-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

News au 16 février 2020

Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 9:33

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 9:40

Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 10:08

Les TRADIS sont FOUTUS

Il y a une chose qui interloque, et c'est l'indolence des tradis. Ils disent vouloir résister à l'Antéchrist (qu'ils ne reconnaissent pas comme tel d'ailleurs), et à chaque fois (sauf exceptions rares) ils tombent dans le panneau. Deux exemples :

1- Amoris Laetitia ! Au début de ce torchon, l'Antéchrist a soin de dire que ce n'est pas magistériel. La suite prouvera le contraire et les adultères peuvent communier sacrilègement. Les tradis rouspètent un peu et puis ils suivent le train. Après tout, tout cela se trouve dans les AAS et fait donc partie du magistère (avec la lettre privée de Bergoglio qui s'y trouve accrochée, lettre expliquant effectivement la seule interprétation valide qui est précisément le communoin pour tous).

2- Querida Amazonia. Un synode arrive avec l'Abomination de la Désolation dans le Lieu-Saint (Pachamama à Saint-Pierre), et avec son Document post synodal approuvant le mariage des prêtres. Les tradis rouscaillent un peu mais Bergoglio leur ferme la bouche avec sa Corrida ; pourtant celle-ci approuve officiellement le Document post synodal et demande qu'il soit mis en pratique. Les tradis n'y voient que du bleu et exultent, pensant que l'Antéchrist a reculé. Et que verront-ils dans quelques mois ? Que tous les diacres mariés d'Amazonie sont devenus prêtres !

Conclusion : Ne comptez pas sur les tradis car leur maison est construite sur le sable mouvant de la conciliaire.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 21:21


Le pape François travaille avec acharnement à sa réforme de l’Église : il fustige la Curie, proclame la mort de la Chrétienté, trahit les catholiques chinois... Le 17 décembre, il a édicté une mesure très spectaculaire : l’abolition du secret pontifical qui protégeait l’aveu de certains crimes dont le jugement et l’absolution étaient réservés au Saint-Père. C’est l’institution de la délation dans l’Église ! Et dans son sillage, en France, Mgr de Metz-Noblat, évêque de Langres et président du Conseil épiscopal pour les questions canoniques, a signé un protocole de coopération avec le procureur de la République, pour inciter les prêtres et les membres de l’enseignement catholique à dénoncer faits ou simples soupçons. L’évêque précise : le secret de la confession peut être rompu.
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 21:42

QUERIDA AMAZONIA :
Qu’est-ce que cela dit sur le CÉLIBAT SACERDOTALE ?

1P5 – Steve Skojec

Mettons en avant ce que tout le monde veut savoir : non, l’exhortation apostolique post-synodale Querida Amazonia ne prévoit pas, dans son texte, explicitement l’ordination des “viri probati” – des hommes mariés, probablement des diacres permanents – à la prêtrise dans la région amazonienne.

De nombreuses réactions précoces au document célèbrent l’absence d’une telle innovation comme une victoire. Certains attribuent le mérite au livre du cardinal Sarah et du pape Benoît. D’autres l’attribuent même à une victoire du Saint-Esprit.

Mais pas si vite !

Tout ce qui nous préoccupait dans le document final du synode est toujours là ; il a juste été habilement dissimulé. C’est parce que l’exhortation est, elle-même, une présentation d’une version Magisterialized™ de ce document final. (Je vais vous expliquer dans une minute).

Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous souvenir de la règle de Perón. Souvenez-vous du jeu de coquille. Avec ce pontificat particulier, nous ne devons pas être distraits par ce qui est devant nous au point d’oublier de regarder l’autre main. Et l’autre main, dans ce cas, cache tout ce que nous craignions qu’elle ne fasse.

Il y aura d’autres questions à débattre à partir du document dans les semaines et les mois à venir, mais pour les besoins de cette analyse, je limiterai mon champ d’action à cette seule question sur le célibat et l’ordination sacerdotale.

Avant d’aller plus loin, je voudrais fournir des liens vers trois textes importants pour les besoins de cette discussion : le document final du Synode de l’Amazonie, intitulé “L’Amazonie : Nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale” ; l’exhortation apostolique post-synodale Querida Amazonia ; et, enfin, le texte des interventions officielles proposées lors de la conférence de presse d’aujourd’hui pour la présentation de l’exhortation.

Qu’est-il advenu du texte qui a fait l’objet de la fuite ?

Les attentes d’une exhortation explicitement problématique ont été fixées par le texte divulgué d’une partie du document que Roberto de Mattei a rapporté avoir été reçu par un certain nombre d’évêques à l’avance – texte qui aurait “essentiellement répété” le paragraphe 111 du document final du synode sur la question de l’assouplissement du célibat.

C’est ce que dit le paragraphe 111 :

111. De nombreuses communautés ecclésiales du territoire amazonien éprouvent d’énormes difficultés à assister à l’Eucharistie. Parfois, il faut non seulement des mois mais même plusieurs années avant qu’un prêtre puisse retourner dans une communauté pour célébrer l’Eucharistie, offrir le sacrement de la réconciliation ou oindre les malades de la communauté. Nous apprécions le célibat comme un don de Dieu (SC1967 1) dans la mesure où ce don permet au disciple missionnaire, ordonné au sacerdoce, de se consacrer pleinement au service du Saint Peuple de Dieu. Il stimule la charité pastorale, et nous prions pour qu’il y ait de nombreuses vocations vivant le sacerdoce célibataire. Nous savons que cette discipline “n’est pas exigée par la nature même du sacerdoce” (PO 16), bien qu’il y ait de nombreuses raisons pratiques à cela. Dans son encyclique sur le célibat sacerdotal, Saint Paul VI a maintenu cette loi et a exposé les motivations théologiques, spirituelles et pastorales qui la soutiennent. En 1992, l’exhortation post-synodale de Saint Jean-Paul II sur la formation des prêtres a confirmé cette tradition dans l’Église latine (cf. PDV 29). Considérant que la diversité légitime ne nuit pas à la communion et à l’unité de l’Église, mais l’exprime et la sert (cf. LG 13 ; OE 6), témoignent de la pluralité des rites et des disciplines existants, nous proposons que des critères et des dispositions soient établis par l’autorité compétente, dans le cadre de Lumen Gentium 26, pour ordonner comme prêtres des hommes de la communauté appropriés et respectés, ayant une famille légitimement constituée et stable, ayant eu un diaconat permanent fructueux et recevant une formation adéquate pour le sacerdoce, afin de soutenir la vie de la communauté chrétienne par la prédication de la Parole et la célébration des sacrements dans les zones les plus reculées de la région amazonienne. À cet égard, certains se sont prononcés en faveur d’une approche plus universelle du sujet.

Aujourd’hui, nous pouvons constater que ce texte n’apparaît pas dans l’exhortation, ni rien de semblable à celle-ci.

En fait, le document ne mentionne même pas les mots “viri probati” ou “ordination” ou “célibat”.

Mais cela ne signifie pas que le problème est résolu.

Un chemin labyrinthique vers des solutions amazoniennes non conventionnelles

La plupart des gens se sont préparés aujourd’hui à lire l’exhortation comme un document autonome. Ce serait normalement une approche sensée, mais dans ce cas, ce n’est pas possible de le faire. D’emblée, Francis précise qu’il présente non seulement l’exhortation, mais aussi le document final du synode – avec le langage déjà mentionné au paragraphe 111 ci-dessus.

Extrait des premiers paragraphes de Querida Amazonia :

La signification de cette Exhortation

2. Pendant le Synode, j’ai écouté les présentations et lu avec intérêt les rapports des groupes de discussion. Dans cette Exhortation, je souhaite apporter ma propre réponse à ce processus de dialogue et de discernement. Je n’entrerai pas dans toutes les questions traitées en détail dans le document final. Je ne prétends pas non plus remplacer ce texte ou le reproduire. Je souhaite simplement proposer un bref cadre de réflexion qui puisse s’appliquer concrètement à la vie de la région amazonienne ; une synthèse de certaines des préoccupations plus vastes que j’ai exprimées dans des documents antérieurs, et qui puisse nous aider à orienter notre réception harmonieuse, créative et fructueuse de l’ensemble du processus synodal.

3. En même temps, je voudrais présenter officiellement le Document final, qui expose les conclusions du Synode, qui a bénéficié de la participation de nombreuses personnes qui connaissent mieux que moi ou que la Curie romaine les problèmes et les enjeux de la région amazonienne, puisqu’elles y vivent, qu’elles en vivent la souffrance et qu’elles l’aiment passionnément. J’ai préféré ne pas citer le Document final dans cette Exhortation, car j’encourage tout le monde à le lire dans son intégralité.

La formulation du paragraphe 111 n’apparaît pas dans l’exhortation parce qu’elle n’est pas nécessaire. Il figure déjà dans le document final. (Tout comme la reprise du thème de l’ordination des femmes au diaconat au paragraphe 103, bien qu’aucune proposition concrète n’y soit faite).

Afin de comprendre l’importance de cette promotion formelle du document final du synode, soutenue par l’exhortation, nous devons nous reporter à la constitution apostolique Episcopalis Communio (E.C.), publiée par le pape François en 2018. (Le mérite en revient à Tim Gordon qui me l’a rappelé. J’avais oublié jusqu’à ce matin que j’avais écrit un article entier à ce sujet).

E.C. a exprimé l’opinion du pape selon laquelle le Synode des Évêques est “l’un des fruits les plus précieux du Concile Vatican II” et que depuis un demi-siècle, les assemblées synodales “ont servi de lieu privilégié d’interprétation et de réception du riche Magistère conciliaire, mais elles ont aussi donné une impulsion significative au Magistère papal ultérieur”.

Après une discussion sur le rôle et le but des synodes et du processus synodal, François a ensuite établi, à la lumière du droit canonique et des considérations qu’il a exposées dans le document, de nouvelles règles et procédures pour régir les synodes et leurs travaux.

L’article 17 du C.E., intitulé “Remise du document final au Pontife Romain”, est l’élément décisif pour nos objectifs d’aujourd’hui (c’est nous qui soulignons) :

§1. Une fois l’approbation des membres obtenue, le Document final de l’Assemblée est présenté au Souverain Pontife, qui décide de sa publication.

S’il est expressément approuvé par le Pontife romain, le Document final participe au Magistère ordinaire du Successeur de Pierre.

§2. Si le Souverain Pontife a conféré un pouvoir délibératif à l’Assemblée du Synode, selon la norme du canon 343 du Code de droit canonique, le Document final participe au Magistère ordinaire du Successeur de Pierre, une fois qu’il a été ratifié et promulgué par lui.

Dans ce cas, le Document final est publié avec la signature du Pontife romain et celle des membres.

En d’autres termes, selon le décret du pape dans Episcopalis Communio, le document final du Synode amazonien “participe au Magistère ordinaire du Successeur de Pierre”.

Et la conférence de presse d’aujourd’hui confirme que c’est ainsi que le document final est perçu par le Vatican.

Dans son intervention d’aujourd’hui, le nouveau cardinal Michael Czerny, S.J. – qui a signalé sa propre volonté de débattre de la question de l’ordination féminine et de l’ordination des viri probati – a déclaré que “outre l’autorité magistrale formelle, cette présentation et cet encouragement officiels confèrent au document final une certaine autorité morale”.

Autorité magistrale formelle.


Ils nous disent que le document final du synode lui-même est ce qui est réellement présenté ici comme magistral, avec toutes ses questions et suggestions ouvertes.

Czerny a d’ailleurs confirmé, en réponse à une question de Sandro Magister lors de la conférence de presse, que toutes les propositions du document final “restent sur la table” :

At Presser for presentation of #QueridaAmazonia, Sandro Magister asks about the proposals of the ordination of married men to the priesthood in the Final document, @jesuitczerny responds that all the particular proposals in the Final document "remain on the table" pic.twitter.com/A0CfrsXKDv
— Catholic Sat (@CatholicSat) February 12, 2020

Réflexions finales


En fin de compte, quand on relie tous les points, il n’y a rien à célébrer ici. Ceux qui étaient concernés par le document final viennent d’apprendre qu’il fait désormais partie du magistère du pape.

L’un des prélats choisis pour le présenter a répondu sans ambages que ses propositions sont toujours en cours.

Rien n’a été retiré de la table.

En fait, même les aspects les plus controversés sont encore en cours d’élaboration.

Diane Montagna de LifeSiteNews a fait pression sur le cardinal Czerny sur la question de l’ordination des femmes, en fait – une question bien plus préoccupante que même l’ordination des viri probati :

LifeSite : Cardinal Czerny, le sacrement de l’Ordre est un sacrement. Le diaconat est une partie, une partie essentielle, de ce sacrement. Ne peut-on pas exclure qu’une femme ne puisse pas être admise dans les Ordres sacrés ?


Cardinal Czerny : C’est à l’étude.


LifeSite : Ce n’est pas à l’étude si une femme peut être admise dans les Ordres sacrés.

Cardinal Czerny : Le diaconat des femmes est à l’étude.

LifeSite : Mais pas dans le sens du sacrement des Ordres.

Cardinal Czerny : Il faudra voir ce que donnera l’étude.


Montagna continue de faire pression sur Czerny à ce sujet, mais il continue dans cette veine, refusant de donner une réponse définitive sur le fait que l’ordination sacramentelle des femmes au diaconat est exclue. Et il précise que François est impliqué : “le Saint-Père rappellera la commission sur le diaconat”, dit-il, “et nous devrons voir quels en sont les résultats”.

Je le répète : ce n’est pas une victoire. Ni sur les viri probati, ni sur aucune question importante du synode.

Malheureusement, cela a servi à abaisser les défenses de beaucoup de gens – il y a beaucoup de “eh bien, ça aurait pu être pire !” en train de penser ce matin, et je ne peux que vous mettre en garde de rester sur vos gardes.

Nous n’avons pas fini d’entendre parler de tout cela. Ils ont investi des années de travail pour en arriver là. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas fait avancer ces questions par le biais de l’exhortation qu’ils sont partis.

Tenez bon.

Mise à jour :


Le Cardinal Baldisseri, dans les questions-réponses du presseur d’aujourd’hui (non incluses dans le texte officiel auquel j’ai fait référence ci-dessus), affirme que le Pape François n’a pas expressément approuvé le document final du synode, malgré le fait que François ait dit “Je voudrais présenter officiellement le document final” au début de l’exhortation et ait expliqué qu’il ne l’avait pas cité dans l’exhortation parce qu’il voulait “encourager tout le monde à le lire en entier”.

Voici Baldisseri :

After some confusion of the status of the Final Document of the Amazon Synod at Presser for presentation of #QueridaAmazonia, Cardinal Baldisseri says the Final Document has "moral authority but does not have magisterial authority" pic.twitter.com/ZWpc5UxiCS
— Catholic Sat (@CatholicSat) February 12, 2020

Je vais me contenter d’une faute d’appel sur ce point. Tout d’abord, Baldisseri ne semble pas sûr de lui ici, et il pourrait bien être corrigé par Francis plus tard – mais seulement si l’ambiguïté qu’il introduit ne sert pas à quelque chose.

Mais je pense que Episcopalis Communio, dans la mesure où il n’identifie pas de mécanisme d'”approbation expresse”, s’applique néanmoins ici. Le pape présente officiellement le document et encourage tout le monde à le lire en même temps que l’exhortation.

Si ce n’est pas une approbation, qu’est-ce que c’est ?
 
(Traduction site "abbatah.com")
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 22:21

fr.news16 février 2020

François reçoit le prix du Congrès juif européen


News au 16 février 2020 Tjznub7tdez9zwnwnjpmnpjb5f4s6dgozg1hpt0

François a accordé une rencontre privée le 14 février à Viatcheslav Kantor, président de la Fondation du Forum mondial de l'Holocauste, et du Congrès juif européen.

Si Kantor n'était pas juif, les médias l'appelleraient « oligarque russe ».

Il a déclaré que son Forum veut aborder « les défis moraux et éthiques les plus urgents de notre temps », comme « la haine », « les réfugiés », « l'extrémisme » et « l'inégalité mondiale » - des mots codés connus utilisés pour supprimer la liberté d'expression et promouvoir l'immigration de masse.

En ce qui concerne l'« inégalité mondiale », Kantor dispose d'une valeur nette de 3,5 milliards de dollars.

François a approuvé les propositions du milliardaire « en raison de la nécessité de protéger les jeunes générations de l'idéologie extrémiste ».

Kantor a décerné à François le prix « Vision d'or 2020 ». Avant Jean-Paul II, les papes ont toujours refusé les prix de ce monde.

[J'invite Gloria.TV à bien regarder et ensuite à diffuser (comme il vient de le faire) les audiences privées de Maître-Bergoglio, car j'ai appris, en visitant par hasard Giuseppe Nardi, que l'Antéchrist avait reçu son chéri Lula ! Et combien l'Antéchrist en reçoit-il ainsi par ses portes dérobées ? Ce serait intéressant de le savoir. Que GTV ouvre donc l’œil afin de nous informer en prime : Merci d'avance !]
News au 16 février 2020 Lwbbh6o5zeab7cw57pzl1zdw7n8yqgtgnfss8mq
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 22:38

fr.news16 février 2020

Tosatti : Ratzinger se considère comme le Pape

News au 16 février 2020 Ps94bjulpeclpf9ahszq8ip9k4nek7py31unn8p

MarcoTosatti.com
(15 février) rapporte la déclaration d'un « très haut » prélat du Vatican, probablement un cardinal, selon laquelle Joseph Ratzinger se sent « pape » et « pas à la retraite ».

Il a publié le livre de Ratzinger/Sarah pour le démontrer, insiste la source.

Selon le prélat, François l'a compris et « a eu peur », ce qui l'a amené à modifier le texte de "Querida Amazonia".

Le problème : Ratzinger continue de contredire vigoureusement ces affirmations.

[C'est plus simple que cela. La conciliaire a en ce moment deux papes, savoir, un actif dans la personne de Bergoglio, et un passif dans la personne de Ratzinger. Et avec cela, tout le monde il est content car chacun y trouve son pape, savoir, les tradis Ratzinger, et les autres Bergoglio. Nul n'est besoin de dire que tout cela n'a rien de catholique.]
News au 16 février 2020 1xl910dfg4iwmyfpiqogw1gqfduharu5iauv2ug
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 22:50

fr.news16 février 2020

Un évêque allemand : « Je n'aimais déjà pas Gänswein au séminaire »

News au 16 février 2020 Vpksi5697s327mctsiahfkebhnuh3if9u8wcp58

Mgr Reinhold Nann, 59 ans, prélat de Caravelí, au Pérou, a publié une sarcastique "Nécrologie de Georg Gänswein" sur ReinholdNann.Blogspot.com (9 février).

« Je l'admets volontiers : je n'aimais pas Gänswein déjà pendant notre temps ensemble au séminaire de Fribourg », écrit-il :

« Même à l'époque, il était très soucieux de son apparence, souriant avec éclat mais se livrant à de dures agressions verbales, extrêmement "conservateur". »

Nann et Gänswein ont tous deux été ordonnés pour l'archevêché de Fribourg. Ensuite, Gänswein est allé directement à Rome, parce que : « Dans une paroisse ou un diocèse allemand, il aurait été inacceptable en raison de sa nature polarisante. »

Maintenant, Nann est heureux que Gänswein ne soit « enfin » plus à côté de François, « mais il a toujours le droit d'être l'infirmier de Benoît », se moque-t-il.

La nécrologie de Nann n'a pas fait le bonheur de tout le monde : « Est-ce ainsi que les évêques se traitent les uns les autres ? » demande le père Johannes Buchmüller dans un commentaire.

[Gänswein et Bergoglio sont de super copains qui s'entendent très bien, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Gänswein est très heureux que l'Antéchrist l'ait nommé geôlier à vie de Ratzinger que Bergoglio n'aime pas du tout, preuve la vigne de Naboth à Castel Gandolfo...]
News au 16 février 2020 K977895s3ohkauuibq3muf2ya3qw3kuko88hap6
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 23:10

fr.news16 février 2020

François écrit une lettre au cardinal Müller

News au 16 février 2020 Exee3ucu2dwg14uhwso4j8bsxcczrmpnhck96lx

« Cher frère, merci beaucoup pour le livre "Le Pape, mission et devoir" et pour le document sur l'Exhortation post-synodale "Querida Amazonia", que j'ai aimé... »

C'est le début de ce que François a écrit au cardinal Müller. La lettre complète du 12 février comprend sept lignes et est rédigée en espagnol.

Le commentaire de Müller sur Querida Amazonia, auquel François fait référence, a été publié dans le National Catholic Register.

[L'Antéchrist aime beaucoup Müller parce que ce dernier est un traître : je l'ai déjà dit et redit, et donc je n'insiste pas.]
News au 16 février 2020 B80seh7qc8mgbg3tzfwvh0m89wc5e8jdxvt1koz
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Gilbert Chevalier le Dim 16 Fév - 23:18

Et encore :

(Pour les intéressés, prendre DeepL pour la traduction Very Happy )

News au 16 février 2020 Le-crucifiement-_...eux-sang-560721c
(80 jours d’indulgence, Pie IX, 13 juin 1876)
Gilbert Chevalier
Gilbert Chevalier
Admin

Messages : 6363
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 69
Localisation : Pays de la Loire (France)

https://catholique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

News au 16 février 2020 Empty Re: News au 16 février 2020

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum