Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

News au 29 avril 2020

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 21:47

- 9 -

Roberto de Mattei passe au crible de la critique raisonnable tous les scénarios humains possibles (y compris ceux qualifiés de « complotistes »), sans écarter aucune piste mais sans en privilégier aucune: « Un halo de mystère continue d’envelopper le Coronavirus. Il y a beaucoup d’hypothèses et peu de certitudes sur la nature de ce virus. Les hypothèses concernent tout d’abord l’origine de la maladie… ».
News au 29 avril 2020 - Page 2 Labo-w10
Le mystérieux labo de Wuhan


Le MYSTÈRE du CORONAVIRUS :
HYPOTHÈSES et CERTITUDES

par Roberto de Mattei
News au 29 avril 2020 - Page 2 Rdemattei

Un halo de mystère continue d’envelopper le Coronavirus, ou Covid-19, la maladie infectieuse qui, en peu de mois, s’est répandue dans le monde entier, revêtant les caractéristiques d’une véritable pandémie. Il y a beaucoup d’hypothèses et peu de certitudes sur la nature de ce virus.

Les hypothèses concernent tout d’abord l’origine de la maladie. Le virus est-il né de la nature, comme le prétendent la plupart des virologues, ou a-t-il été construit en laboratoire, comme d’autres le croient? Et dans ce dernier cas, a-t-il été fabriqué à des fins thérapeutiques ou à des fins de guerre bactériologique? Et dans quel laboratoire aurait-il été fabriqué, chinois ou occidental? La fuite de ce laboratoire aurait-elle été accidentelle ou délibérée? Il est clair que l’hypothèse de la fuite volontaire alimenterait la possibilité d’une « conspiration » de forces secrètes, comme il y en a eu beaucoup dans l’histoire. Si, en revanche, le virus était né de la nature, ou était sorti d’un laboratoire par accident, il faut considérer que ces mêmes forces ont été prises de court par l’événement. Une des hypothèses les plus probables semble être celle exposée par Steve Mosher, selon laquelle le virus, fabriqué en Chine, serait sorti, par accident, d’un laboratoire de Wuhan (LifeSiteNews, 22 avril 2020). C’est justement une hypothèse, mais les responsabilités de la Chine communiste, que Mosher souligne bien, sont une certitude.

Le Parti communiste chinois a en fait gardé le silence sur la propagation du virus et a manipulé les chiffres des infections et des décès. Ce n’est pas sans raison que Chen Guangcheng, le militant aveugle accueilli comme réfugié aux États-Unis, après avoir été emprisonné en Chine pour ses rapports sur les avortements et les stérilisations forcées dans le Shandong, a déclaré que « le Parti communiste chinois (PCC) est le plus grand et le plus dangereux virus du monde » (AsiaNews, 27 avril 2020).

Même un observateur très prudent comme Paolo Mieli, dans le Corriere della Sera du 27 avril, note comment les autorités chinoises « adaptent » avec désinvolture le chiffre des contaminés dans leur pays au fil du temps. « Comment est-il possible – écrit Mieli – qu’un pays, pris au sérieux par l’Organisation mondiale de la santé, qui par la voix de son directeur général en a loué la ‘rigueur’, puisse faire valser les chiffres de cette façon? Plus le temps passe, plus croît le nombre de ceux qui, à propos des origines du virus, répètent le doute que quelque chose de suspect s’est produit dans les laboratoires de Wuhan« .

Sur la nature de Covid-19 aussi, il n’y a que des hypothèses et non des certitudes. Non seulement on ne sait pas encore comment guérir le virus, mais on ne sait pas non plus si toutes les personnes qui se remettent de l’infection acquièrent une immunité, et combien de temps cette immunité peut durer. Les immunologistes disent que nous avons affaire à un virus « anormal » qui se comporte différemment de ceux de la même famille (Corriere della Sera, 25 avril); tout le monde annonce une deuxième vague de la pandémie à l’automne, mais personne n’est en mesure d’en prédire les caractéristiques. Dans le doute, la tendance des gouvernements est de prolonger les mesures de confinement. Certains disent qu’il y a une disproportion entre le nombre de victimes du coronavirus et les mesures de « distanciation sociale » prises dans le monde. Mais à cette objection, on pourrait répondre que si le nombre de victimes est faible, c’est précisément à cause des mesures de confinement prises par les différents gouvernements.

Selon une étude de la Deutsche Bank citée le 26 avril par AGI, la pandémie de Covid-19 est à la dernière place dans l’histoire pour le taux de mortalité. Cependant, selon la recherche, sans les mesures de confinement qui ont fait descendre le taux de mortalité à 0,002%, le taux de mortalité aurait été de 0,23%, enregistrant 17,6 millions de victimes sur l’ensemble de la planète. On peut en dire autant du taux de contagion. L’hypothèse semble confirmée par le fait qu’en Allemagne, après le relâchement du confinement, le taux de contagion est passé rapidement de 0,7% à 1%, comme l’a constaté l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses (La Repubblica, 28 avril).

Il y en a qui sont convaincus que le confinement est un plan des pouvoirs forts pour exercer un contrôle social sur l’humanité. Parmi eux, on trouve le philosophe post-moderne Giorgio Agamben [cf. dans Benoît & moi: Une question], très apprécié de l’ultra-gauche, qui sur son blog s’est demandé dès le 26 février, si la « distanciation sociale » sera le nouveau principe d’organisation de la société. « Ceci est d’autant plus urgent qu’il ne s’agit pas seulement d’une hypothèse purement théorique, s’il est vrai, comme beaucoup commencent à le dire, que l’urgence sanitaire actuelle peut être considérée comme le laboratoire dans lequel se préparent les nouveaux arrangements politiques et sociaux qui attendent l’humanité » (Quodlibet, 6 avril 2020).

Mais quelle pourrait être l’alternative à la « quarantaine » pour contenir l’épidémie? Il y en a qui opposent les modèles européens de gestion de l’urgence sanitaire à ceux d’Israël, et surtout de Taïwan où, malgré sa proximité géographique avec la Chine, le nombre de victimes et la contagion sont très faibles. Cependant, si le danger que nous courons est celui de la « dictature numérique », la méthode de Taïwan, basée sur le système de traçage des des infectés (contac tracing), semble encore plus dangereuse que le confinement européen. Taiwan maintient ses citoyens sous une surveillance stricte par l’utilisation des nouvelles technologies, sans aucune considération pour la vie privée des individus. Il en va de même en Israël, où le système de traçage des contacts a été appliqué impitoyablement, jusqu’à provoquer une intervention de la Cour Suprême.

Pour d’autres, le vrai problème n’est pas le contrôle social, mais la catastrophe économique. Quelles seront les conséquences économiques et sociales de la pandémie? Un appauvrissement général de l’Occident, pour favoriser le contrôle social par les « pouvoirs forts », ou un effondrement du système économico-financier sur lequel repose l’Occident? Dans ce dernier cas, cependant, la manipulation sociale échapperait aux mêmes pouvoirs forts qui l’ont planifiée. On reste au niveau des hypothèses. Ainsi, le sociologue slovène Slavoj Žižek dans son livre électronique Virus. Catastrofe e solidarietà (Ponte alle Grazie, 2020), affirme que nous sommes piégés dans une triple crise: sanitaire (l’épidémie), économique (un coup très dur quel que soit l’issue de l’épidémie) et psychologique (liée à la santé mentale des individus).

L’aspect de guerre psychologique, même dans ses dimensions préternaturelles, a été bien mis en évidence par l’Institut Plinio Corrêa de Oliveira dans un document daté du 27 avril intitulé A maior operação de engenharia social e de baldeação ideológica da História. L’existence d’une grande manœuvre planétaire laisse cependant ouvertes les hypothèses de fond. Sommes-nous face à un plan orchestré par des forces secrètes? Le fait qu’elles aient anticipé une stratégie pour une catastrophe sanitaire prévisible depuis de nombreuses années tout comme une catastrophe économique l’est aujourd’hui, ne signifie pas que ces forces ont déclenché le processus ou qu’elles sont capables de contrôler totalement l’événement.

Face à ces hypothèses, sur lesquelles il est opportun de discuter, les certitudes demeurent. La première est que le scénario mondial a objectivement changé depuis le Coronavirus. Pour le meilleur ou pour le pire? Nous entrons ici une fois de plus dans le domaine des hypothèses prédictives. Žižek dit que pour la révolution communiste, dont il est lui-même adepte, en ce moment, « tout est possible, dans n’importe quelle direction, du meilleur au pire ». C’est vrai pour la Révolution, mais aussi pour la Contre-Révolution qui s’y oppose. Certes, il existe des manœuvres révolutionnaires amples et complexes pour exploiter la situation, et c’est une autre certitude. Mais affirmer que ces manœuvres réussissent est une hypothèse. Il y a par contre une autre certitude: le fait que face à la pandémie, les hommes qui gouvernent l’Église se sont montrés absents, voire complices de stratégies anti-chrétiennes.

Que devrait faire l’Église, et que devraient faire tous les catholiques, face à une pandémie comme celle qui nous attaque? Il faudrait rappeler que tous les maux de l’humanité ont leur origine dans le péché, que le péché public est plus grave que le péché individuel, et que Dieu punit les péchés sociaux par les fléaux de la maladie, de la guerre, de la faim et des catastrophes naturelles. Si le monde ne se repent pas, et surtout si les hommes d’Eglise gardent le silence, les châtiments qui sont d’abord infligés de manière douce sont destinés à devenir de plus en plus sévères, voire à anéantir des nations entières. C’est l’essence du message de Fatima, mais il se termine par la certitude consolante du triomphe du Cœur Immaculé de Marie.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 22:06

- 10 -

Comme il en a l’habitude (*), en partie par opportunisme (pour calmer les fidèles indignés par les mesures drastiques du Gouvernement Conte), il a envoyé ses hommes (ici, la CEI) en première ligne pour s’y opposer, avant de leur infliger, via une homéliette à Sainte Marthe, une claque retentissante, apportant de fait son appui au même gouvernement Conte.

(*) Nous en avons parlé hier: L’Église après le coronavirus.
Voir sur Zenit les propos tenus par le Pape lors de la messe à Sainte Marthe d’hier.

Mgr Vigano a accordé ce matin une interview à Marco Tosatti. Il répond à ce propos à une question de l’intervieweur:

Dans tout cela, la position du pape François semble contradictoire : d’abord, il a ordonné au cardinal-vicaire de fermer les églises de Rome avant que Conte ne publie le décret ; ensuite, il l’a mis dans l’embarras, le désavouant publiquement et les faisant rouvrir. Il a encouragé la diffusion de messes en streaming et a ensuite parlé de gnose, encourageant la CEI à prendre position contre le gouvernement ; mais pas plus tard qu’hier, il a recommandé aux fidèles l’obéissance aux dispositions des décrets.
*
Bergoglio est coutumier de ces changements soudains. Comme chacun s’en souvient, avant que le scandale n’éclate au sein de l’Ordre de Malte concernant la distribution de préservatifs dans ses hôpitaux, François avait écrit une lettre au Patron, le cardinal Burke, dans laquelle il lui donnait des instructions très claires sur son devoir de veiller sur l’Ordre afin que la morale catholique soit scrupuleusement respectée. Mais lorsque la nouvelle est devenue publique, il n’a pas hésité à désavouer Son Éminence, en mettant l’Ordre sous contrôle d’une commission, en exigeant la démission du Grand Maître et en réintégrant le Conseiller qui avait été expulsé précisément parce qu’il était responsable de cette déplorable violation des mœurs.

Dans le cas que vous avez mentionné, le cardinal-vicaire a tenté de défendre la justesse se sa décision, expliquant que l’ordre de fermer les églises lui avait été donné par Sa Sainteté. Dans le cas le plus récent de la CEI, le communiqué publié dimanche soir avait clairement l’approbation du président [de la CEI] le cardinal Bassetti, qui à son tour a dû consulter François. On est déconcerté par le fait qu’en quelques heures, la chaire de Sainte-Marthe ait désavoué la CEI et invité les fidèles et les prêtres à obéir aux dispositions du gouvernement, ce qui est non seulement indu, mais aussi une violation de la conscience, nuisible à la santé des âmes.

News au 29 avril 2020 - Page 2 Conte-10


QUAND le PAPE JOUE au DÉMOLISSEUR (**)


(**) Picconatore: marteau piqueur. Au sens figuré, le mot désigne une « personnalité politique qui attaque les institutions et les systèmes (ou même les personnes investies de postes importants) de manière très dure, dans le but précis d’obtenir des modifications radicales et concrètes de ce qui existe » (dictionnaire italien en ligne de La Repubblica].
News au 29 avril 2020 - Page 2 Cascioli

Quelle que soit l’intention du pape hier matin, il ne fait aucun doute que ses paroles à la messe de 7 heures à Sainte Marthe ont eu pour effet, en un seul coup, d’offrir une bouée de sauvetage au président du Conseil Giuseppe Conte, qui était sur le grill depuis dimanche soir; de faire dérailler la Conférence épiscopale italienne (CEI), contrainte de subir une deuxième gifle, douloureuse, en l’espace de trois jours; de repousser la reprise de la messe avec le peuple.

Mais procédons dans l’ordre: après sa déconcertante conférence de presse de dimanche soir, un océan de critiques s’est abattu sur Conte, mais ce qui a fait le plus de bruit, c’est surtout la note hâtive de la CEI qui, avec un langage inhabituellement fort, a déclaré qu’elle n’acceptait pas la prolongation de l’interdiction de la messe avec le peuple. La dureté de la réaction a fait converger sur le thème des messes tous ceux qui, pour une raison ou une autre, étaient mécontents de l’action de Conte, et a réveillé de nombreux évêques de leur torpeur.

Lundi, il y a donc eu un véritable tir de barrage contre le Président du Conseil: des hommes politiques de la majorité et de l’opposition tous sur le char de la CEI; les régions de Lombardie et du Frioul-Vénétie Julienne [dirigées par la Ligue] se sont mises en mouvement pour trouver un moyen de garantir les messes au moins dans ces régions; et diverses conférences épiscopales sont allées sur le terrain aux côtés de la présidence de la CEI pour faire pression sur le président du Conseil qui, jamais auparavant comme lundi soir, n’est apparu faible et seul.

Puis, mardi matin, cette demi-sentence du Pape sur la nécessité de « prudence » et d' »obéissance » aux dispositions des autorités pour empêcher le retour de l’épidémie, a semé la confusion et la perplexité parmi les troupes désormais sur le point de dévorer le président du Conseil. Et maintenant, Conte, ayant reçu le soutien du pape, reprend son souffle et il traite avec l’Église à partir d’une position très différente.

Eh oui, l’Église. Les fidèles regardent avec stupeur ce qui se passe. Mais comment, se demande-t-on, la CEI aurait agi et réagi sans le consentement du pape? Très difficile, à tel point que – pour autant que nous sachions – la Secrétairerie d’État s’apprêtait également à réaffirmer certains principes établis par le Concordat et magnifiquement violés par le gouvernement Conte. Aujourd’hui, tout est bloqué.

Alors, que s’est-il passé ? C’est difficile à dire, on peut seulement constater que ce n’est certainement pas la première fois que le Pape envoie ses collaborateurs en avant et les laisse seuls le moment venu. Le dernier cas est celui des églises fermées à Rome puis rouvertes – avec le système habituel de la messe de sept heures à Sainte Marthe – après qu’il ait poussé le cardinal-vicaire de Rome et la CEI à prendre la responsabilité de la fermeture. Et dans ce cas également, vous vous souviendrez que c’est précisément une autre homélie à Sainte Marthe qui a fait pression pour dépasser la phase des messes en streaming (« Ce n’est pas l’Église », a-t-il dit).

Il est un fait qu’après la gifle reçue par Conte dimanche soir, la CEI en a pris une autre hier du Pape. Et cette fois, pas de réaction de colère, mais tête baissée pour essayer de recoller les morceaux. Les négociations avec le gouvernement, une voie que la CEI avait de toute façon déjà empruntée, se poursuivent mais avec beaucoup de « prudence » et d' »obéissance ».

Ainsi, même pour le retour des messes avec le peuple, tout saute. Hier matin, plusieurs journaux ont donné pour certain qu’après le soulèvement général, Conte veillerait à accorder des messes à partir du 10 mai, comme prévu en pratique le dimanche. Mais après l’intervention du Pape, tout semble être revenu en haute mer. Peut-être qu’on lâchera un peu de lest en accordant des messes en plein air (et s’il pleut ?) à partir du 11 mai, mais pour les messes à l’église, une décision semble maintenant être prise, ce ne sera pas avant le 18 mai et peut-être même plus tard.

Dans son ensemble, l’histoire met en évidence toutes les limites d’une approche essentiellement politique du problème des messes. La CEI s’est présentée face au gouvernement – et continue à le faire – pour arracher des concessions, comme s’il s’agissait d’un syndicat de prêtres, et non pour affirmer sa liberté et sa mission. De même, le service du bien commun est réduit aux œuvres de charité en faveur des pauvres, alors que c’est précisément la messe qui apporte la première contribution au bien commun.

La position des évêques, incapables de donner les raisons du sens de la présence de l’Église, est une position d’extrême faiblesse. Agir ainsi mène facilement au cléricalisme, avec le jugement qui change selon l’humeur du chef. Le dimanche, ils jettent feu et flamme pour défendre certaines valeurs, le mardi, ils deviennent soudainement « prudents » et obéissants ». En d’autres termes, c’est une hiérarchie dont le jugement et la présence dépendent de calculs politiques (au sens large) et des opportunités du moment, et non de l’affirmation de la Vérité à laquelle même le Pape doit se soumettre.

Dans cette affaire, le véritable thème est la liberté de l’Église, qui est une garantie de liberté pour tous et qui, en tant que telle, ne peut être considérée comme une monnaie d’échange. Si la liberté de l’Église par rapport à l’État (d’ailleurs garantie par le Concordat) n’est pas clairement affirmée, les négociations avec le gouvernement deviennent une tentative d’obtenir des espaces de privilège, qui deviendront inexorablement de plus en plus étroits.

Une dernière question: en ce qui nous concerne, nous ne pouvons pas nous habituer à une conduite de l’Église, à un magistère, qui dépendent de phrases lancées lors d’une conférence de presse ou d’une homélie à Sainte Marthe. Si le pape a quelque chose à dire, une intervention à faire, il a tous les outils pour le faire de manière claire, en commençant par un entretien direct avec les personnes concernées. Les phrases ainsi jetées, de manière vague et générique, qui, compte tenu du contexte, reviennent à choisir clairement son camp mais se prêtent aussi à des interprétations différentes, ne sont pas dignes d’un Pape. Le peuple a besoin de mots clairs, surtout de mots qui indiquent la voie du salut et non de mots visant à résoudre des problèmes politiques, fussent-ils ecclésiaux.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 22:25

- 11 -

News au 29 avril 2020 - Page 2 6j1xwqjv9kfe0a8q52fc2droyxid0vzepvpp2mi

Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto, 75 ans, le 80ème Grand Maître de l'Ordre de Malte, a été diagnostiqué avec un cancer de la gorge, a-t-il écrit dans une lettre du 24 février au Conseil de l'Ordre.

La lettre a été publiée dans le journal de François IlMessagero.it (28 avril), avec l'information que l'état de Dalla Torre s'aggrave.

Dalla Torre a été élu en 2018, après que François ait évincé le prédécesseur de Dalla Torre, Fra Matthew Festing, un catholique.

Même IlMessagero.it qualifie Festing d'« homme intègre » mais peu enclin à la « vision libérale » introduite par François.

MISE À JOUR : Le Grand Magistère a annoncé, avec une profonde tristesse, le décès de Son Altesse Eminente le Prince et 80ème Grand Maître, Fra' Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto, à Rome peu après minuit le 29 avril, suite à une maladie incurable diagnostiquée il y a quelques mois.


News au 29 avril 2020 - Page 2 Ued0whwj4n9c9y32826pq8uiw6u3uhmnjg7c04b


[L'Antéchrist aime beaucoup les anniversaires qu'il fête à sa façon : « Un mort svp ! »]
>>> COMMENT l'ANTÉCHRIST a DYNAMITÉ l'ORDRE de MALTE
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 22:42

- 12 -

News au 29 avril 2020 - Page 2 3rvgwrz8fcu5t71xotaus8vksaf67eq97lktygv

L'obligation du dimanche n'est « pas indispensable » pour l'archevêque de La Plata en Argentine, Víctor Fernández, et donc « pourrait tomber ».

Fernández, l'écrivain fantôme de François et expert en matière de baisers, a déclaré au site anti-catholique ReligionDigital.org (27 avril) : « Il y a des choses que nous pensons parfois être immuables, mais en réalité elles ne le sont pas. »

Il mentionne le sacrement de la Confession qui aurait « changé » au cours des siècles, insinuant ainsi qu'il pourrait être modifié ou aboli.

Contrairement à ce que croit Fernández, la foi catholique considère la participation à la messe dominicale comme le premier des « cinq préceptes de l'Église » (CEC 2042) et comme le « premier jour saint d'obligation » (CEC 2177). Le non-respect de l'obligation dominicale est un péché mortel.

[N'oublions pas que le "Baiser" n'est que le haut-parleur de l'Antéchrist.]
News au 29 avril 2020 - Page 2 R6ft8qwqe66l07bgshepqqok9v3d11lvr4j3woy
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 22:53

- 13 -



Covid 19 : Arrestation arbitraire : Macronavirus , jusqu'à quand ?
Déconfinement gouvernemental, 2/3 n'ont pas confiance dans le gouvernement,
La L1 suspendue.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 22:56

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Gilbert Chevalier Mer 29 Avr - 23:00

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 29 avril 2020 - Page 2 Empty Re: News au 29 avril 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum