Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
110€ de remise sur le Dyson Pure Hot+Cool (purificateur + ...
289 € 399 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -50%
-50% sur la Sélection de Jeux PS4 Gamme ...
Voir le deal
9.99 €

News au 9 juin 2020

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 8:05

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 8:08

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 11:12

- 1 -
Les PRÉDICATEURS de l'ANTÉCHRIST

Depuis mars 2020, la conciliaire montre son vrai visage et a fait voir au monde entier ce qu'elle est et ce dont elle est capable : or elle n'est capable de rien ! Pourquoi ? Parce que ce sont des mercenaires. Il faut donc remonter à la source pour comprendre, et cette source est Vatican II car c'est là que toutes les étoiles sont tombées ! À partir de cette heure fatale, les évêques et les prêtres sont devenus des loups, et le résultat ne s'est pas fait attendre : post-Vatican II a tout révélé d'un seul coup d'un seul. Et ces loups sont devenus les prédicateurs de l'Antéchrist ! Et quand un pauvre petit virus est arrivé, ils ont abandonné le troupeau comme il fallait s'y attendre. Et maintenant ? La conciliaire est à l'agonie et elle ne se relèvera pas. Bien plus, après le vide du confinement, voici le culte masqué ! Nous assistons en direct à la mutation, non pas du virus, mais de la conciliaire qui est la base sur laquelle l'Antéchrist est assis. 

Pour nous, catholiques, il ne nous reste qu'une chose à faire : réciter le CHAPELET QUOTIDIEN pour hâter la venue des deux Témoins qui combattront l'Antéchrist face à face et remettront l’Église sur pied.
News au 9 juin 2020 St-pierre-aux-lie...noch-lie-555ecda
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 15:45

- 2 -

News au 9 juin 2020 Mgr-schneider-604x360

Mgr Schneider :
les catholiques et les musulmans
ne partagent aucune foi commune en Dieu,
aucune adoration commune

Mgr Athanasius Schneider a une fois de plus fait entendre sa voix concernant la controversée Déclaration d’Abu Dhabi sur la fraternité humaine du 4 février 2019, où le pape François et un imam ont déclaré conjointement, entre autres déclarations problématiques, que Dieu veut une « diversité » des religions.

L’intervention de Mgr Schneider (lire le texte intégral ici : https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/06/mgr-athanasius-schneider-la-foi-en-dieu.html ) intervient après que le cardinal Gerhard Müller a écrit une interprétation et une explication détaillées de ce document. Alors que le cardinal Müller présente une «clé d’interprétation» à l’aide de laquelle on pourrait lire ce document de manière moins controversée, Mgr Schneider souligne les aspects du document qui ne sont pas conformes à la tradition catholique et doivent donc être critiqués.

Écrivant pour la revue catholique Communio (3/2020), le cardinal Müller a déclaré qu’il est “sensationnel” que, “pour la première fois dans l’histoire mouvementée et conflictuelle des deux plus grandes communautés religieuses du monde – comprenant ensemble de 3 milliards de personnes – la plus haute autorité de l’Église catholique et une autorité religieuse et académique de haut rang du monde islamique présentent un texte commun »qui attend de leurs fidèles« un consentement qui les lie dans leur conscience ».

Le prélat allemand a expliqué qu’il souhaitait présenter une “aide à la lecture” pour ce document, qu’il estime être “pas un acte du Magistère” en ce qui concerne la foi et la morale révélées, mais toujours un document de la plus haute autorité du Église interprétant la loi morale naturelle.

Pour le prélat allemand, ce document «correspond dans son intention à la Déclaration générale des droits de l’homme des Nations Unies (1948)», à côté de son intervention sur la foi en Dieu et en sa grâce. Il a continué à expliquer que, tant dans la tradition chrétienne que dans la tradition islamique, la «foi en Dieu» appelle «la fraternité comme vocation et exigence de l’homme dans sa conscience».

Les idéologies modernes qui visent à la destruction et qui ont une sorte de vision du monde social-darwiniste, a écrit le cardinal Müller, doivent être combattues par «ceux qui croient en Dieu le Créateur tout-puissant et bienveillant», et cela avec l’aide du «principe de la fraternité universelle». Tout en insistant sur l’importance et l’élément essentiel de l’Incarnation de Jésus-Christ et de la Sainte Trinité, il pense toujours qu’il peut exister, au niveau naturel et en vertu de notre création, une «fraternité naturelle de tous les peuples». Le cardinal Müller a ajouté plus tard que “toute violence et toute force” en matière de foi est inacceptable. Il a souligné comme un devoir important de «toute autorité religieuse ou civile» d’accepter «le droit humain supranational fondamental à la liberté religieuse».

Le cardinal Müller, qui a approuvé le document d’Abu Dhabi dans ses revendications essentielles, a affirmé que ni le pape François ni l’imam “n’ont abandonné leurs confessions de foi individuelles qui sont, dans des questions importantes, en contradiction entre eux en raison de leur contenu. ” Ce document, a-t-il poursuivi, “n’est pas enraciné dans un relativisme concernant la prétention de Dieu à la vérité, ni ne va dans le sens d’une religion unifiée car il est favorisé par les élites progressistes et socialistes”.

Évoquant la critique de la déclaration d’Abu Dhabi telle qu’elle a été exprimée par les évêques et les théologiens, le prélat allemand a déclaré que l’on “peut” interpréter la seule phrase du document concernant la “diversité des religions” comme “voulue par Dieu” de manière relativiste, mais que cela «ne doit» pas nécessairement se faire. Iil a insisté sur le fait qu’il faut plutôt «interpréter» le texte et son herméneutique «en vue de la bonne intention de leurs auteurs plutôt qu’en vue de la précision académique dans ses expressions. ” 

“Il semble évident”, a poursuivi Müller, “que l’on voulait formuler de manière positive et compte tenu de l’autorité de Dieu le Créateur ce qui autrement aurait été formulé de manière négative, à savoir que personne ne peut être discriminé parce que de sa religion, de sa couleur de peau, etc. »

Commentant davantage la déclaration d’Abu Dhabi, le cardinal Müller poursuit en disant que «l’irritation concernant la phrase susmentionnée» aurait pu être «évitée si l’on n’avait pas simplement parlé de la volonté (absolue) de Dieu, car elle fait partie de Son Être avec Sa Sagesse et Sa Raison Éternelles », mais plutôt à la lumière de« Sa volonté salvifique universelle telle qu’elle se déploie à travers l’histoire »qui vise à conduire tous les« païens à l’obéissance de la Foi ». (Rom. 16,25ff) Ici, Müller parle de la «volonté permissive de Dieu», qui se situe en relation avec le «mal en tant que défaut de la nature ou le mal en contradiction avec le bien voulu».

Le cardinal allemand feint de se demander si un pape peut signer un document avec un musulman «au nom de Dieu», comme le fait la déclaration d’Abu Dhabi, car l’islam est opposé à la croyance catholique en la Sainte Trinité et l’Incarnation. Cependant, selon le prélat allemand, malgré ces différences, «la dignité de l’homme et les droits de l’homme peuvent être fondés sur la transcendance et la majesté de Dieu». Alors que nous ne pouvons pas «prier ensemble Dieu dans la prière, puisqu’un chrétien ne peut parler au Père que par le Christ dans le Saint-Esprit», écrit Müller, nous pouvons toujours «commencer le dialogue et la collaboration et nous assurer des éléments les plus fondamentaux qui nous avons en commun – que Dieu existe, qu’il est un ( Deum esse unum), qu’Il, dans sa bienveillance, a créé le monde et que les hommes sont, selon leur liberté, responsables devant lui de leurs actes. »

Comme on peut le voir dans ce bref résumé de la nouvelle intervention du cardinal Müller, il essaie d’interpréter le document d’Abu Dhabi d’une manière moins controversée, similaire à la façon dont il avait abordé, en 2017, l’exhortation post-synodale Amoris Laetitia . À l’époque, il avait insisté sur le fait que ce document, qui a été utilisé par des bergers dans divers endroits du monde pour justifier la Sainte Communion aux catholiques «remariés» vivant actuellement en union adultère, n’est pas hérétique. 

En ce qui concerne la déclaration de Müller sur le texte d’Abu Dhabi, Katholisch.de – le nouveau site Web des évêques allemands – ainsi que Vatican News l’ont examiné de manière positive.

Mgr Athanasius Schneider a réagi en souhaitant confronter directement les erreurs ou ambiguïtés que l’on retrouve dans la déclaration d’Abu Dhabi. Il y a quelques jours à peine, il a déjà fait une déclaration sur le document d’Abu Dhabi s’opposant à l’idée que Dieu veut positivement la diversité des religions. Dans cette déclaration, Mgr Schneider a discuté de certains problèmes concernant l’enseignement du Concile Vatican II sur la liberté religieuse qui devraient selon lui nécessiter une correction future, tout comme cela a été fait dans le passé avec d’autres déclarations conciliaires des siècles précédents.

Dans sa nouvelle déclaration envoyée à LifeSiteNews, l’évêque kazakh d’origine allemande souligne que la même phrase susmentionnée – à savoir, que la diversité des religions est voulue par Dieu, tout comme la diversité des couleurs, du sexe, etc. – est «L’affirmation la plus erronée et la plus dangereuse» du texte. Mgr Schneider critique également la formulation du document sur une foi commune en Dieu. En citant les Saintes Écritures, il insiste : «Il n’y a « qu’un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême »(Éphésiens 4: 5), « car tous les hommes n’ont pas la foi ». (2 Thess. 3: 2). En substance, il n’y a qu’une seule vraie foi, la foi catholique, et les autres religions sont de fausses religions.

Distinguant davantage entre la foi catholique et la foi musulmane – et soulignant l’enseignement ambigu du Concile Vatican II dans ce domaine spécifique – le prélat allemand écrit: «Pour déclarer que les musulmans adorent avec nous le seul Dieu (« nobiscum Deum adorant » ), comme l’a fait le Concile Vatican II dans Lumen Gentium n. 16, est théologiquement une affirmation très ambiguë. Que nous, catholiques, adorons avec les musulmans le seul Dieu n’est pas vrai. Nous n’adorons pas avec eux. Dans l’acte d’adoration, nous adorons toujours la Sainte Trinité, nous n’adorons pas simplement «le Dieu unique» mais, plutôt, la Sainte Trinité consciemment – Père, Fils et Saint-Esprit. L’Islam rejette la Sainte Trinité. Lorsque les musulmans adorent, ils n’adorent pas au niveau surnaturel de la foi.

De plus, ajoute-t-il, nous, catholiques, avons une «foi surnaturelle», tandis que les musulmans pourraient adorer Dieu au niveau naturel; ils «peuvent adorer Dieu au niveau de la connaissance naturelle de l’existence de Dieu. Ils adorent dans un acte naturel d’adoration le même Dieu que nous adorons dans un acte surnaturel et avec une foi surnaturelle en la Sainte Trinité. » «Mais ce sont deux actes d’adoration essentiellement différents, conclut Schneider.

Le prélat explique en outre les nombreuses autres différences entre la compréhension catholique et musulmane de la nature de Dieu, de qui sont Jésus et Marie (ils ne croient pas que Jésus est le Fils de Dieu, donc ils ne peuvent pas l’adorer correctement). 

Mgr Schneider insiste également sur le fait que les musulmans ont une conception de la miséricorde différente de celle des chrétiens.

«Selon la sourate 9:29», écrit-il, «les musulmans doivent« combattre ceux qui ne croient pas en Allah ou au Jour dernier et qui ne considèrent pas illégal ce qu’Allah et son messager ont rendu illégal et qui n’adoptent pas la religion. de la vérité de la part de ceux qui ont reçu l’Écriture – [combattez] jusqu’à ce qu’ils rendent volontiers l’hommage [ jizyah ] pendant qu’ils sont humiliés. »

“On ne peut pas être d’accord”, poursuit Schneider, “avec la thèse qui dit qu’une bonne lecture du Coran est opposée à toute forme de violence. Tout d’abord, ce n’est pas vrai simplement sur la base d’une lecture claire du Coran. Les dernières sourates du Coran sont très violentes envers les non-musulmans et appellent à l’occupation des pays non musulmans par la violence. Même de nos jours, de nombreux musulmans comprennent bien que c’est la méthode légitime pour lire le Coran. »

En ce sens, les musulmans ont une compréhension différente de la fraternité. Pour nous catholiques, la fraternité du Christ est la base de notre propre compréhension de la fraternité.

Mgr Schneider déclare : «La seule fraternité universelle stable est la fraternité en Christ. Ce n’est qu’en Jésus-Christ et dans le Saint-Esprit qu’Il a envoyé, les gens peuvent vraiment être enfants de Dieu et vraiment dire à Dieu “ Père ” et par conséquent être véritablement frères: “ Car tous ceux qui sont dirigés par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Vous avez reçu l’Esprit d’adoption en tant que fils, par qui nous crions: «Abba! Père!’ L’Esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu et, si enfants, alors héritiers – héritiers de Dieu et compagnons héritiers de Christ ” (Rm 8, 14-17).

Par conséquent, l’auteur arrive à une conclusion claire en ce qui concerne le document d’Abu Dhabi : «Du point de vue théologique, il est donc trompeur et déroutant que le Pontife romain ait signé un document commun avec une autorité religieuse islamique en utilisant les termes « Dieu », « Foi », « pluralisme et diversité des religions», « fraternité », bien que ces termes aient des significations sensiblement différentes dans les enseignements du Coran et dans la révélation divine de Notre-Seigneur Jésus-Christ.»
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 15:53

- 3 -
News au 9 juin 2020 82magy9di2brdo60af5s0xl3ehwba0c45t9jh22

Il faudra peut-être un an ou plus avant que les églises canadiennes puissent accueillir un plus grand nombre de fidèles, a déclaré Robert Strang, membre du comité consultatif spécial du pays sur le coronavirus, à GlobalLeadership.org (28 mai).

Les fidèles doivent s'attendre à des limitations de 50 à 100 personnes au maximum pendant un an ou deux, jusqu'à ce qu'on trouve un vaccin, soit « pas dans un avenir proche ».

En attendant, des dizaines de milliers de personnes sont libres de se livrer à des émeutes dans le monde entier sous le prétexte de "Black Lives Matter".
News au 9 juin 2020 Mlkzoumv13d650hoic2v02o4jbwj9rgjxev3gye
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 16:02

- 4 -
News au 9 juin 2020 7zwmvksdszdec7uhqzv1g2v1llfzrgwue9etf96

Scandale de l'avenue Sloan,
Chronologie d'événements très déroutants :

1. 2014 : Le secrétaire d'État adjoint Angelo Becciu investit 147 millions d'euros (autres sources : 200 millions d'euros) dans le fonds de Raffaele Mincione qui possède une propriété sur London Sloan Avenue.

2. Mincione continue de perdre de l'argent. C'est pourquoi Becciu engage le financier Gianluigi Torzi pour se débarrasser de lui et acheter l'ensemble de la propriété, y compris une hypothèque de 125 millions de livres sterling.

3. 2018 : Torzi transfère cependant la propriété : (1) il paie Mincione trop cher (40 millions d'euros), et (2) il transfère la propriété à sa propre société Gutt Sa. Il demande ensuite au Vatican de lui confier la gestion de la propriété, car jusqu'à présent, il travaillait gratuitement. Le Vatican refuse.

4. Le Vatican prévoit plutôt de remplacer Torzi par Enrico Crasso, un autre financier. Torzi se sent utilisé par le Vatican.

5. Ainsi, Torzi a recours au "chantage". Il utilise son contrôle sur Gutt Sa - dont le Vatican "n'a pas connaissance" - pour supprimer le représentant du Vatican, Fabrizio Tirabassi, du conseil d'administration.

6. Coincés, Tirabassi et Monseigneur Mauro Carlino, l'ancien secrétaire de Becciu, proposent 9 millions d'euros à Torzi - prétendument « sans aucune autorisation » - pour récupérer la propriété. A la fin, le Vatican paie 15 millions d'euros.

7. Maintenant, Tirabassi et Carlino sont incriminés. Cependant, cela semble être un sacrifice de pions pour protéger les vrais responsables (Peña Parra, Becciu, Parolin, François). Carlino a déclaré aux enquêteurs qu'il avait agi conformément aux instructions données (Peña Parra). Becciu a également blâmé son successeur Peña (Repubblica,it, 7 juin).
News au 9 juin 2020 1caejbu99dqe7t2pu4w4ovoyzlp4a38d62o3aeo
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 17:13

- 5 -

[En lisant cet article, vous comprendrez facilement les intentions meurtrières des criminels qui nous gouvernent.]

Dr Russell Blaylock :
Les MASQUES FACIAUX
ne PROTÈGENT PAS les PERSONNES SAINES
MAIS CRÉENT des RISQUES GRAVES pour la SANTÉ


News au 9 juin 2020 Russell-blaylock-md


Le Dr Russell Blaylock prévient que non seulement les masques faciaux ne protègent pas les personnes saines contre les maladies, mais qu'ils créent également de graves risques pour la santé de leur porteur. L'essentiel est que si vous n'êtes pas malade, vous ne devez pas porter de masque facial.

Avec l'avènement de la soi-disant pandémie COVID-19, nous avons vu un certain nombre de pratiques médicales qui ont peu ou pas de soutien scientifique en ce qui concerne la réduction de la propagation de cette infection. L'une de ces mesures est le port de masques faciaux, soit un masque de type chirurgical, un bandana ou un masque respiratoire N95. Lorsque cette pandémie a commencé et que nous en savions peu sur le virus lui-même ou son comportement épidémiologique, on a supposé qu'il se comporterait, en termes de propagation entre les communautés, comme les autres virus respiratoires. Peu de choses se sont présentées après une étude intense de ce virus et de son comportement pour changer cette perception.

Il s'agit en quelque sorte d'un virus inhabituel dans la mesure où pour la grande majorité des personnes infectées par le virus, on ne connaît ni maladie (asymptomatique), ni très peu de maladie. Seul un très petit nombre de personnes sont à risque d'une issue potentiellement grave de l'infection - principalement celles qui ont des conditions médicales graves sous-jacentes associées à un âge avancé et à la fragilité, celles qui souffrent de troubles immunitaires et les patients en maison de retraite vers la fin de leur vie. Il est de plus en plus évident que le protocole de traitement délivré aux médecins traitants par le Center for Disease Control and Prevention (CDC), principalement l'intubation et l'utilisation d'un respirateur (respirateur), peut avoir contribué de manière significative au taux de mortalité élevé chez ces personnes sélectionnées.

Il est connu que le masque N95, s'il est porté pendant des heures, peut réduire l'oxygénation du sang jusqu'à 20%, ce qui peut entraîner une perte de conscience, comme cela est arrivé au malheureux conducteur seul dans sa voiture portant un masque N95, provoquant chez lui un évanouissement en plus de se planter avec sa voiture et de se blesser.

Une étude plus récente portant sur 159 travailleurs de la santé âgés de 21 à 35 ans a révélé que 81% avaient développé des maux de tête en portant un masque facial. Certains avaient des maux de tête préexistants précipités par les masques. Tous avaient l'impression que les maux de tête affectaient leur rendement au travail.

Malheureusement, personne ne dit aux personnes âgées fragiles et aux personnes atteintes de maladies pulmonaires, telles que la MPOC, l'emphysème ou la fibrose pulmonaire, de ces dangers lorsqu'ils portent un masque facial de quelque sorte que ce soit, ce qui peut entraîner une grave détérioration de la fonction pulmonaire. Cela inclut également les patients atteints de cancer du poumon et les personnes ayant subi une chirurgie pulmonaire, en particulier avec une résection partielle ou même l'ablation d'un poumon entier.

Alors que la plupart conviennent que le masque N95 peut provoquer une hypoxie et une hypercapnie importantes, une autre étude sur les masques chirurgicaux a également révélé des réductions significatives de l'oxygène dans le sang. Dans cette étude, les chercheurs ont examiné les niveaux d'oxygène dans le sang de 53 chirurgiens utilisant un oxymètre. Ils ont mesuré l'oxygénation du sang avant la chirurgie ainsi qu'à la fin des chirurgies. Les chercheurs ont constaté que le masque réduisait considérablement les niveaux d'oxygène dans le sang (pa02). Plus la durée du port du masque est longue, plus la baisse du taux d'oxygène dans le sang est importante.

L'importance de ces résultats est qu'une baisse des niveaux d'oxygène (hypoxie) est associée à une altération de l'immunité. Des études ont montré que l'hypoxie peut inhiber le type de principales cellules immunitaires utilisées pour lutter contre les infections virales appelées lymphocytes T CD4 +. Cela se produit parce que l'hypoxie augmente le niveau d'un composé appelé facteur inductible d'hypoxie-1 (HIF-1), qui inhibe les lymphocytes T et stimule une puissante cellule inhibitrice immunitaire appelée Tregs. . Cela prépare le terrain pour contracter toute infection, y compris COVID-19 et rendre les conséquences de cette infection beaucoup plus graves. En substance, votre masque peut très bien vous exposer à un risque accru d'infections et, dans l'affirmative, avoir un résultat bien pire.

Les personnes atteintes de cancer, en particulier si le cancer s'est propagé, seront exposées à un risque supplémentaire d'hypoxie prolongée, car le cancer se développe le mieux dans un microenvironnement pauvre en oxygène. Un faible taux d'oxygène favorise également l'inflammation qui peut favoriser la croissance, l'invasion et la propagation des cancers. Des épisodes répétés d'hypoxie ont été proposés comme un facteur important de l'athérosclérose et augmentent donc toutes les maladies cardiovasculaires (crises cardiaques) et cérébrovasculaires (accidents vasculaires cérébraux).

Il y a un autre danger à porter ces masques quotidiennement, surtout s'ils sont portés pendant plusieurs heures. Lorsqu'une personne est infectée par un virus respiratoire, elle expulse une partie du virus à chaque respiration. S'ils portent un masque, en particulier un masque N95 ou un autre masque bien ajusté, ils réinsuffleront constamment les virus, augmentant la concentration du virus dans les poumons et les voies nasales. Nous savons que les personnes qui ont les pires réactions au coronavirus ont très tôt les concentrations les plus élevées de virus. Et cela conduit à la tempête mortelle de cytokines dans un nombre sélectionné.

Cela devient encore plus effrayant. De nouvelles preuves suggèrent que dans certains cas, le virus peut pénétrer dans le cerveau. Dans la plupart des cas, il pénètre dans le cerveau par les nerfs olfactifs (nerfs olfactifs), qui se connectent directement à la zone du cerveau traitant de la mémoire récente et de la mémoire consolidation. En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s'échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau.

Il ressort de cette revue qu'il n'y a pas suffisamment de preuves que le port d'un masque de quelque sorte puisse avoir un impact significatif sur la prévention de la propagation de ce virus. Le fait que ce virus soit une infection relativement bénigne pour la grande majorité de la population et que la plupart des groupes à risque survivent également, d'une maladie infectieuse et d'un point de vue épidémiologique, en laissant le virus se propager à travers la population en meilleure santé, nous atteindrons un niveau d'immunité du troupeau assez rapidement qui mettra fin rapidement à cette pandémie et empêchera un retour l'hiver prochain. Pendant ce temps, nous devons protéger la population à risque en évitant les contacts étroits, en renforçant son immunité avec des composés qui renforcent l'immunité cellulaire et en général, en prenant soin d'elle.

Il ne faut pas attaquer et insulter ceux qui ont choisi de ne pas porter de masque, car ces études suggèrent que c'est le choix judicieux à faire.

[Comprenez-vous maintenant pourquoi l'Antéchrist-Bergoglio ne porte jamais de masque ?]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 17:52

- 6 -

[En lisant ce qui suit, vous comprendrez encore mieux, comme je l'ai dit dans mon post précédent, les intentions ultra-criminelles des ultra-meurtriers qui gouvernent le monde. Réveillez-vous enfin si vous ne voulez pas être trucidés malgré vous, car c'est une affaire de vie ou de mort !]

Une victime d’un vaccin expérimental COVID-19 déclare « n’avoir jamais été aussi malade de sa vie» après avoir reçu une injection de vaccin expérimental

News au 9 juin 2020 06-02-20-Modernas-Guinea-Pig_Featured_Image-800x417-1-696x363

Le cobaye du laboratoire Moderna… se déclare «le plus malade de sa vie » après avoir reçu le vaccin expérimental contre le COVID-19.

Connaissez-vous Ian Haydon, qui lors de nombreuses apparitions sur CNN et d’autres réseaux célébrait son acte héroïque de bénévolat pour tester le vaccin COVID-19 expérimental de Moderna ? Eh bien, Le soleil s’est couché sur la carrière télévisuelle de Ian Haydon.

Il n’est plus utile aux récits de Pharmadia selon lesquels tous les vaccins sont systématiquement sûrs pour tous, de sorte que les partenaires commerciaux de Moderna, Tony Fauci et Bill Gates, avaient justifié le fait de ne pas expérimenter le vaccin ni de faire les études sur les animaux et que le vaccin du laboratoire Moderna nous sauvera bientôt de la pandémie. Ian Haydon est devenu un réel embarras pour le Dr Fauci et Bill Gates et leurs pom-pom girls de CNN. Ian Haydon disparaîtra donc dans le crépuscule de la censure.

Moderna a choisi Haydon pour l’étude en raison de sa bonne santé. Il faisait partie des 15 volontaires du groupe désigné à forte dose.

Dans les 45 jours suivant l’injection du vaccin expériemental, 20% des patients ont connu des événements indésirables «graves» selon le communiqué de presse de Moderna, ce qui signifie qu’ils ont dû être hospitalisés ou nécessiter une intervention médicale.

Moins de 12 heures après la vaccination, Hayden a souffert de douleurs musculaires, de vomissements, d’une fièvre de 39,6 degrés et d’une perte de conscience. Sa petite amie l’a attrapé avant que sa tête ne heurte le sol.

Son superviseur de l’essai du laboratoire Moderna a demandé à Haydon d’appeler le 911 (les urgences) et l’a décrit comme étant « le plus malade de sa vie ».

Le laboratoire Moderna a laissé croire à Haydon que la maladie n’était qu’une triste coïncidence sans rapport avec le vaccin. Moderna n’a jamais dit à Haydon qu’il souffrait d’un événement indésirable.

« Le communiqué de presse de Moderna a été le premier que j’ai appris des 3 dans le groupe à forte dose. » a avoué Haydon la semaine dernière sur Twitter.

« Plus tard, un document d’étude a confirmé que ce qui m’est arrivé était un effet inverse. »

Tout en cachant cette vérité, Moderna a encouragé Haydon à apparaître à la télévision pour tromper le public et ses actionnaires en déclarant que les essais de vaccin COVID de Moderna étaient un succès retentissant.

Le 7 mai, Haydon a fait part de ses réactions à Sanjay Gupta lors d’une pré-interview. Les deux hommes ont convenu de garder secrète cette mauvaise nouvelle lors de sa diffusion.

Cet accord de corruption de l’information révèle l’état pathétique du journalisme à la chaîne CNN.

Fauci et Gates poursuivent leur plan visant à injecter un demi-milliard de dollars de contribuables dans leur projet de vanité téméraire pour créer 30 millions de doses d’ici novembre et deux milliards en un an (entretien personnel, Moderna insiderfabriqués aux États-Unis et en Suisse.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 21:57

- 7 -
QUAND l'OURS SOVIÉTIQUE se RÉVEILLE

[Par cet article un peu technique, on voit très bien la Russie revenir à ses vieux démons avec la technologie en plus, ce qui est normal puisque le monde devient communiste : tout était bien préparé ! Et l'ancien KGB Poutine doit être à son aise...]

Le danger présenté
par l'établissement d'un registre fédéral d'information
sur la population russe

News au 9 juin 2020 Registre

La Russie vient d'adopter une loi concernant la constitution d'un registre fédéral numérique concentrant toute l'information (sauf biologique) sur la population russe et les étrangers y résidant ou y travaillant. Où les gens travaillent, quelle formation ils ont eu, avec qui ils sont mariés, les informations médicales, fiscales, quel est l'état de la flotte maritime et fluviale, etc. Une mine d'or. Pour le renseignement étranger. Car aucun système ne peut être totalement fiable, le facteur humain existe toujours. La fuite en avant numérique ne cesse de renforcer le monde global et son unique centre de pouvoir. Comme on l'a vu en France à son niveau avec l'application Stop Covid, qui offre aux Etats-Unis toute l'information nécessaire sur la santé des Français. La souveraineté passe obligatoirement aujourd'hui par la remise en cause de l'Etat numérique, à moins de ne le rendre virtuel, dans tous les sens du terme. Je n'ose même pas évoquer la question de la vision de l'homme dans notre monde, tant elle semble régressive.

Il y a un an de cela, le Parlement russe a commencé la discussion d'un projet de loi visant à instaurer en Russie un système global numérique regroupant toute l'information non biologique sur la population russe et sur les étrangers détenant un titre de séjour ou travaillant dans le pays. Cette loi très controversée sur "le registre fédéral d'informations sur la population de la Fédération de Russie" a été signée hier par le Président Poutine et entre en vigueur par étapes d'ici décembre 2025. 

Ainsi, chaque résident en Russie se verra accoler un dossier comportant un numéro unique personnalisé comprenant une quantité incroyable d'informations personnelles. Selon l'article 7 de la loi, il s'agit de : nom, prénom, patronyme, date et lieu de naissance, date et lieu de décès, sexe (ou changement), situation familiale et informations sur époux/enfants, nationalité, titre de séjour, adresse à l'organe compétent d'un Etat étranger d'un citoyen russe pour l'aider à renoncer à sa deuxième nationalité (ou titre de séjour); les documents confirmant son identité, sa naissance et son décès, les documents fiscaux, professionnels (entrepreneurs individuels), militaires, de pension de retraite, sociaux, d'assurance médicale, chômage, tous les documents concernant la formation scolaire, universitaire et professionnelle; les informations existant déjà dans les bases de données.

Selon l'article 10, précisant les organes devant produire cette information, plusieurs questions se posent. Au point 5 de cet article 10, traitant des diplômes et formations, il faut rappeler que certaines universités peuvent être soumises au secret d’État, ce qui est le cas de la délivrance de certains diplômes à l'Académie du FSB ou du ministère de l'Intérieur. Espérons que, même si rien n'est formellement prévu dans la loi à ce jour, des exceptions seront par la suite prévues. Cet aspect est également inquiétant au regard du point 6, concernant l'information fiscale, car il sera ainsi possible de savoir exactement qui travaille dans les services secrets, dans les ministères sensibles, quel est leur parcours, quels sont leurs revenus, leur situation de famille, etc. Cela va largement aider le travail de certaines structures ... qui ne sont pas en Russie.

Ensuite, toujours à cet article 10, le point 7, finalement, prévoit de donner l'état de la flotte russe fluviale et maritime. C'est assez étrange ...

Enfin, cet article 10, au point 11, prévoit la délivrance des informations par les organes d'assurance médicale. Si les données biologiques ne seront pas regroupées, en revanche, l'état de santé de la population est une information non moins sensible.

Il est quand même surprenant de voir cet emballement aujourd'hui pour la création de bases de données gigantesques, devant permettre de rentrer une population dans un schéma numéroté. Il y a d'une part une forme de fanatisme puéril à imaginer que l'être humain puisse être ainsi décrypté et donc gouverné, fanatisme qui d'autre part est particulièrement utile à la constitution de ce monde global. Si l'information est le pouvoir, l'information concernant le citoyen lambda est surtout négociable sur le marché interne. En revanche, quelle chance de pouvoir centraliser tant de données sensibles concernant le personnel et actif et administratif des organes de sécurité de l’État. Si avant cette loi, il fallait aux renseignements étrangers soudoyer et forcer plusieurs structures, maintenant une seule sera suffisante.

Le danger présenté par cette loi à la souveraineté de la Russie est sans précédent, surtout lorsque l'on sait la fréquence des fuites de données personnelles. Et aucune réforme constitutionnelle, si patriotique et souverainiste soit-elle, ne pourra compenser la perte de souveraineté réelle si d'ici 2026 ce registre est offert au plus offrant. Et tout produit trouve toujours un vendeur et un acheteur.

Quant à la question de la protection des libertés individuelles, de la réduction d'un être humain à un  numéro, de cette habitude prise de centraliser de plus en plus d'informations sur notre vie, je ne préfère pas la traiter de manière technique. Car il ne s'agit pas de savoir quelles garanties techniques seront fournies, il s'agit de savoir quelle est la conception de l'homme dans notre société. Et elle semble particulièrement ... régressive.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 9 Juin - 22:31

- 8 -

[Ce qu'on pouvait craindre est arrivé, et c'était prévu que cela arrivât : lisez plutôt !]

StopCovid, Health Data Hub :
les données de santé des Français aux mains des Américains ?

Le gouvernement a reconnu que Google disposait de l'adresse IP des téléphones sur lesquels l'application StopCovid est utilisée, et hébergera les données de santé des Français sur des serveurs gérés par Microsoft. Un danger pour la vie privée ?

Le Premier ministre l'avait assuré au moment de présenter le projet : le gouvernement avait selon lui «pris toutes les garanties nécessaires pour que StopCovid respecte les données personnelles et de vie privée de ceux qui l'utilisent». «Son utilisation sera anonyme», avait-il martelé pour rassurer les opposants de cette application de traçage.

Pourtant, comme le révèle l'association de défense des libertés sur internet la Quadrature du Net, un acteur, et pas des moindres, a accès à certaines informations concernant les utilisateurs de l'application : Google.

La raison est simple : le système de vérification Captcha utilisé par StopCovid – qui permet de s'assurer que l'utilisateur est un humain et non robot –, propriété de Google, enregistre l'adresse IP du téléphone. «Cela signifie que potentiellement, Google connaît l'identité de tous les portables qui utilisent StopCovid», résume dans les colonnes du Canard Enchaîné Arthur Messaud, de la Quadrature du Net.

Comme on le craignait hier en lisant l'avis de la CNIL, il semble que #StopCovid intègre bien un mouchard de Google (recaptcha)
https://t.co/QZc6v6Fih5

Si ce mouchard reste dans l'appli finale, @cedric_o aura été bien malhonnête à nous parler de "souveraineté numérique".
pic.twitter.com/2R2fzDokhA
News au 9 juin 2020 Eza3xh10
— La Quadrature du Net (@laquadrature) May 27, 2020

Interrogé par l'hebdomadaire, un porte-parole du secrétariat chargé du Numérique justifie l'utilisation des services de l'entreprise américaine en expliquant qu'elle est la «seule à fournir ça». «Nous avions prévu de développer un service de Captcha souverain qui sera utilisé dès sa disponibilité dans l'application StopCovid», poursuit-il. En attendant l'hypothétique mise en service d'un Captcha à la française, un million d'utilisateurs ont déjà téléchargé l'application.

Les informations de santé des Français stockées sur des serveurs Microsoft

La problématique de la protection des données de Santé dépasse le simple cadre de l'application StopCovid, comme l'avait souligné il y a quelques semaines le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O : «La santé, c'est l'affaire des États, pas des entreprises américaines.» Lire aussi Le face-à-face : Faut-il se méfier de l’application StopCovid ?

Une sortie qui se voulait rassurante mais qui n'a toutefois pas été au-delà de la simple bonne intention. Dans les faits, le gouvernement a en effet décidé d'héberger le Health Data Hub – cette plateforme française chargée de mettre à disposition des scientifiques à des fins de recherche des données très personnelles relevant du secret médical – sur des serveurs... Microsoft.

Une décision qui a fait bondir les acteurs français du secteur, à l'image du fondateur de la société roubaisienne OVHcloud : «C'est la peur de faire confiance aux acteurs français de l'écosystème qui motive ce type de décisions. La solution existe toujours. Le lobbying de la religion Microsoft arrive à faire croire le contraire.» Interrogé au Sénat sur les raisons qui ont poussé le gouvernement à opter pour une entreprise américaine, Cédric O a soutenu que les solutions françaises ne permettaient pas toutes les analyses scientifiques attendues par les chercheurs.

Plutôt que d'attendre que ces dernières développent des solutions, le gouvernement a donc préféré confier ces données sensibles à Microsoft, avec tous les risques que cela implique. Microsoft peut en effet être légalement contraint de partager ses données avec les autorités américaines. Pas de quoi inquiéter Cédric O pour autant : «Je ne crois pas qu'il y ait de fuites de données.»

Un avis loin de faire l'unanimité, notamment au sein du secteur médical. Interrogé par RT France, le médecin généraliste Karim Khelfaoui avait tiré la sonnette d'alarme début mai : «Si ces données venaient à tomber entre de mauvaises mains, des gouvernements, des banques, des assureurs ou des employeurs, je vous laisse imaginer les conséquences sur la vie quotidienne des personnes.»
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8390
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 9 juin 2020 Empty Re: News au 9 juin 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum