Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
-150€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
349.99 € 499.99 €
Voir le deal

News au 6 août 2020

Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 15:42

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 15:46

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 15:53

- 1 -

Votre téléphone vous espionne :
Les entreprises génèrent des « scores de surveillance » secrets
basés sur vos données

Rien de ce que vous faites sur votre téléphone n’est privé. De nos jours, la plupart d’entre nous sommes devenus extrêmement dépendants de nos téléphones, et la plupart des Américains ne réalisent même pas que ces petits appareils extrêmement sophistiqués recueillent des montagnes d’informations sur chacun d’entre nous.

Votre téléphone sait à quoi vous ressemblez, il connaît le son de votre voix, il sait où vous êtes allé, il sait où vous avez fait vos achats, il connaît vos recherches sur Internet et il sait ce que vous aimez faire pendant votre temps libre.
En fait, votre téléphone sait littéralement des milliers de choses sur vous, et toutes ces informations sont achetées et vendues chaque jour sans que vous le sachiez.

Et comme vous le verrez ci-dessous, il existe de nombreuses entreprises qui utilisent les informations collectées à partir de nos téléphones pour créer des « scores de surveillance » secrets qui sont utilisés à toute une série de fins alarmantes.

News au 6 août 2020 Big-brother

Il est vraiment important de comprendre que votre téléphone est un outil de surveillance
. La raison pour laquelle les publicités sur votre téléphone semblent si parfaitement adaptées à votre cas est due à toutes les informations que votre téléphone a recueillies sur vous auparavant.

Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes sont étonnées de voir apparaître une publicité pour un sujet dont elles viennent de parler avec un ami, mais cela n’arrive pas par hasard. Ce qui suit est tiré de Fox News

Peut-être avez-vous parlé à un ami de vacances sur une île, lorsque soudain des offres pour les Maldives ou Hawaï apparaissent sur votre flux Facebook. Ou vous parlez à votre collègue de rénovation de jardin lorsque des publicités pour des tondeuses à gazon jonchent votre Twitter, ou peut-être parliez-vous des raisons pour lesquelles vous avez arrêté de boire et qu’un article sponsorisé au hasard sur la tendance croissante de la « sobriété volontaire » est soudain sous vos yeux.

Les experts de l’industrie insistent sur le fait que nos téléphones ne nous « espionnent » pas activement, mais ils admettent que nos téléphones nous « espionnent » en fait d’autres manières…

« Il est facile d’avoir l’impression que notre téléphone nous espionne. Il nous espionne en fait, mais il n’écoute pas », a déclaré Alex Hamerstone, responsable de la pratique « Gouvernement, risques et conformité » de la société de sécurité informatique TrustedSec, à Fox News par e-mail. « La raison pour laquelle nous voyons apparaître des publicités qui semblent être en corrélation avec ce dont nous venons de parler est que les sociétés de technologie et de marketing recueillent de grandes quantités de données personnelles et comportementales sur nous, mais ce n’est pas de l’espionnage – c’est de la navigation sur le web, des achats, des publications sur les médias sociaux et d’autres choses que les gens font en ligne ».

La plupart des Américains en sont venus à accepter les publicités ciblées comme faisant partie de la vie, mais ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c’est que les informations que nos téléphones recueillent sont utilisées à des fins bien plus intrusives.
Des « scores de surveillance » sont créés, et ces « scores de surveillance » semblent assez similaires aux « scores de crédit social » que la Chine compile depuis 2014.

En Chine, si vous faites de bonnes choses, comme payer vos impôts ou emmener un parent chez le médecin, votre score de crédit social augmentera.

Mais il y a aussi beaucoup de choses qui font baisser votre crédit social

Elle vise à punir les transgressions qui peuvent inclure l’adhésion ou le soutien au Falun Gong ou au bouddhisme tibétain, le non-paiement de dettes, les jeux vidéo excessifs, la critique du gouvernement, les retards de paiement, le fait de ne pas balayer le trottoir devant son magasin ou sa maison, le fait de fumer ou de jouer de la musique forte dans les trains, la traversée des passages piétons et d’autres actions jugées illégales ou inacceptables par le gouvernement chinois.

Et si votre score de crédit social devient trop basse, les conséquences peuvent être assez dramatiques

Les sanctions peuvent être sévères, notamment l’interdiction de quitter le pays, d’utiliser les transports publics, de s’enregistrer dans les hôtels, d’embaucher pour des emplois à haute visibilité ou d’accepter des enfants dans des écoles privées. Elles peuvent également se traduire par un ralentissement des connexions internet et une stigmatisation sociale sous la forme d’une inscription sur une liste noire publique.

Ici, aux États-Unis, les entreprises privées font quelque chose de très similaire
. Les informations recueillies à partir de nos téléphones sont utilisées pour créer des « scores de surveillance » secrets, et la vente de ces scores est devenue une très grosse affaire. Voici ce que dit le Houston Chronicle

Opérant dans l’ombre des marchés en ligne, des sociétés technologiques spécialisées dont vous n’avez probablement jamais entendu parler exploitent de vastes quantités de nos données personnelles pour générer des « scores de surveillance » secrets – des photos numériques de millions d’Américains – qui sont censés prédire notre comportement futur. Ces entreprises vendent leurs services de notation aux grandes entreprises de l’économie américaine.

Et tout comme le système chinois, les scores élevés s’accompagnent de récompenses et les scores faibles de punitions.

Par exemple, vos scores peuvent déterminer si quelqu’un vous louera ou non une propriété, si vous serez embauché pour un travail ou non, et même combien de temps vous devrez attendre pour le service clientèle

CoreLogic et TransUnion affirment que les notes qu’ils colportent aux propriétaires peuvent prédire si un locataire potentiel paiera le loyer à temps, pourra « absorber les augmentations de loyer » ou rompra un bail. Les grands employeurs utilisent HireVue, une entreprise qui génère un score d' »employabilité » sur les candidats en analysant « des dizaines de milliers de facteurs », notamment les expressions du visage et les intonations de la voix d’une personne. D’autres employeurs utilisent le score de Cornerstone, qui tient compte de l’endroit où vit un candidat et du navigateur web qu’il utilise pour juger de ses chances de réussite.
Les détaillants de marque achètent des « scores de risque » de Retail Equation pour aider à juger si les consommateurs commettent une fraude lorsqu’ils retournent des marchandises pour se faire rembourser. Les acteurs de l’économie du gigantisme font appel à des entreprises extérieures telles que Sift pour évaluer la « fiabilité globale » des consommateurs. Les clients de la téléphonie mobile dont on prévoit qu’ils seront moins rentables sont parfois obligés de supporter des délais d’attente plus longs pour le service à la clientèle.

Pour moi, tout cela est extrêmement effrayant.

En fin de compte, on peut en arriver à un point où l’on est fondamentalement un paria de la société si l’on n’est pas prêt à se conformer à un ensemble particulier de normes, de valeurs et de comportements politiquement corrects.

Vous ne serez peut-être pas jeté en prison dès que vous aurez fait quelque chose d' »inacceptable », mais votre téléphone vous surveillera à chaque étape.

Chaque erreur que vous commettez sera notée par votre téléphone, et ces informations seront stockées et utilisées contre vous pour le reste de votre vie.

Je sais que tout cela semble très étrange, mais nous vivons sans aucun doute une époque très étrange.

Mon conseil serait de n’utiliser votre téléphone que lorsque c’est nécessaire, mais bien sûr, la grande majorité de la population n’écoutera jamais ce conseil.

La plupart d’entre nous sont devenus très dépendants de ces merveilleux petits appareils, et ce faisant, nous aidons l’élite à construire un système de surveillance et de contrôle qui ne ressemble à rien de ce qui a été vu dans toute l’histoire de l’humanité.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 16:03

- 2 -

Twitter rejoint Facebook
et supprime le message de la campagne
de « mésinformation » sur le Covid-19 de la campagne Trump

News au 6 août 2020 Twitter-trump

Mise à jour :
Quelques heures après que Facebook a neutralisé un clip du président Trump disant à « Fox & Friends » que les enfants sont « presque immunisés » contre le COVID-19, Twitter a suivi le mouvement – en verrouillant le compte de la campagne de Trump et en supprimant le tweet offensant, selon le Washington Post (qui a rapporté par erreur que Twitter avait banni le compte personnel de Trump).

News au 6 août 2020 Twitter-trump-1

La porte-parole de Twitter, Liz Kelley, a déclaré au Washington Post que le tweet « est en violation des règles de Twitter sur la désinformation relative au COVID-19″. Le propriétaire du compte sera tenu de supprimer le tweet avant de pouvoir tweeter à nouveau ».

Le tweet semble avoir été supprimé de la chronologie de @teamtrump. Il n’est pas clair si le compte peut à nouveau publier.

News au 6 août 2020 Twitter-trump-2

* * *

Juste au moment où Mark Zuckerberg semblait vraiment vouloir faire des percées avec Trump et son entourage en résistant à un boycott publicitaire des entreprises au motif qu’il s’agissait d’une tentative malavisée de pousser les voix plus conservatrices hors de la plateforme de médias sociaux la plus populaire au monde, Facebook a retiré mercredi un message de la page du président pour avoir diffusé des informations prétendument « fausses et trompeuses » sur le coronavirus.
Le message qui a été retiré contenait un extrait d’une interview matinale de Fox & Friends avec Trump, datant de mercredi dernier, dans laquelle le président affirmait que les jeunes enfants étaient « presque immunisés » contre le virus.

« Cette vidéo contient de fausses affirmations selon lesquelles un groupe de personnes est immunisé contre le COVID-19, ce qui est une violation de notre politique concernant la désinformation nuisible sur le COVID », a déclaré un porte-parole de Facebook.

Twitter a lancé la tendance à marquer, modifier ou supprimer les messages de Trump sur le média social, en alléguant des mensonges et des inexactitudes qui ont toujours existé dans la communication politique, mais qui sont maintenant, pour une raison quelconque, considérés comme « nuisibles » ou autrement erronés.

Les partisans qui seraient « nuisibles » sont les mêmes qui ont reproché au NYT d’avoir « mis en danger la vie de journalistes noirs » en publiant un éditorial écrit par un sénateur américain en exercice.

M. Trump a réagi à la pratique de Twitter consistant à étiqueter ses tweets par un décret menaçant de supprimer un bouclier de responsabilité des plateformes de médias sociaux qui interfèrent avec le contenu des utilisateurs.

C’est la première fois que Facebook a retiré tout contenu publié par le compte officiel ou de campagne du président pour avoir prétendument violé les politiques du réseau social.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 16:10

- 3 -

Le « Comité de vérification des faits » de Facebook
reçoit beaucoup de « J’aime » de Soros

News au 6 août 2020 Facebook-soros-1

En annonçant la formation d’un conseil de surveillance indépendant ayant le pouvoir d’autoriser ou de retirer du contenu de Facebook et Instagram, les quatre coprésidents du conseil ont souligné la diversité de l’organisme.

« Les membres du conseil sont issus de différents milieux professionnels, culturels et religieux et ont des points de vue politiques variés », ont-ils écrit dans un article du New York Times le 6 mai. « Certains d’entre nous ont critiqué publiquement Facebook, d’autres non. »
Des articles d’actualité contemporains ont renforcé ce message, signalant que les membres du conseil d’administration, très divers sur le plan idéologique et géographique, recoupent le spectre idéologique.

Un examen plus approfondi révèle cependant que 18 de ses 20 membres ont collaboré ou sont liés à des groupes ayant reçu des fonds de l’Open Society Foundations de George Soros – qui est l’une des organisations progressistes les mieux financées et les plus influentes du pays.

La portée de l’Open Society est si vaste que le simple fait de recevoir un soutien de l’institution n’est pas un indicateur de tendances politiques – un membre a reçu le soutien de Soros et de la Fondation Charles Koch. Mais le fait que 90 % des membres du conseil d’administration aient des liens avec ce groupe progressiste soulève des questions dans un environnement où les conservateurs se plaignent de la partialité des Big Tech et de la censure sur internet.

Voici la liste des membres du conseil de surveillance :

  • Afia Asantewaa Asare-Kyei : Responsable de programme à la Open Society Foundations de Soros en Afrique de l’Ouest.

  • Evelyn Aswad (Université de l’Oklahoma) : Professeure de droit américain. Bénéficiaire d’une subvention de la Fondation Knight, qui s’est associée aux Open Society Foundations de Soros. Selon Mme Aswad, les entreprises devraient aligner leurs « codes de parole sur le droit international des droits de l’homme » et se laisser guider par « le droit international sur la liberté d’expression ».

  • Endy Bayuni : rédacteur en chef du Jakarta Post. Au conseil d’administration de l’Institut pour l’analyse politique des conflits à Jakarta, dirigé par un « président praticien invité de George Soros » qui a travaillé auparavant dans un groupe fondé par Soros.

  • Catalina Botero-Marino (co-présidente) : Doyenne d’une école de droit colombienne qui a reçu 1,3 million de dollars sur deux ans de la part des Open Society Foundations. Elle fait partie d’un groupe d’experts du Dialogue interaméricain, financé en partie par les Open Society Foundations de Soros. Il est également expert pour le projet mondial de liberté d’expression de l’université de Columbia, financé en partie par les Open Society Foundations. A été membre du conseil d’administration d’Article 19, qui a reçu 1,7 million de dollars des Open Society Foundations en deux ans.

  • Katherine Chen : Professeur universitaire, journaliste. Retrouve souvent des documents critiquant Donald Trump et soutenant Barack Obama.

  • Nighat Dad : Fondateur et directeur exécutif de la Digital Rights Foundation, qui reçoit de l’argent des Fondations Open Society de Soros, et est un projet de Artists at Risk Connection, un projet de Pen America, qui est sponsorisé en partie par les Fondations Open Society de Soros. A siégé au conseil d’administration du Dangerous Speech Project, financé par Soros. Conseiller du conseil en technologie et droits de l’homme d’Amnesty International, financé en partie par les Open Society Foundations de Soros.

  • Jamal Greene (co-président) : Professeur à la faculté de droit de l’université de Columbia. (La famille Soros et les Fondations sont des bailleurs de fonds et des partenaires bien connus de Columbia). A récemment été l’assistant de la sénatrice californienne Kamala Harris, qui compte Soros parmi ses donateurs. Son compte Twitter montre qu’il a pris fermement parti contre le président Trump.

News au 6 août 2020 Facebook-soros-2
L’Anti Trump Jamal Greene,
et l’ex Première ministre danoise et socialiste, Helle Thorning-Schmidt

  • Pamela Karlan : Professeur de droit à l’université de Stanford. Membre de l’American Constitution Society, fondée et financée par Soros, qui adopte une vision « progressiste » de la Constitution des États-Unis. A soutenu la mise en accusation de Trump et a contribué aux candidats démocrates, dont Hillary Clinton et Elizabeth Warren.

  • Tawakkol Karman : Son organisation, « Femmes journalistes sans chaînes », reçoit des fonds des Open Society Foundations de Soros. Elle siège au conseil consultatif de Transparency International, qui reçoit également des fonds du groupe de Soros.

  • Maina Kiai : Directrice de l’initiative Alliances et partenariats de Human Rights Watch, qui a reçu 100 millions de dollars des Open Society Foundations. Elle a été la fondatrice de la Commission des droits de l’homme du Kenya, qui a reçu 615 000 dollars de Soros sur deux ans.

  • Sudhir Krishnaswamy : Vice-chancelier de la faculté de droit. Co-fondatrice du Centre de recherche sur le droit et les politiques, organisation à but non lucratif et progressiste, qui reçoit des fonds importants du Centre pour les droits reproductifs, financé par Soros, et du groupe de défense des droits des lesbiennes Astrea ; rédactrice en chef de l’International Journal of Communications Law & Policy (IJCLP), qui a reçu des subventions des Open Society Foundations. Il est également lié au Comité sur la pensée globale de l’Université de Columbia, soutenu par Soros.

  • Ronaldo Lemos : Professeur de droit brésilien. Co-fondateur de l’Institut pour la technologie et la société, soutenu par Soros. Il siège au conseil d’administration de la Fondation Mozilla, financée par l’Open Society. A été membre du conseil d’administration de l’organisation Access Now, financée par Soros.

  • Michael McConnell (co-président) : Professeur de droit à l’université de Stanford. Responsable du Centre de droit constitutionnel, financé par les fondations Soros Open Society – American Constitution Society.

  • Julie Owono (Université de Stanford, Université de Harvard) : Responsable d’Internet Sans Frontières, membre de l’Initiative de réseau mondial financée par Soros.

  • Emi Palmor : Ancien chef du ministère israélien de la justice.

  • Alan Rusbridger : Ancien rédacteur en chef du Guardian. Membre du Comité pour la protection des journalistes, financé par l’Open Society Foundation.

  • Andas Sajo : Professeur. L’un des fondateurs de l’Université d’Europe centrale de Soros. Ancien membre du conseil d’administration de l’Open Society Justice Initiative de Soros à New York. Ancien juge de la Cour européenne des droits de l’homme, critiqué pour ses prétendus conflits d’intérêts et ses liens avec Soros. (Une enquête a révélé que presque tous les juges de la cour ont reçu des fonds des Open Society Foundations de Soros).

  • John Samples : Fondateur du Center for Representative Government du Libertarian Cato Institute, fondé par l’ancien membre du Congrès Lee Hamilton (D) qui était à la tête du Woodrow Wilson Center, qui est financé en partie par les Open Society Foundations de Soros. Cato s’oppose aux positions de Trump sur l’immigration clandestine et est d’accord avec Soros, qui a contribué à Cato par le biais des Open Society Foundations. Cato est également financée par Google, la Fondation Ford et les intérêts libertaires de Koch, qui sont également favorables à une plus grande ouverture des frontières.

  • Nicolas Suzor : Professeur de droit à l’Université de technologie du Queensland, qui a collaboré et cofinancé des projets avec les Open Society Foundations de Soros.

  • Helle Thorning-Schmidt (co-présidente) : Ancienne première ministre socialiste du Danemark qui prône une démocratie « repensée« . Membre du Conseil européen des relations extérieures, financé par les Open Society Foundations. Membre du conseil d’administration de l’International Crisis Group, financé par l’Open Society Foundation, où siègent George et Alexander Soros. Membre du conseil consultatif de l’Atlantic Council financé par les Open Society Foundations-. Siège également au conseil consultatif international de l’Atlantic Council, qui a reçu environ 325 000 dollars du Center for Global Development, financé par les Open Society Foundation.

  • Facebook n’a pas répondu à une demande d’interview du PDG Mark Zuckerberg ou d’un représentant envoyée par courriel.

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 16:16

- 4 -

Un robot utilise la reconnaissance faciale
pour demander aux gens de porter un masque

Le respect du port du masque devient de plus en plus effrayant.

News au 6 août 2020 Masque-robot

Un robot normalement utilisé pour fournir un service à la clientèle a maintenant une nouvelle mission : scanner votre visage avec une technologie intelligente pour vérifier si vous portez un masque et vous demander de le mettre.

Les masques étant désormais obligatoires dans de nombreux pays à l’intérieur des supermarchés, des bâtiments publics et des systèmes de transport, SoftBank Robotics Europe a reprogrammé son androïde « mignon » Pepper pour contribuer à l’application des nouvelles règles.

Une démonstration en vidéo montre le robot en train de scanner le visage des gens et de dire aux personnes ne portant pas de masque d’en mettre un, tout en remerciant tous ceux qui en portent déjà un.

« Pepper peut scanner le visage de cinq personnes à la fois à l’aide d’une IA de reconnaissance d’images et d’un détecteur simple », a rapporté Engadget.

https://youtu.be/4Ll40uxssBs

« Sur la tablette de Pepper, un cercle vert apparaîtra autour de l’image de toute personne portant un masque, et un cercle rouge autour de l’image de toute personne sans masque. Pepper peut remercier les gens de porter un masque ou rappeler à quelqu’un de se couvrir le visage ».

L’entreprise affirme qu’aucune donnée personnelle n’est utilisée ou stockée, bien que la technologie de reconnaissance faciale soit largement utilisée par les entreprises et les gouvernements dans des États dictatoriaux comme la Chine pour faire respecter la loi et punir les dissidents en matière de crédit social.

L’efficacité des masques continue de faire l’objet de vifs débats, les experts néerlandais et suédois affirmant qu’ils sont inutiles, tandis que d’autres soutiennent qu’ils peuvent même contribuer à la propagation de la maladie car les porteurs les touchent souvent et sont plus susceptibles d’ignorer la distanciation sociale.

Dans un contexte plus large, le masque est devenu un symbole de conformité tout en permettant à beaucoup de personnes de signaler la vertu et d’exprimer un vitriol indigné et parfois violent envers les anti-masques.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 16:30

- 5 -

Le père Bernardo Cervellera, journaliste et missionnaire à l’Institut pontifical pour les missions étrangères (PIME) et actuel directeur de l’agence de presse AsiaNews a lu le livre « Cina Covid 19. La Chimera che ha cambiato il mondo » (cf. Covid-19, la chimère venue de Chine), qui sort aujourd’hui en Italie. Glaçant.

News au 6 août 2020 Livre-tritto

Le Covid-19 a été créé dans le laboratoire de Wuhan.
Il est maintenant entre les mains de l’armée chinoise

News au 6 août 2020 Wuhan-1024x682
L’institut de virologie de Wuhan

Le Covid-19, qui dissémine victimes et contamination partout dans le monde, n’est pas un virus naturel, mais a été créé par un laboratoire de Wuhan et précisément dans le laboratoire de biosécurité 4. Non seulement des scientifiques chinois, mais aussi des scientifiques français et américains ont contribué à la construction de cette « chimère » – comme on appelle la création d’un organisme en laboratoire -.

News au 6 août 2020 Dr-tritto
Le Prof. Tritto

Il y a quelques mois encore, cette thèse était qualifiée de « complotiste » et était critiquée avec mépris par ceux qui défendaient l' »innocence » de la Chine ; elle était jugée absurde par plusieurs universitaires qui défendaient l' »innocence » de la Chine. Cette thèse est présentée dès aujourd’hui avec une documentation complète, des dates, des faits, des noms par un scientifique de renommée internationale, le professeur Joseph Tritto.

Le professeur Tritto, 68 ans, est l’auteur du livre publié aujourd’hui par l’éditeur Cantagalli : « Cina Covid 19. La Chimera che ha cambiato il mondo« . Dans les 272 pages du livre, qu’on peut lire avec passion, commeun thriller, le professeur Tritto explique avec précision et fermeté scientifique les origines du virus, en partant de la tentative chinoise d’étudier les vaccins contre le SARS ; en insérant dans les organismes des génomes prélevés sur le VIH (ce qui les rend plus agressifs); en ajoutant des éléments de coronavirus découverts chez les chauves-souris « en fer à cheval », selon une méthode appelée “reverse genetics system 2”.

News au 6 août 2020 Labo-p4-1024x576
Le labo de Wuhan

La première responsable de ces expériences de génie génétique est la professeur Shi Zheng Li, directrice du laboratoire de Wuhan. Mais ce centre a bénéficié de l’aide du gouvernement français et de l’Institut Pasteur, dont les Chinois ont appris l’utilisation des génomes du VIH. Il y a aussi l’aide de certains scientifiques américains, dont le professeur Ralph S. Baric, de l’université de Caroline du Nord, et des fonds de l’aide au développement américaine (Usaid). Les scientifiques américains s’intéressaient aux études sur les coronavirus, mais jusqu’en 2017, elles étaient interdites dans leur pays en raison de leur dangerosité.

News au 6 août 2020 Shi_Zhengli
Le professeur Shi Zheng Li

Le professeur Tritto a un CV des plus respectable : il est docteur spécialisé en urologie, andrologie, microchirurgie de l’infertilité, professeur de microtechnologie et de nanotechnologie (Royaume-Uni et Inde). Professeur invité et directeur de la nano-médecine, à l’université Amity de New Delhi (Inde). Et c’est précisément à ce titre qu’il peut creuser le sens des recherches faites à Wuhan. Selon le professeur Tritto, ces recherches sont nées pour combattre les maladies, mais peu à peu elles se sont transformées en études de bio-ingénierie pour construire des armes biologiques mortelles.

Ce n’est pas une coïncidence si, au cours des cinq dernières années, le laboratoire de Wuhan a reçu les fonds les plus importants pour la recherche virologique en Chine, devenant ainsi un laboratoire de recherche très avancé, que l’Académie des sciences et le gouvernement chinois lui-même ont placé sous leur contrôle direct.

News au 6 août 2020 Chen_Wei
Le général Chen Wei dirige l’Institut de Virologie de Wuhan

Selon le professeur Tritto, le professeur Shi Zheng-Li « n’avait probablement aucun intérêt à travailler à des fins militaires ou autres, sauf si elle y était contrainte. Personne ne doute de sa bonne foi ». Mais le fait est qu’après l’énorme publicité sur le laboratoire, à cause de la pandémie, aujourd’hui, c’est le Général de Division de l’Armée Populaire de Chine Chen Wei qui a été nommé à la tête de l’Institut de Virologie de Wuhan; elle a été rejointe par une équipe où se distingue le nom de Zhong Nanshang, un célèbre pneumologue avec une longue expérience dans les maladies pulmonaires infectieuses. Le général Chen Wei est également un expert en armes biochimiques et en bioterrorisme.

L’Institut de virologie de Wuhan a donc pratiquement été placé sous le contrôle des forces armées. On n’a aucune nouvelle de la professeur Shi Zheng-Li. Elle semble avoir disparu.

Dans ce livre, les scientifiques font piètre figure: poussés par le désir de connaissance, ils deviennent alors avides de pouvoir, de carriérisme, et d’argent. Une partie du livre est consacrée à la question de la recherche sur les vaccins, où chaque institut et laboratoire est en concurrence avec l’autre, non par amour de la médecine et pour sauver les millions de patients atteints de coronavirus, mais seulement pour être le premier à vendre les vaccins au monde entier.

En cela, la Chine est maître : selon le professeur Tritto, Pékin n’a pas mis à disposition la structure génétique originelle du coronavirus (virus mère), mais n’a publié que des données partielles. Et pourquoi? Parce que seule la structure originelle du virus permet de produire un vaccin véritablement universel, efficace en tout point du globe. Avec le temps, en effet, les virus mutent et un vaccin produit par un virus muté n’est efficace que pendant une certaine période et dans une certaine zone.

Bref: au lieu de l’amour pour la science, il n’y a que le commerce borné.

Mais nous ne devons pas oublier – et le professeur Tritto non plus – les nombreux héros de cette pandémie. Outre les médecins et les infirmières qui ont donné leur vie pour soigner les patients qui submergeaient les services d’urgence, on se souvient des premiers médecins qui ont signalé la présence d’une épidémie à Wuhan, puis qui ont été condamnés au silence par la police et menacés de licenciement. Nous parlons du professeur Ai Fen, la première à parler en novembre d’une « étrange grippe », réduite au silence par les autorités hospitalières elles-mêmes ; du professeur Li Wenliang, un ophtalmologiste, qui a également été réduit au silence et qui est ensuite mort du Covid-19, infecté par un de ses patients. De la professeur Ai Fen, on n’a plus de nouvelles non plus, elle semble introuvable.

Le livre du professeur Tritto passe également au crible l’Organisation mondiale de la santé, qui est devenue – selon beaucoup – « une marionnette » aux mains des dirigeants de Pékin, ayant couvert ses silences sur l’épidémie.

Mais le livre ne se contente pas de revenir sur le passé : le professeur Tritto préconise des règles pour la recherche sur les chimères, sur le fonctionnement des laboratoires de sécurité P4, sur les relations entre laboratoires militaires et civils, obligeant la Chine et d’autres pays à signer la Convention sur les armes biologiques et toxiques.

[Ce bouquin apparemment ne cite pas la transfuge Li-Meng Yan ; je dois signaler qu'elle s'est abouchée avec un personnage peu recommandable à double-visage, Steve Bannon, qui risque de la faire couler. S'il y en a qui peuvent lui transmettre ce message, qu'il le fasse ! Pour moi, cela est impossible, ne connaissant pas grand chose de tout cela, sauf que je sais que Steve Bannon a failli faire couler Burke. Quant à cette dame, je me mets à sa place : arriver dans un pays inconnu, elle fait confiance au premier venu, et comme la maçonnerie surveille... vous comprenez le reste.]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 18:42

- 6 -

Mgr Kleda dit avoir trouvé une potion miracle qui obtiendrait des résultats extraordinaires (en tout cas au moins autant que la poudre de perlimpinpin facturée à des sommes stratosphériques par le labo Gilead). L’auteur, sur le ton de la moquerie, défie rien de moins que… le Pape, qu’il accuse (comme le reste du monde, et l’OMS n’est pas épargnée) de snober les africains, malgré toutes les belles paroles sur la défense de la vie, l’inculturation, l’égale dignité de tous les hommes et (c’est moi qui l’ajoute) la condamnation du racisme. Quant au remède, issu de la sagesse ancestrale, eh bien, il ne prête pas à rire, et ça me paraît tout à fait envisageable.

C’est Marco Tosatti qui a découvert cette curiosité sur un site africain, il le propose en italien, et je m’apprêtais à le traduire en français, le trouvant agréablement hors des clous. Mais le site, intitulé « Le Bled parle« , est bilingue français/anglais. Il serait évidemment intéressant de le situer par rapport au politiquement correct et (plus important ici) au religieusement correct.

A noter que la population camerounaise (28 millions d’habitants) se partage essentiellement entre chrétiens (65%, dont 38% de catholiques et 26,3% de protestants) et musulmans (26%)


News au 6 août 2020 Kleda-Covid-19

Le silence du Vatican
sur la solution miracle de son prélat interroge


L’Archevêque de Douala vient d’annoncer publiquement, en ce début de mois d’août 2020, qu’il a vaincu le coronavirus grâce à sa solution naturelle. Il affirme que sa potion a guéri complètement plus de 6000 malades de covid-19, souvent à un stade avancé, et il n’a enregistré aucun décès dans les hôpitaux catholiques qui administrent son traitement. Au moment où le coronavirus continue de faire des ravages à travers le monde, une telle annonce devait normalement faire l’effet d’une bombe atomique, tellement l’humanité est ébranlée et désemparée par cette pandémie depuis le début de l’année 2020. Mais, bizarrement, il n’en est rien.

On peut comprendre le mutisme du ministère camerounais de la santé après cette déclaration de Mgr Kleda, en raison de la prudence qu’un pays à la souveraineté discutable comme le Cameroun est obligée d’observer pour ne pas s’attirer les foudres de la « généreuse » Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui n’accorde généralement aucun crédit à la médecine traditionnelle africaine. Mais on est en droit de s’étonner que la puissante Église Catholique semble snober une découverte salvatrice réalisée par un de ses prélats. Si le petit Cameroun ne peut pas faire le poids face aux puissantes firmes pharmaceutiques qui assujettiraient l’OMS pour contrôler le secteur du médicament dans le monde, tel n’est pas, à priori, le cas de l’immense Église Catholique.

Nous n’avons pas eu d’informations sur une mission dépêchée par le St Siège auprès de Mgr Kléda, ou sur une invitation au Vatican de l’Archevêque de Douala, pour étudier la possibilité que l’Église Catholique fasse sienne sa découverte, finance son exploitation à très grande échelle, et sauve ainsi des vies à travers le monde. Et personne ne peut croire que l’instance faîtière de l’Église Catholique n’est pas au courant qu’un de ses prélats africains a trouvé une solution pour guérir sans coup férir la covid-19. Si le Pape ne croit pas en la solution Kléda contre le coronavirus, c’est qu’il a des doutes sur sa probité, et il doit donc agir pour qu’un charlatan en soutane ne continue pas à s’amuser avec les vies des populations en général, et celles des ouailles catholiques en particulier.

Autrement, n’est-on pas là en situation de non-assistance à des milliers de personnes en danger à travers le monde ? A moins que la potion de Mgr Kléda n’agisse efficacement sur les patients de covid-19 qu’à l’intérieur du périmètre Cameroun, comment comprendre que l’Église, si attachée à la préservation de la vie, ne fasse pas bénéficier à la terre entière des bienfaits de la découverte d’un de ses prélats ? L’Église qui prône l’inculturation peut-elle se laisser soupçonner de partager le préjugé défavorable d’une Afrique incapable de découvertes scientifiques décisives pour l’humanité ?

Par quelque bout qu’on aborde la question, le St Siège ne peut pas garder le silence après la proclamation de sa victoire sur la covid-19 faite par l’Archevêque métropolitain de Douala. Il y va, nous semble-t-il, de la crédibilité de l’Église Catholique dont un prélat à ce niveau de responsabilité ne saurait se fendre en fanfaronnades publiques insensées sur un sujet aussi sinistre que le coronavirus.

Sa Sainteté Le Pape François doit prendre position : Mgr Kléda est-il un charlatan embusqué dans l’Église, ou un thérapeute qui a découvert le traitement adéquat contre la covid-19 et qui mériterait le Prix Nobel de la médecine ?

[L'Antéchrist-Bergoglio ne veut pas des traitements ; ce qu'il veut, et il l'a dit et redit, c'est le vaccin 060606 de Bill Gates. C'est clair ?]
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Gilbert Chevalier le Jeu 6 Aoû - 22:40

- 7 -

Quelle est l'arme nouvelle utilisée dans le Golfe et à Beyrouth ?

Une arme nouvelle a été utilisée début juillet contre 7 bateaux iraniens dans le Golfe persique [1], puis le 4 août au port de Beyrouth.

News au 6 août 2020 Arton210662_d7c01

Dans les huit cas, le nuage de fumée n'avait aucun rapport avec celui observé lors des explosions conventionnelles, mais formait un champignon comme lors des explosions atomiques.

À Beyrouth, l'explosion a fait trembler la terre à 200 kilomètres à la ronde, à une magnitude de 3,5 sur l'échelle de Richter, selon le centre allemand de géoscience (GFZ). C'est cette vibration et non pas le souffle de l'explosion qui a détruit de nombreux quartiers de la ville.

Elle a aussi provoqué une vague géante et a soulevé certaines voitures au port, et non pas poussé latéralement l'eau et les véhicules, mais comme si on avait appuyé sur la mer et sur le lieu immédiat du sinistre.

Ces attaques interviennent alors que le jugement du Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban devrait être rendu le 7 août [2]. Il devrait être reporté.

[1] Nous avions évoqué cette attaque dans « Le Liban face à ses responsabilités », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 21 juillet 2020.

[2] « Révélations sur l'assassinat de Rafiq Hariri », par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie), Réseau Voltaire, 29 novembre 2010.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8330
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 6 août 2020 Empty Re: News au 6 août 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum