Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
– 38% sur PHILIPS SpeedPro Aspirateur Balais 2 en 1 sans Fil
209.99 € 339.99 €
Voir le deal

News au 30 novembre 2019

Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 10:08

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 10:14



Dernière édition par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 11:18, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 10:36


Le 15 novembre dernier, le pape François, pour la sixième fois, a rencontré le grand imam Ahmad Muhammad Al-Tayeb, cheikh héréditaire de la confrérie des soufis de Haute Égypte, ainsi que recteur de l’Université Al Azhar, principal centre culturel de l’Islam sunnite, qui « se caractérise par sa proposition d’ésotérisme soufi, comme ‘pont initiatique’ entre la Franc-maçonnerie d’Orient et d’Occident. L’audience s’est tenue au Palais Apostolique du Vatican. Étaient présents, outre le Cheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, Ministre de l’Intérieur des Émirats Arabes Unis depuis 2004 et Vice-Premier Ministre depuis 2009, l’Ambassadeur d’Égypte auprès du Saint-Siège, Mahmoud Samy, des représentants d’Al-Azhar et le néo-Cardinal Miguel Ángel Ayuso Guixot, Président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux.

Le pape Bergoglio et le grand imam se revoyaient pour la première fois après le voyage interreligieux du Pape aux Emirats Arabes Unis, en février dernier, un voyage qui a conduit à la signature conjointe du document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune, où l’intention est de vivre une coexistence séculaire « qui embrasse tous les hommes, les unit et les rend égaux », car « le pluralisme, les différences de religion, de couleur, de sexe, de race (!!) sont une sage volonté divine, avec laquelle Dieu créa les êtres humains ». Mais de quel Dieu parlons-nous ? Un et Trine, Allah ou le grand architecte? Ce n’est pas précisé, mais l’objectif est clair: la doctrine de cette religion séculière se réfère aux valeurs pures tant de la Révolution française que des valeurs maçonniques.

Une copie du document sur la fraternité humaine a été remise par le Pape à l’imam lors de leur dernière rencontre, qui avait pour but de lancer une initiative, conçue par le « Comité supérieur pour la fraternité humaine »: une maison interreligieuse, l’Abrahamic Family House, qui, inaugurée à New York en septembre dernier, va voir le jour dans la capitale des Émirats arabes unis, sur l’île Sa diyat, près du musée Louvre Abu Dhabi. La maison de la famille Abrahamique accueillera une mosquée, une synagogue et une église, dédiée… à saint François d’Assise, devenu, par la technique de la mystification, le protecteur de la conversion écologique et intégrale, mais aussi de la fraternité universelle. Justement lui… qui alla parmi les musulmans d’abord pour chercher le martyre par amour de Jésus-Christ et ensuite, ne le trouvant pas par volonté divine dans deux expéditions missionnaires, à la troisième, il y a 800 ans, après avoir été insulté et durement frappé par les Sarrasins, qui fut traduit devant le sultan d’Égypte al-Malik al-Kamil pour lui annoncer non pas certes la fraternité universelle – c’est un mensonge aussi grossier que déshonorant pour la mémoire de saint François – mais la foi en la Très Sainte Trinité et qui lui demanda expressément de se convertir. Aujourd’hui, au contraire, ils viennent nous dire qu’il n’y a pas de documents historiques sur le sujet, quand les témoignages faisant autorité de Thomas de Celano (premier biographe de saint François), de saint Bonaventure de Bagnoregio, de Mgr Jacques de Vitry sont écrits en noir sur blanc… Comme ils ne peuvent dire que les sources franciscaines mentent – on ne peut nier les faits et données historiques – ils les cachent comme si elles n’existaient pas.

La structure laïque de la maison abrahamique sera multifonctionnelle: elle servira tant au culte individuel (?) et au « dialogue » qu’à l’échange de « vérités » interreligieuses, puisqu’un quatrième bâtiment sera construit, qui abritera le Centre d’études et de recherches sur les Frères humains, ayant pour but, dans la ligne du document d’Abu Dhabi, de faire connaître les trois religions sécularisées. Les paradoxes et les contradictions dans ces actes susciteraient l’hilarité s’ils n’étaient pas tragiques. Le terme religion dérive du latin religio-onis, c’est-à-dire religare, lier, en référence à la valeur contraignante des obligations et interdictions sacrées qui l’on prend avec la divinité choisie. Le Centre d’études sera également le lieu des cérémonies de remise du « Prix de la Fraternité humaine ».

Il ne faut toutefois pas penser que la citadelle interreligieuse est une idée originale et avant-gardiste du pontificat du pape Bergoglio. Elle vient de l' »Esprit d’Assise » – qui n’était pas, n’est pas et ne pourra jamais être l’esprit de saint François d’Assise – de 1986, lorsque Jean-Paul II avait réuni tous les représentants les plus importants des religions du monde pour prier, dans la fraternité humaine, pour la paix dans le monde. Mais cet « Esprit d’Assise » trouve ses racines dans le Concile Vatican II, comme en témoigne le document Nostra Aetate (28 octobre 1965), qui a ouvert le dialogue interreligieux, annulant la mission pédagogique de l’Église de condamner les erreurs religieuses: « L’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces préceptes et doctrines qui, bien qu’ils diffèrent en de nombreux endroits de ce qu’elle croit et propose elle-même, reflètent néanmoins assez souvent un rayon de cette vérité qui éclaire tous les hommes » (NA, 2).

Il y a cinquante ans, en mai 1969, l’évêque de Cracovie de l’époque, Karol Wojtyla, a apporté pour la première édition du Festival « Sacrosong » (un concours révolutionnaire de chant et d’instruments de musique « sacrée » avec guitares et percussions) à l’église Sainte Thérèse de Lódz, la « coupe disambiguë », voulue et financée par le futur Jean-Paul II lui-même. La forme de la coupe rappelle la plus haute tour de l’église de Sainte Marie de Cracovie (Kos´ciółMariacki) et le minaret d’une mosquée. Elle symbolise également un « indicateur de route » vertical vers le haut, un symbole de la route du Ciel ou une balise qui illumine les vies et les esprits humains. Wojtyla lui-même a présenté la Coupe à plusieurs reprises lors des différents Festivals, considérés comme une célébration de la création dans un contexte interreligieux, réalisée dans le but de trouver un point de référence commun et une union globale.

D’autre part, dans la Rome des Saints Pierre et Paul et des Saints Martyrs, qui ont tous péri pour transmettre la foi intégrale dans le Christ et en témoigner, a été érigée la plus grande mosquée d’Occident, où se trouve le Centre culturel islamique d’Italie. La mosquée, au cœur du christianisme, a été voulue et financée par le roi Faysal d’Arabie Saoudite, fondateur de la famille royale saoudienne et gardien des mosquées de la Mecque et de la Médina. Le projet a été confié à l’architecte Paolo Portoghesi, qui a travaillé avec Vittorio Gigliotti, Sami Mousawi et Nino Tozzo. La donation du terrain a été décidée par la Mairie de Rome en 1974, sous le pontificat de Paul VI, et la première pierre a été posée en 1984.

Qui veut nous arracher à la seule vérité révélée? « Qui nous séparera de l’amour du Christ? Peut-être l’adversité, l’angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le danger, l’épée? Tout comme il est dit : A cause de toi, nous sommes mis à mort tout le jour, nous sommes traités comme des moutons de boucherie. Mais dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par vertu de celui qui nous a aimés » (Rm 8, 35-37).

Le libéralisme a conduit l’Église des hommes à la liberté religieuse; la liberté religieuse l’a conduite à l’œcuménisme et à la volonté interreligieuse, mélangeant les cartes selon un critère séculier: aucune religion ne possède la Vérité, mais toutes sont porteuses de vérités plurielles qui peuvent conduire, avec la fraternité humaine à la paix mondiale.
L' »Esprit d’Assise » crée aujourd’hui la Maison de la Famille Abrahamique, mais cet « Esprit d’Abu Dhabi » a le mérite de faire de la clarté entre ceux qui choisissent d’appartenir exclusivement au Christ vivant, réel et éternel dans son humanité et sa divinité, et ceux qui, au contraire, choisissent les dieux (d’origine religieuse et/ou laïque) imposteurs, diaboliques et irréels.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 11:03


News au 30 novembre 2019 Muller%2BRome

L’ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Müller,  a averti que des « centaines de milliers » de catholiques de la région amazonienne quitteront l’Église parce qu’ils ont été scandalisés par les vidéos de l’idolâtrie de la Pachamama lors de cérémonies à Rome à l’occasion du récent synode sur  l’Amazonie.

Il a tenu ces propos dans un entretien accordé à Die Tagespost, journal catholique allemand, déclarant que les photographies des statuettes de la Pachamama avaient exacerbé les sentiments anticatholiques dans la région. Elles vont provoquer le départ massif de catholiques, estime-t-il.

« Toute cette triste histoire viendra au secours de nombreuses sectes agressivement anti-catholiques en Amérique du Sud et ailleurs qui, dans leurs polémiques contre les catholiques, affirment que ceux-ci sont des idolâtres et que le Pape auquel ils obéissent est l’Antichrist », a déclaré le cardinal Müller.

« Des centaines de milliers de catholiques dans la région amazonienne, mais aussi dans tous les lieux où les vidéos de ce spectacle qui s’est produit à Rome ont été vues, quitteront l’Église en signe de protestation », a-t-il poursuivi.

« A-t-on seulement pensé à ces conséquences ou les a-t-on tout simplement acceptées comme faisant partie du lot ? », a-t-il demandé.

Invité à s’exprimer une nouvelle fois sur les actions d’Alexander Tschugguel, qui a jeté cinq statuettes de la Pachamama récupérées à Santa Maria in Traspontina dans le Tibre, le cardinal Müller a fait remarquer que les prophètes de l’Ancien Testament se comportaient bien plus violemment contre les idoles.

Il a également cité saint Boniface, l’apôtre des Allemands, qui abattit un chêne consacré au dieu Thor et fit élever une chapelle chrétienne à sa place.

« En  ces temps d’autosécularisation de l’Église, certains disciples – en une joyeuse harmonie avec ceux qui le crucifièrent – auraient condamné le Christ lui-même pour dommages matériels et coups et blessures lorsqu’il chassa les marchands du Temple. Ils auraient dénoncé le manque de disposition du Christ pour le dialogue parce qu’Il agit alors avec un saint zèle, parce que les monnayeurs et les marchands de bêtes avaient transformé la maison de son Père en marché », dit-il avec vigueur.

Le cardinal a ajouté que les cérémonies de prosternation et de danse autour des figurines de la Pachamama – nom que devait leur donner le pape François lui-même – ne peuvent pas être justifiées en tant qu’exercice d’inculturation.

« Il n’est pas possible de juger toute cette affaire – sponsorisée à coups d’innombrables euros – inoffensive, comme une simple inculturation ou un signe de respect pour d’autres cultures, ou encore de voir dans ces figures peintes de fertilité féminine un symbole pro-vie », a-t-il ajouté.

Le cardinal a rappelé la frontière nette qui existe entre la vénération des saints chrétiens et le culte des symboles païens. Les représentations des saints et de leurs reliques n’en sont que des « souvenirs », a-t-il expliqué : on les honore comme témoins de la grâce de Dieu. Ils ne sont pas vénérés et glorifiés comme s’ils étaient Dieu.

Le culte des idoles n’a pas sa place dans la foi catholique, a insisté le cardinal Müller, rappelant que les baptisés d’Amazonie n’ont nullement le droit de participer à des rites « païens ou non-catholiques ». Quant à ceux qui ne le sont pas, le cardinal a déclaré :

« S’ils ne sont pas catholiques, ils n’appartiennent pas à l’Eglise, Corps du Christ et Temple du Saint-Esprit. Ils n’ont aucun droit de pratiquer leurs rites païens ou non-catholiques dans l’espace liturgique catholique. »
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 16:03


News au 30 novembre 2019 Life-silver-rose

Nous devons réparer les outrages faits à notre Mère à l’occasion du synode sur l’Amazonie ! Rejoignez-nous, le 12 décembre, pour exprimer notre amour à Marie, la toute belle !


Si les statuettes de la Pachamama sont, comme l’a affirmé un exorciste mexicain, une « parodie » de Notre Dame de Guadalupe, à l’horreur du culte rendu à la Terre-Mère à l’occasion du synode sur l’Amazonie s’est ajouté l’outrage à l’égard de la plus belle des créatures, la Très Sainte Vierge Marie.

Elle s’est révélée à l’humble Indien Juan Diego au Mexique en 1531, laissant imprimée sur sa tilma – manteau en forme de couverture – l’image miraculeuse que nous vénérons encore aujourd’hui et qui recèle de si étonnants mystères, inexplicables en dehors du miracle.

L’Impératrice des Amériques, dont la visite miraculeuse a précédé le basculement spectaculaire des peuples indigènes d’Amérique centrale et du sud dans la religion du vrai Dieu, Un et Trine, après des siècles d’oppression démoniaque, est un modèle parfait.

Du foisonnement de symboles – à la fois indigènes et espagnols – contenus dans l’image de la « Morenita », la Vierge aux traits de métisse, pleine d’amour et de pudeur, on peut retenir ceci : elle porte à la fois les signes indigènes de la virginité et de la grossesse ; elle est enceinte et donnera bientôt naissance ; elle est revêtue d’étoiles qui dessinent l’état du ciel le 12 décembre 1531 au-dessus de Mexico, et celle qui se trouve sous son cœur, à l’endroit où repose l’Enfant qu’elle porte, est Regulus… le petit Roi.

Et on a voulu lui comparer l’horrible Pachamama promenée dans Rome et jusque dans la Basilique Saint-Pierre ! C’est insupportable. Insultant. Indigne.

Je vous propose que le jeudi 12 décembre prochain, jour de la fête liturgique de Notre Dame de Guadalupe, nous disions tous, catholiques et aimant notre Mère, un chapelet et une prière de réparation. Si possible en formant un groupe. Si possible dans l’église, la chapelle, le sanctuaire le plus proche. Ou chez une personne âgée, un malade qui ne peut se déplacer. Il n’y a rien de plus simple, mais rien de plus nécessaire non plus.

A chacun de se mobiliser, comme il le pourra.

Ce sera notre manière de jeter la Pachamama dans le Tibre !

Je n’ai pas les moyens de vous faire un envoi d'images par la poste, mais si vous souhaitez obtenir un PDF imprimable avec l’image de Notre-Dame et le texte de la prière de réparation pour les outrages faits au Cœur Immaculé de Marie, je vous propose de m’envoyer un courriel à pourmarie@sfr.fr et je vous le ferai parvenir par ce même moyen.

Et s'il vous plaît, aidez-moi à faire circuler cette initiative en partageant ce message autour de vous !

Utilisez pour cela les boutons des réseaux sociaux accessibles en fin de message ou copiez et partagez ce lien : https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/reparons-loutrage-fait-marie-par.html.

Marie, Mère de l’Église, Reine de l’univers,
priez pour nous.

>>> Le CHAPELET QUOTIDIEN récité avec vous ! + PDF illustré de 12 pages de la Méthode montfortaine
+ Cantique pour Notre-Dame de Guadalupe
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Gilbert Chevalier le Sam 30 Nov - 23:14

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8338
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 30 novembre 2019 Empty Re: News au 30 novembre 2019

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum