuppi, pas soupe. Et ne faites pas toujours les moralistes, les prophètes hypocrites de malheur, les sépulcres blanchis à la chaux et pleins de pourriture, les cœurs durs !

Et maintenant retournons à Rome, notre belle Rome, où, comme vous l’avez certainement appris, un cardinal de la Sainte Église romaine [Krajewski], outré par la situation de nombreuses personnes sans électricité, s’y est rendu, a ouvert une trappe, est descendu, a trouvé le compteur, a enlevé les sceaux et a réactivé l’approvisionnement en électricité.

« Je suis personnellement intervenu - a expliqué son éminence - pour réactiver les compteurs. C’était un geste désespéré. Il y avait plus de 400 personnes sans électricité, avec des familles, des enfants, sans même la possibilité de faire fonctionner les réfrigérateurs. »

Aumônier de sa sainteté, longtemps engagé dans l’aide aux pauvres de la ville, le cardinal a ajouté : « Je ne l’ai pas fait parce que je suis ivre. »

Mais que penser de son éminence ? Nous croyons tous qu’il s’est comporté comme un homme juste au bon endroit ! D’autre part, les cardinaux ne sont-ils pas peut-être appelés à servir le pape et l’Évangile usque ad effusionem electricitatis ?

Qu’est-ce à dire ? Que ce serait usque ad effusionem sanguinis ? Eh bien, ne soyez pas les hypocrites rigides habituels avec la manie du latin. L’Église doit constamment se renouveler. Et d’autre part, le cardinal le plus éminent s’est certainement inspiré du psalmiste : « Lampe pour mes pas est ta parole, lumière sur mon chemin. »

Qu’est-ce à dire ? Que la lumière dont parle le psaume est la vérité divine et n’a rien à voir avec l’électricité ?

Laissez-moi vous dire : vous, hypocrites rigides et durs de cœur, vous êtes des hypocrites pleins de vieux levain putrides et incurables.

Au fait, au fait. Il semble qu’à partir de maintenant, les nouveaux cardinaux, avec leur casquette et leur bague, recevront aussi une pince, afin qu’ils puissent se rendre encore plus utiles dans leur activité digne d’éloges. Laquelle ? Mais celle de briser les scellés, bien sûr. De plus, pour l’attribution du titre et de la diaconie pour les cardinaux, il n’y aura plus de lettre spéciale, mais une facture (non payée).

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/05/14/uomini-giusti-e-signore-giuste-ai-posti-giusti-22/
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-troisième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 1 Aoû - 20:52

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 22 mai 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 23 -
Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 1_ulfm10

Une piscine à ciel-ouvert, comme « un nouvel espace public méditatif ». Comme c’est beau ! La proposition provient d’un cabinet d’architecture de Stockholm et est destinée au toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a été détruit dans l’incendie du 15 avril dernier.

Vous direz : pourquoi une piscine ? Quelle question ! Les architectes suédois expliquent qu’une « expérience complémentaire au bâtiment » (quoi qu’elle signifie) est exactement ce qu’il faut. De plus, « ce sera un merveilleux complément pour les grands ensembles et un espace de réflexion et de recueillement ».

Des vrais hommes justes aux lieux justes, les experts de Stockholm n’ont même pas de problème avec les statues des Apôtres. « La flèche s’est effondrée - disent-ils - mais les douze statues ont échappé à l’incendie et pourront servir de gardiennes autour de la grande piscine avec vue panoramique sur la ville. »

Les autorités françaises n’ont pas encore décidé à qui confier les travaux de réfection de la toiture, mais l’étude de Stockholm a débloqué la situation : « Une cathédrale n’est pas une structure isolée. Elle appartient au tissu urbain, à la ville et aux gens. » Alors pourquoi ne pas mettre une piscine sur le toit ? Cela pourrait aussi servir de réserve d’eau (mais nous ajoutons ceci) à utiliser en cas d’un nouvel incendie.

Un petit doute s’est fait jour lorsque nous avons appris que les architectes en question avaient déjà proposé l’idée d’une piscine à ciel-ouvert comme « espace public » sur le front de mer de Stockholm. N’est-il pas vrai que les grands architectes recyclent la même piscine par hasard ?

Mais ne nous laissons pas prendre par de mauvaises pensées. Et allons à Vicenza, où nous rencontrerons un autre homme bien au bon endroit. Il s’agit d’un curé de paroisse qui, au cri du « Non pour exclure les croyants homosexuels, nous demandons si même dans l’amour gay il y a Dieu », a célébré une « veillée contre l’homophobie » à l’église de San Carlo al Villaggio del Sole. N’est-ce pas magnifique ? Entre autres choses, le curé de la paroisse avait une étole arc-en-ciel autour du cou, et un drapeau de la même couleur était placé sur l’autel.

Qu’est-ce à dire ? Que tu ne comprends pas toute cette homophobie ? Allez, ne soyez pas des hypocrites, des sépulcres blanchis à la chaux, de vieux camarades au cœur dur.

« Nous avons organisé la veillée de prière - a expliqué le curé de la paroisse arc-en-ciel - pour sensibiliser l’Église et les croyants à l’attitude problématique que nous avons envers les homosexuels. Heureusement, le climat de l’Église catholique a changé ces dernières années, surtout avec le pape François. Aujourd’hui nous parlons d’amour homosexuel et nous nous demandons si cela entre deux personnes du même sexe peut être non seulement une relation humaine significative mais aussi une relation dans laquelle il y a la présence de Dieu, puisque Dieu est amour. »

Qu’est-ce à dire ? Que le Catéchisme de l’Église catholique juge les actes homosexuels « intrinsèquement désordonnés » ? Allez, ne soyez pas des momies idéologiques pharisiennes des musées musulmans ! Laissez-vous plutôt émouvoir par l’histoire de la veillée : « Beaucoup de fidèles gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres présents, qui fréquentent le groupe dans la paroisse, n’ont pas réussi à retenir leurs larmes et leurs émotions. »

Qu’est-ce à dire ? Que les vrais discriminés d’aujourd’hui sont ceux qui se souviennent que les actes homosexuels sont contraires à la loi naturelle ? Assez de ces objections de querelles d’élitistes pessimistes, tristes, formalistes, fermés et égoïstes ne méritant même pas une réponse !

Et nous voici maintenant au Danemark, où Jaleh Tavakoli, une blogueuse danoise d’origine iranienne qui n’a jamais caché sa critique de l’islam, a été menacée par l’Autorité de surveillance sociale pour avoir partagé une vidéo en ligne sur le viol et le meurtre au Maroc de deux jeunes Scandinaves par des islamistes. En tant qu’hommes justes au bon endroit, les membres de l’agence gouvernementale ont dit à la blogueuse qu’en partageant la vidéo, elle pourrait perdre la garde de sa fille adoptive de huit ans.

Qu’est-ce à dire ? Que c’est un bon et beau chantage ? Mais non, c’est la civilisation occidentale !

« C’est le pire abus de pouvoir que j’aie jamais vu », a déclaré l’avocat danois Karoly Németh, qui représente légalement la blogueuse et son mari. Mais il est évident que l’avocat est aussi victime de vieilles idées. C’est une bonne chose que les hommes et les femmes justes au bon endroit, imposent des limites à la liberté d’expression lorsque cette liberté va obstinément et inopinément à l’encontre du politiquement correct.

Nous retournons en Italie pour rapporter, en ce mois de mai, une fête dédiée à Notre-Dame dans laquelle la Mère de Dieu est présentée avec les titres suivants : « Femme méditerranéenne », « Maîtresse de la rencontre », « Mère de la terre ». Le tout sous la bannière de la "fraternité humaine". Cela se passe à Corato (Bari), au Sanctuaire de Notre-Dame des Grâces.

Qu’est-ce à dire ? Que, pendant qu’ils étaient là, quelqu’un aurait pu aussi ajouter « Déesse de la fertilité » ? C’est une bonne idée. Peut-être pour la prochaine fois.

Et terminons par une note, je dirais, obligatoire : elle concerne les évêques et les cardinaux qui sont restés à la maison le samedi 17 mai, en prenant soin de ne pas se présenter à la Marche pour la Vie qui a eu lieu à Rome. Bravo, continuez ! De vrais hommes justes au bon endroit !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/05/22/uomini-giusti-ai-posti-giusti-23/
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-quatrième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mar 6 Aoû - 22:29

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 31 mai 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 24 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Fine-Ramadan-2018-22-842x558

Bonjour et bienvenue !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, à l’occasion du ramadan entre de nombreux hommes juste au bon endroit, ce fut un ramadaneggiare avec un grand enthousiasme. C’est le cas à Pinerolo, où les Églises catholique et vaudoise, comme nous l’apprend un communiqué spécial, ont ouvert « leurs espaces aux croyants de confession musulmane, leur permettant ainsi de pratiquer leurs rites dans des lieux appropriés ». En fait, ça va sans dire [en français dans le texte], « la coexistence de cultures et de religions différentes est une richesse et le dialogue est la voie » etcetera etcetera.

N’est-ce pas magnifique ? D’autant plus que de nombreuses mosquées ont ouvert leurs portes aux chrétiens et aux fidèles d’autres religions pour prier.

Qu’est-ce à dire ? Que vous ne savez pas qu’il y a des mosquées qui ont déjà fait quelque chose de ce genre ? Eh bien, tu es vraiment une coquille vide, une vieille tête lourde de ragots et un idolâtre graisseux et onctueux. Comment pouvez-vous rester indifférents à l’appel au dialogue et à l’inclusion ? C’est une bonne chose que tant de bons hommes aux bons endroits, et tant de bonnes femmes au bon endroit, nous montrent la voie !

Et allons à Arezzo, où, le 18 mai dernier, Benoît Cairoli a célébré son 150e anniversaire avec une conférence à laquelle l’archevêque était également présent.

Qu’est-ce à dire ? Qui peut bien être Benoît Cairoli ? Rien à voir avec Saint Benoît ou avec le Pape Benoît. Non, c’est une loge. Oui, précisément la loge maçonnique, qui, après avoir célébré le siècle et demi de vie, a bien pensé d’organiser, en plus d’une réunion « de nature interne » (secrète, en bref) aussi une conférence avec la participation assidue de Son Excellence l’Archevêque en personne (comme dirait Catarella).

Titre de la rencontre : Loggia Benedetto Cairoli n°119, 1869-2019, 150 ans de travail pour la perfection de l’homme. Quelle merveille ! Et comme c’est beau de voir le Grand Maître à côté de l’Archevêque, qui a souligné à juste titre qu’ « il y a des valeurs partagées entre l’Église et la Franc-Maçonnerie, comme le respect, la solidarité, le dialogue ».

Qu’est-ce à dire ? Que l’Église catholique a condamné à maintes reprises la franc-maçonnerie ? Écoute, je perds patience avec toi. Vous êtes vraiment de vains papillons de fanfaronnades pourris dans votre cœur, affaiblis au point de se décomposer. Comment ne pas apprécier l’effort de dialogue avec tous au nom de ce qui unit et non de ce qui divise ?

Eh bien. Nous voici maintenant à Bergame, où se trouve un hôpital, du nom d’un pape (Jean XXIII), dans lequel se trouve une « salle multiculturelle », qui serait un lieu de prière pour tous les fidèles de toutes religions. Sauf qu’après avoir franchi le seuil de la salle multiculturelle (« Chapelle Interreligieuse » est écrit sur le panneau, pour éviter les malentendus), le "multi" disparaît et reste un culte unique : celui de l’Islam. Voir, c’est croire.

La salle multiculturelle est en fait une petite mosquée, avec des lavabos pour les ablutions rituelles, des tapis et tout ce dont les musulmans ont besoin pour prier.

Qu’est-ce à dire ? Et comment prient les autres ? Allez, ne soyez pas les momies de musée au cœur noir habituelles, les restaurateurs idéologiques triomphalistes. La réponse, à la lumière du dialogue, de l’inclusion, du multiculturalisme et ainsi de suite, est très simple : les autres s’en sortent.

Bien, bien, bien, bien. Maintenant, il y aurait beaucoup d’autres informations sur notre belle Italie. Mais je voudrais aller en Argentine, où un médecin a été condamné pour avoir empêché un avortement et sauvé un enfant qui a été adopté.

Le docteur Leandro Rodríguez Lastra, spécialiste en gynécologie et obstétrique, a été reconnu coupable d’avoir empêché un avortement après avoir décidé de sauver la vie d’un enfant à naître dont la mère avait pris un comprimé pour un avortement.

Après trois jours de discussions au Tribunal de Rio Negro, le juge Álvaro Meynet a déclaré M. Rodríguez coupable d’avoir manqué à ses devoirs de fonctionnaire. Je propose au juge Meynet l’attribution immédiate du titre d’homme juste au bon endroit, avec mention spéciale (summa cum laude).

Et maintenant de retour en Italie, où est sorti un livre pour enfants qui mérite d’être mentionné. C’est ce qu’on appelle les contes de fées extraordinaires pour les familles non ordinaires, et dans les contes de fées en question, on trouve, par exemple, Amira, avec deux papas fantastiques, Papino et Papone ; Levante, Ondino et leurs deux mères pirates ; Xaho, un elfe adopté par deux épaulards (hommes) ; un magicien (Mikail) qui se sent comme une sorcière et devient Amy. Bref, « dix contes de fées pour dire aux enfants que toutes les familles sont magiques ! »

Qu’est-ce à dire ? Pauvres enfants ?

Allez, ne soyez pas des idéologues chrétiens superficiels et rigides aux visages inflexibles, des fossoyeurs pessimistes, autoritaires et grincheux, des fêlés désillusionnés, des chrétiens désabusés, des tristounets aux visages de cornichons qui s’effraient de tout. Ouvrez-vous pour de bon. Et sois un peu magique toi-même !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/05/31/uomini-giusti-ai-posti-giusti-24/
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-cinquième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 8 Aoû - 23:00

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 6 juin 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 25 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Jcke2r10

Bienvenue au 25e numéro des bons hommes aux bons endroits. Vingt-cinq ! Une belle réalisation pour notre petite rubrique née presque pour le plaisir le 26 novembre dernier.

Mais je bannis le sentimentalisme et commençons tout de suite par un homme juste au bon endroit par excellence, le père jésuite James Martin, champion de la cause LGBT, qui dans un tweet il y a quelques jours a écrit : « À tous mes amis LGBT, catholiques et pas : bon mois de fierté gay. Soyez fiers de votre dignité donnée par Dieu, de votre rôle dans le monde et de vos nombreuses contributions à l’Église. Car vous avez été « merveilleusement faits » par Dieu (Psaume 139). »

N’est-ce pas merveilleux ? Autrefois, alors que l’Église n’était pas encore en sortie, le mois de mai a été consacré à Notre-Dame et le mois de juin au Sacré-Cœur. Maintenant mai est consacré au Ramadan et juin à l’orgueil gay. L’Église catholique saisit les signes des temps et les bons hommes aux bons endroits indiquent le chemin !

Qu’est-ce à dire ? Que tout vous semble blasphématoire et que jusqu’à preuve du contraire l’homosexualité reste « objectivement désordonnée » ? (Catéchisme de l’Église catholique, n° 2358). Et que pour le Catéchisme mentionné ci-dessus, plus que pour la fierté gay, les homosexuels sont « appelés à la chasteté » ? (n. 2359)

Écoutez, je ne sais pas comment m’y prendre avec vous, vieux camarades qui êtes les promoteurs de la coprophagie granuleuse, absorbés par vous-mêmes, les restaurateurs idéologiques. Parfois, j’ai l’impression de perdre mon temps. C’est une bonne chose qu’il y ait toujours un jésuite prêt à donner des signes d’espérance.

En effet, dernièrement, c’est la prestigieuse Université pontificale grégorienne elle-même, l’Université jésuite, qui a envoyé un signal sans équivoque. Elle l’a faite en accueillant une belle et très opportune exposition photographique sur l’athéisme et l’incrédulité, avec la participation extraordinaire d’un couple homosexuel, un trans-humaniste et une sorcière. Installée dans l’atrium de l’université, l’exposition, intitulée Mélanges (comme c’est joli !), présente des portraits et des histoires d’athées et de non-croyants du monde entier, pour que chacun puisse la voir. En fait, elle a été organisée en même temps qu’une grande conférence sur l’athéisme et la culture de l’incrédulité qui s’est toujours tenue à l’Université grégorienne, avec l’indispensable collaboration de la Faculté de théologie.

Qu’est-ce à dire ? Que vous restez sans voix ? Mais bien sûr : sans voix pour un tel exemple précurseur et de prévoyance dans le dialogue....

Qu’est-ce que t’en penses ? Que vous êtes sans voix au sujet du désespoir ?

Eh bien, laissez-moi vous louer : je pense que votre inflexibilité chrétienne, votre superficialité de musée, vos momies courtisanes, vos lépreux, vos longues muselières, vos autorités élitistes sont tout simplement sans espoir.

Comment pouvons-nous rester indifférents à une initiative aussi noble ? D’autant plus qu’elle s’inscrit dans une « recherche pluridisciplinaire menée par l’Université de Kent et avec le Conseil pontifical pour la culture dans un rôle de co-animateur dans le cadre du dialogue avec les non-croyants ».

Qu’est-ce à dire ? Aimeriez-vous savoir comment saint Ignace aurait réagi ? Mais assez avec ce regard sur le passé ! Ne soyez pas l’habituel M. et Mme Piagnistei avec le visage d’un homme mariné qui a peur de danser, effrayé par tout et qui cherche la certitude en tout ! Il est temps d’accueillir, d’intégrer, de discerner !

Qu’est-ce à dire ? Qu’il est tout simplement scandaleux que là où il y a la statue de Notre-Seigneur, les étudiants soient accueillis par la photo d’un homme qui dit avoir contracté un « mariage » homosexuel avec un compagnon qui dans la légende est appelé son « mari » ?

Assez ! J’en ai assez de vos provocations en tant que chrétiens fermés, tristes petits monstres païens piégés ! Et à cet étudiant provocateur qui a écrit « Satanique » dans la boîte à commentaires de l’exposition, je voudrais recommander, heureusement, de lire chaque jour, avant et après les repas, les tweets de son père James Martin. En les apprenant par cœur !

Et maintenant nous sommes dans la belle Collégiale de Santa Maria Assunta à Montecassiano (Macerata), où, à la veille des élections européennes, une messe a été célébrée avec le drapeau bleu de l’Europe étendu sur l’autel. Quelle merveille !

Mais ce n’était pas le seul cas, car également à La Spezia, dans l’église de Nostra Signora della Salute de Piazza Brin, le jour du vote pour le renouvellement du Parlement européen, le drapeau bleu avec les douze étoiles jaunes était placé sur l’autel. Et c’est la même église dans laquelle le curé de la paroisse, quelques jours auparavant, avait fait sonner les cloches en signe de protestation lors de la présentation d’un livre publié par une maison d’édition qui ne lui plaisait pas.

Vous ne trouvez pas que cette utilisation non-conformiste de l’autel et des cloches par les bons hommes au bon endroit est magnifique !

Non ? Qu’est-ce à dire ? Que dans le document sur le Respect des normes liturgiques et ars celebrandi, le Vatican interdit expressément toutes les formes d’abus liturgiques et de spontanéité qui, par l’utilisation de meubles et de symboles inadéquats, peuvent frôler le ridicule ?


Ça suffit ! Ça suffit ! Vous êtes les idéologues habituels des fondamentalistes abstraits, graisseux et idolâtres qui ont un cœur amer comme du vinaigre et fermé dans la formalité d’une prière froide !

Et que dire de plus ? Que pensez-vous de ces prêtres qui ignorent que le drapeau de l’Europe est inspiré par la couronne des étoiles de Notre-Dame ?

En plus d’être des chrétiens anesthésiés et des pâtissiers faibles aux chicaneurs moralisateurs au cœur noir pourri, vous êtes aussi des calomniateurs !

Et allons dans la belle Émilie, où dans la ville de Marzabotto, dans la province de Bologne, les musulmans ont organisé l’iftar (le banquet du soir à la fin du jeûne du Ramadan) juste sur la place devant l’église, et sans que le curé, semble-t-il, en soit informé.

Qu’est-ce à dire ? Pourquoi sur le parvis devant l’église avec tant d’autres endroits qu’il y a ? Oh sympa ! il semble que les jardins publics aient été occupés par un autre événement...

Et comment, tu le répètes ? Qu’il y aura aussi un troisième endroit possible en laissant de côté le cimetière et les jardins publics ? Oh, sympa ! mais tu es vraiment... eh bien, maintenant tu sais ce que tu es.

Et vous voulez savoir pourquoi le maire (ou plutôt la maire, la bonne femme au bon endroit) a donné sa permission ? Quelle question ! Pour l’intégration, bien sûr !

Et terminons avec l’un de ces bons hommes au bon endroit, qui sont remplis d’émotion, dans la mesure où ils ont raison et au bon endroit. Je pense à l’évêque de Cairns (Australie), Mgr James Foley, qui a réagi durement à la protestation de certains fidèles catholiques qui voulaient réciter un Chapelet de réparation après que, à l’invitation de l’évêque lui-même, des représentants bouddhistes et musulmans aient participé à une célébration interconfessionnelle dans la cathédrale Sainte Monique et un bouddhiste ait également donné une "bénédiction".

Les fidèles qui ont récité le Chapelet, dit l’évêque, encouragent « l’ignorance, le sectarisme et le fanatisme », parce qu’à notre époque les cérémonies interreligieuses sont de plus en plus nécessaires. La cathédrale « est le plus grand lieu de culte de la ville, et je suis heureux qu’elle soit utilisée par d’autres groupes religieux ».

Bien dit ! Monseigneur Foley, qui est aussi partisan de la « sexualité multiple », a ensuite expliqué que les fidèles bigots ont clairement agi « contre l’enseignement de l’Église » et que c’est « d’un désordre énorme » qu’il y ait des gens comme cela.

Je t’avais dit qu’il y avait quelque chose de déplacé.

Qu’est-ce à dire ? Que tu n’es vraiment pas si ému, mais très très très très irrité ?

Halte ! La mesure est pleine ! Monseigneur Foley a raison ! Vous, les catholiques, fermés dans la formalité d’une prière glaciale, vous savez que les chicanes contemplatives, moralisatrices et moralisantes stériles, au loin, sont d’énormes problèmes ?

Pour aujourd’hui, il vaut mieux fermer ici.

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/06/06/uomini-giusti-ai-posti-giusti-25/ 
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-sixième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 5 Sep - 22:06

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 13 juin 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 26 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Dd-lar10

Bonjour tout le monde, et bienvenue. Les bons hommes aux bons endroits démarrent aujourd’hui avec un évêque. Il s’appelle Wilhelm Krautwaschl, il est autrichien et, dans une interview accordée à Diepresse, il a ressenti avec arrogance la nécessité de déclarer qu’ « un cardinal ne doit pas nécessairement être évêque, il peut aussi être une femme ».

Eh bien, nous pensons que nous devrions remercier cet évêque. Alors que de nombreux membres de l’Église catholique continuent de faire face à des problèmes sans aucune pertinence (comme la crise doctrinale, le déclin des fidèles et des vocations, l’ignorance religieuse, l’avancée de l’athéisme), il est réconfortant de constater que certains pasteurs posent de véritables questions, se mettant du côté des fidèles. Qui est ce catholique, en fait, qui le matin, en commençant un nouveau jour, ne demande pas au bon Dieu que l’Église ait enfin des femmes cardinales ? Et qui est ce fidèle qui ne prie pas sans cesse pour que les femmes cardinales puissent bientôt faire partie du Collège sacré ?

Très bien, très bien ! Laissant à Krautwaschl ce qui est à Krautwaschl, changeons de sujet et de continent : passons de l’ancien au nouveau monde, de l’Autriche à l’Amazonie, une terre toujours plus au centre de l’attention en vue du prochain synode qui sera justement consacré à cette immense région.

Notre homme de confiance au bon endroit est en l’occurrence l’évêque brésilien Fernando Guimarães, qui, au cours d’une cérémonie, a reçu l’ordre d’un saint homme de ne pas faire moins que la macumba !

Comme on peut le voir dans la vidéo, Monseigneur Guimarães apparaît, heureux, à côté d’un pai de santo, une sorte de médium de la religion afro-brésilienne, qui à un certain moment met un collier « sacré » au cou de l’archevêque, afin qu’il puisse lui-même faire la macumba. L’ambiance est festive et tout le monde est très heureux, même quand le pai de santo dit qu’il est sûr d’avoir fait le geste d’« ordination » à l’archevêque car inspiré par des voix « d’en haut ». Comme c’est beau !

Qu’est-ce à dire ? Que la macumba, rite fétichiste lié à l’occultisme, est vraiment connue pour être aussi une malédiction diabolique ? Et que vous feriez la macumba à certains évêques ?

Eh bien, je m’attendais à ce genre d’observation de votre part, vieux camarades qui avez été les promoteurs de la coprophagie sanglante du restaurationnisme. C’est une bonne chose que des pasteurs ouverts et avant-gardistes comme Monseigneur Guimarães nous rappellent le devoir de l’Église aujourd’hui : « Faire, comme le Pape François, des propositions audacieuses », comme, par exemple, inviter le pai de santo au synode. Merveilleux ! Donc, si nous n’avons pas de saints pasteurs, nous aurons au moins quelques gourous.

Très bien, très bien ! Et restons sur le sujet amazonien pour rappeler le point de vue intéressant d’un missionnaire italien qui, sur la base d’une longue expérience chez les Yanomami, déclare de façon convaincante que ces populations « aident l’Église à se nettoyer et à défendre ce monde », à « construire une écologie intégrale » et à « établir des ponts entre les connaissances traditionnelles et les connaissances modernes et écologiques de la société occidentale ». C’est pourquoi, ajoute le missionnaire, l’Église catholique devrait « prêter attention à la façon dont les peuples autochtones vivent l’expérience communautaire, les relations sociales, l’organisation du leadership ». En fait « les yanomami sont pour nous un témoignage pour pouvoir apprécier la valeur de la vie communautaire ».

Qu’est-ce à dire ? Que peut-être, avec tout le respect que je vous dois, il est un peu risqué de dire que l’Église doit apprendre des peuples primitifs dominés par le chamanisme et l’animisme ? Que les Yanomans utilisent couramment les hallucinogènes pour guérir les maladies et communiquer avec les esprits ? Qu’ils pratiquent l’infanticide et le cannibalisme rituel ?

Ici, vous ne manquez pas votre chance de manifester que vous êtes des chrétiens idéologues et triomphalistes, des momies de musée, des élites à longue face pessimiste. Comment ne pouvez-vous pas comprendre que ces peuples constituent un modèle d’évangélisation et que de leur proximité à la Mère Terre peut venir le salut pour nous ? C’est une bonne chose que le synode amazonien approche, et puis il faut du yakoana pour tous !

Qu’est-ce à dire ? Que serait le yakoana ? Certainement, vous les chrétiens, fermés avec le visage d’un homme mariné, effrayés de danser, ayant peur de tout, vous ne pouvez pas savoir. C’est l’hallucinogène qui permet d’entrer en transe, d’avoir des visions et de rencontrer des esprits, appelés xapiripë. Les Yanomami l’utilisent habituellement. Et cela fera certainement du bien à l’Église en sortie !

Passons maintenant à l’Ordre Souverain de Malte, dont le Grand Maître a décrété que toutes les cérémonies liturgiques au sein du glorieux Ordre religieux doivent être célébrées selon le novus ordo « et non selon le rite extraordinaire ». La directive est contenue dans une lettre du 10 juin adressée aux supérieurs de l’Ordre, qui doivent veiller au respect de cette décision.

Qu’est-ce à dire ? Que tout cela est en contradiction avec le motu proprio de Benoît XVI Summorum Pontificum ?


Eh bien, vous êtes des chrétiens traditionnels enfantins et craintifs, des chrétiens enfermés, des petits monstres, des idéologues, des fondamentalistes abstraits, des idolâtres onctueux et corrompus ! Si le Grand Maître l’a décidé, il doit en être ainsi ! Sinon, de quel Grand Maître s’agirait-il ?

Et nous concluons par ce texte incontournable qu’est Homme et Femme il les créa. Pour une forme de dialogue sur la question du genre dans l’éducation, un document, signé par les responsables de la Congrégation pour l’éducation catholique, qui se veut « un outil pour aborder le débat sur la sexualité humaine et les défis qui émergent de l’idéologie du genre, dans un contexte d’urgence éducative ».

Dans le document, qui était vraiment nécessaire, il y a un passage décisif à un moment donné. En fait, les bons hommes écrivent au bon endroit : « En conclusion, le chemin du dialogue - qui écoute, raisonne et propose - apparaît comme le chemin le plus efficace pour une transformation positive des angoisses et des malentendus en une ressource pour le développement d’un environnement relationnel plus ouvert et humain. Au contraire, l’approche idéologique des questions délicates du genre, tout en déclarant le respect de la diversité, risque de considérer les différences elles-mêmes de manière statique, les laissant isolées et imperméables les unes aux autres. »

Qu’est-ce à dire ? Tu veux savoir ce que ça veut dire ?

Ça suffit ! Ça suffit ! Je ne vous permettrai pas de poser d’autres questions scandaleuses. Vous n’êtes que l’habituel chrétien stérile, avare et mesquin, au cœur noir, faible jusqu’à pourrir !

En fait, tu vois ce que je veux dire ? Comme pénitence, vous écrirez cent fois : « Je veux une Église qui sorte. »

Et la ferme !

Aaah ! Je t’ai entendu !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/06/13/uomini-giusti-ai-posti-giusti-26/
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-septième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mar 10 Sep - 15:36

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 22 juin 2019 a écrit:
Les bons hommes (et les bonnes femmes) aux bons endroits
- 27 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Leafle10

Bon retour parmi nous ! Ouvrons la rubrique avec les évêques du Royaume-Uni, qui se sont excusés.

Vous direz : quoi de neuf ? En fait, dans l’Église catholique, tout le monde s’excuse pour tout, mais dans ce cas, il est nécessaire d’aller plus loin. Les évêques britanniques se sont en effet excusés parce que dans une revue distribuée par l’archidiocèse de Liverpool, des tracts produits par un groupe catholique, défini comme "traditionaliste", contre la théorie du genre ont été inclus.

Immédiatement qualifiées de « transphobes » par les médias, les dépliants ont été produits par l’association Tradition Famille et Propriété et montrent l’image d’un groupe de garçons et de filles qui demandent : « Suis-je un garçon ? Suis-je une fille ? Ou les deux ? ». Puis il y a la citation biblique : « Homme et femme Il les créa. »

Qu’est-ce à dire ? Pourquoi s’excuser ?

Eh bien, sachez que si vous posez cette question, vous n’êtes rien de plus que de macabres camarades aux vieux chapelets idéologiques chrétiens.

Il est clair que le tract, comme s’est empressé de le rappeler l’archidiocèse de Liverpool, a été inséré « par inadvertance » et était « un accident ».

Qu’est-ce à dire ? Qu’à présent, au point où nous en sommes, le contenu catholique dans la presse catholique ne peut être trouvé que s’il est inséré par inadvertance ?

Écoutez, je ne sais pas comment vous définir sauf en tant que momies de musée, longues musiques autoritaires, petits monstres amers.

Vous êtes incorrigible. Mais passons à autre chose.

Après avoir rendu hommage aux braves évêques du Royaume-Uni, passons à une femme juste au bon endroit. Il s’agit de Sœur Marie-Louise Berzosa, que le Pape François a nommée consultante auprès du synode des évêques et selon laquelle, bien que par petits pas, le sacerdoce deviendra certainement accessible aux femmes. De l’avis de Sœur Berzosa (qui, à juste titre, ne s’habille pas en religieuse), les initiatives nécessaires ont été prises pour que les femmes gagnent en visibilité dans l’Église et à la fin de ce processus, nous aurons l’ordination des femmes, comme « un progrès naturel ».

Qu’est-ce à dire ? Que saint Jean Paul II (Ordinatio sacerdotalis, 1994) a fait cette déclaration solennelle : « l’Église n’a nullement le pouvoir de conférer l’ordination sacerdotale aux femmes et que cette sentence doit être tenue définitivement par tous les fidèles de l’Église » ?

Vous êtes vraiment des chrétiens hypocrites, putréfiés, rigides et obtus ténébreux. Ne savez-vous pas que l’important dans l’Église sortante n’est pas de définir des doctrines rigides mais d’initier des processus ? Mais avec vous, c’est du temps perdu....

Et restons-en au sujet amazonien. Ici, nous aurions besoin de roulements de tambours, parce que nos bons hommes au bon endroit sont les prolongateurs de l’incroyable Instrumentum laboris en préparation du prochain synode, un document dont il est résulte :  
1) que l’Amazonie est un paradis sur terre,  
2) que les peuples qui y vivent sont les véritables gardiens de la création (ou plutôt, de la Terre Mère),  
3) que leurs traditions, y compris religieuses, seraient une panacée pour nous Occidentaux corrompus,  
4) que l’Église catholique devrait prendre l’exemple des indigènes et  
5) que les Indiens ne doivent pas être convertis mais que c’est à nous qu’il revient de nous laisser convertir par eux. Fondamentalement, nous, les sales colonialistes, devrions nous dépouiller de notre civilisation présumée pour embrasser la culture ancestrale et panthéiste conservée dans cette immense région et, pourquoi pas, nous devrions aussi devenir un peu animistes, car cela nous ferait du bien pour l’harmonie entre nous et le cosmos.

Qu’est-ce à dire ? Que tu ne peux pas croire que les catholiques ont écrit des choses semblable ? Qu’ils vont nous demander de pratiquer la sorcellerie ? Que les vrais colonialistes sont les auteurs de l’Instrumentum laboris, qui par cette pseudo-théologie née ici chez nous, exploitent les Indiens irréprochables ?

Je ne peux que le répéter : vous êtes vraiment des chrétiens zélés, des traditionalistes difficiles, des intellectualistes amers, des pharisiens pompeux, des hypocrites, des ténébreux. Je commence à penser qu’avec toi, tout effort est inutile ! Ton cœur est pétrifié !

C’est une bonne chose que tant d’hommes justes au bon endroit, et de femmes justes au bon endroit, nous donnent de l’espoir.

C’est certainement le cas de l’école catholique irlandaise (je répète : catholique), qui a décidé de permettre à ses élèves de s’habiller comme ils l’entendent : les femmes comme des hommes et les hommes comme des femmes (même avec une jupe). Brigid Institute à Greystones, une petite ville près de Dublin, permettra aux élèves du primaire de se travestir, ce qui consiste en la possibilité pour les garçons de s’habiller en filles et pour les filles de s’habiller en gars, et tout cela au profit des enfants qui, dès leur plus jeune âge, « remettent en question leur identité sexuelle ».

Brigid’s National School est financée par des fonds publics, mais elle est sous l’autorité directe de l’archevêque de Dublin, Monseigneur Diarmuid Martin.

Jusqu’à présent, on demandait aux garçons de porter un pantalon gris et un pull vert, et aux filles de porter un tartan écossais vert. À leur retour à l’école en septembre prochain, les élèves pourront choisir les vêtements qu’ils préfèrent, peu importe leur sexe, et tout cela avec le consentement de la commission scolaire et des parents.

L’école remplace également les toilettes des garçons et des filles par des installations « non sexistes ».

Mais ce n’est pas le seul cas. Interrogée par l’Irish Times, l’avocate pro LGBTQ Sara Phillips, du Transgender Equality Network Ireland, a déclaré que plusieurs écoles catholiques en Irlande adoptent maintenant l’idéologie transgenre, bien que, malheureusement, de nombreux enseignants n’aient pas encore appris à parler aux élèves avec leurs pronoms favoris.

« Dans les écoles, il y a des gens qui polluent l’esprit de nos enfants », tonnaient les traditionnels arriérés habituels. Des gens manifestement incapables de saisir les demandes de l’Église-en-Sortie.

Ah ! Je t’ai entendu ! Ajoutes-y « dans la tête ». Et n’essaye pas de le nier !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/06/22/uomini-giusti-e-donne-giuste-ai-posti-giusti-27/ 
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-huitième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Mer 25 Sep - 10:22

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 28 juin 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 28 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Hichis10

Une subvention de 750 000 $ à un groupe qui appuie la propagande LGBT. De qui vient tant d’argent ?

Mais des évêques catholiques américains, bien sûr. La Campagne catholique pour le développement humain (CCD), le programme national de lutte contre la pauvreté de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, allouera la somme substantielle au Réseau ignatien de solidarité (ISN), qui promeut depuis longtemps l’homosexualité et le transgenderisme. Le site Web de l’ISN contient de nombreux articles et événements faisant la promotion de l’homosexualité, tandis que la conférence annuelle de l’organisation organise régulièrement des sessions approfondies sur l’activisme LGBT, l’inclusion des transgenres et le "mariage" homosexuel.

Et maintenant, s’il vous plaît, ne commencez pas avec les objections habituelles à ce que le Catéchisme de l’Église catholique dit sur l’homosexualité etcetera etcetera. Je n’en peux plus des sépulcres blanchis à la chaux, des vieux camarades qui encouragent les chapelets de coprophagie tout absorbés par eux-mêmes ! N’arrivez-vous vraiment pas à vous mettre au diapason de l’Église sortante ?

Ah ! Je vous l’ai déjà dit. Ne faites pas la tête ! Parce qu’on vous entend. Nous savons qui vous êtes et nous gardons un œil sur vous. Avec pitié, mais nous gardons un œil sur vous !

Et maintenant, en restant sur le sujet, passons à l’un de nos hommes justes les plus célèbres au bon endroit, le Père James Martin, qui a annoncé qu’il célébrera une messe Pré-Pride à New York.

Qu’est-ce que t’en penses ? Qu’est-ce qu’une messe de pré-fierté ? Quelle question ! C’est une messe pre-pride, pré-fierté, pre-gay-pride, en bref.

« Bienvenue à tous ! LGBT + ou LGBT + Alliés (ou LGBT plus alliés hétérosexuels de la cause gay, ndr), tout le monde est invité à notre belle fête », écrit le père jésuite. « Unis dans l’amour » est le slogan. Ce sera un week-end d’inclusion et de prière et l’église sera décorée aux couleurs de l’arc-en-ciel.

« Une couleur, une promesse », explique le jésuite, qui illustre ensuite en détail la signification de chaque couleur.

« Vert signifie sécurité. Nous vous promettons un environnement sûr et authentiquement aimant. »

« Jaune signifie acceptation. Nous vous promettons l’acceptation avec le sourire et le désir d’en savoir plus sur vous. »

« Bleu signifie inclusion. Nous promettons l’inclusion à bras ouverts et une étreinte chaleureuse. »

« Rose signifie soutien. Nous vous promettons notre soutien, pour que votre cœur s’ouvre aussi bien dans les bons moments que dans les moments difficiles. »

Qu’est-ce à dire ? Que c’est vraiment vrai que dans l’Église catholique, on peut en voir de toutes les couleurs maintenant ?

Assez ! Je ne suis plus prêt à accepter ces commentaires de restaurateurs idéologiques superficiels, élitistes, pessimistes, querelleurs, désabusés, petits monstres, idolâtres obsédés !

Passons maintenant à Mgr Ricardo Augusto Rodrìguez Alvarez, curé à Santa Maria di Nazareth, Surco, au Pérou, qui sera le prochain évêque auxiliaire de Lima. Hourra !

Qu’est-ce à dire ? Qu’en réalité, selon certains témoignages, Monseigneur vit une relation amoureuse avec une femme mariée dont le mariage est en difficulté ? Et que, en bref, Alvarez a une concubine ?

Regardez, vous n’êtes rien de plus que des chrétiens avec le visage de cornichons, des enfantins qui ont peur de danser et de crier, peur de tout. Mais comment ? Vous vous en prenez toujours aux clercs homosexuels et maintenant que nous en avons un clairement hétérosexuel, vous vous en prenez à lui aussi ? Essayez d’être cohérent !

Avant de perdre patience, je passe à un autre sujet. L’homme qu’il me faut au bon endroit dont je veux vous parler, est le distingué M. Imer Omerovic, d’origine rom, qui a déjà été accueilli par le Pape au Vatican et accueilli avec tendresse.

Comme vous vous en souvenez peut-être, après que M. Omerovic (officiellement un homme pauvre) et sa grande famille (femme et douze enfants) se sont vus attribuer un logement populaire par la Ville de Rome dans celui de Casal Bruciato, à la périphérie de Rome, la révolte a éclaté dans ce quartier. De nombreux citoyens endurcis ont protesté, affirmant que la famille n’avait pas droit à une maison, mais le maire de Rome a défendu l’Omerovic et le Pape les a reçus en audience en disant qu’ils étaient en solidarité.

Qu’est-ce qu’on découvre maintenant ? Que M. Omerovic n’est pas du tout nul et non avenu. En fait, il y a quelque chose qui cloche : 27 (vingt-sept) voitures, ainsi qu’un numéro de TVA pour le commerce de gros de voitures et la vente de pièces détachées, avec une adresse dans un endroit où il y avait autrefois un campement nomade.

En bref, les Roms pauvres ne sont peut-être pas pauvres. À tout le moins, il n’est pas pauvre dans les voitures.

Qu’est-ce à dire ? Tu t’attendais à quoi là-dedans ?

Eh bien, vous n’êtes rien d’autre que de faibles chrétiens de la confiserie pour les chicaneurs moralisateurs au cœur noir et au cœur pourri. Avec douze enfants, il est logique que M. Omerovic ait vingt-sept voitures ! Vous avez une idée de ce que cela signifie d’accompagner douze enfants à la maternelle, à l’école, au football, à la piscine, à la patinoire, au volley-ball, à la danse, au judo et aux soirées de compétition dans une ville comme Rome, où les transports publics ne fonctionnent manifestement pas ? Je dirais que vingt-sept voitures sont le minimum.

Qu’est-ce à dire ? Que M. Omerovic aurait besoin d’un bus ? Oui, bien joué. Et où garez-vous un bus à Rome ? Vous ne manquez pas une occasion de prouver que vous êtes des idéologues, des fondamentalistes abstraits et des idolâtres onctueux.

Et puis, désolé, pouvez-vous savoir qui vous êtes pour juger ?

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/06/28/uomini-giusti-ai-posti-giusti-28/  
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Vingt-neuvième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 26 Sep - 21:30

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 10 juillet 2019 a écrit:
Les bons hommes (et les bonnes femmes) aux bons endroits
- 29 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Immagi10

On est en juillet, la chaleur devient folle et obscurcit les esprits, mais, heureusement, on peut toujours compter sur les bons hommes aux bons endroits !

C’est le cas d’un super-expert qui est aussi prêtre, ou d’un prêtre qui est aussi un super-expert (voici sa longue et rare qualification : directeur de l’Observatoire du pluralisme religieux à Turin, professeur universitaire de sociologie des processus culturels et de communication, coordinateur national de la section sociologie des religions de l’Association italienne de sociologie), qui a qualifié l’Asti Pride du 6 juillet de « temps de fête agréable ».

D’après ce que nous apprenons, le prêtre-expert, ou expert-prêtre, « avec ses études sur le pluralisme et la liberté religieuse représente un point de référence faisant autorité dans le panorama culturel italien et pas seulement », et du sommet de cette autorité il a exprimé son jugement, nous éclairant tous : « En tant que sociologue, je crois que les Pride sont les enfants de cette société liquide où les concepts d’identité de genre et d’identité sexuelle sont liquides aussi. Au fil des ans, de nombreux droits revendiqués par les couples homosexuels ont été reconnus. La Fierté est maintenant devenue autre chose que ces revendications. Certains les appellent des défilés au goût douteux, mais je les définirais comme des moments de fête, de partage. Je pense que le bonheur d’être réel doit toujours être partagé avec les autres, pas vécu dans la solitude. »

Et puis, lorsqu’on lui a demandé s’il s’agissait d’évaluations du prêtre ou du sociologue, il a expliqué avec la même autorité : « Des deux. »

Comme l’aurait dit Totò : perdindirindina !

Après ce début crépitant, nous voici avec notre deuxième homme juste au bon endroit, l’évêque de Ferrare-Comacchio, qui, après l’arrestation du capitaine Carola Rackete, a proposé (mais comment ne pas y penser avant ?) de lui consacrer le port de Lampedusa.

« Désobéir à la loi pour sauver les gens est un principe chrétien, fondamental sur le plan humain. Et c’est ce qu’a fait cette femme commandant », a déclaré son Excellence - également connue sous le nom d’« évêque des migrants » - selon lequel l’histoire de Carola rappelle celle de Garibaldi, « traqué comme un brigand et assassin, qui a débarqué avec ses hommes dans le port de Comacchio ».

Je répète ma question : comment n’y avoir pas pensé avant ?

Qu’est-ce à dire ? Aimeriez-vous savoir que le capitaine Carola a quelque chose à voir avec le héros des deux mondes ? Mais c’est simple. Son Excellence dit : « Garibaldi, assassin et brigand contre l’État, est maintenant un héros. Nous laisserons à l’histoire le soin de juger qui est le véritable héros : qui ferme un port et chasse les gens ou qui sauve la vie des gens. »

Très bien, très bien. Alors que la chaleur devient folle et que les esprits bouillonnent, à la recherche d’un soulagement, et bien sûr des bons hommes aux bons endroits, allons dans un diocèse heureux avec vue sur la mer. Nous apprenons que les prêtres diocésains ont participé à une « coexistence sacerdotale » célébrée à la fin du synode presbytéral.

Comme c’est beau ! Nous apprenons alors que, à juste titre, pendant les jours de convivialité, dans le diocèse (puisque tous les prêtres vivaient ensemble), les messes en semaine n’étaient pas célébrées dans les paroisses et les autres activités pastorales dans lesquelles les prêtres sont engagés étaient suspendues, afin de « permettre au clergé de participer à l’initiative ».

Qu’est-ce à dire ? Que c’est très curieux ? Que ce serait un peu comme si les techniciens d’aqueduc, devant participer à une coexistence pour les techniciens d’aqueduc, suspendaient l’approvisionnement en eau pour ces jours-là ? Ou comme si les boulangers, devant aller à une cohabitation pour boulangers, laissaient les gens sans pain ? Et qu’est-ce que tu dis encore ? Que si les prêtres sont les premiers à considérer les messes et les sacrements comme des services non essentiels, ne voyez-vous pas pourquoi les fidèles ne devraient pas en faire autant ?

Regardez, cette fois, j’avais imposé le calme sur moi-même, mais vous franchement me semblez être des objecteurs et des instigateurs de la coprophagie, des pessimistes aux grains de chapelets, de vieux camarades désabusés et plaintifs. Vous ne voulez pas qu’il y ait un peu moins de Messes et un peu d’extrême-onctions retardés face à une coexistence consciencieuse ? Ne savez-vous pas à quel point la mise à jour permanente est importante ?

Et maintenant, puisque, comme vous le savez, nous sommes toujours pour l’égalité des chances, les quotas roses et tout le reste, fermons le cercle avec la vidéo de la bonne sœur sacramentine (vraie sœur juste au bon endroit) qui, à Monza, a délogé les catholiques engagés dans une prière en réparation de la Fierté gay.

Quand ils la virent quitter le monastère et apparaître parmi eux, ces bigots de catholiques pensèrent : « Regarde, une religieuse qui vient prier avec nous ! Peut-être que tout n’est pas perdu. » Mais le malentendu n’a pas duré longtemps. En fait, la Révérende Mère a immédiatement fait remarquer qu’elle n’était pas venue pour prier, mais pour inviter les catholiques à partir ailleurs. « Je dis que vous êtes des lâches », a-t-elle précisé.

Très très très bien. L’Église sortante, c’est évident, a aussi besoin de moniales sortantes !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/07/10/uomini-giusti-e-donne-giuste-ai-posti-giusti-29/
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Trentième article au bon endroit : Merci Valli pour ton formidable humour !

Message par Gilbert Chevalier le Lun 30 Sep - 10:59

Aldo Maria Valli, sur son Blog \"Duc in altum", le 18 juillet 2019 a écrit:
Les bons hommes aux bons endroits
- 30 -

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Valli-10

« Beaucoup de choses de la tradition, beaucoup de choses de la culture passée, ne sont plus nécessaires. » Mot du cardinal brésilien, Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée, João Braz de Aviz, qui l’a déclaré dans une interview avec un site paraguayen.

C’est toujours réconfortant de savoir qu’on peut compter sur ces pasteurs sages et prévoyants, n’est-ce pas ?

Parlant de vie religieuse, le cardinal a ajouté : « Nous avons des formes de vie, liées à nos fondateurs, qui ne sont pas essentielles : une certaine manière de prier, une certaine façon de s’habiller... Cette vision la plus globale de tout, que nous n’avions pas, nous l’avons maintenant. »

Mais oui, chers religieux : une interdiction de la spécificité, sur le chemin de la spécificité, assez avec la tradition ! Nous mondialisons la prière et aussi les vêtements. Un bel uniforme de garde rouge ne serait pas mauvais, qu’en pensez-vous ?

Après avoir remercié le cardinal Braz de Aviz pour ces perles, nous passons à un autre cardinal connu pour sa perspicacité doctrinale. C’est Son Éminence le Cardinal allemand Reinhard Marx qui dit que, heureusement, aujourd’hui, l’homme n’est plus soumis à la menace d’aller en enfer s’il ne croit pas en Dieu. Déclarations, celles de Marx, faites lors d’un entretien avec le Grand Rabbin de Moscou et Président de la Conférence des Rabbins européens, Pinchas Goldschmidt.

Qu’est-ce à dire ? Que Jésus (par exemple : « Allez, loin de moi, maudits, dans le feu éternel ! ») ne semble pas du même avis que le Cardinal Marx ?

Regardez, en dehors du fait que, comme on le sait jésuitement, à l’époque de Jésus, il n’y avait pas de magnétophone, quand vous faites ces objections, vous prouvez précisément que vous êtes de vieux comédiens fomentant la coprophagie aux grains de chapelets, des restaurateurs chrétiens, des pessimistes idéologiques et désillusionnés, des chênes chrétiens à visage de cornichons dans les épinards... (désolé, je dois respirer un peu), des peureux enfantins, des petits monstres fermés et des idéologues piégés, de tous les plus monstrueux, des fondamentalistes distants, obsédés et abstraits.

Comment ne pas comprendre que l’Église-en-Sortie a besoin de nouveaux paradigmes ?

Mais pourquoi je me bats encore avec toi ? Temps perdu.

C’est une bonne chose que les signes d’espoir ne manquent jamais. Comme ceux qui viennent des Clarisses et des Carmes isolés qui ont écrit aux plus hautes autorités de l’État parce qu’ils sont « préoccupés par la propagation des sentiments d’intolérance », ou comme ceux qui viennent des Jésuites de la Civiltà cattolica, qui ont expliqué avec autorité que la Bible est un ensemble d’« histoires de migrants écrites par des migrants », qu’Adam et Eve étaient aussi migrants depuis leur départ du paradis sur terre et que « Israël devient peuple de Dieu comme peuple de réfugiés ».

Comment ne pas être reconnaissants à ceux qui s’exposent avec tant de mépris au danger ?

Qu’en dites-vous ?.......

Non, écoute, j’ai dit « danger », pas « ridicule ».

Et nous voilà en France, où l’auteur-compositeur-interprète Laurent Voulzy (genre pop rock) a donné un concert le 12 juin. Vous direz : et c’est quoi cette nouvelle ? La nouvelle, c’est que Voulzy s’est produit dans une cathédrale. Pour être précis, celle de Laval. Et savez-vous qui a accordé la cathédrale pour le concert ? Monseigneur Thierry Scherrer, déjà connu de la presse pour avoir enquêté sur les Petites Sœurs de la Mère du Rédempteur parce qu’elles étaient trop « traditionalistes » (un événement qui s’est terminé par la demande, par trente-quatre des trente-neuf moniales, d’être exonérées de leurs vœux, après que le Vatican leur eut ordonné de se moderniser).

Un beau titre d’homme juste au bon endroit pour Monseigneur Scherrer semble donc juste, étant donné ses services à l’« Église sortante ». Mais l’évêque de Mende, Benoît Bertrand, mérite aussi une mention parce que, dans une noble compétition d’émulation avec Scherrer, il a accordé sa cathédrale à Voulzy pour jouer et chanter.

Et nous terminons en beauté avec un trio fantastique d’évêques allemands qui, en vue du synode amazonien désormais imminent, nous font savoir quelle direction l’Église devrait prendre. Je pense à Franz-Josef Bode, vice-président de la Conférence épiscopale allemande, Franz-Josef Overbeck d’Essen et Erwin Kräutler, auteur principal et inspirateur de l’Instrumentum laboris du synode.

Bode a dit clairement une fois pour toutes qu’il est en faveur de « repenser le lien entre le célibat et le sacerdoce », Overbeck a proclamé que le synode amazonien conduirait l’Église catholique à un « point de non-retour » et que « rien ne sera plus comme avant », et Kräutler est un fervent soutien des prêtres mariés et des femmes prêtres. Hourra !

Qu’est-ce à dire ? Que, vu les circonstances, vous êtes heureux de ne pas être habitants de l’Amazonie ?

Eh bien, à part le fait que, ça va sans dire [en français dans l’original], vous vous montrez ainsi comme de vieux camarades fomentant la coprophagie à grains de rosaire etcetera etcetera, mon constat est très simple : Ne pensez pas que vous vous en tirerez comme ça, hein ?

Aldo Maria Valli
________________________
Après trente épisodes, la rubrique Les bons hommes au bon endroit s’arrête ici. Merci à vous tous qui l’avez suivi avec sympathie !

Source : https://www.aldomariavalli.it/2019/07/18/uomini-giusti-ai-posti-giusti-30/  
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 4889
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire (France)

http://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument - Page 5 Empty Re: Voilà des articles bien à leur place ! lol ! À lire absolument

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum