Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -33%
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
Voir le deal
599.99 €

News au 7 mars 2020

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 10:36

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 10:43

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 15:36


News au 7 mars 2020 Compost-humain--1024x683-640x360

On vit vraiment une époque renversante !

Il aura fallu attendre l’avènement des les élites bien-pensantes et humanitaristes de notre XXIe siècle commençant, dominateur, sûr de lui, méprisant avec les siècles passés, parangon de civilité vicieuse et de puritanisme hypocrite, post-nihiliste et révolutionnaire en mode arc-en-ciel, déchristianisé et matérialiste, pour que les morts, que même les peuples les plus barbares et les sociétés les plus primitives ne privaient pas de rites funéraires et d‘un culte mémoriel, deviennent un basique engrais pour les tomates et les salades.

Un projet de loi californien vise à légaliser le compostage humain comme une option respectueuse du climat. Washington DC est le premier État à autoriser le compostage humain, mais d’autres États envisagent de mettre en œuvre des lois similaires.

Ce qui ressemblait à de la science-fiction jusqu’à il y a quelque temps, devient réalité pour la plus grande joie des ayatollahs du climat qui se soucient de la nature d’une manière incommensurable, et méprise l’homme, de sa conception à sa sépulture.

À cet égard, Washington DC sera le premier État à autoriser le compostage humain, mais d’autres États prenant en considération les propositions de lois relatives à ce sujet. L’année dernière, le gouverneur démocrate Jay Inslee a signé une loi qui autoriserait le compostage humain dans la capitale américaine, et qui entrera en vigueur le 1er mai.

Il y a quelques jours, le représentant de l’ Assemblée de la Californie, Cristina Garcia a déposé un projet de loi similaire et espère que la Californie légalisera la pratique. « Je voudrais être un arbre un jour » a déclaré au Los Angeles Times celle qui a présenté le projet de loi 2529 sur le compostage humain.

« Je pense qu’il s’agit de donner aux gens une autre option. »

Le compostage humain est un processus de décomposition du corps dans le sol, qui peut être ensuite donné à la famille du défunt à la fin du traitement ou à la terre sans autres opérations supplémentaires.

Le processus, qui sera mené par la société Seattle Recompose, consiste à insérer un corps dans un coffre rempli de copeaux de bois, d’herbes médicinales et de paille, où il est décomposé en quelques semaines par une “activité microbienne”. Le résultat est d’environ un mètre cube de terrain par personne, selon Recompose, qui espère que le processus qui coûte 5 500 $ deviendra une alternative aux pratiques funéraires actuelles, qui sont « nocives pour l’environnement et, pour certaines, psychologiquement insatisfaisantes ».

« Les pratiques actuelles sont en partie historiques, religieuses et en partie imposées par l’industrie funéraire » explique la société sur son site Internet :

« 2,7 millions de personnes meurent chaque année aux États-Unis et la plupart sont enterrées dans un cimetière conventionnel ou incinéré, émettant du dioxyde de carbone et des particules dans l’atmosphère. Ces pratiques consomment un précieux territoire urbain, polluent l’air et le sol et contribuent au changement climatique. »

Selon Recompose, le compostage humain, autrement connu sous le nom de réduction organique, fonctionne mieux que l’enfouissement conventionnel, la crémation et l’enfouissement naturel en termes d’impact environnemental, la société estimant « qu’une tonne de CO2 sera économisée chaque fois que quelqu’un choisira la réduction. organique à la crémation ou à l’inhumation conventionnelle ».

Katrina Spade
, PDG de Recompose, a déclaré dans un discours en ligne qu’elle s’était d’abord intéressée au compostage humain après avoir appris que les agriculteurs utilisent un processus similaire pour recycler les débris d’animaux.

À partir de maintenant, la décomposition aux États-Unis devra être légalisée État par État, car les réglementations funéraires varient d’un État à l’autre. Cependant, les personnes vivant dans des États autres que Washington manifestent déjà un vif intérêt pour cette alternative de fin de vie.

Il semble que plusieurs pays européens aient le même intérêt pour la question. Qui sera le prochain à légiférer pour que grand-mère fasse pousser les tomates ?

Le Vatican bergoglien de Laudato Si va-t-il se lever contre cette pratique dégradante pour les morts ? Il est fort à craindre que sur ce sujet-là aussi la religion du climat primera sur toute autre considération morale…

Le matérialisme et la superstition climatique triomphent. Et c’est Antigone, et toute la tradition de respect des morts de l’Antiquité au XXe siècle qu’elle représente, que notre Temps post-moderne et post-chrétien assassine !

[Après l'incinération, voici le compost ; après le compost, le cannibalisme ! Et nul doute que l'Antéchrist chapeaute toutes ces horreurs !]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 16:03


[N'oublions pas que l'Antéchrist a dit explicitement qu'il fallait obéir à l'ONU. Il faut lire cet article dans cette persécutive et alors on comprend tout.]

News au 7 mars 2020 Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-03-06%2Ba%25CC%2580%2B09.27.24

Il est urgent d'abroger les lois qui « discriminent » à l'encontre des femmes et de la communauté LGBT+ au nom de la religion : telle est la conclusion, en substance, d'un rapport publié fin février par le rapporteur spécial de l'ONU sur la liberté de religion et de croyance, le Maldivien Ahmed Shaheed. Le rapport est téléchargeable ici.

La photo ci-dessus illustre le communiqué de presse de l'ONU à son sujet ; elle représente un couple lors de la Gay Pride de Ney York en 2018.

Son rapport met dans le même sac la lapidation pour adultère et l'interdiction de l'avortement, les mariages précoces ou forcés et les « stéréotypes de genre » qui impose tel ou tel rôle aux hommes et aux femmes en fonction de leur sexe, la criminalisation des actes homosexuels et l'accès aux droits familiaux pour les LGBT.

Ce rapporteur onusien chargé d'assurer le droit de chacun de pratiquer sa religion (ou de n'en avoir point) met en balance deux types d'approche : d'une part, une série de droits absolus dont l'ONU assure systématiquement la défense – droits relatifs au genre, droits des femmes, droit à la santé reproductive, etc. –et de l'autre, les droits liés à la religion, plus relatifs, qui peuvent être restreints dès lors qu'ils portent atteint aux premiers. Ces droits d'ordre religieux comprennent évidemment tous les préceptes de la morale traditionnelle qui doive céder le pas devant la nouvelle anti-morale globale.

Précisons tout de suite qu’Ahmed Shaheed, expert indépendant et d'ailleurs non rémunéré pour ce rapport n'émet que des avis consultatifs. Il n'empêche que sa prose est distribuée par les canaux d'information de l'ONU et entre dans le corpus des documents internationaux où il est d'usage qu'on se cite mutuellement, et que la terminologie utilisée dans les documents contraignants en soit affectée.

S'agit-il dans le cas du rapport présenté au Conseil des droits de l'homme de l'ONU de proposer que les religions traditionnelles modifient leurs croyances et leurs préceptes moraux ? Comme l’observe Rebecca Oas de l’organisation pro-famille C-Fam, Shaheed ne va pas jusque-là, mais il pose que le christianisme et l’islam sont susceptibles d'être interprété de manière « patriarcale » ou non, et il cite des universitaires favorables à des réinterprétations « progressistes » des grandes religions traditionnelles.

On retrouve ici l'idée force du mondialisme actuel qui s'accommode de l'existence de religions mais à la condition de leur restructuration afin de les rendre compatibles avec le relativisme global qui les met toutes sur un pied d'égalité, sous la coupole des droits de l'homme est au service d'une prétendue harmonie d'ensemble.

Cette approche permet au demeurant de mettre toutes les religions dans le même sac, sans faire de distinction, par exemple, entre la reconnaissance de mariages forcés dans le cadre musulman et l'interdiction de l'avortement pour quelque motif que ce soit dans des pays de tradition catholique ou chrétienne.

Le rapport dénonce de même comme abusivement fondées sur des considérations religieuses des restrictions imposées en Pologne sur la revendication de « droits LGBT » ou de l'expression de ce mode de vie.

C'est ainsi que le résume le rapport d’Ahmed Shaheed :

« Il est particulièrement préoccupant de constater que dans toutes les régions du monde, les acteurs invoquant des justifications religieuses pour leurs actions ont plaidé auprès des gouvernements et du grand public pour la préservation ou l'imposition de lois et de politiques directement ou indirectement discriminatoires à l'égard des femmes, des filles et des personnes LGBT+. Dans toutes les régions du monde, le rapporteur spécial a identifié des lois promulguées dans le but d'imposer des normes de conduite prétendument exigées par une religion particulière qui privent effectivement les femmes et d'autres personnes du droit à l'égalité et à la non-discrimination sur la base de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. »

Voici ce qu'affirme le rapport à propos de l'avortement, de l’accès à la procréation artificielle, à la contraception et au changement de sexe :

« Le rapporteur spécial note que dans un certain nombre de pays du monde, les gouvernements continuent de maintenir des interdictions partielles ou totales d'accès à l'avortement, et que des personnalités religieuses ont à la fois encouragé ces mesures et plaidé contre les efforts de réforme des lois. Lors des consultations tenues en Amérique latine, il a été affirmé que les lois et les politiques qui restreignent les droits sexuels et reproductifs dans la région sont inspirées par des édits religieux discriminatoires, y compris les interdictions partielles ou totales de l'accès à l'avortement et à la contraception, les interdictions des technologies de reproduction assistée et de la chirurgie de réassignation sexuelle, et la limitation de l'offre d'une éducation sexuelle factuelle. »

Autre exemple :

« Les participants à la consultation ont également indiqué que les lois restrictives sur l'accès à l'avortement et à la contraception en Afrique subsaharienne étaient pour la plupart héritées des lois coloniales antérieures à l'indépendance, mais qu'elles sont maintenues, en partie, en raison des pressions exercées par certains groupes religieux.  Environ 13,2 % des décès maternels dans la région “peuvent être attribués à des avortements non médicalisés”. »

En clair, il s'agit d'une revendication mondiale de la légalisation sans condition de l'avortement, et d’une dénonciation des constitutions protectrices de la vie dès la conception – comme aux Philippines – mais aussi des revendications en dans le sens de la moralité traditionnelle, attribuées à une conception « patriarcale » de la religion.

Lisez plutôt :

« Le rapporteur spécial est profondément préoccupé par les nombreux rapports qu'il a reçus et par les informations fournies à d'autres mécanismes des Nations unies pour les droits de l'homme, selon lesquels des groupes d'intérêt religieux seraient engagés dans des campagnes qualifiant d'“immoraux” les défenseurs des droits qui luttent contre la discrimination fondée sur le sexe et qui cherchent à saper la société en épousant “une idéologie de genre” préjudiciable aux enfants, aux familles, aux traditions et à la religion. Invoquant des principes religieux ainsi que la pseudoscience, ces acteurs plaident pour la défense de valeurs traditionnelles ancrées dans les interprétations des enseignements religieux sur les rôles sociaux des hommes et des femmes en fonction de leurs prétendues capacités physiques et mentales naturellement différentes ; ils demandent souvent aux gouvernements d'adopter des politiques discriminatoires. D'autres Procédures spéciales des Nations unies et des participants à des consultations régionales ont également documenté les activités de groupes de mieux en mieux coordonnés qui abusent, disent-elles,de la liberté de religion ou de conviction sur les différents continents dans les médias, par le biais de litiges et de campagnes politiques visant à contrer les droits de l'homme au nom de la religion ou des croyances. »

Ahmed Shaheed se défend cependant de s’en prendre aux religions en tant que telles en soulignant l’existence de tendances diverses en leur sein :

« Le rapporteur spécial note cependant que le rôle des groupes religieux dans la perpétuation des normes qui favorisent les attitudes inéquitables entre les sexes est complexe car les communautés religieuses elles-mêmes ne sont pas monolithiques. Une multitude de voix s'élèvent au sein des groupes et institutions religieux, y compris des acteurs confessionnels qui font campagne pour les droits des femmes, des filles et des personnes LGBT+ et travaillent à promouvoir l'égalité des sexes au sein de leur confession. Les défenseurs des religions, à travers de multiples traditions, ont longtemps cherché à contester les normes et les attentes qui sapent les droits humains des femmes, des filles et des personnes LGBT+ ; beaucoup ont élargi les rôles de direction et d'influence des femmes dans les religions et ont contesté les interprétations des textes religieux qui sont utilisés pour “justifier” la discrimination et d'autres pratiques néfastes à l'encontre des femmes, des filles et des personnes LGBT+. 

« Leurs travaux montrent clairement que les religions ne sont pas nécessairement la source de la discrimination et de la violence fondées sur le sexe, mais que ce sont plutôt les interprétations de ces croyances, qui ne sont pas protégées en soi et qui ne sont pas nécessairement partagées par tous les membres d'une communauté religieuse, qui sont souvent à l'origine de la violence et de la discrimination fondées sur le sexe. »

En clair, l'ONU ne protège pas ou ne devrait pas protéger les religions en tant que telle mais uniquement les droits individuels de leurs fidèles, et ce à condition que lesdits fidèles se soumettent à l'obligatoire protection des droits du genre, de la « santé reproductive », etc.

Ahmed Shaheed l’exprime ainsi, évoquant « l'intersection » entre les droits religieux et des droits des femmes et des LGBT+ en général :


« Une part essentielle du droit à la liberté de religion ou de conviction est que la liberté de religion ou de conviction ne doit pas être utilisée à des fins incompatibles avec la Charte des Nations Unies ou les instruments pertinents des droits de l'homme. »

L'une de ses recommandations les plus parlantes doit être citée :

« Abroger les lois discriminatoires, y compris celles qui ont été adoptées en référence à des considérations religieuses, qui criminalisent l'adultère, qui criminalisent les personnes sur la base de leur orientation sexuelle ou de leur identité ou expression de genre, réelle ou perçue, qui criminalisent l'avortement dans tous les cas ou qui facilitent les pratiques religieuses qui violent les droits de l'homme. »

D'ailleurs, il réclame ouvertement les restrictions à l'objection de conscience dès lors qu'il s'agit de protéger l'accès à l'avortement par exemple :

« Veiller à ce que les protections juridiques permettant aux individus de manifester leur religion ou leurs convictions, par exemple dans le cadre des soins de santé, n'aient pas pour effet de priver les femmes, les filles ou les minorités fondées sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre du droit à la non-discrimination ou d'autres droits ; dans tous les cas, les États devraient garantir le droit à l'intégrité physique et mentale ainsi que le droit à la santé, y compris à la santé génésique, des femmes, des adolescents et des personnes LGBT+, ainsi que l'accès effectif aux services de santé génésique et à une éducation sexuelle complète, conformément aux normes internationales. »

Voilà comment s'exprime le totalitarisme « soft » de l'ONU : d'abord à travers des textes non contraignants comme celui-ci, mais avec l'objectif à peine dissimulée de disposer à l'avenir d'une argumentation qui permette peu à peu de restreindre la liberté, chrétienne notamment, d'affirmer la morale naturelle.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 22:18

fr.news7 mars 2020

Le Cardinal Barbarin a démissionné


News au 7 mars 2020 Vdxgnoc7ljcs762vwdjyziqvile75maibsuo966

François a accepté la démission du cardinal de Lyon Philippe Barbarin, 69 ans, en France (6 mars).

Barbarin a présenté à nouveau sa démission après qu'une cour d'appel l'ait déclaré innocent de « ne pas avoir informé la police » d'un prêtre sexuellement abusif.

[Eh bien moi, je dénonce un copain de l'Antéchrist : il s'agit du modérateur polonais de Gloria.TV qui persécute l'archevêque Lenga à outrance !]

News au 7 mars 2020 Fzxk39ga2n3e5fs2oghxhh73rlbunxkyzvamf6o
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 22:29

fr.news7 mars 2020

Le Prédicateur du Vatican pour le Carême : l'idolâtrie c'est la règle, la rigidité le « ritualisme »


News au 7 mars 2020 Luxznwng6il6vwscttpgr9azcv4xmjqotkl8d0g

L'idolâtrie est « un désir de certitude », selon le père jésuite Pietro Bovati, prédicateur de la retraite de carême de la Curie romaine, fabuleux selon VaticanNews.va (4 mars).

Il dit comme le synode de l'Amazonie, qui fait l'éloge du paganisme comme une nouvelle révélation.

Bovati a expliqué que les idoles peuvent prendre la forme d'un système de règles doctrinales ou disciplinaires, et a donc défini l'idolâtrie comme une « rigidité ».

Il voit l'idolâtrie dans « le ritualisme, dans le souci de belles cérémonies qui peuvent [ou non] manquer de prière authentique ».

En d'autres termes : Bovati fait écho aux stéréotypes de François.

[Cette fourberie pourrait être prêchée par le modérateur polonais de Gloria.TV, grand persécuteur de l'archevêque Lenga.]
News au 7 mars 2020 Srxbpa07pznk0zvlsdoifabpe5vx61h5kt3q1t8
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 22:38

fr.news7 mars 2020

Nouveau bureau centralisé du Vatican pour le personnel

News au 7 mars 2020 Bwrof8c04qptac25oyvyaodussk7fevub30b8gd

François a créé une "Direction générale du personnel" centrale pour superviser la gestion des employés du Vatican.

Cette initiative a été avancée par le Conseil des cardinaux et le Conseil pour l’Économie. La Direction fait partie de la Secrétairerie d'État qui reçoit ainsi plus de pouvoir.

Elle concerne non seulement les entités du Saint-Siège mais aussi toutes les entités qui en dépendent (Instituts, Banque du Vatican, usines, administrations, fondations).

[C'est le Soviet Suprême qui s'installe ; il ne reste plus à l'Antéchrist qu'à installer le KGB et préparer un post au modérateur KGB polonais de Gloria.TV qui dénoncerait immédiatement l'archevêque Lenga.]
News au 7 mars 2020 E0ussd9acf6e55rmamrwtb4pff1t7jq8y74j1ui
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 22:51

fr.news7 mars 2020

Coronavirus : Le Vatican publie des nombres erronés

News au 7 mars 2020 E9a6uqszdas5dbdwah3lxpefoiji60e2yq1ctc3

Le Vatican a annoncé qu'il y avait un seul suspect de coronavirus alors que AldoMariaValli.it a écrit (6 mars) qu'il y en avait cinq.

Ils concernent la Secrétairerie d'État, la Banque du Vatican, les Archives Apostoliques, la Bibliothèque du Vatican et un prêtre arrivé de Bergame.

La personne officiellement infectée a participé à la conférence [inutile] du 26 au 28 février sur "l'éthique de l'intelligence artificielle" organisée par l'Académie pontificale pour la vie.

François a annulé sa présence à la conférence à la dernière minute en raison de son rhume.

L'évêque pro-gay de Crémone Antonio Napolioni a été hospitalisé avec les symptômes d'une infection par le coronavirus.

[Je connais un autre coronavirus, très dangereux celui-là puisque ce n'est autre que le modérateur-gestapo polonais de Gloria.TV qui voudrait bien infecter l'archevêque Lenga !]
News au 7 mars 2020 T5adhgwq227zjg2w8y4cifk6jac4hh2lew8ziyd
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 23:01

fr.news7 mars 2020

Le coronavirus met fin à la psychose des abus

News au 7 mars 2020 Rzfsuhdjrf72bhiph71w7m3a1kpnz74090y1op5

Le Vatican a reporté la visite du 20 au 27 mars du cardinal pro-homosexualité de Malte Charles Scicluna au Mexique afin de lutter contre les abus homosexuels.

Cependant, Dieu a utilisé le coronavirus pour arrêter ces plans.

Une mission homosexuelle similaire de Scicluna au Chili en février 2018 a déjà été éclipsée par des problèmes lorsque Scicluna a dû subir une opération d'urgence de la vésicule biliaire à Santiago.

[Je connais un abuseur de première classe, mais dans un autre sens : il s'agit du modérateur franc-maçon polonais de Gloria.TV qui abuse de sa fonction en faisant couler systématiquement les vidéos-conférences de l'archevêque Lenga que j'ai voulu mettre sur sa tribune.]
News au 7 mars 2020 N13570fuq95o1nskzu7piisdu0ju58yorwb7p93
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Gilbert Chevalier Sam 7 Mar - 23:11

fr.news7 mars 2020

Un archidiocèse : La communion dans la main n'est pas moins « risquée »


News au 7 mars 2020 Nob3jrx2mjxj6a3rjra3new0fli819o9ggque36

L'archidiocèse de Portland, dans l'Oregon, a réaffirmé lundi qu'on ne peut bannir la réception de la sainte communion sur la langue.

Deux médecins, dont un immunologiste de l'État de l'Oregon, ont déclaré à l'archevêché que la réception de la sainte communion sur la langue ou dans la main présentait « un risque plus ou moins égal ».

« Le risque de toucher la langue et de transmettre la salive à d'autres personnes est évidemment un danger ; cependant, le risque de toucher la main de quelqu'un est tout aussi probable et les mains sont plus exposées aux germes. »

L'archevêché a réagi après que les paroissiens aient été privés de la Sainte Communion sur la langue.

Les distributeurs laïcs de la communion qui « se sentent mal à l'aise » pour distribuer la communion devraient être excusés de ce ministère, a annoncé l'archevêché.

[Je connais un autre risque qui est beaucoup plus grand, c'est de mettre une vidéo-conférence de l'archevêque Lenga sur la tribune polonaise car aussitôt le modérateur voyou polonais de Gloria.TV la fait couler ou la bannit.]
News au 7 mars 2020 K61pyjy6avdb85t36dy5wun8g51vofhf7an2kv8
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 7 mars 2020 Empty Re: News au 7 mars 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum