Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – couleur Chêne
59.99 € 99.99 €
Voir le deal
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
63 € 125 €
Voir le deal

News au 16 juin 2020

Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 7:56

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 8:00

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 8:09

- 1 -

News au 16 juin 2020 Tchp7f6gujpbmp73bkwer1moz7xcd1hvrkdk2ns

Le cardinal Juan Sandoval Iñiguez, 87 ans, ancien archevêque de Guadalajara au Mexique, affirme que la « pandémie » du coronavirus est « artificielle ».

Il a déclaré à Reforma.com (11 juin) qu'elle avait été créé pour susciter la peur et pour endetter les gouvernements et les populations.

Sandoval prédit que les prêts accordés par les banques internationales seront impayables. Par conséquent, la richesse de « ce peuple de Dieu » sera utilisée pour rembourser l'argent : « il y a le pétrole, il y a les mines, il y a la pêche ».

Selon Sandoval, « nos dirigeants profitent de cette soi-disant pandémie pour emprunter sans cesse de l'argent et pour augmenter les dettes de façon considérable ».

Il avertit qu'il s'agit d'argent d'urgence qui n'est soumis à aucun contrôle : « Alors qui va tenir les politiciens responsables ? »
News au 16 juin 2020 Biirf3nck1lcf303gdwg5z61r3z2ophdijsld66
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 16:34

- 2 -

  COVID-19, DECONFINEMENT, ID2020, OMS, MIT :
Bill GATES RECOMMANDE un VACCIN
avec IMPLANT RFID ou TATOUAGE à POINTS QUANTIQUES

L'élite n'attend que le « bon moment » pour déployer sa technologie de « marque de la bête » en vue d'identifier et de contrôler à distance chaque être humain sur la planète, dans une tentative de sceller ainsi leurs plans pour la mise en place effective d'un gouvernement mondial capable de surveiller chacun d'entre nous.

News au 16 juin 2020 Implant_puce_main

Dans le livre de l'Apocalypse [13: 16-17], il y a un passage qui ne manque pas de retenir l'attention :

« À tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle impose une marque sur la main droite ou sur le front: et que nul ne puisse acheter ou vendre, s'il ne porte la marque... »

Or, voilà que le fondateur de Microsoft, Bill Gates, qui met en garde contre une pandémie mondiale depuis des années, propose par ailleurs ces technologies controversées de marquage pour tous.

En septembre 2019, à peine trois mois avant la première apparition du coronavirus en Chine, ID2020, une société biométrique basée à San Francisco qui compte Microsoft parmi ses membres fondateurs, a discrètement annoncé qu'il entreprenait un nouveau projet qui implique « l'exploration de multiples biométries », technologies d'identification pour les nourrissons » basée sur la « vaccination de ces derniers ».


Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont développé un « tatouage » de haute technologie qui stocke les données dans un implant invisible sous la peau. La « marque » serait délivrée avec un vaccin, probablement administré par Gavi, l'agence mondiale de vaccination qui relève également de la Fondation Bill & Melinda Gates. MIT News rapporte :

« Les chercheurs ont montré que leur nouvel implant, qui se compose de nanocristaux appelés points quantiques... émet un signal proche de l'infrarouge qui peut être détecté par un smartphone spécialement équipé. »

Cette étude a été financée avant tout par la Fondation Bill et Melinda Gates.


Le magnat de la technologie de 64 ans, et actuellement la deuxième personne la plus riche du monde, l'a révélé hier (16 avril 2020) lors d'une session Reddit « Ask Me Anything » tout en répondant aux questions sur la pandémie de Covid-19.

Gates répondait à une question sur la façon dont les entreprises pourront fonctionner tout en maintenant la distanciation sociale, et a déclaré :

« Finalement, nous aurons des certificats numériques qui montreront qui en a guéri, qui l'a contracté, qui a été testé et qui a été vacciné... »

Les « certificats numériques » auxquels Gates fait référence sont des « TATOUAGES QUANTUM-DO » sur lesquels les chercheurs du MIT et de l'Université Rice travaillent en vue d'établir et de tenir des registres de vaccination. Des scientifiques des deux universités ont en décembre dernier révélé qu'ils travaillaient sur ces tatouages à points quantiques après que Bill Gates les ait approchés en vue de résoudre la problématique - selon lui - de pouvoir procéder à l'identification de ceux qui n'ont pas été vaccinés.

Les tatouages à points quantiques impliquent l'application de micro-aiguilles solubles à base de sucre qui contiennent un vaccin et des « points quantiques », eux-mêmes à base de cuivre fluorescent intégrés dans des capsules biocompatibles à l'échelle du micron. Après la dissolution des micro aiguilles sous la peau, les points quantiques encapsulés présentent des motifs qui peuvent être lus pour identifier le vaccin administré.

Les tatouages à points quantiques seront probablement complétés par une autre entreprise de Bill Gates appelée ID2020, projet ambitieux de Microsoft pour résoudre le problème de plus d'un milliard de personnes qui vivent sans identité officiellement reconnue. ID2020 résout ce problème grâce à l'identité numérique.

Actuellement, le moyen le plus réalisable de mise en œuvre de l'identité numérique consiste à utiliser des smartphones ou des implants de puces RFID . Ce dernier sera l'approche probable de Gates non seulement en raison de la faisabilité et de la durabilité, mais aussi parce que depuis plus de 6 ans, la Fondation Gates finance un autre projet qui intègre des implants de micropuces implantables par l'homme. Ce projet, également mené par le MIT, est un implant de micropuce de contrôle des naissances qui permettra aux femmes de contrôler les hormones contraceptives dans leur corps.

News au 16 juin 2020 MIT_TATOO

Avec un confinement prolongé de plus en plus difficile à supporter et une avalanche d'informations destinées à maintenir l'effroi parmi la population, il est probable qu'une part importante de celle-ci accepte une vaccination contenant un implant si la propagande leur promet que c'est pour leur bien et que cette vaccination constitue la clé indispensable pour retrouver une vie « normale ».

À partir de là, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre que cette même nanotechnologie de suivi peut être appliquée à grande échelle dans l'économie mondiale. Elle pourrait notamment être utilisée pour éliminer l'utilisation de l'argent liquide.

Commentaire : Une petite camisole électronique nous est tricotée par ceux qui souhaitent la disparition de l'argent liquide, pour un avenir qui verra l'ensemble des transactions monétaires contrôlées par l'Etat, les banques où les grandes sociétés privées :

Est-il encore utile de signaler que nous avons ici la prison parfaite dont il est impossible de s'échapper ?

Bill Gates franchit le Rubicon digital, en disant que les « rassemblements de masse » ne reviendront peut-être pas sans un vaccin mondial

Ces craintes ont pris plus d'importance avec l'interview de Bill Gates sur CBS This Morning. Gates y a déclaré que les rassemblements de foule pourraient être interdits jusqu'à ce qu'un programme de vaccination à grande échelle soit adopté. [L'interview peut être visionnée dans son intégralité ici ].

Tout cela semble être une pure folie quand on se souvient qu'il existe d'autres options pour vaincre le coronavirus qu'un régime vaccinal mondial obligatoire.

Le mois dernier, aux États-Unis, le Dr Anthony Fauci, considéré comme « expert en allergies et maladies infectieuses », a déclaré à un sous-comité sénatorial que plus de 80 % des personnes infectées par le coronavirus « se rétablissent spontanément » sans aucune intervention médicale. On peut donc se demander pourquoi le confinement a été imposé à tous presque partout dans le monde au lieu de le limiter aux malades. Pendant ce temps, le médicament hydroxychloroquine, qui a été dénigré dans les médias bien qu'il ait été désigné comme le traitement le plus efficace contre les coronavirus parmi les médecins dans une grande enquête, commence à faire ses preuves dans différents coins du monde.

Commentaire : En fait, le Dr Anthony Fauci est lié avec la CEPI :

« La CEPI cherche à obtenir un rôle de « monopole » dans le domaine de la vaccination, dont l'objectif est un « projet mondial de vaccins », en partenariat avec un grand nombre de « candidats ». Il a annoncé le financement de son partenariat existant avec Inovio et l'Université du Queensland (Australie). En outre, le CEPI a confirmé (le 23 janvier) son contrat avec Moderna, Inc. et l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, qui a joué un rôle déterminant dans la campagne de peur et de panique menée dans toute l'Amérique : « Dix fois pire que la grippe saisonnière ».

Après le confinement : un programme mondial de vaccination contre le coronavirus


Par ailleurs, le Dr Anthony Fauci confirme son amitié avec le Dr Tedros, directeur général de l'OMS et annonce que les Américains devraient être obligés de présenter des « cartes d'immunité » face au Covid-19 (ces deux articles sont en anglais)

Voir aussi :


La grande question, à ce stade, est donc de savoir quel remède va l'emporter - un vaccin développé à la hâte qui pourrait en fait aggraver les effets de la maladie chez ceux qui la contractent, ou le médicament bon marché à l'efficacité déjà prouvée qu'est l'hydroxychloroquine.

Pour revenir à ID2020, Microsoft a - pour le concrétiser - formé une alliance avec quatre autres sociétés, à savoir : Accenture, IDEO, Gavi et la Fondation Rockefeller. Le projet est soutenu par les Nations Unies et a été intégré à l'initiative des Nations Unies pour les objectifs de développement durable.

News au 16 juin 2020 Id_2020

Il sera intéressant de voir comment Bill Gates et ID2020 exécuteront tout cela, car de nombreux chrétiens, et étonnamment un nombre croissant de musulmans chiites, sont très opposés à l'idée d'une micropuce et de toute forme de technologie d'identification invasive du corps. Aux États-Unis, certains législateurs et politiciens chrétiens ont même tenté d'interdire toutes les formes de micropuce humaine.


Mais, d'autre part, c'est l'occasion idéale pour Bill Gates de mener à bien les projets car au fur et à mesure qu'on augmente la peur instillée sciemment dans les populations, le grand public devient plus réceptif aux technologies de résolution de problèmes qui freinerait - soi-disant - la propagation du virus.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 17:33

- 3 -

La tendance est à un verrouillage mondial mené par la peur et la désinformation des médias. Actuellement (24 mars 2020), des centaines de millions de personnes dans le monde entier sont en état de confinement.

Quelle est la prochaine étape dans l'évolution de la crise de la COVID-19 ?

Un programme de vaccination contre le coronavirus a été annoncé à Davos lors du Forum économique mondial (21-24 janvier), à peine deux semaines après que le coronavirus a été identifié par les autorités chinoises le 7 janvier.

L'entité responsable de l'initiative pour un nouveau vaccin contre le coronavirus est la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), une organisation parrainée et financée par le Forum économique mondial (WEF) et la Fondation Bill et Melinda Gates.

Notez la chronologie : le développement du vaccin nCoV 2019 a été annoncé au Forum économique mondial de Davos (WEF) une semaine avant le lancement officiel par l'OMS d'une urgence de santé publique mondiale (30 janvier), alors que le nombre de « cas confirmés » dans le monde (hors Chine) était de 150 (dont 6 aux États-Unis).

La CEPI cherche à obtenir un rôle de « monopole » dans le domaine de la vaccination, dont l'objectif est un « projet mondial de vaccins », en partenariat avec un grand nombre de « candidats ». Il a annoncé le financement de son partenariat existant avec Inovio et l'Université du Queensland (Australie). En outre, le CEPI a confirmé (le 23 janvier) son contrat avec Moderna, Inc. et l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, qui a joué un rôle déterminant dans la campagne de peur et de panique menée dans toute l'Amérique : « Dix fois pire que la grippe saisonnière ».

News au 16 juin 2020 Screen_Shot_2020_03_22_at_20_2

Ronald bailey: Coronavirus COVID-19 Le taux de mortalité est « dix fois pire » que celui de la grippe saisonnière, selon le Dr Anthony Fauci

Les espoirs initiaux de voir les conséquences du nouveau coronavirus sur la santé publique s’estompent.


C'est un mensonge en gras, selon l'OMS :

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les personnes infectées souffrent généralement d'une maladie bénigne et se rétablissent en deux semaines environ.

Le rôle central de la CEPI

Le CEPI traite simultanément avec plusieurs entreprises pharmaceutiques. Selon toute vraisemblance, le NIAID Moderna devrait mettre en œuvre le vaccin COVID-19 aux États-Unis.

Le 31 janvier, le jour suivant le lancement officiel de la pandémie par l'OMS et la décision de Trump de réduire les voyages aériens avec la Chine, la CEPI a annoncé son partenariat avec CureVac AG, une société biopharmaceutique basée en Allemagne. Quelques jours plus tard, début février, la CEPI « a annoncé que le grand fabricant de vaccins GSK autoriserait l'utilisation de ses adjuvants brevetés - des composés qui renforcent l'efficacité des vaccins - dans le cadre de la riposte ».

De nombreux « vaccins potentiels sont en cours d'élaboration », avec « des dizaines de groupes de recherche dans le monde entier qui s'affrontent pour créer un vaccin contre la COVID-19 ».

De leur côté, l'UE et les États-Unis sont actuellement en concurrence pour les marchés des vaccins au nom de puissants conglomérats pharmaceutiques, la Commission européenne « offrant jusqu'à 80 millions d'euros de soutien financier à CureVac AG » après qu'il a été signalé que Trump « tentait d'obtenir l'accès exclusif à un vaccin COVID-19 qu'elle développe », sous les auspices du NIAID dirigé par le Dr Anthony Fauci.

L'exercice de simulation de l'événement Coronavirus 201 d'octobre 2019

Le coronavirus a été initialement nommé 2019-nCoV par la CEPI et l'OMS : exactement le même nom que celui adopté lors de l'événement 201 du WEF-Gates-John Hopkins concernant un exercice de simulation de coronavirus qui s'est tenu à Baltimore à la mi-octobre 2019.

La simulation John Hopkins Event 201 trace un portait sur le développement d'un vaccin efficace en réponse à des millions de cas (dans la simulation d'octobre 2019) de nCoV 2019. La simulation a annoncé un scénario dans lequel toute la population de la planète serait touchée.

Au cours des premiers mois de la pandémie, le nombre cumulé de cas [dans la simulation] augmente de manière exponentielle, doublant chaque semaine. Et à mesure que les cas et les décès s'accumulent, les conséquences économiques et sociétales deviennent de plus en plus graves.

Le scénario se termine au bout de 18 mois, avec 65 millions de décès. La pandémie commence à ralentir en raison de la diminution du nombre de personnes sensibles. La pandémie se poursuivra à un certain rythme jusqu'à ce qu'un vaccin efficace soit disponible ou que 80 à 90 % de la population mondiale ait été exposée. À partir de ce moment, il est probable qu'il s'agisse d'une maladie infantile endémique.

Le programme mondial de vaccination COV-19  

La CEPI (au nom de Gates-WEF, qui a financé l'exercice de simulation) joue actuellement un rôle clé dans un programme de vaccination à grande échelle (mondiale ?) en partenariat avec des entreprises de biotechnologie, des Big Pharma, des agences gouvernementales ainsi que des laboratoires universitaires.

News au 16 juin 2020 Capture_d_écran_2020_04_04_à_1

Nous avons des conversations avec un large éventail de partenaires potentiels. Et il est essentiel que ces conversations aient lieu : Quel est le plan pour fabriquer de très grandes quantités de vaccins dans un délai potentiellement pertinent pour ce dont les gens semblent de plus en plus certains qu'il s'agira d'une pandémie, si ce n'est déjà fait ? ... [Richard Hatchett, PDG de la CEPI, dans un entretien avec stat.news.com]. ...

L'objectif sous-jacent est de développer un vaccin à l'échelle mondiale.

Pour ce faire, nous avons notamment mené une enquête à l'échelle mondiale sur la capacité de production afin de réfléchir à l'endroit où nous voulons implanter la fabrication de tous les produits que nous avons pu mettre au point avec succès.

Fait important, Hackett a confirmé que le projet de développement d'un vaccin avait débuté avant la découverte et l'identification du coronavirus au début du mois de janvier 2020 :

Nous l'avons fait au cours de l'année dernière environ. ... Nous utilisons les informations que nous avons recueillies et cette équipe réfléchit maintenant aux possibilités de mettre à l'échelle des vaccins de différents types. C'est un travail en cours. Pour certaines des technologies, le transfert de technologie [vers un fabricant] peut être quelque chose qui peut être fait, potentiellement, dans un délai qui est pertinent pour l'épidémie.

Je pense qu'il sera très important d'impliquer les personnes qui ont accès à une capacité de production vraiment importante. Et il serait très, très important d'avoir les grands producteurs à la table - en raison de leur profondeur, de leur expérience, de leurs ressources internes.

Les vaccins candidats seront très, très rapides. Le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID [qui a semé la panique sur les chaînes de télévision], a déclaré publiquement qu'il pensait que l'essai clinique du vaccin Moderna pourrait commencer dès le printemps. (c'est nous qui soulignons)

Ce qui se passe dans la vie réelle est, à certains égards, similaire à l'exercice de simulation d'octobre 2019 chez John Hopkins. Le scénario est de savoir comment produire des millions de vaccins en supposant que la pandémie se propage.

Les conglomérats de vaccins parrainés par la CEPI avaient déjà planifié leurs investissements bien avant l'urgence sanitaire mondiale.

Je [Hackett] pense qu'une partie de la stratégie générale consiste à avoir un grand nombre de candidats. [et] vous voulez avoir suffisamment de candidats pour qu'au moins certains d'entre eux avancent rapidement dans le processus.

Et puis, pour chaque candidat, vous devez vous poser la question : Comment produire cela ? ... [Et] comment allez-vous arriver à ce point avec une production à une échelle significative dans le contexte d'une maladie qui va infecter l'ensemble de la société ? (Interview réalisée par Helen Branswell, statsnews, 3 février 2020)

Moderna Inc  

Moderna Inc, basée à Seattle, est l'un des nombreux candidats impliqués et soutenus par le CEPI.

Moderna a annoncé le 24 février le développement d'un « vaccin expérimental COVID-19 à ARNm, connu sous le nom d'ARNm-1273″. « Le lot initial du vaccin a déjà été expédié aux chercheurs du gouvernement étasunien par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) » dirigé par le Dr Antony Fauci.

Alors que Moderna Inc avait initialement déclaré que les premiers essais cliniques commenceraient fin avril, les tests impliquant des volontaires humains ont commencé à la mi-mars à Seattle :

News au 16 juin 2020 Capture_d_écran_2020_04_04_à_1

Le vaccin nCoV-2019 de la CEPI et la plateforme d'identité numérique ID2020

Alors que la CEPI a annoncé le lancement d'une vaccination mondiale au Forum économique mondial de Davos, une autre entreprise importante et connexe était en cours. Il s'agit de l'Agenda ID2020 qui, selon Peter Koenig, constitue « un programme d'identification électronique qui utilise la vaccination généralisée comme plate-forme pour l'identité numérique » .

Le programme exploite les opérations existantes d'enregistrement des naissances et de vaccination pour fournir aux nouveaux-nés une identité numérique portable et persistante liée à la biométrie. (Peter Koenig, mars 2020)

Les partenaires fondateurs d'ID2020 sont, entre autres, Microsoft, la Fondation Rockefeller et l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI).

Il convient de noter le calendrier : L'Alliance ID2020 a tenu son sommet à New York, intitulé « Rising to the Good ID Challenge », le 19 septembre 2020, exactement un mois avant l'exercice de simulation nCov-2019 intitulé « Event 201 » chez John Hopkins à Baltimore.

Est-ce une coïncidence si ID2020 est lancé au début de ce que l'OMS appelle une pandémie ? - Ou une pandémie est-elle nécessaire pour « déployer » les multiples programmes dévastateurs d'ID2020 ? (Peter Koenig, mars 2020)

ID2020 fait partie d'un projet de « gouvernance mondiale » qui, s'il est appliqué, permettrait de déployer les contours de ce que certains analystes ont décrit comme un État policier mondial englobant par la vaccination les données personnelles de plusieurs milliards de personnes dans le monde.

Au lendemain de la fermeture

La campagne de peur se poursuivra dans le sillage du verrouillage. Les difficultés de la crise économique et sociale inciteront-elles les gens à se faire vacciner ?

Pour mettre en œuvre le vaccin à l'échelle mondiale, la campagne de propagande doit se poursuivre. La Vérité doit être supprimée. Ce sont leurs « lignes directrices », qui doivent être confrontées et remises en question.

Les principaux acteurs, dont la CEPI, devront obtenir l'aval ferme de l'OMS (qu'ils contrôlent), le feu vert de la communauté scientifique ainsi que des déclarations audacieuses de la part de politiciens corrompus.

En outre, ils devront supprimer les informations et les analyses sur les caractéristiques du virus, sur la manière dont il peut être soigné (sans vaccin), ce qui fait actuellement l'objet de débats par les virologistes et les médecins dans plusieurs pays, dont les États-Unis.

Souvenez-vous de la pandémie de grippe porcine H1N1 de 2009, lorsque le Conseil des conseillers pour la science et la technologie d'Obama a comparé la pandémie de H1N1 à la pandémie de grippe espagnole de 1918 tout en rassurant le public sur le fait que cette dernière était plus meurtrière. (CBC : Préparez le vaccin contre la grippe porcine : les conseillers américains)

Sur la base de données incomplètes et peu nombreuses, le directeur général de l'OMS a prédit avec autorité que « pas moins de 2 milliards de personnes pourraient être infectées au cours des deux prochaines années, soit près d'un tiers de la population mondiale » . (Organisation mondiale de la santé, tel que rapporté par les médias occidentaux, juillet 2009).

Ce fut une véritable aubaine pour les grandes entreprises pharmaceutiques, soutenues par la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

Dans une déclaration ultérieure, elle a confirmé cela :

« Les fabricants de vaccins pourraient produire 4,9 milliards de vaccins contre la grippe pandémique par an dans le meilleur des cas », Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), citée par Reuters, le 21 juillet 2009).

« La grippe porcine pourrait frapper jusqu'à 40 % des Étasuniens au cours des deux prochaines années et plusieurs centaines de milliers de personnes pourraient en mourir si une campagne de vaccination et d'autres mesures n'aboutissent pas ». (Déclaration officielle de l'administration Obama, Associated Press, 24 juillet 2009).

Il n'y a pas eu de pandémie affectant deux milliards de personnes... Des millions de doses de vaccin contre la grippe porcine ont été commandées par les gouvernements nationaux à Big Pharma. Des millions de doses de vaccin ont été détruites par la suite : une aubaine financière pour les Big Pharma, une crise des dépenses pour les gouvernements nationaux.

Aucune enquête n'a été menée pour déterminer qui était derrière cette fraude de plusieurs milliards. Plusieurs critiques ont affirmé que la pandémie de H1N1 était « fausse ».

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), un organisme de surveillance des droits de l'homme, enquête publiquement sur les motifs de l'OMS pour déclarer une pandémie. En effet, le président de son influent comité de santé, l'épidémiologiste Wolfgang Wodarg, a déclaré que la « fausse pandémie » est « l'un des plus grands scandales médicaux du siècle ». (Forbes, 10 février 2010)

News au 16 juin 2020 Capture_d_écran_2020_04_04_à_1

Nous sommes actuellement dans une situation de confinement, nous avons le temps de réfléchir. Il y a d'importantes leçons à tirer de la pandémie de grippe H1N1 de 2009.


La pandémie COVID-19 est bien plus grave et diabolique que la grippe H1N1 de 2009. La pandémie COVID-19 a fourni un prétexte et une justification pour déstabiliser entièrement les économies de pays, appauvrissant ainsi de larges secteurs de la population mondiale. C'est un phénomène sans précédent dans l'histoire moderne.

Et il est important que nous agissions de manière cohérente et solidaire avec les victimes de cette crise. La vie des gens est détruite ainsi que leur pouvoir d'achat. Quel genre de structure sociale tordue nous attend dans le sillage de ce confinement ?

Pouvons-nous faire confiance à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et aux puissants groupes d'intérêts économiques qui la soutiennent ?

Pouvons-nous faire confiance aux principaux acteurs derrière le projet mondial de vaccination de plusieurs milliards de dollars ?

Pouvons-nous faire confiance aux médias occidentaux qui ont mené la campagne de la peur ? La désinformation alimente les mensonges et les fabrications. Pouvons-nous faire confiance à nos gouvernements « corrompus » ? Notre économie nationale a été dévastée.

Il s'agit d'un acte de « guerre économique » contre l'humanité.

[Manque de chance pour ces criminels, leur virus fabriqué n'a pas fait tous les morts qu'ils escomptaient. Prévoyant cela, dès le début ils ont annoncé, Macron en tête à la mi-mars, une éventuelle deuxième vague. Et voilà qu'en ce 16 juin ils annoncent cette deuxième vague venant de Pékin : va-t-elle marcher ? Comme ils sont un peu coincés avec ce virus-qui-rigole, ils foncent à bloc afin que leur "vaccin" qui est prêt depuis longtemps soit accepté par la population. Nous sommes donc dans une course contre la montre. Mais je le répète, car il faut se répéter : ils n'arriveront à leur fin que lorsque l'Antéchrist (pour lors Bergoglio) les patronnera officiellement et à la face de tous. D'ici là, ils continueront leur cirque.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 21:33

- 4 -
News au 16 juin 2020 Bill_melinda_gates_foundation-1280x720-1-1050x600

Nouvelle analyse de Jacques Duverger, après son texte sur Vaccinator et son décryptage de GAVI :

Les organisations internationales favorables à l’avortement et la contraception comme l’OMS, le PNUD, l’UNICEF, l’UNFPA (FNUAP en français) ont été très habiles à déployer la tactique du salami ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Tactique_du_salami#:~:text=La%20tactique%20du%20salami%20est,il%20ne%20reste%20plus%20rien%20. ) pour neutraliser les institutions et les voix qui dénonçaient leurs manœuvres, en particulier l’Académie pontificale pour la vie.

On ne peut qu’être surpris du renversement des positions entre la remarquable déclaration de 2005 Moral reflections on vaccines prepared from cells derived from aborted human fœtuses rédigée sous la direction de Mgr Elio Sgreccia et appuyée par Mgr Jacques Suaudeau condamnant l’usage de cellules d’embryons avortés pour l’élaboration des vaccins, et la note permissive plus récente du 31 juillet 2017 Note on Italian vaccine.

Dans son document Agir de l’intérieur publié en 2004, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) n’hésite pas à dévoiler son mode opératoire pour établir des coopérations avec des milieux adverses et les subvertir idéologiquement.

Le cas du Brésil (Jeter des ponts vers les organisations confessionnelles, présenté aux pages 25 et 26) est particulièrement instructif et nous montre l’absolue nécessité d’être formé au combat de défense de la vie et d’avoir une solide théologie biblique sur le sujet :

« Au départ, en coopération avec l’UNICEF, l’UNFPA a apporté les fonds nécessaires à la création d’un programme radiophonique parrainé par Pastoral da Criança. Cette organisation chrétienne avait consenti à ce que les émissions comprennent des débats sur la santé de la reproduction et sur la planification familiale ainsi que sur la santé maternelle et infantile. Pendant les 18 mois suivants, des programmes radiophoniques et du matériel audiovisuel et imprimé traitant de différents aspects de la planification familiale ont ainsi été produits. Malgré l’accent mis sur l’espacement des naissances au moyen de méthodes naturelles, certaines méthodes de contraception modernes ont aussi été présentées. …Cette recherche a suscité un grand intérêt parmi les membres de Pastoral et bon nombre d’entre eux ont souhaité étendre leurs efforts au domaine de la santé de la reproduction. Dans le même temps, Pastoral da Criança s’est rendue compte que les jeunes n’écoutaient pas ses émissions sur la sexualité et qu’elle devait donc, de toute évidence, modifier son approche pour communiquer avec ce public important. »

1) Gates ou Galates ?

Galates 1. 6-7 : Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile. Non pas qu’il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Évangile de Christ.

Nous assistons à une nouvelle étape de la déconstruction des positions respectueuses de la vie et de sa théologie (Humanae vitae, Evangelium vitae, Donum vitae) à une nouvelle tranche de la tactique du salami – avec la mise en place du Pacte mondial pour l’éducation où le deep state rencontre le deep church.

Pour bien mesurer le renversement théologique qui s’opère autour du Pacte mondial pour l’éducation, porté par le Vatican et soutenu par la fondation Bill & Melinda Gates, il vaut la peine d’écouter la conférence TED d’avril 2012 Let’s put birth control back on the agenda – « Rediscutons du contrôle des naissances » – donnée par Melinda Gates.

Après une introduction où elle se présente comme catholique pratiquante ayant des oncles et tantes religieux et ayant été éduquée dans une école de sœurs, elle se livre à une apologie de la contraception dans un exposé de 25 minutes où elle fait appel à des exemples historiques, économiques et psychologiques.

En écoutant son exposé, on mesure à quel point son christianisme est non doctrinal, ou plutôt à quel point sa doctrine est un antichristianisme doctrinal.

Car l’objectif de la Bill and Melinda Gates Foundation (BMGF) est de réduire la croissance de la population mondiale – en particulier africaine- par la contraception, l’avortement et un bombardement vaccinal.

2) Les mathématiques selon Gates

Lors de la conférence TED 2010 Innovating to zero, Bill Gates a explicité le lien qu’il fait entre ses objectifs d’arrêt de la croissance de la population mondiale et les vaccins, le tout sur fond de considérations climatiques – le but à atteindre à tout prix étant un monde à zéro émission de carbone d’ici 2050.

La conférence, en français « Innover vers le zéro carbone ! » posait l’équation suivante :

CO2 = P (People) x S (Service per person) x E (Energy per service) x C (CO2 per unit energy)

Pour arrêter l’émission de carbone, il faut faire tendre chaque variable vers zéro. Pour avoir zéro carbone, il faut donc enrayer la croissance de la population mondiale.

Je cite (4’21’’) :

« D’abord nous avons la population. Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de personnes. On devrait atteindre les 9 milliards. Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, le contrôle des naissances, on pourrait le réduire de, peut-être, 10 ou 15%. Mais là, nous constatons une augmentation d’environ 1,3. ».

Gates tient cette inquiétante vision de ses parents, son père en particulier ancien responsable du Planning Familial. Il a témoigné de l’importance de ces sujets au sein de sa famille et de la profonde influence exercée sur lui lors d’un interview par Bill Moyers en 2003.

3) La théologie du carbone

Le financement de la BMGF a été largement analysé et nombreux sont les commentateurs qui ont souligné les contradictions entre les investissements du Bill & Melinda Gates Foundation Trust dans des sociétés réputées pour leur rentabilité (Shell, ConocoPhillips, Chevron, Total, Petrobras, BP, BHP Billiton, Glencore, Peabody Energy, Vale, Monsanto …) indépendamment des objectifs affichés de la Bill & Melinda Gates Foundation.

Mais ces contradictions ne sont qu’apparentes dès lors que l’on comprend que la BMGF est le véhicule de conquête de nouveaux marchés servant les intérêts financiers des sociétés investies par le Trust pour monétiser le vivant – que ce soit les semences, la biodiversité, la santé, la fertilité – pour mieux le contrôler et, dans le cas des semences, les stériliser.

Les généreux financements à des organes de presse comme les $ 4 000 000 ( https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database#q/k=%22Le%20Monde%22 ) au journal Le Monde ne sont destinés qu’à contrôler le narratif des médias pour éviter d’être dénoncés dans leurs agissements de biopirates.

En réalité la BMGF est devenue une machine de guerre supranationale. Elle n’est pas soumise au contrôle des pays comme peuvent l’être les financements publics des gouvernements ou des administrations nationales qui devront justifier leurs décisions devant des commissions ou leurs électeurs. Le seul document que la BMGF doit produire est celui décrivant ses financements auprès de l’administration fiscale américaine pour justifier de son caractère Non for profit !

Nous sommes en guerre.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 21:58

- 5 -
 
[Cet article du 17 janvier 2020 est en quelque sorte un STOP-COVID avant la lettre.]

News au 16 juin 2020 980598

Bill Gates promeut un plan visant à utiliser la technologie sans fil pour enregistrer chaque nouveau-né de la planète dans une base de données "vaccinales". Lors de son allocution au Sommet sur la Santé, "Healt Summit", dont le thème était l'utilisation de la technologie mobile pour améliorer la santé, Gates a déclaré que l'amélioration des taux de survie chez les enfants de moins de 5 ans serait bénéfique non seulement pour les familles, mais pour les sociétés et la planète.

Gates a fait une déclaration absolument déconcertante en disant que lorsque l'on sauve des enfants de moins de 5 ans [grâce aux vaccins], on réduit la croissance de la population! Son explication: au cours d'une décennie, la santé des enfants est améliorée et ce fait explique que les parents décident d'avoir moins d'enfants... [l'eugénisme par la santé???].

Le nombre d'enfants qui meurent avant leur cinquième anniversaire a beaucoup diminué grâce à la vaccination, toujours selon Bill Gates. Il explique que le 1/3 de cette amélioration est liée à l'augmentation des revenus, mais que le plus important facteur reste la vaccination. Il ajoute que si nous pouvions enregistrer toute naissance par téléphone portable, prendre nos empreintes digitales, alors nous pourrions METTRE EN PLACE DES SYSTÈMES POUR ASSURER LA VACCINATION DE TOUT ÊTRE HUMAIN.

Gates a suggéré d'utiliser les téléphones portables pour enregistrer chaque naissance et envoyer ensuite cette information, y compris les identificateurs biométriques, à une base de données centrale. Cette base de données aurait pour but d'envoyer des rappels par téléphone aux parents quand il est temps de faire vacciner l'enfant ou de recevoir d'autres traitements. Il a dit que l'emplacement idéal pour mettre en oeuvre de tels programmes serait le Nord du Nigéria ou le Nord de l'Inde, où les taux de vaccination sont moins de 50%.

Gates a aussi appelé à l'utilisation de la technologie mobile pour faciliter les inventaires de vaccins.

* Notez que Bill Gates, lors d'une adresse à un Sommet sur les changements climatiques en 2010, a déclaré que les vaccins sont utilisés pour diminuer la population mondiale, moyen de dépopulation nécessaire pour enrayer la progression du réchauffement climatique causé par des millions de personnes en trop sur la planète... Voici son discours sur cette vidéo (anglais)
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 16 Juin - 22:34

- 6 -

News au 16 juin 2020 Covid19

Vous trouverez, en bas de page, le "plan d'intelligence stratégique" de la nouvelle gouvernance mondiale affiché sur le "Forum économique mondial", lequel semble s'inspirer dramatiquement du modèle chinois !

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a joué un rôle de premier plan dans la gestion de la pandémie au niveau mondial. Le pouvoir et l'influence incontestés de cette organisation créée par les Nations Unies ont conduit la plupart des gouvernements du monde à façonner leurs politiques et leur riposte à la pandémie conformément aux données et directives de l'OMS.

Une organisation internationale de coopération public-privé a émergé pour agir en gestionnaire de crise, en "sauveur de l'humanité", pour mobiliser toutes les parties prenantes pour protéger des vies et la survie de l'économie mondiale. Il s'agit du Forum économique mondial.

Voici la raison d'être de cette organisation internationale dans le contexte de la COVID-19, passages pris sur son site web :

"La propagation spectaculaire de COVID-19 a perturbé des vies, des moyens de subsistance, des communautés et des entreprises dans le monde entier. Toutes les parties prenantes, en particulier les entreprises mondiales, doivent se réunir de toute urgence pour minimiser son impact sur la santé publique et limiter son potentiel de perturbation supplémentaire des vies et des économies du monde entier."

"La somme de nombreuses actions individuelles n'apportera pas une réponse suffisante. Seule une action coordonnée des entreprises, combinée à une coopération mondiale multipartite - à une échelle et à une vitesse exceptionnelles - peut potentiellement atténuer le risque et l'impact de cette crise sans précédent."

Maintenant...

  • Un exercice de simulation intitulé "Event 201", mettant en scène un scénario de pandémie mondiale d'un nouveau coronavirus, s'est déroulé le 17 octobre 2019. Scénario d'une pandémie qui se poursuivrait sur une période de 18 mois, jusqu'à ce qu'il existe un vaccin efficace ou jusqu'à ce que 80 à 90% de la population mondiale soit exposée.
  • Un autre exercice pandémique s'est tenu en mai 2018 intitulé "Clade X", scénario au cours duquel des "joueurs" personnifiaient des hauts responsables du gouvernement pour mettre en place un plan de gestion d'un nouveau virus pouvant tuer jusqu'à 900 millions de personne.

Il y eu des exercices similaires, toujours aux Etats-Unis, avec "Dark Winter" (2001) et "Atlantic Storm" (2005).

Ces exercices, peut-on lire, prévoyaient des perturbations sur les économies mondiales nécessitant une coopération et une coordination entre l'industrie, les gouvernements nationaux, les principales institutions internationales et la société civile, afin d'éviter les conséquences catastrophiques qui pourraient découler d'une pandémie à grande échelle.

Ces événements ont été réalisés par le Johns Hopkins Center for Health Security, le Forum économique mondial, la Fondation Bill & Melinda Gates et l'Open philantropy (dont le président est un co-fondateur de Facebook).

Commentaire : Le Johns Hopkins Center for Health Security est le centre qui a mis en ligne la fameuse carte anxiogène affichant les statistiques sur les décès liés au coronavirus.

Il est évident que la crise de la COVID-19 exige une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et les industries.

Cette "coopération multipartite" face à la pandémie mondiale a déjà été prévue, organisée et annoncée par le Forum économique mondial en tant que "organisation internationale de coopération public-privé", soit une "gouvernance mondiale intégrée".

Sur le site du Forum économique mondial, vous trouverez le "plan d'intelligence stratégique" en forme de virus dont chaque spicule mène vers un ensemble de thématiques directement liées aux objectifs de l'Agenda 2030.

On peut voir le plan de gestion de la COVID-19, lequel mène à une série de stratégies dont une "gouvernance mondiale", laquelle intègre la 5G, technologie qui sert à l'identité numérique, au déploiement des villes intelligentes, la nouvelle monnaie, la surveillance globale...

Ce "plan d'intelligence stratégique" est nul autre que le programme de la gouvernance mondiale qui s'inspire, sans nul doute, du modèle communiste chinois et de son système de crédit social.

Voici le plan de gouvernance mondiale qui comprend environ 250 tentacules. Avec un téléphone, il n'est pas possible d'y accéder.

Est-ce que cette pandémie a été fabriquée ? Je ne sais pas. Mais ce que l'on peut constater est que la COVID-19 est "une crise mondiale qui exige une action coordonnée des entreprises, combinée à une coopération mondiale multipartite".

Voir cette Vidéo : Le PLAN du NOUVEL ORDRE MONDIAL Dévoilé Publiquement, qui explique le site https://intelligence.weforum.org/topics/a1G0X000006O6EHUA0?tab=publication dont sont extraites les copies d'écran ci-dessous :

News au 16 juin 2020 Covid19

News au 16 juin 2020 Global_Gouvernance


News au 16 juin 2020 Corporate_Governance


News au 16 juin 2020 5g_pointé_covid19


News au 16 juin 2020 Science_du_comportement_et_5g


News au 16 juin 2020 Comportement_internet_des_chos

Lire aussi : DÉPEUPLEMENT, ID2020 et PREUVE d'IMMUNITÉ NUMÉRIQUE : La DOCTRINE AGRESSIVE de la FONDATION GATES POUR une VACCINATION MASSIVE

[La gouvernance mondiale est fonctionnelle et elle fonctionne d'ailleurs très bien ; mais voilà, il manque celui qui doit la patronner, savoir l'Antéchrist (pour lors Bergoglio). Sans lui, elle ne pourra arriver à ses fins à cause de la compétition existant forcément entre ses têtes ; ce frein sera toujours là tant que l'Antéchrist ne sera pas officiellement à son poste et reconnu par tous comme le Maître du monde. Pour le moment, il avance dans l'ombre jusqu'au jour J, savoir son saut de qualité. Et alors là, il soumettra l'humanité toute entière jusqu'à ce que le Christ le déboulonne définitivement. Lui et les siens une fois disparus, l’Église catholique sera victorieuse jusqu'à ce qu'advienne la fin du monde au jour que nul ne connaît.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mer 17 Juin - 8:04

- 7 -


 « Ceux qui critiquent le protocole Raoult malgré les preuves sont achetés par les labos. »
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mer 17 Juin - 10:34

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8021
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 juin 2020 Empty Re: News au 16 juin 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum