Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
Bracelet connecté Xiaomi Mi Band 4C à ...
Voir le deal
14.99 €
Le Deal du moment : -44%
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de ...
Voir le deal
18.99 €

News au 8 mai 2020

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 8:04

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 8:06

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 15:45

- 1 -

News au 8 mai 2020 Pape-francois-haut-comite-fraternite-humaine-640x360

Que la crise du coronavirus fasse avancer à pas de géant l’instauration de ce souhait cher à Jacques Attali, un gouvernement mondial qui caché sous les voiles de l’empathie et de l’altruisme n’en est pas moins dictatorial, il est difficile d’en douter. Si l’idée fondamentale en est posée depuis longtemps, les pandémies décrites comme des facteurs concourant à atteindre ce but, l’avenir nous dira ce qu’il en est quant à sa réalisation pratique dans les court et moyen termes.

Mais qui s’interroge sur ce gouvernement mondial, songe inévitablement à ce qui est son corollaire, une religion mondiale. Une religion de la Fraternité humaine, altruiste et empathique tout autant que le gouvernement global en puissance, qui se profile décidément ouvertement à l’horizon de cette crise sanitaire, comme si cette dernière lui avait donné une nouvelle énergie pour naître plus rapidement. Après la prière œcuménique du 25 mars dernier organisée sous l’impulsion du pape François, place le 14 mai prochain à la prière inter-religieuse.

Le Haut Comité pour la Fraternité Humaine, ce nouveau machin créé en septembre 2019 après la signature du Document sur la fraternité humaine signé à Abou Dabi le 4 février 2019 par le pape François et le grand imam Ahmad Al-Ayyeb, en est l’artisan. Dans le langage à saveur maçonnique propre à ces adeptes du Dieu unique des religions, chimère chère au pape François, dans communiqué publié le 2 mai, les membres de ce Haut Comité, qui a pour président Son Éminence Miguel Angel Ayuso Guixot et pour secrétaire général  le Juge Mohamed Abdelsalam ancien conseiller du grand imam, et est sis aux Emirats Arabes Unis, s’adressent aux « croyants en Dieu » et aux « frères en humanité partout dans le monde » : « Notre monde se trouve, aujourd’hui, face à un danger imminent menaçant la vie de millions de personnes dans le monde à cause de la propagation accélérée du nouveau coronavirus (COVID-19) », soulignent-ils avant d’ajouter :  

« Nous appelons tous les hommes et femmes partout dans le monde à demander à Dieu dans une prière, en observant le jeûne et en L’invoquant – chacun là où il se trouve selon sa religion, sa croyance, ou sa doctrine – de mettre fin à cette pandémie, de nous sauver de ce malheur et d’inspirer aux savants les moyens permettant de découvrir un remède susceptible de réduire à néant cette pandémie. »

Cet appel a bien entendu reçu le soutien des tenants du village global et du dialogue inter-religieux, deux facettes d’une même médaille, le mondialisme unificateur dans un grand tout sans saveur et sans Dieu véritable mais idolâtre. Sans étonnement, António Guterres, le Secrétaire général de l’ONU approuve l’initiative ainsi que le Patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée. Mais le parrainage le plus fondamental, qui lui donne une résonance universelle, est celui de l’ambassadeur le plus prestigieux de cette Fraternité humaine, qui n’est autre que le pape François qui se sert de sa haute position pour prêcher cette doctrine hétérodoxe, schématisée dans les dessins obscurs des temples occultes.

Cet appel à la prière inter-religieuse et les soutiens qu’il recueille au sein des prélats de Notre Temps, ne doit cependant pas étonner outre mesure le catholique conscient de l’apostasie en cours depuis Vatican II au plus haut sommet de l’Eglise conciliaire : tout ceci, aussi scandaleux soit-il, est la suite logique de la réunion inter-religieuse d’Assise de 1986, première pierre à l’édifice de cette Religion mondiale en marche dont le Haut Comité pour la Fraternité Humaine est un des architectes.

« [L’erreur d’Assise], écrivait un évêque dans le Sel de la Terre 40 (page 183), rejoint le plan maçonnique d’établir un grand temple de fraternité universelle au-dessus des religions et des croyances, « l’unité dans la diversité » si chère au Nouvel Âge et au globalisme mondial. »

Un grand temple abstrait qui prend forme concrètement sous le pontificat bergoglien. Sous l’égide de ce Haut Comité, dans le désert arabique, à Abu Dhabi, devrait s’élever prochainement la Maison de la famille d’Abraham composée d’une église, d’une synagogue et d’une mosquée, strictement identiques, en forme de cube, reflet visible des objectifs du Document sur la fraternité pour la paix mondiale et la coexistence commune. Dans l’esprit du pape François and Co, ce projet messianique et si humain incarne la relation entre les trois religions abrahamiques et fournit une plateforme pour le dialogue, la compréhension et la coexistence entre leurs religions. Ils rêvent, ces utopistes post-modernes, de bâtir un nouveau Paradis terrestre, de revenir à la pureté originelle des premiers parents, mais sans le Christ, la pierre d’achoppement pour les incrédules  :

« mais pour les incrédules, la pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient, c’est elle qui est devenue une pierre d’angle, une pierre d’achoppement et un rocher de scandale. » (1 Pierre 2.8 ).

La crise du coronavirus ne fait qu’apporter une aide inattendue et supplémentaire à la réalisation de cette religion mondiale de la Fraternité Humaine universelle qui a le diable pour père !
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 17:00

- 2 -

News au 8 mai 2020 Cardinal-nichols-640x360

L’Angleterre est un bon thermomètre pour prendre la mesure de la progression de l’omnipotence des lobbies Lgbt sur les autorités, tant civiles que religieuses, et les mentalités.

A partir de la rentrée de septembre, dans toutes les écoles primaires et secondaires anglaises, une discipline obligatoire sur « l’éducation sexuelle » entrera en vigueur dans presque toutes ses parties. Avec des références à l’avortement et aux relations LGBT centrales dans le nouveau programme. Les enfants devront être informés des « différents types de relations saines et aimantes ». En outre, « les écoles primaires sont fortement encouragées et habilitées » à parler aux enfants des questions LGBT lors de l’enseignement « aux différents types de familles ».

Concernant les écoles confessionnelles,  les conseils du ministère de l’Éducation offre des garanties très vagues. Elles se limitent à considérer que l’origine religieuse des élèves « doit être prise en considération » mais qu’en présence de controverses entre la perspective de la foi et les relations telles qu’elles sont conçues dans le programme général, un « débat équilibré » devra être organisé.

Pour les élèves du secondaire, il est préconisé de les encourager à explorer leur « orientation sexuelle » et leur « identité de genre ». L’avortement est présenté comme l’une des options disponibles pendant la grossesse.

On aurait pu espérer que les prélats de l’Eglise catholique montent au créneau et dénoncent cet enseignement immoral tout en rappelant le principe de la liberté des parents d’en soustraire leurs enfants.

Et non ! La décision votée à Westminster en 2019 a reçu le soutien rien de moins que de la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de Galles, présidée aujourd’hui par le cardinal Nichols. En parlant du large consensus atteint, le ministre Nick Gibb, lors du débat à la Chambre des communes du 25 juin 2019, s’était dit « très heureux d’avoir obtenu le soutien de l’Église catholique, de l’Église d’Angleterre et d’organisations comme Stonewall ». Ce qui est précisément une organisation gay, comme son nom l’indique, qui fait référence aux soulèvements homonymes de 1969.

Le cardinal Nichols est une vieille connaissance bienveillante du monde de la culture de mort : en 1996 il avait refusé de retirer un livre favorable à la contraception des  églises. Il a traversé les pontificats de Jean-Paul II, de Benoit XVI sans inquiétude, et ce n’est pas sous François qu’il dérogera à son profil de progressiste ouvert à tous les vents de la post-modernité nihiliste. L’Eglise conciliaire continue son chemin d’apostasie…
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:00

- 3 -

Ce document comprend deux parties, avec, pour chacune d’entre elles, sa liste de signataires. La première partie est un texte écrit et signé par des spécialistes du domaine. La seconde partie est un texte court qui mentionne le soutien apporté à ce texte par des informaticiennes et informaticiens qui ont de l'intérêt pour les domaines de la cryptologie et de la sécurité informatique, sans s'en sentir spécialistes. Il est suivi par la liste de ses signataires.

Dimanche 26 avril 2020
Contact: contact@attention-stopcovid.fr


Mise en garde d'experts


En tant que spécialistes en cryptologie et sécurité informatique, nous tenons à apporter notre contribution au débat public sur l’application StopCovid envisagée par les pouvoirs publics dans le but de lutter contre l’épidémie de Covid19. Intervenant chacun à titre individuel, notre contribution ne saurait engager ni nos employeurs, ni nos agences de financement, ni les sociétés savantes auxquelles nous appartenons.

Le projet lancé par le Gouvernement de la République française repose sur le déploiement d’une application pour téléphone portable, dont le principe est d’enregistrer, à l’aide des communications Bluetooth, les contacts entre les individus, afin de détecter d’éventuels risques de contamination. Tant la presse nationale qu’internationale se sont fait l’écho des nombreuses applications qui sont en cours d’élaboration, et dont les promoteurs affirment qu’elles respectent la vie privée des utilisateurs.

Toutes ces applications induisent en fait des risques très importants quant au respect de la vie privée et des libertés individuelles. L'un d’entre eux est la surveillance de masse par des acteurs privés ou publics, contre laquelle l'Association Internationale de Recherche en Cryptologie (IACR) s'est engagée à travers la résolution de Copenhague. Cette surveillance de masse peut être effectuée via la collecte du graphe des interactions entre les individus, le graphe social. Elle peut intervenir au niveau des systèmes d’exploitation (OS) des téléphones portables. Non seulement les producteurs d'OS pourraient reconstruire le graphe social, mais l’État aussi, plus ou moins facilement suivant les solutions proposées.

De nombreux autres risques existent, variables suivant les choix techniques, dont par exemple le géo-traçage d'individus, et la levée de l'anonymat des malades par des entités ou par les fournisseurs d'accès internet (voir notamment https://risques-tracage.fr/). Les risques d'atteinte à la vie privée liés aux technologies Bluetooth sont reconnus depuis bien avant la crise sanitaire, c'est la raison pour laquelle les OS en restreignent fortement l'utilisation par les applications.

À partir de ce mardi 28 avril, l'Assemblée Nationale et le Sénat auront à se prononcer sur la pertinence du déploiement d’une application de traçage. C’est le rôle de la société et des pouvoirs politiques de peser le gain et les risques, puis de décider.  Il est crucial que le bénéfice sanitaire d'une solution numérique soit analysé en profondeur par des spécialistes, et suffisamment avéré et important pour justifier les dangers encourus.  Si le principe de déploiement d’une telle application devait être adopté malgré les dangers, une transparence complète est attendue dans son développement et son déploiement : tous les choix techniques doivent être documentés, argumentés et assumés par les parties responsables ; le protocole et son implémentation doivent être documentés, publics et faire l'objet d'audits indépendants ; la gestion des données doit respecter les principes du Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD), notamment en ce qui concerne la minimisation des données, la limitation de finalité, et le droit de rectification ; et les citoyens doivent être informés des risques, et libres de ne pas utiliser la solution retenue.

Signataires, par ordre alphabétique :    
Michel AbdallaCNRS, ENS/PSL
Romain AlléaumeTélécom Paris, Institut Polytechnique de Paris
Yves AubryUniversité de Toulon
Daniel AugotInria Saclay Île-de-France et École polytechnique
Gildas AvoineINSA Rennes
David BaeldeENS Paris-Saclay, LSV
Magali BardetUniversité de Rouen
Sébastien BardinCEA LIST
Karim BelabasUniversité de Bordeaux
Sonia BelaïdCryptoExperts
Thierry BergerUniversité de Limoges
Olivier BernardUniversité Rennes 1, CNRS, IRISA
Karthikeyan BhargavanInria Paris
Karim BigouUniversité de Bretagne Occidentale, Lab-STICC
Gaetan BissonUniversité de la Polynésie française
Gregory BlancTélécom SudParis
Enka BlanchardUniversité de Lorraine, Loria
Bruno BlanchetInria Paris
Olivier BlazyUniversité de Limoges
Alexis BonnecazeAix-Marseille université
Xavier BonnetainUniversité de Waterloo, Canada
Fabrice BoudotMinistère de l'Éducation Nationale
Christina BouraUniversité de Versailles
Xavier BultelINSA Centre- Val de Loire
Anne CanteautInria, Paris
Claude CarletUniversité Paris 8
Guilhem CastagnosUniversité de Bordeaux
Pascale CharpinInria, Paris
Cyrille ChavetUniversité Bretagne Sud / Lab-STICC
Alain CouvreurInria Saclay, École polytechnique
André ChaillouxInria, Paris
Ilaria ChillottiKU Leuven, Belgique, et Zama
Titouan ColadonUniversité Grenoble Alpes
Emmanuel ConchonUniversité de Limoges
Véronique CortierCNRS, Loria
Geoffroy CouteauCNRS, Université de Paris
Frédéric DadeauUniversité de Franche-Comté
Fabien DagnatIMT Atlantique
Daniel De Almeida BragaUniversité Rennes 1, CNRS, IRISA
Thomas Debris-AlazardRoyal Holloway University, Royaume Uni
Luca De FeoIBM Research, Suisse
Stéphanie DelauneUniversité Rennes 1, CNRS, IRISA
Gabrielle De MicheliInria, Loria
Jean-Christophe DeneuvilleÉcole Nationale de l'Aviation Civile
Léo DucasCWI, Amsterdam, Pays Bas
Jean-Guillaume DumasUniversité Grenoble Alpes
Sylvain DuquesneUniversité de Rennes 1
Nadia El MrabetMines Saint Etienne
Caroline FontaineCNRS ENS Paris-Saclay / LSV
Aurélien FrancillonEURECOM
Philippe GaboritUniversité de Limoges
Pierrick GaudryCNRS, Loria
Tanguy GernotUniversité de Caen Normandie
Matthieu GiraudThalès
Stéphane GlonduInria Nancy - Grand Est
Eleonora GuerriniUniversité de Montpellier
Benjamin GrégoireInria Sophia-Antipolis Méditerranée
Bruno GrenetLIRMM, Université de Montpellier
Clementine GrittiUniversity of Canterbury
Michaël HauspieUniversité de Lille
Christine HennebertCEA LETI
Lucca HirschiInria Nancy - Grand Est
Cyril HugounenqUniversité Grenoble Alpes
Paul HuynhCNRS, Loria
Laurent ImbertCNRS, Université de Montpellier
Sorina IonicaUniversité de Picardie Jules Verne
Malika IzabachèneCEA
Mathieu JaumeSorbonne Université, LIP6
Marc JoyeZama
Nesrine KaanicheUniversité de Sheffield
Pierre KarpmannUniversité Grenoble Alpes
Nadim KobeissiSymbolic Software
Fabrice KordonSorbonne Université, LIP6
Nikolay KosmatovCEA List & Thales
Adrien KoutsosMax Planck Institute for Security and Privacy, Allemagne
Steve KremerInria, Nancy - Grand Est
Pascal LafourcadeUniversité Clermont Auvergne
Loïc LagadecEnsta Bretagne / Lab-STICC
Fabien LaguillaumieUniversité Claude Bernard Lyon 1
Joseph LallemandETH Zürich
Virginie LallemandCNRS, Loria
Philippe LangevinUniversité de Toulon
Pierre LaperdrixCNRS, Lille
Maryline LaurentTélécom SudParis
Christian LavaultUniversité Paris 13
Jean-Marie Le BarsUniversité de Caen Normandie
Matthieu LequesneSorbonne Université et Inria
François LesueurINSA Lyon
Gaëtan LeurentInria Paris
Anthony LeverrierInria Paris
Françoise Levy-dit-VehelENSTA Paris
Benoît LibertCNRS, ENS de Lyon
Benjamin LippInria Paris
Victor LomnéNinjaLab, Montpellier
Adrien LuxeyUniversité Rennes 1, IRISA, Inria
Jean-Yves MarionUniversité de Lorraine, Loria
Simon MassonThales, Gennevilliers et Inria, Nancy - Grand Est
Clémentine MauriceCNRS, IRISA
Nicolas MéloniUniversité de Toulon
Sihem MesnagerUniversité Paris VIII
Stephan MerzInria Nancy - Grand Est
Brice MinaudInria, ENS/PSL
François MorainÉcole polytechnique, LIX
Fabrice MouhartemIIT Madras, Inde
Prasad NaldurgInria
María Naya-PlasenciaInria Paris
Benjamin NguyenINSA Centre Val de Loire
Phong NguyenInria, Paris et ENS/PSL
Melek ÖnenEURECOM
Cristina OneteUniversité de Limoges
Michele OrrùCNRS, ENS/PSL
Pascal PaillierZama et CryptoExperts
Catuscia PalamidessiInria Saclay
Alain PasselègueInria, ENS de Lyon
Lancelot PecquetUniversité Paris Nanterre, Sciences Po
Alice Pellet-MaryKU Leuven, Belgique
Clément PernetUniversité Grenoble Alpes
Léo PerrinInria, Paris
Albin PetitInria Grenoble - Rhône-Alpes
Thomas PeyrinNanyang Technological University, Singapour
Duong Hieu PhanUniversité de Limoges
David PointchevalCNRS, ENS/PSL
Frédéric ProstUniversité Grenoble Alpes
Itsaka RakotonirinaInria, Nancy - Grand Est
Didier RémyInria Paris
Tamara RezkInria Sophia Antipolis-Méditerranée
Christophe RitzenthalerUniversité Rennes 1
Matthieu RivainCryptoExperts, Paris
Thomas RocheNinjaLab, Montpellier
Léo RobertUniversité Clermont Auvergne
Yann RotellaUVSQ, Université Paris-Saclay
Adeline Roux-LangloisCNRS, IRISA
Michael RusinowitchInria Nancy - Grand Est
André SchrottenloherInria, Paris
Nicolas SendrierInria, Paris
Benjamin SmithInria et École polytechnique
Pierre-Jean SpaenlehauerInria Nancy - Grand Est
Damien StehléENS de Lyon
Jacques SternENS/PSL
Valentin SuderUniversité de Rouen
Aurélien TabardUniversité Claude Bernard Lyon 1
Emmanuel ThoméInria, Nancy - Grand Est
Mehdi TibouchiNTT, Japon
Jean-Pierre TillichInria, Paris
Arnaud TisserandCNRS, Lab-STICC
Mathieu ValoisENSICAEN
Serge VaudenaySuisse
Damien VergnaudSorbonne Université
Pascal VéronUniversité de Toulon
Marion VideauQuarkslab
Vanessa VitseUniversité Grenoble Alpes
Christophe VuillotInria, Paris
Alexandre WalletNTT, Japon
Benjamin WesolowskiCNRS, Université de Bordeaux
Alexandre Yamajako-AnzalaEuropean Patent Office
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:01

- 4 -

Le soutien du monde de l'informatique


Les informaticiennes et informaticiens dont les noms suivent ont de l'intérêt pour les domaines de la cryptologie et de la sécurité informatique, sans s'en sentir spécialistes, et apportent leur soutien à la mise en garde ci-dessus.

Signataires, par ordre alphabétique :
   
Pierre AboulkerENS Paris
Mathieu AcherUniversité Rennes et Irisa
Carole AdamUniversité Grenoble-Alpes (LIG)
Sylvie AlayranguesUniversité de Poitiers (XLIM)
Bernd AmannSorbonne Université (LIP6)
Antoine AmarilliTélécom Paris
Tassadit AmgharUniversité d'Angers
Étienne AndréUniversité de Lorraine (LORIA)
Philippe AubrySorbonne Université (LIP6)
Florent AutréauUniversité Grenoble Alpes
Jean-Christophe BachIMT Atlantique
Anne-Elisabeth BaertUniversité de Montpellier (LIRMM)
Cyril BanderierCNRS et Université Sorbonne Paris Nord (LIPN)
Benoît BarbotUniversité Paris Est Créteil (LACL)
Avner Bar-HenCNAM
Kamel BarkaouiCNAM Paris
Richard BaronUniversité Jean Monnet de Saint-Étienne
Dominique BarthUniversité de Versailles Saint Quentin
Iro BartziaUniversité de Montpellier (IMAG)
Patrick BasCNRS et Université de Lille
Alexis BaudinENS Paris-Saclay (étudiant)
Lucas BaudinUniversité Paris-Dauphine
Michel Beaudouin-LafonUniversité Paris Saclay
Philippe BeauneÉcole des Mines de Saint-Etienne
Marc-Emmanuel BellemareAix-Marseille Université
Véronique BenzakenUniversité Paris Saclay
Béatrice BérardSorbonne Université
Louis BéziaudUniversité de Rennes, CNRS, IRISA
Julien BigotCEA (Maison de la Simulation)
Philippe BlacheCNRS et Aix-Marseille Université
Sandrine BlazyUniversité de Rennes (IRISA)
Sylvie BoldoInria
Jean-François BolzingerIngénieur en informatique
Iago BonniciUniversité de Montpellier et CNRS (LIRMM)
Lilian BossuetUniversité Jean Monnet de Saint-Etienne (LHC)
Mireille BossyInria Sophia Antipolis
François BouchetSorbonne Université (LIP6)
Amaury Bouchra PiletIRISA
Pierre BourhisCNRS (CRIStAL, Lille)
Eric BourreauCNRS et Université de Montpellier (LIRMM)
Sylvain BouveretUniversité Grenoble-Alpes (LIG)
Patricia BouyerCNRS et ENS Paris-Saclay (LSV)
Guy André BoyUniversité Paris Saclay
Cécile BraunsteinSorbonne Université
Florent CapelliUniversité de Lille
Pascal CaronUniversité de Rouen Normandie
Jullien CassaigneCNRS (I2M Marseille)
Jean Philippe CassarUniversité de Lille
Arnaud CasteigtsUniversité de Bordeaux (LaBRI)
Gérard ChalhoubUniversité Clermont Auvergne
Ronan ChampagnatUniversité de La Rochelle (L3i)
Bernadette Charron-BostCNRS et École polytechnique
Isabelle ChartierCEA
Marc ChaumontUniversité de Montpellier (LIRMM)
Philippe ChatalicUniversité Paris-Saclay (LRI)
Michel CheinUniversité de Montpellier
Gabriel ChênevertISEN Lille, Yncréa Hauts-de-France
Vincent ChevrierUniversité de Lorraine (LORIA)
Thibault CholezUniversité de Lorraine, Télécom Nancy
Christine ChoppyUniversité Sorbonne Paris Nord (LIPN)
Nam ChuCTG Luxembourg
Florent ChuffartINSERM
Horatiu CirsteaUniversité de Lorraine (LORIA)
Hélène CollavizzaUniversité Côte d'Azur (I3S)
Jean-Paul CometUniversité Côte d'Azur (I3S)
Denis ConanTélécom SudParis
Stéphane ConversyUniversité de Toulouse (ENAC)
Jean-Noël CorvellecUniversité de Perpignan Via Domitia
Marie-Christine CostaCNAM (CEDRIC)
Thierry CoulboisAix-Marseille Université (I2M)
Bruno CourcelleUniversité de Bordeaux (LaBRI)
Joëlle CoutazUniversité Grenoble Alpes
Julien CrosAix-Marseille Université
Edwige CyffersENS de Lyon (étudiante)
Nicolas DandrimontInria Paris
Jérôme DarmontUniversité Lyon 2
Bruno DefudeTelecom SudParis
Paul DeheuvelsSorbonne Université et Académie des Sciences
Pierre DeransartInria
Vincent DespréUniversité de Lorraine
Olivier DevillersInria Nancy - Grand Est
Philippe DhaussyENSTA Bretagne (FOAP)
Roberto Di CosmoInria et Université de Paris
Laurent-Stéphane DidierUniversité de Toulon
Christophe DonyUniversité de Montpellier (LIRMM)
Jean-Philippe DubernardUniversité de Rouen Normandie
Stéphane DucasseInria
Philippe DuchonUniversité de Bordeaux (LaBRI)
Quentin DufourUniversité Rennes, Inria, CNRS, IRISA
Philippe DumasInria Saclay Île-de-France
Bruno DurandUniversité de Montpellier (LIRMM)
Christine EisenbeisInria
Marc EspieEPITA
Reinhardt EulerUniversité de Brest (Lab-STICC)
Nicolas FabianoENS/PSL
Fargier HélèneCNRS et Université de Toulouse
Hugues FauconnierUniversité de Paris (IRIF)
Amélie FavreauFédération INNOVACS, IUT2 Grenoble
Fabien FeschetUniversité Clermont Auvergne
Diego FigueiraCNRS et Université de Bordeaux
Pierre FouilhouxSorbonne Université (LIP6)
Dominique FourerUniversité d'Evry
Jérôme FrançoisInria Nancy - Grand Est
Emmanuelle FrenouxUniversité Paris Saclay
Dimitri GalaykoSorbonne Université (LIP6)
Didier GalmicheUniversité de Lorraine (LORIA)
Danièle GardyUniversité de Versailles Saint-Quentin
Philippe GauronCNRS et Université Paris Saclay
Olivier GauwinUniversité de Bordeaux
Philippe GenoudUniversité Grenoble Alpes (LIG)
Jean-Louis GiavittoCNRS et Sorbonne Université (IRCAM)
Paul GibsonTelecom Sud Paris
Hugo GimbertCNRS et Université de Bordeaux (LaBRI)
Pascal GiorgiUniversité de Montpellier (LIRMM)
Valérie GirardinUniversité de Caen Normandie (LMNO)
Julien Girard-SatabinCEA LIST / Inria
Mathieu GiraudCNRS et Université de Lille
Vincent GiraudInria Rennes
Claude GiraultSorbonne Université
Marc GiustiCNRS
Xavier GoaocUniversité de Lorraine (LORIA)
Daniel GonçalvesCNRS et Université de Montpellier
Daniel GoujotINRA, AgroParisTech
Éric Gressier SoudanCNAM Paris
Alain GriffaultUniversité de Bordeaux (LaBRI)
Emmanuelle GrislinUniversité Polytechnique Hauts-de-France
Théotime GrohensINSA Lyon (doctorant)
David Gross-AmblardUniversité de Rennes 1 (IRISA)
Rémy GrünblattInria Rhône-Alpes
Éric GuérinINSA Lyon
Serge GuillaumeINRAE Montpellier
Bruno GuillonUniversité Clermont Auvergne
Nicolas GutowskiESEO Angers
Michel HabibUniversité de Paris (IRIF)
Serge HaddadENS Paris-Saclay
Christophe HancartUniversité de Rouen Normandie
Jouhayna HarmouchUniversité Paris Saclay
Benjamin Hellouin de MenibusUniversité Paris Saclay (LRI)
Frédéric HerbreteauBordeaux INP
David HillUniversité Clermont Auvergne (LIMOS)
Daniel HirschkoffENS de Lyon (LIP)
Thomas HugelUniversité de Limoges
Stéphane HuotInria
Pierre HyvernatUniversité Savoie Mont-Blanc (mathématiques)
Cyril ImbertCNRS et ENS Paris
Sergiu IvanovUniversité d'Évry, Université Paris Saclay
Véronique JayUniversité Le Havre Normandie
Claude-Pierre JeannerodInria et ENS de Lyon
Arnaud JehanneUniversité de Bordeaux (IMB)
Loïg JezequelUniversité de Nantes (LS2N)
Vincent JugéUniversité Gustave Eiffel (LIGM)
Imed KacemUniversité de Lorraine (LCOMS)
Jean-Daniel KantSorbonne Université (LIP6)
Hamamache KheddouciUniversité Lyon 1
Sergey KirgizovUniversité de Bourgogne (LIB)
Ines KlimannUniversité de Paris (IRIF)
Jean-Louis KrivineUniversité de Paris (IRIF)
Nicolas LachicheUniversité de Strasbourg
Régine LaleauUniversité Paris-Est Créteil (LACL)
Philippe LamarreINSA Lyon
Philippe LangloisUniversité de Perpignan Via Domitia (LIRMM)
Oleksandra LapihaENS Paris
François LaroussinieUniversité de Paris (IRIF)
Matthieu LatapyCNRS
Olivier LaurentCNRS (LIP, Lyon)
Christian LavaultUniversité Sorbonne Paris Nord (LIPN)
Francis LazarusCNRS et Université Grenoble Alpes (G-SCOP)
Thierry LecroqUniversité de Rouen Normandie (LITIS)
Julien LefèvreAix-Marseille Université
Vincent LefèvreInria (LIP, Lyon)
Rodolphe LepigreMPI-SWS
Vincent LequertierUniversité Claude Bernard Lyon 1
Stéphane Le RouxENS Paris Saclay (LSV)
Dorian LesbreENS Paris (étudiant)
Catherine LetondalLaboratoire ENAC
Antoine LobsteinCNRS et Universitré Paris Saclay (LRI)
Nicolas LouvetUniversité Claude Bernard Lyon 1 (LIP)
Yann LoyerUniversité de Versailles Saint Quentin
Assia MahboubiInria et Université de Nantes
Kenji MaillardInria et Université de Nantes
Julien MalkaENS Paris
Guillaume MalodUniversité de Paris
Alban MancheronUniversité de Montpellier (LIRMM)
Ioana ManolescuInria et Institut Polytechnique de Paris
Claude MarchéInria et Université Paris Saclay
Maurice MargensternUniversité de Lorraine (LGIPM)
Nicolas MarkeyCNRS et IRISA
Kevin MarquetUniversité Lyon, INSA Lyon, Inria (CITI)
Nicolas MaudetSorbonne Université (LIP6)
Claude MazelUniversité Clermont-Auvergne
Valérie Ménissier-MorainSorbonne Université
Marc MezzarobbaCNRS et Sorbonne Université
Olivier MichelUniversité Paris-Est Créteil (LACL)
Alain MilleUniversité Lyon 1
Samuel MimramÉcole polytechnique
Mateo MioCNRS et ENS de Lyon
Isabelle MirbelUniversité Côte d'Azur
Jean-François MoninUniversité Grenoble Alpes (Verimag)
Solène MoreauUniversité de Rennes, CNRS, IRISA (Doctorante)
Laurent MouchardUniversité de Rouen Normandie (LITIS)
Fleur MouginUniversité de Bordeaux
Jean-Michel MullerCNRS, LIP (Lyon) et GDR IM
Guillaume Munch-MaccagnoniInria
Philippe MussiInria
Amedeo NapoliCNRS (LORIA) Nancy
Erkan NarmanliÉcole polytechnique
Jean NéraudUniversité de Rouen Normandie
Lê Thành Dũng NguyễnUniversité Sorbonne Paris Nord (LIPN)
Ngọc Kỷ NguyễnENS Paris (étudiant)
Lucas NussbaumUniversité de Lorraine (LORIA)
Frédéric OliveUniversité Aix-Marseille (LIS)
Nicolas OllingerUniversité d'Orléans
Anne-Cécile OrgerieCNRS et IRISA
Christophe OsswaldENSTA Bretagne (Lab-STICC)
Thomas van OudenhoveENSIMAG, INP Grenoble
Rémi OudinSorbonne Université (LIP6)
Catuscia PalamidessiInria Saclay
Luis PalaciosUniversité Paris Saclay
Marc PantelUniversité de Toulouse (IRIT/INPT)
Odile PapiniAix Marseille Université
Thierry PaquetUniversité de Rouen Normandie (LITIS)
Claude ParaponarisAix Marseille Université
Christophe PaulCNRS et Université de Montpellier
Pierre-Marie PédrotInria et Université de Nantes
Guillaume PellerinIRCAM
Martin PépinSorbonne Université (LIP6), doctorant
Marie-Agnès Peraldi-FratiUniversité Côte d’Azur
Thibaut PéramiENS Paris (étudiant)
Anthony PerezUniversité d'Orléans
Sylvain PerifelUniversité de Paris (IRIF)
Jean-François PerrotSorbonne Université
Kévin PerrotAix-Marseille Université
Paola de PerthuisSorbonne Université (LIP6)
Lucas PesentiENS Paris
Christophe PicouleauConservatoire National des Arts et Métiers
Cédric PietteUniversité d'Artois
Yoann PignéUniversité Le Havre Normandie (LITIS)
Alexandre PinlouCNRS etUniversité de Montpellier (LIRMM)
Johnny PinsonCNRS (LSV)
Vincent PoirriezUniversité Polytechnique Hauts-de-France
Adrien PommelletEPITA (LRDE)
Yann PontyCNRS et École polytechnique
Adrien PoteauxUniversité de Lille
François PottierInria Paris
Dominique PoulalhonUniversité de Paris (IRIF)
Violaine PrinceUniversité de Montpellier (LIRMM)
Laurent ProsperiInria et Sorbonne Université (doctorant)
Jean-Philippe ProstAix-Marseille Université
Myriam QuatriniAix Marseille Université
Martin QuinsonENS Rennes
Pascal RageCNRS (Centre Norbert Elias)
Olivier RamaréCNRS et Aix Marseille Université
Michael RaoCNRS et ENS de Lyon (LIP)
Guillaume RaschiaUniversité de Nantes
Simon RastikianÉtudiant MPRI
Jean-Florent RaymondCNRS et Université Clermont-Auvergne (LIMOS)
Michel RaynalUniversité de Rennes 1 et IRISA
Amadeus ReinaldENS de Lyon (étudiant)
Fabian ReiterUniversité Gustave Eiffel
Antonin ReitzENS Paris (étudiant)
Gwenaël RichommeUniversité Paul Valéry Montpellier 3 (LIRMM)
Lionel RiegUniversité Grenoble Alpes (Verimag)
Tomas RigauxENS Paris (étudiant)
Xavier RivalInria Paris
Vincent RischAix-Marseille Université (LIS)
Antoine RolletBordeaux INP
Fabrice RouillierInria
Antoine RousseauInria, CNRS, Université de Montpellier
Marie-Christine RoussetUniversité Grenoble Alpes et IUF (LIG)
Jonathan Rouzaud-CornabasINSA de Lyon
Marie-Francoise RoyUniversité de Rennes 1
Caroline de Saint RomanOxxeo, Rennes
Camille SalinesiSorbonne Université
Bruno SalvyInria (LIP, Lyon)
Eric SanchisUniversité Toulouse Capitole
Luc SanselmeLycée Henri Poincaré, Nancy, (LORIA)
David SaulpicSorbonne Université
Pierre SaurelSorbonne Université
Nicolas SchabanelCNRS (LIP, Lyon)
Marc SchoenauerInria Saclay
Michele SebagCNRS et Université Paris-Saclay
Patrice SééboldUniversité Paul Valéry Montpellier 3 (LIRMM)
Luc SegoufinInria
Sylvain SenéAix Marseille Université
Jean-Sébastien SereniCNRS, Strasbourg
Olivier SerreCNRS et Université de Paris (IRIF)
Manuel SerranoInria Sophia Antipolis
Alexander ShenCNRS et Université de Montpellier (LIRMM)
Daniel SingerLCOMS Metz
Alexandre TalonUniversité de Lorraine (LORIA)
Monique TeillaudInria Nancy - Grand Est, LORIA
Kim-Loan ThaiSorbonne Université
Samuel ThibaultUniversité de Bordeaux (LaBRI)
Édouard ThielAix Marseille Université
Anne-Laurence ThouxCNRS et École des Mines de Saint Etienne (LIMOS)
Gilles TrombettoniUniversité de Montpellier (LIRMM)
Eric TrupinUniversité de Rouen Normandie (LITIS)
Elias TsigaridasInria Paris
Annick ValibouzeSorbonne Université (LIP6)
Brigitte ValléeCNRS et Université de Caen Normandie (GREYC)
Pascal VanierUniversité Paris-Est Créteil (LACL)
Philippe VaslinUniversité Clermont Auvergne
Lionel Vaux AuclairAix Marseille Université
Laurent VercouterINSA Rouen Normandie
Emmanuel ViennetUniversité Sorbonne Paris Nord
Gilles VillardCNRS (LIP, Lyon)
Frédéric VoisinUniversité Paris Saclay
Théophile WallezENS Paris (étudiant MPRI)
Éric WegrzynowskiUniversité Lille
Marc-Antoine WeisserUniversité Paris Saclay
Nicky WilliamsCEA List
Théo WinterhalterInria et Université de Nantes
Pierre-Henri WuilleminSorbonne Université (LIP6)
Éric WürbelAix Marseille Université (LIS)
Jean-Claude YakoubsohnInstitut de Mathématiques de Toulouse
Stefano ZacchiroliInria et Université de Paris
Danielle ZiébelinUniversite Grenoble Alpes (LIG)

Nombre total de signataires : 155 + 317 = 472
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:07

- 5 -

News au 8 mai 2020 Embauche

L'entreprise RIPOUE souhaite recruter une personne pour un CDD. Elle veut s'assurer que le candidat ne tombe pas malade entre l'entretien d'embauche et la signature du contrat. Elle utilise donc un téléphone dédié qui est allumé seulement pendant l'entretien, et qui recevra une alerte si le candidat est testé positif plus tard.

Le traçage automatisé des contacts à l'aide d'une application sur smartphone comporte de nombreux risques, indépendamment des détails de fonctionnement de cette application. Nous sommes spécialistes en cryptographie, sécurité ou droit des technologies. Notre expertise réside notamment dans notre capacité à anticiper les multiples abus, détournements et autres comportements malveillants qui pourraient émerger. Nous proposons une analyse [post ci-après] des risques d'une telle application, fondée sur l'étude de scénarios concrets, à destination de non-spécialistes.

Résumé :

Il n'y a pas de base de données nominative des maladesVRAI
Les données sont anonymesFAUX
Il est impossible de retrouver qui a contaminé quiFAUX
Il est impossible de savoir si une personne précise est malade ou nonFAUX
Il est impossible de déclencher une fausse alerteFAUX
L'utilisation du Bluetooth ne pose pas de problème de sécuritéFAUX
Ce dispositif rend impossible un fichage à grande échelleFAUX
Contact : contact@risques-tracage.fr

Dans le but affiché de ralentir la progression de l'épidémie COVID-19, la France envisage de mettre en place un système de traçage des contacts des malades à l'aide d'une application mobile. Les concepteurs de ce type d'applications assurent qu'elles sont respectueuses de la vie privée. Cependant cette notion reste vague. Nous souhaitons donc contribuer au débat public en apportant un éclairage sur ce que pourrait et ne pourrait pas garantir une application de traçage, afin que chacun puisse se forger une opinion sur l'opportunité de son déploiement.

L'intérêt d'une telle application réside dans sa capacité effective à détecter les contacts à risque et à utiliser cette information de manière pertinente dans les mesures de lutte contre l'épidémie comme l'accès à des tests de dépistage ou la mise en quarantaine. N'ayant pas de compétence en épidémiologie, nous nous gardons de juger de l'impact de ces applications de traçage sur la propagation de l'épidémie. Mais cette évaluation nous semble indispensable pour mettre en balance leurs possibles bénéfices avec leurs risques.

Notre expertise en tant que spécialistes en cryptographie, sécurité ou droit des technologies réside notamment dans notre capacité à anticiper les multiples abus, détournements et autres comportements malveillants qui pourraient émerger. À l'heure actuelle, un vif débat a lieu entre les spécialistes du domaine sur la sécurité des applications proposées, opposant souvent les applications dites « centralisées » à celles dites « décentralisées ». Indépendamment de ces considérations techniques, nous voulons alerter sur les dangers intrinsèques d'une application de traçage. À l'aide de différents scénarios concrets comme celui ci-dessus, nous présentons les détournements possibles d'une telle technologie, quels que soient les détails de sa mise en œuvre.

Qui sommes-nous ?

Licence et traduction :

Ce document est placé sous licence CC BY-SA 4.0. En particulier, vous êtes libres d'entreprendre de le traduire dans d'autres langues. Le cas échéant, les versions traduites n'engagent pas les auteurs du document initial.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:23

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:33

- 7 -
(pour tourner les pages, maintenir un clic tout en glissant dans le sens souhaité)

Serge Monast, journaliste-enquêteur, a mis au jour une gigantesque planification des "grands de ce monde" pour asservir l'humanité, détruire le Christianisme, instaurer le Nouvel-Ordre et le Gouvernement mondial ainsi que la nouvelle Religion Mondiale, celle de l'Antéchrist. Publié en 1995, ce document révèle, presque mot pour mot, ce qui se passe aujourd'hui dans notre société. Notre déchéance planétaire n'est pas le fruit du hasard...
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Gilbert Chevalier Ven 8 Mai - 21:43

- 8 -
TRÈS TRÈS TRÈS IMPORTANT

Dans ce fil comme dans d'autres, j'essaie de passer les informations les plus importantes à ma connaissance. Je ne les ai pas toutes lues : à vous de vous en dépatouiller ! Mais j'ai un seul truc à vous dire, et c'est très très très important. Ma pensée est celle-ci et elle restera toujours la même, quoiqu'il puisse arriver : dites votre CHAPELET QUOTIDIEN ! Je peux vous assurer à 100% que c'est le meilleur remède : actuellement, il n'y en a pas d'autres. Je le répète donc : CHAPELET QUOTIDIEN ! Avec lui, vous vous sauverez et vous sauverez vos proches et même les plus lointains, sans même que vous vous en doutiez. Pour la troisième je vous redis : CHAPELET QUOTIDIEN !
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8687
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

News au 8 mai 2020 Empty Re: News au 8 mai 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum