Catholique-Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -50%
Montre Huawei Watch GT 2e (noire) à 69€
Voir le deal
69 €

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Mar 10 Mar - 21:09

DIXIÈME JOUR

 SAINT JOSEPH BIENHEUREUX,
QUOIQUE SUR LA TERRE
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 J-sus-marie-josep...-ma-vie--559361f
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — Saint Joseph fut bienheureux en quelque manière sur la terre, puisqu'il eut le bonheur de vivre familièrement avec l'Homme-Dieu pendant trente ans ; c'est pourquoi on peut assurer qu'il a eu un avant-goût de cette gloire dont les Bienheureux jouissent là-haut dans le ciel.

2. — Il fut bienheureux, puisqu'il posséda les huit gages du bonheur éternel, dans les huit béatitudes qu'il apprit des exemples de Jésus-Christ, et qu'il pratiqua avec une si grande perfection. Qui fut plus pauvre d'esprit sur la terre que saint Joseph ? Qui eut un cœur plus pur ? Qui fut plus saint de corps et d'esprit ? Qui eut plus faim et soif de la justice et de la sainteté ? Qui fut plus accablé de peines, plus pacifique, plus doux et patient que le saint Patriarche ?

3. — Il fut bienheureux, parce qu'il goûta par avance le fruit des huit béatitudes ; il jouit de cette récompense dans la joie de l'espérance, comme gage de celle qui lui était préparée dans le royaume des Bienheureux.
PRIÈRE
 Jouissez, ô glorieux patriarche, de ce bonheur anticipé ; mais ayez pitié de moi, qui suis, dans ce lieu d'exil, environné de tant d'ennemis, qui me font la guerre la plus terrible et qui m'arrachent la palme glorieuse du triomphe. Soyez mon refuge, mon soutien et mon guide vers le port du salut éternel. Amen.
EXEMPLE
Saint Joseph apparut un jour à deux religieux de saint François, qui étaient en danger de faire naufrage dans la mer du Nord, et les préserva de ce péril, en les conduisant sains et saufs au rivage. Alors ces deux serviteurs de Dieu, pour rendre de vives actions de grâces à leur libérateur, lui demandèrent qui il était, et il répondit : « Je suis Joseph. » Ensuite il leur apprit qu'il ne pouvait y avoir de dévotion qui lui fût plus agréable que le souvenir continuel de ses sept douleurs et de ses sept allégresses, qui se manifesterait par la récitation de sept Pater, Ave et Gloria ; et il ajouta que tous ceux qui pratiqueraient cette dévotion obtiendraient d'une manière spéciale sa protection pendant la vie et à la mort.
HOMMAGE
  Mon Dieu, et mon Seigneur, je désire, avec le secours de votre sainte grâce, faire tous mes efforts pour pratiquer les saintes leçons, que vous m’avez données dans les huit béatitudes, afin d’obtenir la vie éternelle, en suivant l’exemple que m’en a donné votre père adoptif et mon avocat particulier, Saint Joseph.
ORAISON JACULATOIRE :

Jésus, Joseph et Marie,
 Dirigez mon âme en cette vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
        Soyez, dans ce jour, plein de vigilance sur vous-même, pour ne causer aucune peine à personne ; et, si l’on vous en fait, supportez-la avec patience pour l’amour de Saint Joseph.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Mer 10 Mar - 9:41, édité 2 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Mer 11 Mar - 21:16

ONZIÈME JOUR

 FOI DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 La-fuite-en-egypt...-un-ange-5720df8
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — La foi de saint Joseph fut parfaite : car il crut avec un entier assentiment les mystères impénétrables qui lui furent révélés à l'égard de Jésus et de son Épouse bien-aimée, et il resta inébranlable, malgré les contradictions les plus visibles qu'il rencontra dans la conduite de la Sainte Famille.

2. — Sa foi fut active, car il accomplit toujours avec fidélité et promptitude les ordres qu'il reçut du Ciel par le ministère des Anges, et il se soumit toujours sans hésiter à tout ce qui lui était manifesté.

3. — Enfin, sa foi fut vive et féconde en saintes actions : car le Saint, se fortifiant dans cette vertu par la présence continuelle de son Fils adoptif Jésus, dans lequel il contemplait son Dieu, auteur et consommateur de sa foi, son esprit s'élevait d'une manière admirable dans la connaissance et la foi des vérités les plus hautes.
PRIÈRE
 Le Seigneur a daigné aussi, ô glorieux Saint, m’accorder le don précieux de la Foi : mais à quoi sert-elle sans les œuvres ? Faites donc que toutes mes actions correspondent à ma foi. Amen.
EXEMPLE
La vénérable servante de Dieu Marie-Jeanne Orsolina était souvent tourmentée du démon, qui la maltraitait d'une manière terrible et digne de compassion. Elle eut recours avec une foi vive au glorieux patriarche saint Joseph, qui, non seulement la délivra des attaques du démon, mais lui donna même une si grande puissance, que, le malin esprit revenant quelque temps après pour la tourmenter, la pieuse dévote du Saint écrivit dans sa main le nom de saint Joseph ; et, dès que l'ennemi se montrait, elle levait sa main et la lui présentait. À cette vue, le démon prenait la fuite et la laissait tranquille, sous la protection de son puissant protecteur.
HOMMAGE
  Dans toutes mes tentations et pressantes nécessités, je veux recourir avec une foi vive au saint patriarche, afin qu’il soit mon aide, ma consolation et ma défense.
ORAISON JACULATOIRE :

Jésus, Joseph et Marie,
 Ravivez ma foi pendant cette vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Secourez l’âme du Purgatoire la plus dévote à Saint Joseph, par un De profundis, ou un Pater, Ave et Requiem.  
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 St-joseph-d-livra...rgatoire-5720de8

Prière à St Joseph pour les défunts :

https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Jeu 11 Mar - 18:00, édité 4 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Jeu 12 Mar - 20:57

DOUZIÈME JOUR

 ESPÉRANCE DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 La-fuite-en-gypte-55c4592
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — L'espérance fut comme l'ancre qui maintint inébranlable le saint Patriarche, parmi les tribulations et les peines qu'il éprouva pour diriger la Sainte Famille ; car il s'appuyait uniquement sur la toute-puissance, la bonté et le secours de Dieu.

2. — L'espérance lui fit connaître, dans les plus grandes nécessités, les soins les plus signalés de la divine Providence, et elle lui communiqua les plus vives lumières pour se diriger dans les entreprises difficiles, et toujours son espérance fut suivie du plus grand succès.

3. — Une des causes qui privent l'homme des faveurs particulières du Ciel est le manque de confiance en Dieu, qui, fidèle dans ses promesses, vient toujours au secours de ceux qui l'invoquent avec foi. Oh ! combien il importe donc à chacun de placer en Dieu toute sa confiance dans tous ses besoins, à l'exemple du saint Patriarche.
PRIÈRE
  Saint bien-aimé, éloignez de moi toute défiance et toute pusillanimité, et donnez-moi cette espérance sans bornes que vous avez toujours placée en Dieu. Amen.
EXEMPLE
Des personnes dignes de foi racontent qu'un jeune homme de mauvaise vie, se laissant aller au désespoir, se mit à appeler un jour les démons, afin qu'ils le jetassent dans un puits qui était dans la maison, et qu'ils emportassent son âme dans les feux éternels, et voilà que tout à coup il croit voir ces démons sous diverses figures, qui se préparaient à accomplir son désir. Aussitôt ce malheureux désespéré, saisi de confiance, invoque saint Joseph, et, à l'invocation de ce nom, tous ses ennemis prennent la fuite. Ce malheureux jeune homme rentra dès lors en lui-même, réforma sa vie, et, se souvenant de la grâce obtenue par son bienfaiteur, il fit faire un tableau votif qui se voit à Rome dans l'église de la Rotonde.
HOMMAGE
  Je ne cesserai jamais, pour obtenir les effets de la confiance chrétienne, de recourir dans toutes mes tribulations et périls au Père des miséricordes, pour en recevoir les secours opportuns, avec l’aide de la toute-puissante intercession de Saint Joseph.
ORAISON JACULATOIRE :

Ô douce espérance de cette vie,
Jésus, Joseph et Marie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Offrez toutes les actions que vous ferez dans ce jour à Saint Joseph, et faites-lui l’hommage de vous-même.    
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Ven 12 Mar - 14:15, édité 2 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Sam 14 Mar - 11:50

TREIZIÈME JOUR

 CHARITÉ DE SAINT JOSEPH

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Les_3_10
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — La charité du saint patriarche envers Dieu fut très ardente ; quoique vivant sur la terre, il égalait les ardeurs des Séraphins. Qui pourrait exprimer la grandeur de sa charité, puisqu'il possédait son fils, le Fils de Dieu, qui est la charité par essence ? Qui pourrait dire la tendresse et les sentiments d'amour dont son cœur brûlait pour lui !

2. — Sa charité fut active car, avec elle, il s'appliqua aux entreprises les plus pénibles pour le service de Dieu ; il supporta les fatigues et les travaux de toute espèce ; il exerça les plus belles vertus avec héroïsme et perfection.

3. — Enfin Joseph devint une victime de charité ; car, dans les ardeurs que lui communiquaient les entretiens de Jésus et de Marie, son cœur, enflammé et pénétré de la charité des Séraphins, devait naturellement se consumer.
PRIÈRE
  Oh ! combien mon cœur est froid et insensible à l’amour de Dieu ! Je m’adresse donc à vous, mon patron miséricordieux, afin que vous daigniez me communiquer une étincelle de cette charité ardente dont votre cœur était enflammé pour Jésus et Marie, afin qu’embrasé du saint amour, je ne sois jamais séparé d’eux dans l’éternité.
EXEMPLE
La bienheureuse Agathe de la Croix était remplie d'amour pour la Sainte Famille. Un jour, qu'elle se préparait à la confession sacramentelle, elle fut favorisée d'une apparition de la bienheureuse Vierge, qui tenait dans ses bras l'Enfant Jésus avec son chaste époux à son côté. Alors la servante de Dieu, éclairée par un rayon du vrai Soleil de justice, Jésus-Christ, Notre-Seigneur, qui était là présent, comprit qu'elle avait manqué à la vertu de charité, parce qu'elle avait traité avec trop de rigueur et repris avec trop le dureté son prochain ; c'est pourquoi, se repentant de la faute qu'elle avait commise, elle en demanda pardon avec humilité ; elle l'obtint, elle fut encore consolée par de douces paroles, et dès ce moment elle se sentit embrasée des feux d'une ardente charité pour Jésus, Marie et Joseph, et pour le prochain.
HOMMAGE
  Je reconnais bien que mon cœur est tout froid et sans vie pour la charité et l’amour envers mon Dieu et mon Seigneur. Je m’adresserai au Dieu de la charité et de l’amour, pour qu’il daigne répandre dans mon cœur au moins une étincelle du feu divin qu’il alluma dans celui du saint Patriarche, afin que je sois enflammé aussi du feu divin de l’amour pour Jésus, Marie et Joseph, et pour mon prochain.
ORAISON JACULATOIRE :

 Jésus, Joseph et Marie,
Enflammez-moi d’amour dans cette vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Assujétissez votre esprit et vos actions aux prescriptions de l’obéissance, pour plaire à Saint Joseph.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Sam 13 Mar - 10:08, édité 3 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Sam 14 Mar - 16:56

QUATORZIÈME JOUR

 HUMILITÉ DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 La-ste-famille-en-pri-re-5722968
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — Oh ! combien fut profonde l'humilité de Saint Joseph ! Il oublia la longue série des patriarches, des juges, des rois dont il tirait son origine, et il ne s'occupa que de la contemplation des divines grandeurs.

2. — Oh ! combien fut profonde l'humilité du saint patriarche : satisfait et content de sa condition obscure, il n'eût pas changé les instruments de son art avec le sceptre et la couronne ; mais, ce qui est encore plus admirable, il cachait avec soin ses saintes actions et ses grandes vertus, qui le rendaient si agréable aux yeux du Seigneur.

3. — Oh ! combien fut profonde l'humilité de saint Joseph ; en compagnie de Jésus et de sa très pure Épouse, dans l'exil, dans les persécutions, dans sa vie humble et cachée, il n'eut jamais part à la gloire extérieure qui parut dans le Sauveur, et il vécut toujours concentré dans son néant et dans la plus grande abjection.
PRIÈRE
  Je suis confondu à vos pieds, ô Saint si rempli d’humilité, de ce qu’étant si pauvre devant Dieu, je suis néanmoins si orgueilleux. Daignez, par votre intercession, m’obtenir l’esprit d’humilité.
EXEMPLE
Le bienheureux Alexis Falconieri se distingua dans la vertu d'humilité, qu'il appelait sa vertu bien-aimée, et il en donna une bien grande preuve, lorsque, se réputant un grand pécheur, il ne voulut jamais être ordonné prêtre, et se contenta de rester toujours simple clerc. Saint Joseph lui apparut au moment de sa mort, avec sa très pure Épouse qui tenait le divin Jésus dans ses bras, et, en compagnie de ces admirables personnes, il s'envola au ciel.
HOMMAGE
  Je veux désormais imiter de tout mon pouvoir mon saint protecteur Saint Joseph dans la belle vertu d’humilité, afin d’acquérir cette vertu et de la pratiquer dans toutes les occasions.
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
Que je sois humble toute ma vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Employez, dans ce jour, un peu de temps pour lire quelque livre qui parle de Saint Joseph, afin de vous exciter davantage à sa dévotion.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Dim 14 Mar - 9:20, édité 2 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Dim 15 Mar - 21:05

QUINZIÈME JOUR

OBÉISSANCE DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 L-ange-avertit-st...en-gypte-55c45a7
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — L'obéissance de saint Joseph fut prompte : car il n'hésita jamais dans l'exécution des commandements les plus pénibles que le Ciel lui envoya pour la conduite de la Sainte Famille.

2. — L'obéissance de saint Joseph fut entière : car il accomplit toutes les observances légales, auxquelles il n'était pas soumis, à la rigueur, puisqu'elles étaient figuratives du Rédempteur déjà venu.

3. — Cette obéissance si prompte, si entière et si parfaite, est la condamnation de la conduite de ces âmes qui résistent aux ordres de Dieu, et, sous de vains prétextes et de fausses excuses, veulent toujours faire leur volonté, au désavantage de leur vie spirituelle.
PRIÈRE
 J’implore humblement votre secours, ô mon bon protecteur Saint Joseph, afin que ma volonté soit toujours soumise à celle de Dieu et de celui qui le représente.
EXEMPLE
Deux novices de la Compagnie de Jésus allaient par obéissance en pèlerinage. Un jour, ils se trouvèrent au milieu d'une campagne nue, privés de toute nourriture ; épuisés de lassitude, ils prirent un peu de repos, pleins de confiance en Dieu, et disposés à tout souffrir pour son amour. Tout à coup ils virent s'avancer vers eux un homme et une femme qui portait dans ses bras un enfant très gracieux ; arrivés auprès d'eux, ils saluèrent avec bonté les deux novices, et leur présentèrent, avec affabilité, une nourriture exquise, qui leur rendit des forces dont ils avaient besoin. Qui pourrait exprimer les sentiments de reconnaissance et d'amour des jeunes voyageurs pour ces bienfaiteurs si charitables et si bons ? Ils désiraient vivement connaître quels étaient ces trois personnages ; mais ils le cachèrent ; et, se contentant de dire quelques consolantes paroles qui témoignèrent qu'ils protégeaient spécialement la Compagnie de Jésus, ils disparurent. Alors les deux novices reconnurent que leurs bienfaiteurs étaient Jésus, Marie et Joseph. Ainsi l'obéissance opère des miracles.
HOMMAGE
   Je veux aussi prendre la ferme résolution d’obéir toujours, sans raisonner, à mes supérieurs, dans tout ce qui n’est pas péché, par amour de Jésus, Marie et Joseph.
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
Que je sache obéir dans cette vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  À chaque heure de la journée, saluez Saint Joseph, par une oraison jaculatoire ou une dévote aspiration.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Lun 15 Mar - 9:43, édité 2 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Lun 16 Mar - 21:17

SEIZIÈME JOUR

VIRGINITÉ DE SAINT JOSEPH

Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — La pureté de saint Joseph fut si grande, qu'elle ne peut supporter aucune comparaison, excepté toujours la pureté ineffable et véritablement incomparable de l'Immaculée Mère de Dieu. Il fut, par cette vertu, un ange de la chair, et il suffit de considérer qu'il mérita seul l'honneur inappréciable d'être élu entre mille pour être l’Époux de celle qui est la Reine de toutes les vierges et la Mère de la pureté, à l'admiration des Anges et des hommes.

2. — Il garda cette délicate vertu, par la mortification de ses sens et par une grande vigilance sur ses propres inclinations, par une vie humble et cachée et par l'exercice de l'oraison et de l'union intime avec Dieu. Ce furent les moyens efficaces dont se prévalut le grand Patriarche, pour conserver sans tache sa virginité, et pour devenir plus agréable à celui qui se plaît à vivre parmi les lis.

3. — Si la chasteté éprouve quelque attaque et quelque obscurité, c'est ordinairement pour avoir négligé une vigilance nécessaire à notre nature. C'est une grande erreur de prétendre être chaste sans mortifier sa propre chair et en s'exposant à des occasions dangereuses.
PRIÈRE
   Ange de la terre, chaste Saint Joseph, vous qui avez contemplé dans son éclat cette vertu si belle dans les deux beaux lis du ciel, Jésus et Marie, et qui, dans leur société, vous êtes élevé à un degré si sublime et si parfait, daignez, je vous en supplie, m’obtenir aussi cette vertu qui vous est si agréable, afin que je mène une vie pure et sans tache. Protégez-moi, dans les terribles assauts de ma concupiscence rebelle, du bouclier de votre protection, afin que je remporte toujours la victoire.
EXEMPLE
On raconte, dans la Chronique des Carmes Réformés, qu'un jour, après une très violente tentation, il apparut à un religieux de cet ordre un personnage d'un aspect vénérable et plein de bonté, qui lui dit : « Père, pourquoi, dans la tentation et l'épreuve que vous avez éprouvée, n'avez-vous pas pensé à Saint Joseph ? Et pourquoi ne l'avez-vous pas appelé à votre secours afin qu'il vous protégeât et vint à votre aide ? » À ces paroles, il disparut.
HOMMAGE
   Dans tous les assauts des tentations contre l’angélique vertu, je recourrai toujours au chaste époux de l’Immaculée Mère de Dieu ; et, par son secours tout-puissant, je serai assuré d’obtenir le triomphe.
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
Que je sois pur toute ma vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Demandez, dans ce jour, la bénédiction de Saint Joseph, chaque fois que vous sortirez de la chambre et que vous y entrerez, en disant : « Jésus, Marie et Joseph, bénissez-moi ! » 
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.

PRIÈRE EFFICACE À SAINT JOSEPH,
POUR OBTENIR LA SAINTE VERTU DE PURETÉ
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 St-joseph-p-re-et...-vierges-557a652
(Indulgence de 100 jours, une fois le jour - Pie IX, 4 février 1877)

https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Mar 16 Mar - 9:56, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Mar 17 Mar - 21:15

DIX-SEPTIÈME JOUR

FORCE DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Joseph-et-marie-b-thl-em-5588733
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — Le grand patriarche Joseph montra une force invincible dans les entreprises et les travaux les plus difficiles, ainsi que dans le support des souffrances et des peines qu'il eut à soutenir par la disposition de la divine Providence, dans la conduite de la Sainte Famille.

2. — Oh ! combien ce que le Bon Dieu demande de moi est peu de chose et est facile ! Combien sont légères les peines de cette vie ! Et néanmoins, je suis si faible, si pusillanime, qu'à chaque petite contrariété qui m'arrive, je m'agite, je me trouble, et je rends les armes à mes ennemis, au détriment de mon âme et au danger de mon salut.

3. — On ne triomphe jamais, si on ne combat généreusement, à l'exemple de Saint Joseph ; car il est écrit : Nul ne sera couronné, s'il n'a légitimement combattu. Le royaume des cieux souffre violence et s'obtient que par ceux qui savent s'en faire.
PRIÈRE
    Rendez-moi, ô grand Saint, semblable à vous dans la vertu de la force, afin que, surmontant les difficultés et les obstacles qui se trouvent dans le chemin du salut, je puisse, avec la grâce de Dieu et votre intercession, obtenir la couronne éternelle. Amen.
EXEMPLE
Le Glorieux Saint Joseph apparut un jour à la sœur Anne Rodriguez, franciscaine, et lui offrit un plat avec divers mets, les uns très doux, les autres amers, en lui disant : « Choisissez maintenant ce qui vous plaît davantage. » Et, sans hésiter, elle choisit avec prudence ce qui était amer. Alors le saint Patriarche lui témoigna sa joie et approuva son choix, en ajoutant qu'elle porterait la Croix toute sa vie, mais qu'ainsi elle deviendrait la véritable épouse de Jésus-Christ.
HOMMAGE
    À la vue des souffrances de Jésus, des douleurs de Marie et de Saint Joseph, mon cœur est prêt à souffrir volontiers, avec patience et constance pour plaire à Dieu, avec joie et dans le désir de satisfaire pour mes péchés, toutes les peines et les souffrances que la divine Providence m’enverra.
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
Fortifiez-moi dans cette vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Priez aujourd’hui avec ferveur Saint Joseph, qu’il daigne vous assister à la vie et à la mort, avec Jésus et Marie.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Mer 17 Mar - 9:29, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Mer 18 Mar - 21:12

DIX-HUITIÈME JOUR

ESPRIT D’ORAISON DE SAINT JOSEPH

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 St_jos11
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — L'oraison que le fervent Patriarche adressait à Dieu, comme un encens odoriférant, était continuelle ; et jamais il n'entreprenait rien sans consulter Dieu, afin de faire en tout ce qui était selon sa Volonté, sa plus grande gloire et son bon plaisir.

2. — Son oraison fut très sublime ; car, par les divines communications qu'il recevait, son âme se perdait dans la contemplation de Dieu et de ses attributs ; et ceci ne provenait que de ce que son cœur était bien disposé et préparé par une foi vive, une profonde humilité et une pureté incomparable.

3. — L'esprit d'oraison est un don de Dieu, qui rend plus sûre la grande affaire de notre salut éternel, et nous conduit à la plus haute perfection. Lorsqu'une âme persévère avec humilité et docilité dans cet esprit d'oraison, les grâces, les secours opportuns et toutes les faveurs du Ciel lui sont accordés avec abondance.
PRIÈRE
    Ô Saint si miséricordieux ! soyez mon maître et mon guide dans l’oraison, et rendez-la toujours plus agréable à Dieu, par votre intercession et vos mérites. Ainsi soit-il.
EXEMPLE
Un Père de la Compagnie de Jésus se trouva un jour avec un jeune homme qui l'édifia par sa vertu ; car il reconnut que son âme était enrichie de grâces et de faveurs extraordinaires. Il fut bien plus ravi d'admiration, lorsque le jeune homme lui dit qu'il n'avait jamais eu d'autre métier que celui de saint Joseph, et que personne ne l'avait jamais dirigé dans les voies spirituelles. Mais son étonnement cessa, lorsque, sur sa demande s'il était dévot de saint Joseph, le jeune homme lui répondit : « Depuis six ans, je l'ai choisi pour mon patron, comme Dieu me l'inspira. » Et il se mit à dire des choses admirables de la sainteté du grand Patriarche.
HOMMAGE
    Afin d’apprendre la manière de faire oraison et de m’avancer dans la vie intérieure, je choisis pour mon guide et mon maître saint Joseph, suivant le conseil qu’en a donné la séraphique sainte Thérèse de Jésus.
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
À vous j’aurai recours pendant toute ma vie !
 
BOUQUET SPIRITUEL
  Supportez volontairement les peines et les contradictions qui vous arriveront dans ce jour, par amour pour Saint Joseph.
Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Jeu 18 Mar - 17:11, édité 2 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Gilbert Chevalier Jeu 19 Mar - 21:34

DIX-NEUVIÈME JOUR

RÉSIGNATION DE SAINT JOSEPH
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 St-joseph-triptyque--55e6511
Glorieux patriarche Saint Joseph, chaste époux de Marie, humblement prosterné devant vous, j'implore votre sainte protection pour pratiquer les vertus qui vous ont rendu si glorieux dans le ciel et si puissant sur la terre. Le saint Évangile vous appelle l'homme juste par excellence, parce que vous possédez toutes les vertus ; c'est pourquoi vous avez été choisi pour être le bienheureux gardien de Jésus et de Marie, soyez-le aussi, je vous en prie, de mon âme, à la vie et à la mort ; obtenez-moi la grâce de pratiquer avec ferveur ce saint exercice, que je fais en votre honneur et pour votre gloire, afin que je puisse acquérir, par ce moyen salutaire et efficace, les vertus qui vous ont rendu si agréable à Dieu et aux hommes. Ainsi soit-il.
1. — Personne certainement ne pourrait compter le nombre des actes sublimes de résignation que le saint Patriarche pratiqua dans les diverses circonstances de sa sainte vie ; car il fit des sacrifices continuels avec une grande magnanimité de cœur et un mérite incomparable.

2. — Le progrès de la vie spirituelle est placé dans la conformité sincère au bon plaisir de Dieu, dans les événements, soit heureux, soit malheureux, qui arrivent, sans avoir jamais d'autre volonté que celle de Dieu.

3. — Nous devons prendre modèle sur saint Joseph, pour exercer cette belle vertu de la résignation, dans toutes les occasions et toutes les peines, nous tenant toujours disposés et préparés à faire de nouveaux sacrifices, par amour pour celui qui s'humilia jusqu'au néant.
PRIÈRE
   Ô Saint si aimable, que ma volonté soit toujours unie, à l’imitation de la vôtre à celle de Dieu, et que je ne refuse jamais de souffrir mes peines dans la parfaite résignation à la divine Providence. Ainsi soit-il.
EXEMPLE
Une femme pieuse souffrait avec résignation les rudes traitements de son mari, qui vivait contre toutes les lois de l'honnêteté et de la morale. L'épouse fidèle essaya de tous les moyens pour ramener dans le bon chemin le malheureux mari ; mais tout fut inutile. Enfin elle eut recours au modèle des époux, qui la consola aussitôt et l'exauça ; car ce malheureux reçut de Dieu de si grandes grâces, qu'il détesta ses péchés, répara les scandales qu'il avait donnés, et s'appliqua à vivre chrétiennement et saintement, à la consolation de tout le monde et en particulier de sa pieuse épouse.
HOMMAGE
   À l’imitation des peines, des fatigues et des souffrances que Joseph embrassa volontairement et supporta avec patience, par amour de Jésus et de Marie, je veux aussi, à l’exemple du saint Patriarche, embrasser et souffrir avec patience et résignation toutes les tribulations et les épreuves de la vie, en répétant toujours avec une foi vive et un cœur résolu : « Ô mon Dieu, que votre sainte Volonté se fasse, et non la mienne, aujourd’hui et dans les siècles des siècles ! »
ORAISON JACULATOIRE :

  Jésus, Joseph et Marie,
Je me soumets à vous pour toute cette vie !
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 S-uniformer-la-di...r--coeur-5561782

BOUQUET SPIRITUEL
  Abstenez-vous, dans ce jour, de tous les plaisirs mondains et dangereux, pour être agréable à Saint Joseph, et renouvelez les promesses que vous avez faites à Dieu au saint Baptême.
Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Formule-montforta...-bapt-me-56e10fd
(Formule montfortaine du RENOUVELLEMENT des VŒUX du BAPTÊME ;

Trois Gloria Patri à la Très Sainte Trinité,
pour la remercier de la dignité et de la gloire
dont il lui a plu d'orner le grand patriarche Saint Joseph.

         Trois Ave Maria en l'honneur de la Sainte Vierge, sa très pure Épouse.
        
Un Pater, Ave et Gloria au Saint, pour obtenir sa protection pendant la vie et à la mort.


https://montfortajpm.blogspot.com/2018/03/le-mois-de-saint-Joseph-par-le-RP-Pedini.html


Dernière édition par Gilbert Chevalier le Ven 19 Mar - 9:48, édité 1 fois
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 8681
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 70
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com/t1-le-chapelet-quotidien-recit

Revenir en haut Aller en bas

Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854) - Page 2 Empty Re: Le MOIS de SAINT JOSEPH par le R.P. Pedini (1854)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum