-55%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
89.99 € 199.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

News au 11 février 2020

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 10:27

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 10:38



Dernière édition par Gilbert Chevalier le Mer 12 Fév - 10:31, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 11:13


A Pâques - Liturgie laïque au lieu de la messe

Dans les diocèses germanophones, les liturgies laïques se multiplient - même pour les fêtes les plus importantes. Gloria.tv a appris que les croyants de plusieurs diocèses protestent à cause des paroisses où toutes les liturgies de Pâques sont présidées par des laïcs. Les liturgies pascales laïques semblent être populaires, surtout dans l'archidiocèse du cardinal Marx à Munich.

Autriche : Le diocèse de Graz est le pionnier

Le pionnier autrichien des liturgies laïques est le diocèse de Graz. En janvier, il a publié un document de 41 pages pour les liturgies laïques de Noël, de Pâques et de la Fête-Dieu. Dans sa préface, l'évêque Krautwaschl de Graz écrit que ces fêtes devraient avoir une - citation - « expression liturgique » dans chaque paroisse, même si - citation : « la forme complète habituelle de célébration » n'est pas possible. Mgr Krautwaschl présente le document comme quelque chose qui devrait être - citation : « développé » par l'usage quotidien.

Laïcisez Noël, mais une messe pour le jour de la Saint-Étienne

Le document veut que les liturgies laïques de Noël, de Pâques et de la Fête-Dieu soient préparées par une « équipe » avec (je cite) « un responsable ». Une attention particulière est accordée à la musique et au (je cite) « sermon ». Chaque paroisse est encouragée à choisir les vêtements liturgiques pour les « animateurs » de la liturgie. Le document explique qu'au lieu de la Messe de minuit et de la Messe du jour de Noël, des liturgies laïques peuvent être organisées. Cependant, dans ce cas, le jour de la Saint-Étienne, lorsque peu de personnes viennent à l'église, une Eucharistie doit être prévue.

Triduum laïc, mais messe le lundi de Pâques

Selon le document, l'unité du Triduum de Pâques est visible à travers « le même chef » ou « une congrégation stable ». Il recommande du pain levé pour la liturgie laïque du Jeudi Saint afin de - je cite « être plus proche de la forme du pain ». Le diocèse de Graz recommande de célébrer au moins une messe de la Veillée pascale au lundi de Pâques. Le document souligne que la bénédiction de la nourriture de Pâques après la liturgie laïque est organisée par l'« équipe » de manière festive et de haute qualité - y compris les vêtements liturgiques, car (citation) : « La bénédiction de la nourriture de Pâques est pour beaucoup de gens la célébration de Pâques par excellence. »

Corpus Christi : Ministre laïc en aube, avec voile huméral et Ostensoir

Le document contient également une liturgie laïque du Corpus Christi avec une procession. Il recommande de faire venir une hostie consacrée pour l'ostensoir d'une paroisse voisine où une messe est célébrée à peu près au même moment. En ce qui concerne la procession, il est dit - citation : « Un ministre de la communion mandaté par l'évêque porte l'ostensoir et peut porter un vêtement liturgique (aube) et un voile huméral par-dessus ».

[Depuis Vatican II, tout ceci est normal : les prêtres font la foire et les laïcs deviennent prêtres ! C'est un renversement satanique, ni plus ni moins.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 15:46


Riccardo Cascioli revient sur les derniers scandales provoqués par le Chancelier des Académies pontificales des sciences et des sciences sociales: alignement sans condition sur l’ONU, proximité affichée avec l’avorteur Jeffrey Sachs, « campagne » affichée contre Donald Trump, communion au président argentin et à sa concubine: ce n’est plus un homme d’Église mais un militant politique de la gauche mondialiste. Sans parler de la goujaterie absolue du personnage, répondant grossièrement aux questions de Diane Montagna, de Life Site News.

News au 11 février 2020 Sorond10
Sorondo et Sachs lors d’un récent congrès au Vatican



SORONDO, le SYMBOLE de la CONFUSION dans l’ÉGLISE


Il défend bec et ongles la communion du président argentin, avorteur et concubin, il défend les insultes à Trump lors d’une conférence organisée par lui. Ce ne sont là que les derniers méfaits de Mgr Marcelo Sanchez Sorondo, argentin, Chancelier des Académies pontificales des sciences et des sciences sociales. Le dernier d’une longue série.

News au 11 février 2020 Cascioli

Incompétence, imprécision, mépris des fidèles catholiques, arrogance, idéologie, « caméléonisme ». Il existe au Vatican un personnage qui résume toutes ces caractéristiques, désormais typiques d‘une certaine Église qui aime se dire « en sortie ». Mais alors que chez d’autres, on retrouve seulement un ou plusieurs de ces traits, chez lui, on les retrouve tous. Il s’agit de l’évêque argentin Marcelo Sanchez Sorondo, Chancelier des Académies pontificales des sciences et des sciences sociales, poste qu’il occupe depuis 1998.

Lui, qui enseignait déjà la philosophie à l’Université pontificale du Latran, a été nommé à ce poste par Saint Jean Paul II. Avec le recul, on pourrait dire qu’il s’agit d’un mauvais choix, mais il y a le fait que jusqu’à il y a quelques années, il ne s’était pas fait particulièrement remarquer, ni pour le meilleur ni pour le pire; et en tout cas, il était loin des centres de décision. Mais comme tant d’autres personnes qui traînent au Vatican, il a été complètement transformé pendant ce pontificat, il est devenu un véritable militant politique, mondialiste et socialiste.

Et il a transformé les Académies pontificales qu’il dirige : d’organismes académiques respectables appelés à discuter et à approfondir les questions scientifiques et sociales actuelles, à donner des éléments de connaissance utiles aux pontifes, elles sont devenues le bras (scientifiquement) armé d’une poussée mondialiste et écologique qui trouve certes son origine à Sainte Marthe, mais qui à son tour entraîne Sainte Marthe. Et le fait qu’il soit devenu un pilier fondamental du Nouvel Ordre du Vatican est démontré par le fait qu’il est toujours là, même s’il a déjà dépassé à la fois l’âge de la retraite (75 ans) et la prolongation qui, dans certains cas, est accordée par le Pape (deux années supplémentaires).

Ainsi, au Vatican, des personnages qui représentent la pensée anti-humaine et anti-chrétienne qui guide les agences de l’ONU, et que Saint Jean Paul II avait tant combattue sont désormais chez eux. Des environnementalistes catastrophistes, comme John Schellnhuber, et des économistes néomalthusiens, comme Jeffrey Sachs, dictent aujourd’hui la ligne à suivre et il a même fallu assister à la docte leçon de Paul Ehrlich, le biologiste environnementaliste connu surtout pour « Population Bomb » (la bombe démographique), le livre publié en 1968 qui a tant influencé les politiques anti-natalistes des décennies suivantes dans les pays pauvres.

Sorondo est le Grand Maître de cette bande, convaincu (ou du moins il le dit) qu’il a amené l’ONU sur les positions de l’Église alors que c’est le contraire qui est évident. Il se sent si puissant et protégé qu’il peut librement faire des déclarations calomnieuses – il a dit à plusieurs reprises que quiconque est sceptique quant à la théorie du réchauffement climatique anthropique est à la solde des compagnies pétrolières – ou lancer des insanités qui ridiculisent l’ensemble de l’Église catholique et offensent les victimes de persécution (on se souvient qu’il a récemment déclaré que la Chine est le pays qui met le mieux en œuvre la doctrine sociale catholique).

Mais la semaine dernière, il a dépassé toutes les limites de la décence avec deux épisodes qui ont provoqué réactions et scandale.

L’un concerne la énième conférence organisée par Mgr Sorondo, cette fois sur le thème « Nouvelles formes de solidarité – Vers l’inclusion fraternelle, l’intégration et l’innovation ». Elle a eu lieu le 5 février et parmi les principaux orateurs figurait une fois de plus Jeffrey Sachs, qui dans son discours s’est longuement lâché contre le président américain Donald Trump, décrit comme un danger mortel pour le monde, pire encore s’il remporte les élections en novembre prochain. Sans parler de l’opportunité pour les Congrès vaticans de devenir des tribunes électorales, ce qui est choquant, c’est de voir Mgr Sorondo, à côté de Sachs, rire, amusé des insultes de l’orateur et même applaudir dans un passage particulièrement offensant, comme on peut le voir dans la vidéo.

On peut évidemment avoir des opinions différentes sur l’administration Trump, mais que le Saint-Siège soit impliqué dans une bataille politique de ce genre est absolument inadmissible: d’autant plus qu’il prend parti pour un théoricien du contrôle des naissances (et pro-avortement) contre le premier président américain à participer à une Marche pour la vie et qui s’est montré un champion du droit à la vie.

Plus grave encore, l’autre épisode, la messe célébrée au Vatican pour le président argentin Alberto Fernandez et sa concitoyenne Fabiola Yanez, au cours de laquelle tous deux ont communié [cf. Les dessous d’une messe sacrilège]. Le scandale réside dans le fait que le président est divorcé et vit avec Fabiola Yanez et, surtout, qu’en tant que chef du gouvernement, il a l’intention de faire passer une loi en faveur de l’avortement, qui est d’ailleurs l’une des priorités de son mandat. Fernandez a rencontré le pape et le secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, à Rome, et il ne s’est entretenu qu’avec ce dernier sur la question de l’avortement, sans recevoir de pression particulière. La vidéo de la communion a évidemment fait le tour du monde en offrant l’image d’une Église qui « vend » ce qui constitue le fondement de notre foi. De plus, pour couronner une messe avec une nette saveur politique péroniste.

Mais la question est encore aggravée par les déclarations que Mgr Sorondo lui-même a faites à la correspondante de LifeSiteNews, Diane Montagna [ndt: Jeanne Smits a traduit la substance de l’entretien – stupéfiant!!], qui le pressait sur cette question. Sorondo a interprété librement le Code de droit canonique qui stipule qu’un prêtre est obligé de donner la communion à ceux qui la demandent, sauf s’ils sont excommuniés, oubliant que le même article du code (915) se réfère également à ceux qui « persévèrent obstinément dans le péché grave manifeste ». Dans une lettre adressée aux évêques américains, il a ensuite attribué, avec désinvolture, au cardinal Joseph Ratzinger de l’époque le désir de ne pas interdire la communion aux hommes politiques qui promeuvent activement l’avortement (et Diane Montagna démontre la fausseté de cette déclaration). Enfin, il a interprété St Paul comme il l’a voulu, faisant de lui le champion de la libre conscience. Le tout avec l’arrogance habituelle qui le distingue.

Si cette période est une période de confusion pour l’Église – comme l’a clairement dit le cardinal Carlo Caffarra – Mgr Sorondo en est certainement le prophète.

[Diana Montagna comme Jeanne Smits, toutes deux étant conciliaires, pratiquent ce qui est bien connu depuis Vatican II savoir, prendre ce qui est à droite dans les textes ambigus, et ne point faire mention du reste. Un exemple éloquent ici : SORONDO APPLIQUE cette DÉCISION des ÉVÊQUES AMÉRICAINS de 2004]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 16:07


La manifestation Acies Ordinata du 18 janvier 2020 a été suivie par une conférence de presse dans la Literaturhaus de Munich. Voici l’intervention de M. José Antonio Ureta.

Le « chemin synodal » entrepris par la Conférence des évêques d’Allemagne s’écarte radicalement du modèle traditionnel de synode et, s’il n’est point arrêté à temps, aboutira à un schisme. En effet, ledit « chemin synodal » est entrepris sur la base des 5 impostures :

1. Une imposture théologique

Les buts d’un synode diocésain étant purement pastoraux et disciplinaires, les questions de foi sont exclues de sa compétence, de même que les questions disciplinaires qui dépassent le cadre diocésain. Or, les quatre forums qui ont été créés pour préparer l’événement (pouvoir dans l’Église ; célibat sacerdotal ; morale sexuelle ; et accès des femmes aux ministères) abordent exclusivement ces deux types de questions interdites. En plus, les propositions avancées dans ces matières sont pour la plupart hérétiques et le prétexte allégué – être à l’écoute de ce que l’Esprit dit à l’Église à travers la communauté – est-il aussi hérétique, dans la mesure où il suggère que la Révélation divine s’exprime et évolue par le biais des vicissitudes humaines.

2. Une imposture ecclésiologique

Les évêques ont reçu avec l’ordination et la nomination le pouvoir de sanctifier, d’enseigner et de gouverner. En tant que maîtres, ils doivent être non seulement des témoins, mais aussi des juges de la vérité révélée, fonction qu’ils ne peuvent déléguer à personne lorsqu’il surgit des controverses. En tant que pasteurs, ils ont un pouvoir ordinaire, propre et direct sur leur troupeau, y compris le pouvoir législatif, qu’ils doivent exercer de façon personnelle et exclusive, sans qu’il leur soit permis de « légiférer avec d’autres personnes, organes ou assemblées diocésaines » (Congrégation pour les évêques et Congrégation pour l’évangélisation des peuples, Instruction sur les synodes diocésains, Appendice). Le rôle des membres du synode est donc purement « consultatif » (CIC 1983, cann. 466 et 467) et cela d’autant plus si ces membres sont de simples fidèles laïcs.

Contrariant ce caractère hiérarchique de l’Église, le « chemin synodal » allemand associe sur un pied d’égalité la Conférence des évêques d’Allemagne et le Comité central des catholiques allemands (ZdK), lequel a obtenu une coresponsabilité dans le déroulement et le résultat du processus. Le caractère démocratique de l’évènement est accentué par le fait que :

  • l’assemblée synodale, organe suprême qui prendra toutes les décisions, sera composée, à ce jour, d’une majorité de 122 laïcs (dont une majorité de 70 femmes) sur seulement 105 clercs (dont 69 évêques, 32 prêtres et 4 diacres) ;

  • la présidence synodale sera cogéré à égalité par les présidents et vice-présidents de la Conférence épiscopale et le Comité central des laïcs ;

  • les forums préparatoires seront composés à égalité par 10 membres désignés par chacun de ces deux organismes.


Bref, la « synodalité » n’est qu’une étiquette frauduleuse pour aboutir à une démocratisation radicale de l’Église.

3. Une imposture sociologique

Le « chemin synodal » germanique présume que Comité central des catholiques allemands est un organisme représentatif de ces derniers. Il se trouve, au contraire, que le ZdK est une espèce de parlement dont presque 2/3 des membres sont des délégués d’associations catholiques qui ne représentent pas les catholiques ordinaires qui vont à la messe le dimanche, mais ce qu’on appelle le “Räte und Verbandskatholizismus”, une sorte de nomenklatura d’apparatchiks issus d’organismes militants d’orientation progressiste.

4. Une imposture méthodologique

Le « chemin synodal » prend comme prétexte le rapport MHG (ainsi appelé parce qu’il a été rédigé par des chercheurs des universités de Mannheim, Heidelberg et Giessen) sur les abus sexuels commis en Allemagne par des membres du clergé. Contrariant l’évidence des faits et d’autres études qui pointent vers le relâchement moral et l’effondrement de la théologie morale comme principaux responsables, ce rapport accuse gratuitement comme « caractéristiques à risques » la structure de pouvoir de l’Église, le caractère sacré du ministère sacerdotal et la morale sexuelle catholique, et notamment sa condamnation de l’homosexualité. En d’autres mots, le « chemin synodal » considère dès son départ comme prémisses indiscutables les conclusions mêmes auxquelles il prétend arriver.

5. Une imposture humaine

Depuis cinquante ans, le courant prédominant de la Conférence épiscopale germanique cherche à infiltrer dans l’Église catholique les hérésies soutenues par les têtes de file de la Théologie néo moderniste allemande. Au lieu de les assumer avec transparence, les évêques allemands se cachent derrière les laïcs et, sous prétexte de « synodalité », veulent que ceux-ci qui portent la responsabilité de la rupture avec la vérité du Christ par la nouvelle église schismatique qu’ils essaient de fonder sur les pas de Luther.

Mais le Cardinal Marx et ses compères se trompent carrément : les forces vives de l’Église catholique en Allemagne et les vrais catholiques du monde entier ne sont pas dupes sur leurs intentions et sauront demeurer fidèles à Notre-Seigneur Jésus-Christ et à son Église et cela même si les conclusions du « chemin synodal » allemand obtiennent l’approbation du Pape François.

L’Église appartient au Christ et non pas à son Vicaire. La synodalité de l’Église s’accomplit lorsque pasteurs et fidèles marchent ensemble à la suite du Bon Pasteur, en suivant ses enseignements, et non pas en les dénaturant à la suite des vents capricieux du Zeitgeist.

[Ureta étant conciliaire est obligé de dissocier le Christ du Pape quand celui-ci ne lui convient pas : erreur monumentale pour ne pas vouloir appliquer la doctrine catholique par rapport à un pape manifestement hérétique.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 20:48

en.news 11 février 2020

Un prêtre insulté pour avoir dit l'évidence : l'avortement est pire que les abus


News au 11 février 2020 Rgyd7k1gp2ihiy6ilrcrnaxumhu6aubtld9fcum

Le père Richard Bucci, de Natick, Rode Island, a déclaré que l'avortement, qui tue toujours une vie humaine, est un crime plus grave que les abus sexuels.

Après que Bucci ait déclaré l'évidence devant la chaîne de télévision locale WJAR, les médias oligarques se sont engagés dans des rituels d'indignation afin d'éviter une discussion ouverte. La raison : ils justifient eux-mêmes l'avortement, qui est la pire forme d'abus sur les enfants.

Les médias sont également en colère contre le père Bucci parce qu'il a empêché 44 législateurs pro-avortement de recevoir la communion en janvier (photo).

Étonnamment, un porte-parole du diocèse de Providence n'a pas poignardé le père Bucci dans le dos en disant plutôt qu'il est « du devoir du pasteur de faire respecter la discipline des sacrements dans sa paroisse ».

[Le devoir d'état est, pour un catholique, la chose la plus essentielle ; qui n'accomplit pas son devoir d'état est comme le sel qui s'affadit et qui n'est plus bon à rien. Notre-Seigneur a dit à Sœur Lucie dans les années 40 que la pénitence qu'il attendait désormais des catholiques, c'est qu'ils accomplissent leur devoir d'état. Or, un prêtre qui ne donne pas la communion à un avorteur accomplit son devoir d'état, même si par la suite il doit recevoir des remontrances de ses supérieurs. Mais aujourd'hui, dites-moi si vous êtes sincères : Qui accomplit son devoir d'état ? Et je réponds : Pas grand monde ! C'est triste, mais c'est l'évidence que tout le monde peut constater.]
News au 11 février 2020 Yb8hggezcurb44jbqy135s3eny0lwz2i5jliq21
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 21:32

fr.news11 février 2020

Le renvoi de Gänswein est un signe de la faiblesse de François

News au 11 février 2020 C0b52zcdfjwiagrecxhtylt5tvowo2ug6rxrjhg

La cohabitation harmonieuse entre François et Benoît a disparu « pour toujours » après le renvoi de l'archevêque Gänswein, qui à Santa Marta était appelé « le troisième pape », écrit Massimo Franco (Corriere.it, 8 février).

Pour Franco, le renvoi de Gänswein est le signe que François est devenu plus faible et moins sûr et qu'il s'inquiète d'une augmentation des critiques.

Il doit donc souligner qu'il est le seul pape, surtout face à Benoît qui a « une influence presque contre sa volonté », dit Franco.

Il souligne que même Parolin, le prudent secrétaire d'État du Vatican a souligné avec insistance après le renvoi de Gänswein que « le pape est celui qui a l'autorité » ajoutant que « celui qui n'a pas cette autorité n'est plus le pape ».

De telles déclarations sont pour Franco le signe que le pontificat de François est entré dans une phase plus difficile.

[Franco est à côté de la plaque dans son analyse. En effet, l'Antéchrist tient bien les ficelles ; simplement, tel jour il serre la corde plus dur d'un côté et tel autre jour plus dur de l'autre. Bergoglio est un fin stratège qui sait bien ce qu'il fait et son diable Maozim lui dit à l'oreille comment il faut procéder, et son mec obéit...]
News au 11 février 2020 K977895s3ohkauuibq3muf2ya3qw3kuko88hap6
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 21:45

fr.news11 février 2020

La Chartreuse allemande est sous le contrôle de Bergoglio depuis 2017

News au 11 février 2020 7ery3nro44xx2sqf2howf1mo8g0vpsen98dk2w1

L'ancien abbé suisse pro-gay Martin Werlen a été nommé par le Saint-Siège comme assistant apostolique de la Chartreuse allemande Marienau à la demande du chapitre général de la Chartreuse dès 2017, écrit CartusiaLover.Wordpress.com (10 février).

Le reste des informations contenues dans l'article a été déjà publié par Gloria.tv :

- Werlen agit en tant que supérieur de fait,
- il visite le monastère tous les mois,
- il a changé la direction,
- il a perturbé la communauté,
- il a fait pression pour la communion dans la main
- il a introduit des livres modernistes.

Comme on l'a rapporté, les deux plus fervents opposants de Werlen ont été exilés à la Chartreuse de Slovénie, mais ont fini à la FSSPX en Autriche.

[L'Antéchrist casse tout : c'est le dernier fruit pourri de Vatican II ! Mais Vatican II et l'Antéchrist seront jetés en enfer dans peu de temps, et l’Église triomphera ! Mais peu de ceux qui me lisent le verront.]
News au 11 février 2020 R9afc1ikf4iafuj2vuijwqh8dfqln4yzlajwksi
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 21:55

fr.news11 février 2020

François nie à nouveau vouloir abolir le célibat mais suggère la possibilité de "diacres" féminins


News au 11 février 2020 Xibfbt9mep7z654cbfse2kcr0vd9m1crrvwa5og

François a déclaré aux évêques du Nouveau-Mexique, de l'Arizona, du Colorado, de l'Utah et du Wyoming, lors de leur visite Ad Limina du 10 février, que ceux qui se concentrent sur l'ordination de diacres mariés, hommes et femmes, seront déçus par son prochain document "Querida Amazonia".

CatholicNews.com (10 février) cite l'évêque de Salt Lake City, Oscar A. Solis, qui a déclaré que François avait donné aux évêques l'impression que l'ordination de "diacres" mariés, hommes et femmes, serait encore « un sujet de discussion à l'avenir ».

Solis a poursuivi : « Il [François] a dit qu'il ne croyait pas vraiment à l'ordination des hommes mariés », ajoutant cependant « mais qu'allez-vous faire de tous ces gens qui sont privés de l'Eucharistie ».

François veut mettre l'accent sur les défis sociaux, pastoraux, écologiques et culturels auxquels est confrontée la région amazonienne.

[Quand le diable ne peut pas entrer par la porte, il entre par la fenêtre ; il en va de même pour son fils aîné l'Antéchrist-Bergoglio.]
News au 11 février 2020 7bwm8az7db6mm7hjob81qgbqg83j4xfp349q2vb
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 11 Fév - 22:04

fr.news11 février 2020

La tête d'un ancien prêtre a été retrouvée


News au 11 février 2020 Gamla7u1th5ja1y12lnwya7ivi93bsim9rm5wj3

La tête de Mariusz Ledochowicz, 38 ans, a été retrouvée à Guadalajara, au Mexique, selon les médias.

Ledochowicz travaillait dans l'épicerie "Almacén de Noe" depuis l'année dernière. Il était porté disparu depuis une semaine.

La macabre découverte a été faite par ses collègues le dimanche matin 9 février, vers 7h50. La tête a été abandonnée près de l'entrée du commerce, avec un message de menace, typique du crime organisé.

Ledochowicz est arrivé au Mexique en 2010 en provenance de Pologne en tant que prêtre de la Société du Verbe Divin. Il a ensuite travaillé au Chiapas, puis a quitté la prêtrise.

[Un règlement de compte mafieux comme il en arrive beaucoup depuis que Vatican II a balancé ses prêtres dans la maçonnerie.]
News au 11 février 2020 Tiyvnyv59yb1dns1qw554zyjmyjumz0m7isdv11
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 7130
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 11 février 2020 Empty Re: News au 11 février 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum