Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Service Amazon Music HD gratuit pendant 3 mois
Voir le deal

News au 28 juillet 2020

Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 7:59

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 8:02

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 11:35

- 1 -

[Voici deux articles, le premier du 6 avril 2020 et le second la veille. Ils paraîtraient dépassés : eh bien non ! Dans les deux vous comprendrez que tout était bien programmé et que le terme visé n'est autre que le vaccin qui servira de certificat numérique sur lequel s'adjoindra en temps voulu le nom ou le caractère ou le chiffre de la Bête. Mais pour comprendre cela, il faut lire ces deux articles très attentivement et non pas en diagonale comme font la plupart...]

Les « CERTIFICAT d’IMMUNITÉ » arrivent –
Les survivants du COVID
obtiendront des « passeports spéciaux »
permettant le retour à la « normale »

News au 28 juillet 2020 Certificat-covid-1

Le déploiement des certificats d’immunité à travers le monde sera probablement effectué par les gouvernements aux premiers intervenants et aux citoyens qui ont développé une résistance au COVID-19.

Les personnes qui ont contracté le virus et qui se sont rétablies, développent normalement des anticorps pour combattre le virus, pourraient être leur ticket en or pour échapper aux régions qui ont des mesures strictes de distanciation sociale et/ou de verrouillage.

Imaginez que les certificats d’immunité accordés par les gouvernements aux personnes qui se sont rétablies ou ont développé une résistance au virus puissent être considérés comme des passeports spéciaux qui leur permettront de voyager librement à travers les départements, les états, les pays et/ou le monde – pendant que tous les autres restent terrés dans leurs maisons ou dans des bunkers de l’apocalypse.

Certains des premiers débats à ce sujet ont eu lieu au Royaume-Uni. Le gouvernement pourrait délivrer des passeports d’immunité aux Britanniques qui ont déjà contracté et récupéré du virus afin qu’ils puissent réintégrer l’économie, a rapporté le New York Times.
« (‘Un certificat d’immunité’) est une chose importante que nous allons faire et que nous examinons, mais il est trop tôt dans le domaine de la science de l’immunité qui vient du fait d’avoir eu la maladie », a déclaré le ministre de la santé Matt Hancock lors d’une conférence de presse à Downing Street.

« Il est trop tôt dans cette science pour pouvoir éclaircir ce point. J’aimerais que nous puissions le faire, mais la raison pour laquelle nous ne pouvons pas le faire est que la science n’est pas encore assez avancée », a déclaré Hancock.

News au 28 juillet 2020 Certificat-covid-2

Le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson a déclaré que la Grande-Bretagne était en train d’achever la vérification de la faisabilité des passeports d’immunité.

M. Hancock a indiqué qu’un test sanguin était en cours d’élaboration, qui permettrait de vérifier si les gens étaient déjà porteurs du virus ou s’ils possédaient les anticorps qui les rendraient résistants à l’infection.

En Allemagne, les chercheurs préparent une étude qui permettrait de voir si les personnes déjà immunisées contre le virus pourraient réintégrer le marché du travail et obtenir des passeports d’immunité.

En Italie, le président conservateur de la région du nord-est de la Vénétie a proposé un passeport d’immunité pour les personnes qui possèdent des anticorps qui montrent qu’elles sont résistantes au virus.

L’ancien premier ministre, Matteo Renzi, a appelé cela un « passeport Covid » pour les personnes non infectées qui peuvent reprendre leur vie normale.

Les passeports d’immunité et les « quarantaines intermittentes » pourraient devenir une réalité dans les mois, les trimestres, ou au moins dans les prochaines années – car le virus pourrait rester dans les parages beaucoup plus longtemps que beaucoup ne l’ont prévu.

Ces passeports spéciaux ont fait surface dans la politique américaine la semaine dernière lorsque le président du caucus démocrate de la Chambre des représentants, Mike Stewart, a demandé au gouvernement du Tennessee, Bill Lee, de mettre en place un « certificat d’immunité » pour les premiers intervenants et les professionnels de la santé.

M. Stewart a déclaré que les premiers intervenants qui possèdent les anticorps et sont immunisés contre le virus devraient être placés en première ligne.

« Nous devons mettre en place les ressources nécessaires pour tester tous nos professionnels de la santé afin de savoir lesquels peuvent travailler sans crainte de la COVID-19 et lesquels ont besoin d’une protection maximale contre le VIRUS », a déclaré M. Stewart.

Et pour avoir plus de confirmation que les passeports d’immunité vont être la prochaine grande chose dans le monde occidental, ou peut-être à travers le monde. Voici Bill Gates le 24 mars, donnant une interview de 50 minutes à Chris Anderson, le conservateur de TED, l’organisation à but non lucratif qui dirige les discussions de TED.

Vers 34:14, M. Gates a parlé de l’avenir dans le monde de l’après-Corona. Il a déclaré :

Nous devrons un jour avoir des certificats indiquant qui est une personne qui a guéri, qui est une personne qui a été vaccinée…
…Parce que vous ne voulez pas que les gens se déplacent dans le monde où vous aurez des pays qui n’auront pas la situation sous contrôle, malheureusement.

Vous ne voulez pas empêcher complètement les gens d’aller là-bas et de revenir et de circuler.


Il y aura donc à terme cette preuve d’immunité numérique qui contribuera à faciliter la réouverture du monde.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 14:42

- 2 -

Bill Gates vient-il de révéler la véritable raison
qui se cache derrière tous ces confinements ?

News au 28 juillet 2020 Captur30

Le 24 mars, Bill Gates a accordé une interview très révélatrice de 50 minutes à Chris Anderson. Anderson est le conservateur de TED, l’organisation à but non lucratif qui dirige les TED Talks.

L’interview de Gates est la deuxième d’une nouvelle série d’interviews quotidiennes « Ted Connects » centrées sur le COVID-19. C’est ce que l’on peut lire sur le site web de la série :

TED Connects : Community and Hope est une série de conversations quotidiennes, gratuites et en direct, avec des experts dont les idées peuvent nous aider à réfléchir et à traverser cette période d’incertitude avec un sens des responsabilités, de la compassion et de la sagesse ».

Anderson a demandé à Gates, vers 3:49, dans la vidéo de l’interview – qui a été visionnée plus de trois millions de fois – de parler d’un article de Gates intitulé « Perspective », publié le 28 février dans le New England Journal of Medicine.

« Vous avez écrit que cela pourrait être la pandémie unique en son genre que les gens craignent depuis un siècle. C’est toujours comme ça que vous l’envisagez », a demandé Anderson.

« Eh bien, c’est terrible de dire cela mais, nous pourrions avoir un virus respiratoire dont le taux de létalité serait encore plus élevé. Si c’était quelque chose comme la variole, cela tuerait 30 % des gens. C’est donc horrible », a répondu M. Gates.


« Mais, en fait, la plupart des gens, même ceux qui attrapent la maladie COVID, sont capables de survivre. C’est donc une maladie très infectieuse, bien plus infectieuse que le MERS [Syndrome respiratoire du Moyen-Orient] ou le SRAS [Syndrome respiratoire aigu sévère]. Mais ce n’est pas aussi fatal qu’ils ne l’étaient. Et pourtant, les perturbations que nous constatons pour le faire tomber sont vraiment sans précédent ».

Plus loin dans l’interview, M. Gates réitère les conséquences désastreuses pour l’économie mondiale.

« Nous avons besoin d’un message clair à ce sujet », a déclaré M. Gates à partir de 26:52.

« Il est vraiment tragique que les effets économiques de cette situation soient très dramatiques. Je veux dire que rien de tel n’est jamais arrivé à l’économie de notre vivant. Mais… ramener l’économie et faire de l’argent, c’est plus réversible que de ramener les gens à la vie. Donc nous allons prendre la douleur dans la dimension économique, une douleur énorme, afin de minimiser la douleur dans la dimension de la maladie et de la mort ».

Toutefois, cela va directement à l’encontre de l’impératif d’équilibrer les avantages et les coûts des mesures de dépistage, de test et de traitement de chaque maladie – comme cela a été promulgué avec succès pendant des années par la campagne « Choisir judicieusement« , par exemple – afin d’offrir le maximum d’avantages aux patients individuels et à la société dans son ensemble

Comme l’indique un article paru le 1er avril dans OffGuardian, il pourrait y avoir beaucoup plus de décès dus à l’effondrement économique qu’au COVID-19 lui-même.

« Au dire de tous, l’impact de la réponse sera important, de grande portée et durable, »

Kevin Ryan a écrit dans l’article. Ryan a estimé que plus de deux millions de personnes vont probablement mourir des suites du verrouillage et d’autres mesures drastiques visant à renforcer la « distanciation sociale ».
Des millions de personnes pourraient potentiellement mourir de suicide, de toxicomanie, d’absence de couverture médicale ou de traitement, de pauvreté et de manque d’accès à la nourriture, en plus d’autres problèmes sociaux, médicaux et de santé publique prévisibles découlant de la réponse au COVID-19.

Gates et Anderson n’ont évoqué aucune de ces séquelles. Ils se sont plutôt concentrés sur la mise en place rapide de tests et d’interventions médicales pour le COVID-19.

M. Gates a déclaré vers 30:29 dans l’interview que lui et une grande équipe s’activaient rapidement pour tester les antiviraux, les vaccins et d’autres produits thérapeutiques et les mettre sur le marché le plus rapidement possible.

La Fondation Gates et le Wellcome Trust, avec le soutien de Mastercard et maintenant d’autres, ont créé cet accélérateur thérapeutique pour vraiment trier les [candidats thérapeutiques]…

Des centaines de personnes se présentent et disent : « Essayez ceci, essayez cela ». Nous examinons donc les essais en laboratoire, les modèles animaux, et nous comprenons ainsi quelles sont les choses à privilégier pour ces essais humains très rapides qui doivent être réalisés partout dans le monde ».

La phase d’accélération
a eu lieu le 10 mars avec un financement d’amorçage d’environ 125 millions de dollars. Trois jours plus tard, Gates a quitté Microsoft.

Peu de temps avant, le 23 janvier, l’organisation de M. Gates, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), a annoncé qu’elle financerait trois programmes pour développer des vaccins pour le COVID-19. Il s’agit de l’avancement des candidats vaccins à ADN contre le MERS et la fièvre de Lassa, du développement d’une plateforme de « clamp moléculaire » qui « permet une production ciblée et rapide de vaccins contre de multiples pathogènes viraux », et de la fabrication et de l’étude clinique de phase 1 d’un vaccin à ARNm pour le COVID.

« Ces programmes s’appuieront sur des plateformes de réponse rapide déjà soutenues par la CEPI ainsi que sur un nouveau partenariat. L’objectif est de faire passer le plus rapidement possible les candidats vaccins nCoV-2019 à l’étape des essais cliniques », selon un communiqué de presse.

Puis, vers 32:50 dans la vidéo, Anderson a demandé si le sérum sanguin de personnes ayant récupéré d’une infection par le COVID pouvait être utilisé pour traiter d’autres personnes.

« Je vous ai entendu mentionner qu’une possibilité pourrait être les traitements à partir du sérum, le sérum sanguin de personnes qui ont eu la maladie et qui ont ensuite récupéré. Je suppose donc qu’ils sont porteurs d’anticorps », a déclaré M. Anderson.

« Parlez un peu de cela, de la façon dont cela pourrait fonctionner et de ce qu’il faudrait pour accélérer le processus. »

[Notez qu’Anderson n’a pas demandé à Gates de laisser la majorité de la population – à part les personnes les plus vulnérables aux maladies graves dues à l’infection, qui devraient être mises en quarantaine – être exposée au COVID-19 et, par conséquent, très probablement récupérer et développer une immunité à vie. Comme l’a fait remarquer au moins un expert, « jusqu’à quatre-vingt-dix-neuf pour cent des cas actifs [de COVID-19] dans la population générale sont « bénins » et ne nécessitent pas de traitement médical spécifique » pour se rétablir].

« Cela a toujours été discuté comme, ‘Comment avez-vous pu faire cela?' » a répondu Gates.

« Il semble donc que les personnes qui se rétablissent ont des anticorps très efficaces dans leur sang. Vous pourriez donc les transfuser et ne retirer que les globules blancs, les cellules immunitaires ».

Cependant, poursuit M. Gates, ses collègues et lui ont écarté cette possibilité parce que c’est « assez compliqué – comparé à un médicament que nous pouvons fabriquer en grand volume, vous savez, le coût de son retrait et de sa remise en place n’est probablement pas aussi élevé ».

Puis quelques secondes plus tard, vers 33:45, Gates lâche une autre bombe :

Nous ne voulons pas avoir beaucoup de personnes récupérées…

Pour être clair, nous essayons – par le confinement aux États-Unis – de ne pas atteindre un pour cent de la population infectée. Nous sommes bien en dessous de cela aujourd’hui, mais avec une exponentiation, vous pourriez dépasser les trois millions [de personnes ou environ un pour cent de la population américaine infectée par le COVID-19 et dont la grande majorité se rétablit]. Je pense que nous pourrons éviter cela en ayant cette douleur économique ».

Il semble que plutôt que de laisser la population être exposée au virus et que la plupart développent des anticorps qui leur confèrent une immunité naturelle et durable contre le COVID-19, M. Gates et ses collègues préfèrent de loin créer un nouveau système vaste et extrêmement coûteux de fabrication et de vente de milliards de kits de test, et parallèlement développer et vendre très rapidement des milliards d’antiviraux et de vaccins.

Et puis, lorsque le virus revient quelques mois plus tard et que la majeure partie de la population n’est pas exposée et donc vulnérable, il vend à nouveau des milliards de kits de test et d’interventions médicales.

Juste après cela, vers 34:14, M. Gates a parlé de la façon dont il envisage le déroulement des choses à partir de là.

Il nous faudra éventuellement des certificats indiquant qui est une personne rétablie, qui est vaccinée…

…Parce que vous ne voulez pas que les gens se déplacent dans le monde où il y aura des pays qui n’auront pas la situation sous contrôle, malheureusement.


Vous ne voulez pas empêcher complètement les gens d’aller là-bas, de revenir et de se déplacer.


Il y aura donc à terme cette preuve d’immunité numérique qui contribuera à faciliter la réouverture du monde ».

[Dans l’après-midi du 31 mars, la dernière phrase de cette citation a été supprimée de la vidéo officielle de TED de l’interview. Heureusement, les enregistrements de l’interview complète sont archivés ailleurs].

Dans le cadre de la simulation de pandémie de coronavirus d’octobre 2019
, « Event 201 », coparrainée par la Fondation Bill & Melinda Gates, le Forum économique mondial et une division de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, un sondage faisant partie de la simulation a révélé que 65 % des Américains seraient impatients de prendre un vaccin pour le COVID-19, « même s’il est expérimental ».

Ce sera extrêmement lucratif.

Les vaccins sont une très grosse affaire
: cet article de CNBC du 23 février, par exemple, décrit le marché des vaccins comme étant six fois plus important qu’il y a 20 ans, avec plus de 35 milliards de dollars par an aujourd’hui, et offrant un rendement de 44 dollars pour chaque dollar investi dans les 94 pays les plus pauvres du monde.

En particulier, la Fondation Bill & Melinda Gates – qui dispose d’une dotation de 52 milliards de dollars – a donné plus de 2,4 milliards de dollars à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2000, selon un article de Politico datant de 2017. (Alors que dans le même temps, les pays ont réduit leurs contributions à l’organisme mondial, en particulier après la dépression de 2008-2009, et représentent désormais moins d’un quart du budget de l’OMS). L’OMS coordonne actuellement environ 50 groupes dans le monde entier qui travaillent sur des vaccins candidats contre la COVID-19.

L’article de Politico cite un représentant d’une ONG basée à Genève qui affirme que M. Gates est « traité comme un chef d’État, non seulement à l’OMS, mais aussi au G20 », et que M. Gates est l’une des personnes les plus influentes en matière de santé mondiale.

Pendant ce temps, les responsables du monde entier font leur part pour s’assurer que chacun prenne ses distances sociales, s’isole et/ou reste enfermé.

Par exemple, voici le médecin hygiéniste de Toronto, la Dre Eileen DE Villa, lors de sa conférence de presse du 30 mars avec le maire de Toronto, John Tory :

« Nous nous trouvons au milieu d’une pandémie mondiale. Nous devons nous attendre à ce que d’autres personnes tombent malades – et pour certaines, malheureusement, meurent. »

C’est pourquoi il est si important de rester chez soi pour réduire la propagation du virus. Et de protéger les travailleurs de première ligne, les travailleurs de la santé et nos travailleurs essentiels, afin qu’ils puissent continuer à nous protéger. Les gens ne devraient pas avoir à mourir, les gens ne devraient pas risquer de mourir en s’occupant de nous parce que d’autres ne pratiqueront pas la distanciation sociale ou physique« .

Pourtant, regardez à quel point le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, est proche de Haley Chazan, directrice principale des relations avec les médias, pour Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé de l’Ontario.
C’était le vendredi 27 mars, juste avant le début de la conférence de presse quotidienne du Dr Williams et du médecin hygiéniste adjoint de l’Ontario, la Dre Barbara Yaffe :

News au 28 juillet 2020 Bill-gates-2

Ils étaient assis à deux sièges, ou juste à quelques mètres l’un de l’autre. Peu de temps après, Chazan s’est levée et s’est tenue encore plus près du Dr Williams pendant un petit moment :

News au 28 juillet 2020 Bill-gates-3

Le Dr Williams et Chazan ne vivent pas ensemble. Au contraire, le Dr Williams sait très probablement – tout comme Gates –
qu’il n’y a guère de raison de s’inquiéter d’être en contact étroit avec d’autres personnes, à moins que vous ou elles ne soyez vulnérables au développement d’une maladie grave due au COVID-19. Il sait aussi certainement que si vous contractez le COVID-19 et que vous êtes par ailleurs en bonne santé, vous aurez très probablement peu de symptômes, voire aucun, et vous vous rétablirez rapidement. Et que cette exposition est en fait bénéfique car, dans le processus, vous développerez des anticorps contre le virus et vous aurez une immunité naturelle et durable contre celui-ci.

Pourtant, lors de la conférence de presse du 27 mars, comme toutes les autres auxquelles il a participé pendant la crise du COVID-19, le Dr Williams a fait un exposé au public sur le maintien de la distance sociale
. Il a dit aux gens de ne pas sortir le week-end prochain pour profiter du beau temps, car sinon, ils risqueraient de passer devant quelqu’un et de ne pas être à deux mètres l’un de l’autre.

Le Dr Williams fait partie du large groupe de puissants fonctionnaires qui ont fait s’effondrer l’économie mondiale en forçant des dizaines de millions de petites et moyennes entreprises à fermer leurs portes au nom de la nécessité d’une distanciation sociale et d’un verrouillage forcés et sévères.

Ils ont brisé la société, suspendu la plupart des libertés civiles et interdit la plupart des activités et des relations qui permettaient aux gens de rester en bonne santé mentale et physique
. Dans le même temps, les fonctionnaires ont donné la priorité aux soins des patients atteints de COVID-19 sur tout le reste et, par conséquent, ont gravement limité l’accès de milliards de personnes à des services de santé vitaux, allant de l’acquisition de médicaments et de transfusions sanguines à des transplantations d’organes et à des opérations chirurgicales contre le cancer.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 16:24

- 3 -

La prochaine fois qu’on vous traite
de « complotiste » ou « platiste »
à propos d’un vaccin « précipité » contre le coronavirus,
montrez-leur ceci

Nous avons indiqué précédemment qu’un certain nombre d’universités américaines imposeront des tests obligatoires de dépistage du COVID-19 à tous les étudiants souhaitant retourner sur le campus au cours du semestre d’automne – certaines ont récemment annoncé que ce sera à raison de deux prélèvements nasaux par semaine – ce qui est une politique, sans doute inconfortable pour ceux qui doivent subir ces prélèvements « de routine », apparaissant également chez les entreprises pour le personnel sur place.

Et dans de nombreuses régions du pays, les villes et les comtés ont actuellement des lois sur les masques qui les imposent dans tous les espaces publics. Étant donné qu’au cours des derniers mois, la course au développement et à l’accélération d’un vaccin contre le coronavirus s’est engagée, la prochaine étape logique sera que les étudiants et les employés fournissent la preuve qu’ils ont reçu le vaccin avant de retourner au travail ou à l’école. Naturellement, l’idée d’accélérer ce processus, même dans un contexte politique très chargé, inquiète les gens. Et elles devraient l’être, si la dernière apparition de Bill Gates sur CBS est un indicateur de l’état des choses.

Le journaliste britannique Neil Clark a eu cette réaction lors de l’interview de Bill Gates d’il y a quelques jours : Si quelqu’un essaie de vous mettre des bâtons dans les roues en vous traitant de « complotiste », de « théoricien du complot avec des chapeaux en alu » ou de « platiste » pour avoir des inquiétudes parfaitement légitimes et sensées concernant un vaccin contre le « coronavirus » et ses effets secondaires, envoyez-lui simplement ceci : https://twitter.com/LegendaryEnergy/status/1287509508206391296

Même le correspondant des grands médias qui a donné l’interview a semblé momentanément exaspéré et incrédule que Bill Gates ait ignoré des rapports crédibles sur les effets secondaires, estimant qu’en fin de compte, ce n’était pas grave. Lorsque le présentateur l’a de nouveau pressé sur la sécurité du vaccin, sa réponse a semblé être simplement : « Faites-nous confiance ». On lui a posé la question :

Les effets secondaires du vaccin Moderna semblent inquiéter… nous avons cherché. Après la deuxième dose, au moins 80 % des participants ont ressenti un effet secondaire systémique, allant de frissons graves à des fièvres. Ces vaccins sont-ils donc sûrs ?

« La FDA, n’étant pas sous pression, va examiner cela de près », a déclaré M. Gates, en abordant la question des effets secondaires possibles. « La FDA est la référence en matière de réglementation, et ses orientations actuelles sur ce point – si elle s’en tient à cela – sont très appropriées ».

M. Gates a même reconnu franchement la probabilité d’effets secondaires du vaccin, qui, selon lui, « s’améliorerait » avec le temps. Cela vous semble-t-il réconfortant ? Ajoutez à cela que, dans le cadre de son explication, il soutient que pour qu’un vaccin soit efficace, il devrait être administré à la population à grande échelle, et dans le monde entier :

« Si ce que vous essayez de faire, c’est de bloquer toute propagation, alors vous devez obtenir une couverture de 70 à 80 % au niveau mondial. Ce sont donc des chiffres incroyablement élevés« , a-t-il déclaré.

M. Gates, qui met en garde contre la menace d’une pandémie mondiale depuis 2015, a admis qu' »il y aura beaucoup d’incertitudes » sur l’efficacité de tout vaccin, mais a souligné qu’il s’agit d’une solution « qui s’améliorera avec le temps ».

Ainsi, les gouvernements, surtout en Occident, et les institutions privées seront sous pression pour le rendre obligatoire en vertu de la loi.

Le moment le plus alarmant de l’entretien avec CBS est peut-être celui où M. Gates a carrément admis que les essais actuels des vaccins « à haut dosage » les plus prometteurs entraînent des effets secondaires :

« Certains de ces effets ne sont pas dramatiques, ils sont juste super douloureux, mais oui… », a déclaré M. Gates.

Entre-temps, CNN a rapporté lundi matin que le premier essai clinique de phase 3 d’un vaccin contre le coronavirus développé aux États-Unis a commencé. « Le vaccin expérimental a été développé par la société de biotechnologie Moderna et l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui fait partie des Instituts nationaux de la santé. L’essai doit être mené sur près de 100 sites de recherche américains, selon Moderna. Le premier patient a été dosé sur un site à Savannah, en Géorgie », a écrit CNN.

News au 28 juillet 2020 Consp3

« L’essai devrait recruter environ 30 000 volontaires adultes et évaluer la sécurité du vaccin Moderna/NIH et s’il peut prévenir le Covid-19 symptomatique après deux doses, entre autres résultats », poursuit le rapport.

La ruée vers le lancement rapide d’un vaccin a fait la une des journaux depuis le mois de mars, et continuera, étant donné qu’actuellement les États-Unis sont en tête du monde pour les cas confirmés de coronavirus avec 4,2 millions de cas, dont plus de 146 935 sont morts du COVID-19.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 17:02

- 4 -

[Les trois scénarios évoqués dans cet article sont fondés (sauf le second qui n'est qu'une diversion). Mais le vrai est indiqué par mon titre. En fait, c'est l'aboutissement de tout ce qui est dit ci-dessous.]

C’est plus gros que le COVID

mais peu de gens y prêtent attention

La plupart des gens se rendent compte que 2020 nous a imposé deux tendances qui changeront la donne et qui changeront le monde pour les années à venir.

La première est celle du Covid.

En moins de six mois, ce virus a créé une hystérie mondiale extrême et une dévastation économique.

D’innombrables entreprises ont fait faillite ou sont au bord du gouffre. Des dizaines de millions d’emplois ont été perdus.

La dette publique a explosé dans le monde entier. Et leurs abus de pouvoir ont été étonnants… souvent incompréhensibles.

Les politiciens et les responsables de la santé publique ont suspendu nombre de nos libertés les plus fondamentales, menacé de venir chez nous et de nous enlever les membres de notre famille, et même de nous bannir de nos propres propriétés privées.

Nous avons également assisté à un effondrement des conventions sociales fondamentales.

La famille et les amis ont cessé de se réunir en personne par crainte que quelqu’un ne soit porteur. Les mariages et les enterrements sont virtuels. Et une simple poignée de main est pratiquement considérée comme un acte de terrorisme biologique.

Et, tout comme le 11 septembre il y a près de deux décennies, de nombreux aspects du Covid ne reviendront jamais à la « normale ».

Et puis il y a le mouvement pour la justice sociale… qui s’est déchaîné sur la scène mondiale il y a deux mois avec le désir d’apporter des changements culturels importants.

Au fond, le mouvement est vertueux. Après tout, il est censé être axé sur la liberté.

Mais il est rapidement devenu source de division, de menace et de violence inutile.

Tout est offensant. La dissidence intellectuelle doit être immédiatement et implacablement écrasée. Les gens perdent leur emploi, reçoivent des menaces de mort ou sont censurés, simplement parce qu’ils ont exprimé des opinions tout à fait valables (et même favorables).

Et certaines des plus grandes entreprises du monde se sont toutes soumises à la masse sur Twitter, comme les collaborateurs nazis en France qui ont commencé à faire des pas de l’oie avec la Wehrmacht au moment où Hitler a pris Paris.

L’histoire est en train d’être réécrite. Le vocabulaire est remplacé. Et tout discours civil entraîne la persécution.

Tout comme les effets persistants du Covid, cette tourmente sociale nous accompagnera également pendant des années. Ne vous faites pas d’illusions en croyant que c’est un feu de paille qui se terminera dans quelques semaines.

Mais ce que je voulais vous dire aujourd’hui, c’est qu’une TROISIÈME grande tendance se dessine en ce moment
. Et elle pourrait s’avérer encore plus importante que celle du Covid, plus importante que le mouvement pour la justice sociale.

Ce n’est pas une tendance qui suscite la même émotion. Vous ne verrez donc pas trop de gens marcher dans les rues ou se recroqueviller de peur dans leurs maisons. Il n’y a pas d’hystérie.

Cette troisième grande tendance est rationnelle
. Et c’est pourquoi elle a été largement ignorée. Mais son impact pourrait être bien plus important et plus durable.

News au 28 juillet 2020 Plus-gros-que-covid

Je parle du conflit avec la Chine.

Au cours des derniers mois, nous avons assisté à un léger différend commercial entre les États-Unis et la Chine, qui a dégénéré en un conflit diplomatique majeur, et maintenant, en une véritable guerre froide.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo n’a laissé aucun doute à ce sujet lorsqu’il a essentiellement déclaré la guerre froide contre le parti communiste chinois dans un discours prononcé à la fin de la semaine dernière :

« Si nous fléchissons le genou maintenant, les enfants de nos enfants pourraient être à la merci du parti communiste chinois, dont les actions sont le principal défi aujourd’hui dans le monde libre.

Le secrétaire général Xi n’est pas destiné à tyranniser à jamais à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine, à moins que nous ne le permettions.


Richard Nixon avait raison lorsqu’il a écrit en 1967 que « le monde ne peut être sûr tant que la Chine ne change pas » et que « c’est maintenant à nous de tenir compte de ses paroles ».


Aujourd’hui, le danger est clair. Et aujourd’hui, le réveil est en train de se produire.


Aujourd’hui, le monde libre doit réagir. Nous ne pouvons jamais revenir en arrière. »

Il est assez incroyable de voir comment la Chine a déjà réussi à faire plier la plupart des gens à sa volonté.

Les exemples sont nombreux ; les grandes compagnies aériennes américaines comme Delta et American ont supprimé les références à « Taïwan » sur leurs sites web pour ne pas offenser le parti communiste chinois.

Hollywood
, bien qu’il ne cesse de mettre en avant sa politique de justice sociale éveillée, refuse de critiquer la Chine à la moindre occasion, simplement pour pouvoir engranger davantage de recettes au box-office.

Et l’Association nationale de basket-ball a écrasé un cadre pour avoir soutenu par tweet les manifestants de Hong Kong l’année dernière.

Même la plus grande et la plus franche star de la ligue, Lebron James, a humblement déclaré aux journalistes que la Chine avait « un problème compliqué avec des couches raciales, socio-économiques et géopolitiques » et qu’il ne voyait « guère d’avantages à s’élever contre le parti communiste chinois ».

Comparer les propriétaires d’équipes sportives à des « propriétaires d’esclaves » est tout à fait correct. Mais ne dites rien de mal sur la Chine !

Outre le discours de Pompeo, le conflit entre les États-Unis et la Chine s’est aggravé la semaine dernière lorsque le gouvernement américain a ordonné aux Chinois de fermer leur consulat à Houston, au Texas.

Le gouvernement chinois a riposté en fermant un consulat américain en Chine.

Cette mesure fait suite à des mois de sanctions, de saisies d’actifs, de tarifs douaniers, d’arrestations, d’expulsion de journalistes étrangers et de nombreuses tensions liées au Coronavirus.

Je sais qu’il y a beaucoup de craintes qu’une véritable guerre de tirs n’éclate entre les États-Unis et la Chine. Et c’est une possibilité.

Je suis probablement partial en tant que diplômé de West Point, mais je suis convaincu que le corps des Marines et les Army Rangers américains sont les forces de combat les plus compétentes au monde.

Mais la réalité est que la Chine a une plus grande armée. Elle est mieux équipée avec des technologies plus récentes et plus performantes. Ses chars sont supérieurs, et elle en possède davantage.

La Chine a également investi massivement dans sa marine et son armée de l’air ; elle possède déjà plus de navires que la marine américaine, et elle a également mis en service un avion de combat de cinquième génération, le J-20, pour concurrencer les F-22 et F-35 de l’armée américaine.

Mais ce n’est qu’une guerre conventionnelle. La prochaine guerre sera très peu conventionnelle… et les Chinois dominent dans la « guerre de destruction des systèmes ».

Ils pourraient démanteler le réseau électrique américain, pirater de multiples réseaux de défense et de renseignement, et perturber à distance des éléments clés du commandement et du contrôle américains, avant qu’un seul coup de feu ne soit tiré.

Ce n’est pas mon évaluation ; le Pentagone a été le théâtre d’un conflit entre les États-Unis et la Chine pendant des années. Et selon les mots d’un chercheur qui a participé à ces scénarios, les États-Unis « se font botter le cul ».

Heureusement, une guerre de tirs est peu probable
. Pourquoi la Chine voudrait-elle envahir les États-Unis et s’occuper de 400 millions d’armes à feu aux mains de la population civile ?

Pourquoi les États-Unis voudraient-ils envahir la Chine et s’occuper d’une autre guerre au Vietnam ?

La guerre ne profite à aucune des deux nations, et sur cette base, elle est possible… mais peu probable.

Ce qui est probable, c’est une remise à zéro totale du système financier mondial.

Le système financier actuel de « Bretton Woods », dans lequel l’économie américaine et le dollar américain sont au centre de l’économie mondiale, est vieux de plusieurs décennies.

Les États-Unis ont tiré de ce système une richesse et une prospérité extraordinaires pendant des années.

Bretton Woods est la raison pour laquelle la dette nationale américaine peut atteindre près de 27 000 milliards de dollars (plus de 100 % du PIB) sans que le dollar ne s’effondre en valeur.

C’est la raison pour laquelle la Réserve fédérale peut faire apparaître des billions de dollars à partir de rien et maintenir les taux d’intérêt à 0% pendant des années, tout en étant prise au sérieux.

Perdre cet avantage serait rien de moins que catastrophique pour l’économie américaine.

Et la poursuite du conflit avec la Chine est la seule chose qui est pratiquement garantie pour que cela se produise.

C’est pourquoi cette tendance – le conflit avec la Chine – pourrait être la plus grande chose qui se produise en ce moment.

Ce n’est pas aussi effrayant que le Covid, ce n’est pas aussi émotionnel que la justice socialemais les effets pourraient être dévastateurs de façon permanente.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 17:27

- 5 -

Une GUERRE AGRICOLE ?
Des gens reçoivent de mystérieux colis
contenant des graines non sollicitées
en provenance de Chine

Alors que vous pensiez que les tensions entre les États-Unis et la Chine ne pouvaient pas devenir plus intenses au beau milieu de la pandémie mondiale actuelle, les Américains de tout le pays commencent à signaler qu’ils reçoivent à leur porte des colis non sollicités de différents types de semences qu’ils n’ont pas commandés – et dont ils ne savent rien. L’adresse de retour indiquée sur les colis est toujours celle de la Chine.

Le 24 juillet 2020, le Département de l’agriculture de l’État de Washington a publié un article sur ce phénomène sur sa page Facebook, indiquant que les semences sont expédiées dans des emballages qui identifient leur contenu comme étant des joyaux.

Des avertissements similaires ont été émis en Virginie, dans l’Utah, au Kansas, en Arizona et en Louisiane.

News au 28 juillet 2020 Graine-agricole-1

« Les semences non sollicitées pourraient être envahissantes, introduire des maladies dans les plantes locales ou être nuisibles au bétail »
, indique le message.

Des utilisateurs de Facebook ont ajouté des photos dans la section « commentaires » de l’article en partageant des photos de semences qu’ils ont reçues de Chine. « Ce n’est pas une farce. J’en ai reçues l’autre jour !! » a commenté un utilisateur, déclarant que l’emballage identifiait le contenu comme une « boucle d’oreille en forme de rose ».

« On dirait qu’il y en a partout dans le pays »
, a déclaré un résident de l’Indiana qui a également reçu des graines par courrier non sollicité.

Selon le Daily Mail
, au moins 40 résidents de l’Utah auraient reçu les paquets non sollicités par la poste. Le Département de l’agriculture du Kansas et le Département de l’agriculture de l’Arizona ont également abordé le phénomène, tout comme le Département de l’agriculture et des forêts de la Louisiane, qui a déclaré :

« Pour l’instant, nous ne savons pas quels types de semences se trouvent dans le paquet. Par prudence, nous demandons à toute personne qui reçoit un colis qui n’a pas été commandé par le destinataire, de bien vouloir appeler le LDAF immédiatement. Nous devons identifier les semences afin de nous assurer qu’elles ne présentent pas de risque pour l’industrie agricole de la Louisiane ou pour l’environnement ».

News au 28 juillet 2020 Graine-agricole-2

Des rapports similaires ont été publiés par le Département de l’agriculture et des services aux consommateurs de Virginie. « Les graines n’ont pas encore été identifiées, mais les autorités spéculent sur le fait qu’il s’agit peut-être d’une espèce de plante envahissante et conseillent aux habitants de ne pas les planter », a rapporté Fox News.

« Prendre des mesures pour empêcher leur introduction est la méthode la plus efficace pour réduire à la fois le risque d’infestations d’espèces envahissantes et le coût pour contrôler et atténuer ces infestations », a écrit le VDACS dans un communiqué de presse.

News au 28 juillet 2020 Graine-agricole-3

Twitter est également truffé de messages indiquant que des personnes ont reçu ces graines :

News au 28 juillet 2020 Graine-agricole-4

Le Département de l’agriculture de l’État de Washington a conseillé les gens sur sa page Facebook :

1) NE LES PLANTEZ PAS et si elles sont dans un emballage hermétique (comme sur la photo ci-dessous), n’ouvrez pas l’emballage hermétique.

2) Il s’agit d’une contrebande agricole. Signalez-le à l’USDA et conservez les semences et les emballages jusqu’à ce que l’USDA vous donne des instructions sur ce qu’il faut faire avec les emballages et les semences. Elles peuvent être nécessaires comme preuves.

News au 28 juillet 2020 Graine-agricole-5

Toute personne ayant reçu des semences par la poste peut les signaler au Département américain de l’agriculture en visitant leur site web ici. Le site dit :

Si des personnes ont connaissance d’un éventuel trafic de fruits, légumes ou produits carnés exotiques interdits à destination ou en provenance des États-Unis, elles peuvent aider l’APHIS en contactant le numéro confidentiel de la ligne d’assistance anti-contrebande au 800-877-3835 ou en envoyant un courriel à SITC.Mail@aphis.usda.gov.

L’USDA fera tout son possible pour protéger la confidentialité de toute source d’information au cours d’une enquête, dans la mesure où la loi le permet.

Nous ne pouvons pas nous empêcher de nous poser la question, étant donné que l’agriculture est une pierre angulaire si importante des négociations commerciales avec la Chine, si cela ne pourrait pas être plus qu’une « contrebande agricole », mais peut-être une sorte de guerre agricole.

Cette histoire se développe et nous continuerons à la mettre à jour si de nouvelles informations sont disponibles.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 21:58

- 6 -

[Voici deux articles d'aujourd'hui très révélateurs. Dans le premier, Hitler-Gates balise et fait ouin-ouin à cause de ceux qui font voir ses cornes de diable ; mais il indique bien sa volonté de tout verrouiller, ce que nous voyons dans le deuxième article où toute la bande des gafas-collabos applique ses directives en lui léchant le fond de ses savates. En attendant, ce mec devrait être arrêté et mis en tôle jusqu'à la fin de ses jours car il est complètement corrompu, détraqué, dangereux à l'ordre public, bref, tout ce que vous voulez mais on n'en dira jamais assez. Mais je le répète comme je l'ai dit ailleurs, Gates n'est pas l'Antéchrist mais un de ses bras, car le dit Antéchrist est bien caché au Vatican pour le moment. Il interviendra à son heure, et alors Gates ira mordre la poussière...]

« Les mensonges se répandent plus vite que la vérité
sur les médias sociaux » –
Bill Gates condamne les théories du complot
sur le vaccin contre le Covid-19

News au 28 juillet 2020 Gates-vaccin

Bill Gates a insisté la semaine dernière sur le fait que les « théories du complot » impliquant la Fondation Gates et le prétendu programme caché du fondateur de Microsoft visant à utiliser des vaccins comme couverture pour son infâme projet de micro-puces étaient totalement absurdes. Apparemment, Gates n’a pas compris que c’est exactement le genre de déni qu’un vilain milliardaire pourrait donner.


Que vous preniez ou non au sérieux les « théories du complot » de Bill Gates, le fondateur de Microsoft les considère clairement comme suffisamment ennuyeuses pour se sentir obligé de s’attaquer à nouveau à cette tendance lors d’une apparition mardi matin sur CNBC.

En réponse à une question de l’interviewer Andrew Ross Sorkin sur le rôle des médias sociaux dans la diffusion des théories du complot, M. Gates a nié mercredi les théories du complot qui accusent le philanthrope et magnat de la technologie de vouloir utiliser des vaccins contre les coronavirus pour implanter des dispositifs de suivi chez les gens, et a également déclaré qu’il espérait que la compréhension de la « vérité » par le public s’améliorerait à mesure que le monde se rapprocherait d’un vaccin.

« Des choses très incorrectes qui sont très stimulantes… peuvent se répandre beaucoup plus vite que la vérité sur les médias sociaux, et nous avons toujours vu qu’avec les vaccins… ces médias sociaux peuvent rendre cela encore pire… ces sociétés de médias sociaux peuvent voir ce qui est dit sur leur plateforme et retirer de la plateforme les choses qui sont absolument fausses« .

« Comment diviser cela, et tracer cette ligne… ce sont des questions complexes. Il y a eu une diffusion de beaucoup de choses… et comment trouver un équilibre ?« 

Gates adopterait-il une ligne plus dure, a demandé le Sork, citant l’engagement de Mark Zuckerberg à être « partout » sur ce type de désinformation.

M. Gates a répondu que Facebook ne peut pas intervenir sur Whatsapp puisque les communications entre les utilisateurs sont cryptées. « Est-ce approprié ? » M. Gates a déclaré, exprimant un certain scepticisme quant au risque d’encourager les activités criminelles, bien qu’il ait dit qu’il doutait que cela se produise lors de l’audition de demain.

Interrogé sur l’offensive antitrust visant la Silicon Valley, M. Gates a donné une réponse toute faite qui équivaut à une approbation en douceur du statu quo en ce qui concerne les « Big Tech ».

« Je pense que les gens sous-estiment le fait que les forces concurrentielles naturelles entrent dans cet espace… comme les téléphones portables qui sont entrés et qui étaient très concurrentiels… même sans une réglementation massive, il y aura beaucoup d’innovation« , a déclaré M. Gates.

Est-ce vraiment une surprise ? Après tout, M. Gates et sa femme ont peut-être donné près de 2 milliards de dollars à la cause de la recherche sur les vaccins au cours des derniers mois. M. Gates insiste sur le fait que tout ce qu’il veut, c’est aider à vaincre le coronavirus, et c’est peut-être vrai. Mais les personnes intelligentes et compétentes peuvent toujours être victimes de leurs propres préjugés. Et il reste à voir si un vaccin permettra finalement de mettre fin à la pandémie mondiale.

En février, la Fondation Bill et Melinda Gates a déclaré qu’elle faisait don de 100 millions de dollars à la recherche d’un vaccin et aux efforts de traitement du coronavirus. Ce don a été annoncé dans le cadre de la demande de l’OMS de 675 millions de dollars de contributions pour lutter contre la propagation du virus. En juin, la fondation s’est engagée à verser 1,6 milliard de dollars supplémentaires à l’alliance Gavi pour les vaccins, une organisation qui se concentre sur les efforts de vaccination des enfants dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Mais quoi que M. Gates ait espéré accomplir avec ces réponses, ajouter sa voix au refrain grandissant des personnes appelant à une censure accrue sur les médias sociaux ne va certainement pas aider à dissuader ses détracteurs.

Au contraire, cela ne fera que susciter des controverses inutiles comme celle-ci :

News au 28 juillet 2020 Gates-vaccin-2
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mar 28 Juil - 22:10

- 7 -

Twitter a verrouillé le compte de Trump Jr
pour la publication de la conférence de presse
de médecins pro-hydroxychloroquine

Twitter a verrouillé le compte de Donald Trump Jr. pendant environ 12 heures, après que le fils du président ait publié une vidéo virale de médecins vantant les mérites de l’hydroxychloroquine pour traiter le COVID-19.

News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-1

La conférence de presse, qui a reçu plus de 14 millions de visites avant d’être mise sur la liste noire et effacée par Facebook, Twitter et YouTube, a été donnée par des membres de America’s Frontline Doctors – un groupe de défense récemment formé qui affirme que « la vie des Américains a été victime d’une campagne massive de désinformation » contre l’hydroxychloroquine (HCQ) – un médicament antipaludéen vieux de plusieurs décennies utilisé par l’Inde et plusieurs autres pays dans le cadre de leur traitement de première ligne du nouveau coronavirus, mais dont l’efficacité a été mitigée par des études.

La liste noire a commencé sur Facebook suite à une plainte du chroniqueur du New York Times, Kevin Roose.

News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-2

Après quoi un porte-parole de Facebook a déclaré qu’elle avait été retirée pour « partage de fausses informations sur les remèdes et les traitements pour le COVID-19 ».

News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-3
News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-4

Les réactions à la décision de la Silicon Valley d’annuler la conférence de presse, ainsi que la suspension temporaire de Trump Jr. ont suscité la colère des partisans et des défenseurs de la liberté d’expression.

News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-5
News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-6
News au 28 juillet 2020 Trump-jr-twitter-7
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Gilbert Chevalier le Mer 29 Juil - 7:54

- 8 -


TRANSCRIPT AND SOURCES : www.corbettreport.com/siliconvalley/

Once a sleepy farming region, Silicon Valley is now the hub of a global industry that is transforming the economy, shaping our political discourse, and changing the very nature of our society. So what happened? How did this remarkable change take place? Why is this area the epicenter of this transformation? Discover the dark secrets behind the real history of Silicon Valley and the Big Tech giants in this important edition of The Corbett Report.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8315
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 28 juillet 2020 Empty Re: News au 28 juillet 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum