Le Deal du moment : -31%
Scie sauteuse sans fil Ryobi – sans batterie ...
Voir le deal
45.55 €
Le Deal du moment : -55%
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
Voir le deal
89.99 €

News au 10 février 2020

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 10:22

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 10:29

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 11:02

de.news 9 février 2020

Allemagne : interdiction de discussion pour le plongeur de la Pachamama

News au 10 février 2020 Muudihpx0h54srid5h8zk5h25srid5h8zk5h3


La paroisse de Sainte Gertrude à Herzogenrath, diocèse d'Aix-la-Chapelle, a annulé une réunion de discussion avec l'activiste autrichien Alexander Tschugguel après des pressions exercées au sein de l’Église.

Selon Die-Tagespost.de (9 février), le diocèse d'Aix-la-Chapelle a vu dans cet événement « un potentiel de division », bien que « la culture de la dispute » et « les tensions soient supportées » vis-à-vis les ennemis de l’Église.

Auparavant, le mentorat des théologiens enseignants de la RWTH d'Aix-la-Chapelle a permis de minimiser l'Holocauste et de balancer la massue nazie contre Tschugguel.

Le 27 janvier 2020, on pensait encore aux atrocités du régime nazi contre le peuple juif, et maintenant « il faut admonester que quiconque fait couler des symboles religieux est peut-être bientôt prêt à faire couler des gens ».

Tschugguel est devenu une célébrité internationale lorsqu'il a nettoyé une église romaine de cinq figurines de la Pachamama pendant le Synode de l'Amazone et les a fait couler dans le Tibre.


[Pour comprendre cela, il faut savoir que la Pachamama est le nouveau dieu des conciliaires, et alors on comprend tout.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 15:34


Le « furbo » (c’est lui qui le dit!) Pape jésuite a sans doute plus d’un tour dans son sac pour contourner le magistère et mystifier ses critiques. Edward Pentin esquisse cinq scénarios possibles, qui aident à comprendre ce qui risque d’arriver. Rendez-vous mercredi 12 février pour voir s’il a vu juste.

News au 10 février 2020 Mimiqu10


QUE DIRA le DOCUMENT PAPAL POST-SYNODAL AMAZONIEN
sur le CÉLIBAT des PRÊTRES ?

Le document papal,
qui sera publié mercredi prochain,
peut avoir plusieurs issues.


Un mélange d’anticipation et d’appréhension entoure l’exhortation apostolique du pape François sur le synode panamazonien, dont le Vatican a annoncé la publication mercredi au cours d’une conférence de presse.

La raison en est que par ce document, intitulé Querida Amazonia (Amazonie bien-aimée), le pape pourrait apporter un changement historique à la règle du célibat obligatoire pour les prêtres de rite latin.

Lors du synode d’octobre dernier, les pères synodaux ont voté majoritairement en faveur d’une exception permettant d’ordonner prêtres des diacres permanents mariés, soi-disant pour aider à remédier au manque d’accès aux sacrements dans les régions reculées de l’Amazonie.

Mais les opposants avertissent qu’une telle décision reviendrait à abolir, ou à tout le moins à affaiblir, la discipline du célibat des prêtres, car l’Église dans les pays souffrant d’une crise des vocations – comme l’Allemagne, dont les évêques se font les champions d’un tel changement – pourrait invoquer le même principe.

Ces dernières semaines, des rumeurs ont circulé selon lesquelles le document contiendrait mot pour mot la proposition que les pères synodaux ont adoptée en octobre, d’autres qu’il ne contiendrait aucune référence aux viri probati (l’ordination sacerdotale d’hommes mariés « de vertu éprouvée »), et d’autres encore qui prétendent avoir vu le texte mais disent qu’il ne fait qu’une référence fugace et sans conséquence.

Selon un responsable de la communication du Vatican, le document a été remis au Pape le 27 décembre et n’a depuis lors subi aucun changement de contenu, hormis des ajustements de style dans les traductions. Le texte définitif a été achevé le 2 février.

Compte tenu des possibilités concernant son contenu, quels scénarios pourraient émerger ?

1- Le premier pourrait être que l’exhortation apostolique post-synodale ne contienne en effet aucune référence aux viri probati, et que le document ne présente donc aucun danger pour la règle du célibat obligatoire. C’est possible, étant donné l’ambivalence apparente de François sur la question, bien que personne ne sache exactement ce qu’il en pense. Il se peut aussi qu’aucune mesure ne soit prise en raison des critiques constantes de fidèles inquiets qui veulent voir l’Église universelle maintenir la discipline du célibat sacerdotal. Le récent livre de Benoît XVI et du cardinal Robert Sarah défendant le célibat sacerdotal vient s’ajouter au chœur.

Le pape François pourrait aussi ne faire aucune référence à cette question avec l’intention de la laisser à un successeur pour qu’il la reprenne. Mais la possibilité que cette question soit aujourd’hui laissée en suspens est en général considérée comme improbable car elle entraîne la question: pourquoi ouvrir une boîte de Pandore de remise en question de la règle par le biais du processus synodal, avec le tort que cela pourrait faire à la foi des gens, à moins qu’il n’y ait une volonté de la changer ?

2- La deuxième possibilité est que le document réaffirme fermement la discipline de l’Église et semble donc adhérer à l’orthodoxie, mais qu’il autorise une exception juste pour la proposition du synode amazonien. Cela correspondrait à ce que le cardinal Walter Kasper a dit en juin dernier, à savoir que si les pères synodaux votaient une telle mesure pour l’Amazonie, François « l’accepterait probablement comme principe ». Mais cela serait considéré comme une défaite majeure pour les défenseurs du célibat sacerdotal qui pensent que les raisons d’autoriser une telle exception pour l’Amazonie seraient instantanément utilisées ailleurs, même si elles sont rejetées dans le document (il existe de nombreux exemples post-conciliaires où les exceptions deviennent la règle, comme l’utilisation de la langue vernaculaire, la communion dans la main, la messe célébrée versus populum et le recours généralisé à des ministres extraordinaires). Pour ces opposants, cela reviendrait donc à abolir la règle, quelle que soit la valeur accordée au célibat sacerdotal et son renforcement dans l’exhortation.

3- Un troisième scénario est que le document ne contienne aucune référence aux viri probati et que la règle du célibat semble avoir survécu intacte. Mais en réalité, plutôt que d’être complètement mise en veilleuse, la question serait transférée à la nouvelle constitution pour la Curie romaine et, à leur tour, aux conférences épiscopales. C’est possible étant donné le projet de constitution révélé l’année dernière, qui conférait une plus grande autorité aux conférences épiscopales, conformément aux plans du pape François exposés dans sa première exhortation apostolique, Evangelii Gaudium. Ainsi, plutôt que de décider lui-même de la question dans l’exhortation, François déléguerait en fait la responsabilité d’autoriser les prêtres mariés à des évêques qui pourraient la traiter en fonction de leur situation locale particulière.

Une raison possible, dite ou non-dite, pourrait être que la modification de la règle du célibat des prêtres serait en réalité une charge coûteuse pour les finances des diocèses, en raison des soins matériels supplémentaires que les diocèses devraient fournir aux familles des prêtres, et donc François pourrait déléguer la responsabilité aux évêques régionaux pour décider s’ils peuvent se le permettre.

4- Une quatrième hypothèse est que le pape dise que l’exhortation doit être lue à la lumière du document final, ce qui lui permettrait de ne pas faire lui-même référence à la question des viri probati et d’éviter ainsi au moins l’accusation selon laquelle il aurait lui-même provoqué l’abolition du célibat sacerdotal. La modification serait tout de même promulguée sur la base de la constitution apostolique de 2018 du pape François sur le synode des évêques, Episcopalis Communio, qui stipule que « s’il est expressément approuvé par le Souverain Pontife, le document final participe au magistère ordinaire du Successeur de Pierre ». Il pourrait en effet agir comme la note 351 de son exhortation apostolique Amoris Laetitia, qui permettait à certains catholiques divorcés remariés de recevoir la Sainte Communion, même si le texte principal, en l’occurrence l’exhortation elle-même, pouvait être lu différemment.

5- Une cinquième possibilité est qu’aucune référence ne soit faite aux viri probati et qu’une modification de la règle du célibat sacerdotal soit reportée. Elle serait alors traitée soit dans une « commission d’étude » sur la question, soit à la lumière du prochain synode des évêques qui portera probablement sur la synodalité. Ce synode pourrait bien créer un nouveau cadre institutionnel et canonique, impliquant éventuellement un « synode permanent », analogue à une révolution permanente, dans le sens envisagé par le défunt cardinal Carlo Martini. Cela pourrait alors aller dans deux directions possibles, soit comme une expérience synodale au niveau local, similaire à la voie synodale actuelle en Allemagne, pour laquelle il n’existe actuellement aucune structure canonique et un synode du Vatican en fournirait une. Soit un « synode permanent » pourrait être établi au niveau universel, créant une sorte de « parlement synodal » dans lequel les évêques pourraient accorder de plus en plus d’exceptions pour autoriser les prêtres mariés.

Chacune de ces options offrirait la possibilité de modifier la règle du célibat par d’autres moyens.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 16:43

de.news 9 février 2020

La réforme liturgique forcée des Chartreux


News au 10 février 2020 Utbha550aswbndr7f2q4cdbacndr7f2q4cdbb

Hans Jakob Bürger a publié un essai incroyablement bien documenté sur "Les Chartreux et leur liturgie" dans la Correspondance Una Voce (3e trimestre 2019).

En 17 pages, il brosse un tableau complet de l'histoire, de la liturgie, du calendrier des Saints, du chant choral, des caractéristiques de la Messe et de l'office des Chartreux.

Actuellement, les chartreux utilisent un missel produit en 1981 et publié "ad experimentum", mais il n'est toujours pas approuvé.

Jusqu'après Vatican II, les Chartreux ont maintenu leur propre liturgie, qui remonte à la période fondatrice (XIe siècle), comme l'a établi le premier chapitre général des Chartreux (1140 ou 1141). La première documentation complète date de 1259.

La Messe des Chartreux est peu dense dans ses formes. Il n'y a qu'un seul diacre aux côtés du célébrant. Les sous-diacres et les acolytes sont inconnus. Les bougies et l'encens ne sont utilisés qu'avec modération.

News au 10 février 2020 5mog39zpy28nzokkevuy11lmpzokkevuy11lo

Au XVIe siècle, les influences romaines ont entraîné de petits changements. Bürger souligne que les chartreux ont pu conserver leur liturgie de la messe au cours des siècles, même après l'établissement de nouvelles formes liturgiques et l'introduction de la Messe tridentine dans toute l’Église (1570).

La dernière édition d'un livre de messe chartreux approuvé date de 1883.

En 1932, un nouvel Ordinarium pour les Chartreux a été publié. Les réflexions sur les réformes liturgiques ont commencé dans les années 1950. En 1959, un "Hymnarium" a été publié avec de modestes modifications.

Bürger sait qu'au cours des changements liturgiques, des feuilles avec des innovations ont été collées dans les missels de 1883.

Ces changements étaient, comme l'écrit Bürger, « soi-disant » souhaités par Rome. Il note que les Chartreux ont commencé avec des innovations plus tard que les autres Ordres : « Mais à la fin, ils ont dû se plier aux interventions et aux instructions romaines. »

News au 10 février 2020 2pjgtkdheb4j7lnfel5cthuim7lnfel5cthul

Bürger mentionne la note d'un chartreux de la Chartreuse suisse La Valsainte, Dom Benoît M. Lambres du 25 septembre 1973 au liturgiste Hansjakob Becker, qui enseigne à Mayence :

Dom Benoît écrit : « Dans notre messe, on ne trouverait plus guère de trace de l'ancien rite des Chartreux, si on appliquait la furie de l'aggiornamento du Padre Bugnini ! Avec l'Office ce n'est pas mieux, car les immenses travaux imposés par Rome se poursuivent, qui transforment notre prière du silence contemplatif et de la simplicité en un casse-tête de textes innombrables dans plusieurs lectionnaires. Les protestations des chefs religieux n'ont servi à rien, et nous nous exécutons et essayons de garder notre calme en même temps. »

A Valsainte, l'église du monastère a également été reconstruite selon un cahier des charges radical.

Après le Concile Vatican II, les changements liturgiques chez les Chartreux se sont succédé d'un seul coup : en 1979 un nouveau diurne, en 1981 un missel modifié, en 1983 un lectionnaire pour les Vigiles.

News au 10 février 2020 Cjxgmp871kgvivhteea7j43uzivhteea7j43y

Bürger écrit que les Chartreux ont été « forcés » de faire les réformes : « Ils ont dû mettre en œuvre les nouvelles "innovations" inspirées de l'esprit de Vatican II. »

Il y avait cependant une autre raison d'adapter la liturgie des Chartreux à la nouvelle messe, a déclaré Bürger : « En fin de compte, la direction de l'Ordre a également suivi l'esprit du temps, qui a été créé par les souhaits de certains moines qui étaient prêts au changement et qui avaient pleinement embrassé le mouvement de réforme, ainsi que des nouveaux venus qui avaient déjà fait connaissance avec la "liturgie post-conciliaire" avant d'entrer dans une Chartreuse, c'est-à-dire dans le monde, et qui a été transportée par ceux-ci chez les Chartreux. »

Bürger énumère d'autres "réformes", dont la plus évidente a été l'abolition de la langue de la liturgie latine.

Ainsi, dans les lectures non bibliques des Offices de la nuit, une grande marge de manœuvre a été créée pour les auteurs qui ne sont pas des Pères de l’Église. La leçon du soir a été étendue sur trois ans de lecture.

L'Évangile du dimanche devait former un fil conducteur de la semaine et se refléter dans les textes de l'Office et dans les prières. C'est pourquoi, désormais, selon l'Évangile du dimanche, pour le chant-choral pendant l'office, les livres utilisés dans la liturgie doivent être constamment remaniés ou de nouvelles impressions sont nécessaires pour la liturgie réorganisée.

News au 10 février 2020 8lsgczlyhtcrqrjoe4kkakcqwqrjoe4kkakcv

Bürger constate qu'aujourd'hui le rite des Chartreux est devenu incohérent ou arbitraire et varie selon la Chartreuse.

Il y a des maisons où l'on n'entend que peu de latin et d'autres où la langue locale est rarement utilisée (Grande Chartreuse/France, Marienau/Allemagne, Transfiguration/USA).

Les quelques moines prêtres qui, avec l'autorisation du Supérieur général, ont conservé l'ancienne forme pour leur messe privée malgré les "réformes" sont morts depuis.

Dans le même temps, un petit groupe de moines prêtres de différentes Chartreuses a recommencé à célébrer la Messe originale de la Chartreuse - légalement basée sur le Summorum Pontificum.

[C'est pourquoi les derniers développements récents visent à briser définitivement l'Ordre des Chartreux par la volonté de l'Antéchrist.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 17:25


News au 10 février 2020 Eqsdqb10

« La question a été soulevée de savoir si le refus de la Sainte Communion à certains catholiques dans la vie politique est nécessaire en raison de leur soutien public à l'avortement. Étant donné le large éventail de circonstances qui entrent en jeu pour parvenir à un jugement prudentiel sur une question d'une telle gravité, nous reconnaissons que de telles décisions relèvent de l'évêque individuel, conformément aux principes canoniques et pastoraux établis. Les évêques peuvent légitimement porter des jugements différents sur la ligne de conduite pastorale la plus prudente. Néanmoins, nous partageons tous un engagement sans équivoque à protéger la vie et la dignité humaines et à prêcher l'Évangile dans les moments difficiles. »

[NOTE :
Ce texte de 2004 approuvé par la CDF de Ratzinger est ahurissant : chaque évêque fait ce qu'il veut en interprétant les normes comme bon lui semble. Sorondo a donc raison, n'en déplaise aux tradis. C'est bien Vatican II qui s'applique par l'Antéchrist et sa bande. Ce n'est donc pas Sorondo qu'il faut fusiller, mais Vatican II qui a instauré la liberté individuelle de chaque évêque dans tous les domaines, lui-même devenant son propre juge sur ce qui lui semble bien ou mal, d'où la confusion tant prônée par Bergoglio. C'est pourquoi ce texte explique tout ce qui se passe maintenant.]
>>> INTERVIEW AHURISSANTE mais finalement logique de SORONDO
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 21:35

en.news 10 février 2020

La cathédrale où le synode allemand a été ouvert est endommagée

News au 10 février 2020 L6l9rh8xr06tainai8bmw7yquainai8bmw7yr

La tempête « Sabine » (UK/NL : Ciara) qui a frappé l'Allemagne dimanche soir a fait plier une grue de construction à Francfort et l'a poussée à travers le toit de la cathédrale locale.

Personne n'a été blessé. Au début du mois de février, la Voie synodale allemande/suicidaire a été ouverte dans cette église.

Ceux qui comprennent les signes des temps, parlent d'un avertissement divin.

[Cet événement se passe de commentaire car il se commente tout seul.]
News au 10 février 2020 Zkwtre2ftqc5q4ta41jgnfu1aq4ta41jgnfu6
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 21:47

en.news 10 février 2020

Un évêque allemand : « Nous ne sommes pas des révolutionnaires, nous voulons surmonter la crise »

News au 10 février 2020 Aci25lln934uxfwuxbprf2mtvxfwuxbprf2mu

La seule opinion partagée au Chemin Synodal/Suicide est qu'« il y a une crise », a déclaré à Avvenire.it (2 février) le quotidien anti-catholique des évêques italiens, l'archevêque de Bamberg Ludwig Schick, 71 ans.

Schick identifie deux partis synodaux : ceux qui veulent surmonter la crise par un renouvellement de l’Église et ceux qui veulent changer l’Église en utilisant des schémas qui, selon les explications de Schick, copient le modèle anglican.

Il commente : « En ce moment, je ne sais pas comment nous pouvons sortir de cette situation. » Il craint qu'il y ait « plus de division et plus de frustration ».

Les décisions qui ne peuvent pas être mises en œuvre par les seuls évêques seront transmises à François, explique Schick, anticipant qu'il pourrait y avoir des demandes qui ne peuvent être décidées que par un Concile œcuménique. Cependant, il ne peut pas imaginer un Concile auquel « seuls les évêques » participeraient.

Schick insiste sur le fait que les membres du Synode ne sont pas des révolutionnaires mais qu'ils cherchent une voie d'avenir pour l’Église sans prévoir un schisme. Mais il ajoute :

« Parfois, pour être honnête, je crains un schisme, mais ensuite l'espoir revient. »

[Comment sortir de la crise ? C'est tout simple ! Mettre à la poubelle Vatican II et envoyer promener tous les usurpateurs et l'Exterminateur, autrement dit,
Faire le ménage
Car la conciliaire déménage
sérieusement !]
News au 10 février 2020 3_brav10
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 22:03

en.news 10 février 2020

La célèbre abbaye "conservatrice" d'Heiligenkreuz commence à enterrer des urnes sous les arbres

News au 10 février 2020 9qgs08iclqid15b9tlz91bube15b9tlz91buc

Le monastère cistercien de Heiligenkreuz près de Vienne a désigné en octobre 2019 un morceau de forêt près du monastère pour l'enterrement des urnes.

Les corps brûlés sont placés dans des urnes biodégradables et enterrés sous un arbre dont le tronc porte une plaque avec le nom de la personne.

Le monastère a expliqué que le lieu a été créé conformément à un « souhait de notre archevêque le cardinal Christoph Schönborn et de la conférence des évêques ».

Dans l'endroit, il y a un « lieu de mémoire » avec des bancs permettant de tenir des cérémonies indépendamment de l'appartenance religieuse.

Heiligenkreuz est considéré comme l'un des derniers monastères germanophones "conservateurs" et est connu pour attirer de nombreuses vocations.

[On peut augurer que ceux qui se font cramer sont maintenant en train de cramer en enfer ! Et qui a autorisé ce truc ? Schönborn ? Nenni, mais... Vatican II !]
News au 10 février 2020 Fsrn6y9za8o31v83n6ziw0ly81v83n6ziw0l3
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Lun 10 Fév - 22:28

fr.news10 février 2020

Ce bébé avait été laissé pour mort : mais Dieu en a décidé autrement

News au 10 février 2020 Odputb60o9v4uv2bwayl96u15uv2bwayl96u2

Jacob est né en juillet 2017 à 23 semaines, quatre mois avant la date prévue de son accouchement.

Le père de Jacob est un catholique traditionnel pro-vie et un ami de Gloria.tv. L'histoire complète de Jacob a été rapportée sur Gloria.tv en allemand, avec de nombreuses photos.

News au 10 février 2020 Fmkv7uutv2qpgmorkfsz4nbowgmorkfsz4nbv

Quand Jacob est né, il était comme mort et, par conséquent, il a dû être réanimé. Au bout de sept minutes, les médecins ont abandonné. Les poumons de Jacob n'étaient pas développés, ses taux sanguins montraient une détérioration des cellules et des organes. Cependant, il respirait encore tout seul, bien qu'à bout de souffle.

Les médecins ont conclu que Jacob n'avait aucune chance de survie. Le bébé a donc été mis sur le sein de sa mère pour y mourir. Son père l'a baptisé.

Comme le corps minuscule de Jacob devenait plus froid, sa main gauche a tenu le doigt de son père. Les parents ont prié le Chapelet. Le petit Jacob continuait de respirer.

Parce qu'il montrait une forte volonté de vivre, son père a supplié le médecin après une longue heure de reprendre le traitement, même si cela signifiait que Jacob survivrait gravement handicapé. Le père a dit aux médecins qu'il aimerait Jacob de toute façon.

L'enfant a de nouveau été examiné. Le médecin a constaté que, contre toute attente, Jacob montrait des signes de progrès sur le sein de sa mère. Le traitement a repris et, à la surprise générale, il n'y a plus eu de complications graves.

Le rapport médical final a noté que les parents sont « très religieux » et considèrent ce « résultat surprenant » comme une réponse à la prière. Les médecins commentent : « Nous avons pu confirmer que... »

Aujourd'hui, Jacob est un petit garçon normalement développé. Selon son père, il est, comparé à ses frères et sœurs au même âge, au même niveau de développement du langage mais plus en avance sur le plan moteur.

[C'est ce qu'on peut appeler un miracle dû au Baptême et au Chapelet ; et du coup, ce n'est pas un faux ! Comme quoi, les vrais miracles, ça existe encore.]
News au 10 février 2020 0bbuu4k95led27dij22pkxucq27dij22pkxup
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 10 février 2020 Empty Re: News au 10 février 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum